Accueil > Tous les forums > Le site > mont-blanc

Sujet mont-blanc


Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1mont-blanc

 
C
clemmeche
[invité] - Le 27/04/2006 09:04

en fait j' en appelle au gens de la montagne d'ici!
Je dois aller faire le Mont Blanc avec 4 finlandais fin aout, mais ne l'ayant jamais fait je cherche des conseils sur le meilleur chemin à prendre, un peu sur l'orga et surtoutsur comment le faire pour le moins cher mais biensur avec sécurité (on est tous despauvres étudiants).
voili voilou

 

#2Re: mont-blanc

 
Jeroen
Profil [7345 posts] - Le 27/04/2006 09:35

Salut, il y a mille façon de faire le mont-blanc (ou presque).
Fin aout est à mon avis la pire des périodes (et de loin), pour plusieurs raisons :
- L'été c'est surpeuplé
- Fin août les jours sont plus courts, et il y a plus de glace.

La bonne période est à mon avis tôt dans la saison. Vers le 15 juin il n'y a pas encore trop de monde, il fait chaud et beau...
Septembre est aussi une possibilité mais c'est plus difficile de trouver les bonnes conditions météo (quoi qu'il y a encore de beaux jours en septembre).

Fin Aout pour des "débutants" il n'y a gère que deux possibilité :
- Par le dôme du Gouter : c'est la voie la plus facile techniquement (mais aussi la plus fréquentée et la plus dangeureuse).
- Par les 3 monts : c'est la voie la plus rapide mais le passage du l'épaule du maudit nécessite quelques aptitudes techniques.

Le mont blanc par ces deux itinéraires est coté PD, c'est donc à la portée de tous techniquement. Par contre les risques d'échec liés à l'altitude sonts grands (on aura interêt à faire 1 ou 2 courses d'altitude avant).

Sans certaines connaissances en alpinisme il est indispensable de se faire encadrer : un accident ou un mauvais choix technique à ces altitudes peut être payé trés cher, en tout cas beaucoup plus que le prix d'un guide réparti sur 5 têtes. On peut raisonnablement imaginer 2 personnes sur la corde du guide plus une cordée autonome.

Dans tous les cas on aura interêt à connaitre les techniques de base : cramponage, utilisation du piolet, technique d'assurage, technique de sauvetage en crevasse, ...

Cordialement,

Quelques images pour rêver : le mont blanc à ski

plus d'infos sur mtblanc.net

 

#3Re: mont-blanc

 
T
Tof
[invité] - Le 27/04/2006 16:48

Le mont blanc n'est qu'une course PD mais l'engagement lié à l'altitude est importante. En cas de mauvais temps, l'hélico peut ne pas décoller et le retour vers un refuge peut être très délicat.

clemmeche, avant de nous dire que tu veux "le faire pour le moins cher mais biensur avec sécurité", il faudrait préciser ton niveau de pratique. Si tu es débutant, il faut prendre un guide et cela m'étonnerait qu'un guide accepte une cordée volante de débutant.

Toute les infos :
http://www.sngm.com
http://www.chamonix-guides.com
http://www.chamonixmountainguide.com

Tarifs hors téléphérique, refuge et bouffe.

 

#4Re: mont-blanc

 
Pierrot
Profil [1010 posts] - Le 27/04/2006 17:06

Jeroen a dit :Salut, il y a mille façon de faire le mont-blanc (ou presque).(...)
Sans certaines connaissances en alpinisme il est indispensable de se faire encadrer : un accident ou un mauvais choix technique à ces altitudes peut être payé trés cher, en tout cas beaucoup plus que le prix d'un guide réparti sur 5 têtes. On peut raisonnablement imaginer 2 personnes sur la corde du guide plus une cordée autonome.



Entre la VN, l'éperon de la Brenva(quoique éboulée en bas) ou Frêneysie pascale, il y'a un monde de géant. Oui, la voie normale du Mont blanc est atypique : altitude, longueur, engagement même si elle reste si parcourue.
Faire le Mont Blanc (pas Marie) à tout pris est une inepsie ( pcq c'est le plus haut, le plus coté dans les soirées...), et puis aprés on va à Hawai et à Ushuaia, la classe...
L'évolution majeure et malheureusement inéluctable de ces P...... d' assureurs en matière de responsabilité fait qu'aujourd'hui, il semble hors de question pour un guide d'accompagner une cordée autonome dés fois que celle ci devienne "volante". Us et coutumes tout comme la LOI Italienne qui ne considère qu'un guide ne peut emmener qu'UN seul client sur la VN des Jorasses. Libre à lui de la déroger, mais bon : Cayenne, couchage et panier repas assurés pour bon nombre d'années en cas d'accident.

 

#5Re: mont-blanc

 
Jeroen
Profil [7345 posts] - Le 27/04/2006 18:13

J'ai fait il y a quelques années des stages alpinisme avec l'UCPA, et il n'y avait qu'un guide pour 5 personnes environ. J'étais donc en cordée autonome pour des courses comme Midi-Plan par exemple. Spécificité UCPA, irresponsabilité ? Cette pratique existe-elle encore ou est elle définitivement entérée ??

 

#6Re: mont-blanc

 
P
Pierrot
[invité] - Le 27/04/2006 18:21

Bien sûr que cette pratique existe encore mais uniquement dans le cadre de stage UCPA ou Montagnes de la terre ( caf). Pour les autres agences ou organismes qui proposent un "stage Mt Blanc" sur 6 jours, UN guide pour 2 personnes pour le sommet uniquement (donc ils embauchent pour le Mt Blanc en fin de semaine). Je ne vais pas vous faire un topo, sinon, je vais me mettre en colère. :evil:
En Oisans, on a pas les mêmes bouses. Elles sentent moins fortes.

 

#7Re: mont-blanc

 
Philippe Mahieu
Profil [733 posts] - Le 27/04/2006 21:23

Mon cher Pierrot, il y a la barre des Ecrins et le dôme....(c'est pas tout à fait dans l'oisans au sens strict du terme! :wink: )
Et là aussi il y a du bizness tu ne peux le nier!!!!
Ces grands sommets sont très rentables pour les guides et certains poussent un peu loin le bouchon. :evil:

 

#8Re: mont-blanc

 
Pierrot
Profil [1010 posts] - Le 27/04/2006 23:07

Oui Philippe, tu as mille fois raison. Le Dôme ou les Ecrins, on aimerait le faire au départ de Temple Ecrins pour la traversée. On préfère la traversée des tours de Borverjat, l'arête nord du Sirac, les Boeufs rouges par l'arête N, la face Sud du Rouget, la w de la Meije, le pilier nord de la pointe d'Amont suivi d'une voie aux Burlans, Granitude à la Grande Aiguille de la Bérarde ou encore une Chap's au Pic Sans Nom. Ou tout simplement le miroir des Fétoules, se prélasser chez Caro et Bruno à la Lavey, jouer à la pétanque à la Pilatte en buvant une pression, dire bonjour à Serge et Annie à la Selle en revenant de la Voie des Lézards à la pointe Thorant, une Madier ou Berthet Boell, une bambée sur la w des Lauranoure ou encore tout simplement papauter à la Bérarde. Oui, la montagne n'est pas que business, encore faut il en vivre et lorsque l'on fait ce métier, c'est pas toujours facile, malgré les apparences. Alors aussi, je comprends les clients qui souhaitent gravir le Dôme ou le Mt Blanc pour garder en eux l'image inoubliable d'une course extraordinaire. De temps en temps, on préférerait une Kuffner, tu sais!
A chacun son compagnon de cordée, tout est une question d'équilibre entre les hommes.

 

#9Re: mont-blanc

 
T
Tof
[invité] - Le 28/04/2006 13:32

>>>>pour garder en eux l'image inoubliable d'une course extraordinaire.

Je suppose que tu parles du refuge et de la longue file de frontale. :-)
Entierement d'accord avec toi. Mais les classiques ne sont pas classiques pour rien.
Quand on débute, il est difficile de savoir que des courses inconnues perdues au fond d'un vallon inconnu menant à un sommet inconnu peuvent être aussi belles que les classiques des catalogues Allibert ou Atalante. Par ailleurs, le même débutant venant d'une grande agglomération sur-peuplée aura quelques points de répère dans ces classiques sur-peuplés. :-)

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up
Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne