Accueil > Tous les forums > Matériel & techniques > 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

Sujet 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon


Aller à la page : 1 2 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#11ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
M
Mathieu
[invité] - Le 21/02/2012 16:17

Bonjour à tous,
je viens de faire ma première sortie avec mes Scarpa Ruch neuves. Après à peine 800m de dénivelé, des ampoules sur l'intérieur des talons m'ont complètement empêcher de continuer. :evil:

J'ai fait thermoformer une deuxième fois mon chausson Intuition (sur conseil de mon vendeur). Quels conseils me donneriez vous pour ma éviter ces douleurs et ces ampoules à la prochaine sortie??

Amicalement

Mathieu

 

#2Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
nicom
[1186 posts] - Le 21/02/2012 16:22 [Edité: 21/02/2012 16:23]

Ils sont pas trop grand ces chaussons? tu as de bonnes chaussettes? Perso j'ai eu des problèmes avec les chaussons des scarpas matrix, toujours des ampoules. Du coup je mettais toujours du strap au talon.... :lost: avec mes dynafit Zzero jamais d'ampoule, enfin ça m'arrive ces derniers temps mais c'est à cause des chaussettes (et j'ai un chausson non thermo).

 

#3Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
B
bolo
[invité] - Le 21/02/2012 17:05

salut j avais comme toi des ampoules et depuis que je met la creme aptonia anti ampoules de chez decatlon je n ais jamais r attrappe d ampoules
cdlt

 

#4Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
davook
Profil [309 posts] - Le 21/02/2012 17:23

Tu as la créme Nok de chez Akileine pour "préparer".
Sinon moi je mets toujours un morceau d'élasto derrière chaques talons en prévention.

Si c'était la 1ère fois que tu les utilisais il faut aussi peut être laisser un peu de temps pour les faire.

 

#5Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
P
Pat
Profil [33 posts] - Le 21/02/2012 20:57

+ 1 pour crème Nok
J'ai eu des ampoules pendant des années avec n'importe quelles chaussures !... J'ai mis des semelles Conformable et des chaussettes Smartwool (laine Mérinos).

Le combiné des trois = ampoules mauvais souvenirs !

:wink:

Bon courage !

 

#6Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
J
jean05
Profil [28 posts] - Le 21/02/2012 21:39

j'utilise des chaussettes quechua en tissu synthétique qui enserrent très bien le pied, donc pas de frottement ,pas d'ampoules depuis 3 ans :)

 

#7Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
Ottakar
[49 posts] - Le 21/02/2012 21:44

Moi je strap le talon pour les premières sortie, ensuite la corne se forme et on en parle plus :)

 

#8Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
A
alain42
[invité] - Le 18/03/2012 21:06

bonsoir mathieu
moi aussi première sortie 600M de déniv avec mes scarpa rusch neuve et là pareil que toi, ampoules aux 2 talons à l'intérieur, pourtant je prépare mes pieds mais je pense que c souvent les pieds qui ce font aux chaussures que l'inverse, certains ne jure que par le thermoformage et d'autres non, pas facile de trouver une solutions, je cherche.
bonne saison

 

#9Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
L
Laurent
[invité] - Le 18/03/2012 21:53

J'ai le même Pb avec des Scarpa.F2
J'ai changé de chausson : pas mieux.
J'ai mi une petite talonnette à l'intérieur du chausson, : petite amélioration, mais toujours des ampoules à l'intérieur du talon.
Je me protège avec du sparadrap, ça marche.
Je me demande s'il ne faudrait pas faire élargir la coque, à chaud ; certains vendeurs sont équipés pour le faire.
Un podologue m'a aussi parlé de la pommade Nok d'Akileine. Lui ,qui fait du trail, m'en a dit grand bien...
Mes précédente pompes qui n'étaient pas "thermoformées", Scarpa aussi, étaient très confortables. jamais eu d'ampoule avant celles ci...javascript:emoticon(':evil:')
Bon courage !

 

#10Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
mick38
Profil [422 posts] - Le 18/03/2012 23:58

J'ai des ampoules et échauffements avec des chaussettes spéciales rando.
Mais si je met une 1° paire de fines à 1€ les 3 de chez carrouf puis une 2° ordinaire de chez Décat => RAS sur 2000 m

 

#11Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
J
jacques porta
Profil [7 posts] - Le 19/03/2012 11:42

Bonjour,

avec les Lazer, F1 et F3, (chaussons intuition et cordura) toujours deux superbes escalopes à l'intérieur du pied, sous la cheville remontant vers le talon, juste (hasard ?) à l'endroit de l'articulation de la coque.
J'ai collé un bout de vieille peaux (de phoque) coté intérieur du chausson (mais à l'extérieur suis je clair ?) sur la marque faite par l'articulation du collier. En plus un coton démaquillant piqué à ma femme avec un gros morceau d'omnifix (intérét : colle parfaitement et ne se frippe pas pendant l'effort, et s'enlève facilement sans épilation excessive) sous la cheville. Plus d'escalope depuis 3 saisons
Presque tous les copains en Scarpa ont +/- les mêmes problèmes, résolus depuis qu'ils font comme moi, astuce qui m'a été donnée il y a trois saisons par un vieil utilisateur de Scarpa.
Il neige très fort à Chamonix depuis hier 15h, c'est prévu neige cet après midi et la nuit prochaine. Mes peaux frétillent toutes seules...
Prudence quand m^me il y a le paquet.
Bonne fin de saison

 

#12Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
J
jeff
[invité] - Le 19/03/2012 16:30

Bonjour,
Les ampoules viennent aux pieds (ou ailleurs) car il y a un frottement. Le frottement se fait car le pied bouge dans le chausson, de bas en haut et de haut en bas, , alors qu'il faudrait plutot que le chausson bouge dans la coque.
Nicom demande si les chaussons ne sont pas trop grands et de fait, le pb est souvent là.
Je l'ai expérimenté (ampoules à l'intérieur des talons) effectivement avec des chaussons mal ajustés (je veux dire mal réglés), dans des Dynafit (TLT et ZZero 3), ou qui se sont tassés (inévitable). Pour moi, il faut éviter au pied de bouger dans le chausson de bas en haut, et donc souvent, caler le pied par une semelle supplémentaire, de préférence thermoformée à chaud, qui réduit le volume global (on peut garder en dessous la semelle d'origine ou utiliser une semelle fine et rigide comme cale); et même selon le cas surélever le talon seulement en glissant une talonnette (quelques millimètres) au fond du chausson, collé à la néoprène sous la face inférieure de la semelle thermoformée. L'idée est que les malléoles viennent se caler dans leur logement prévu pour elles dans le chaussons et bloquent le mouvement haut/bas. Ensuite, il faut bien lacer le chausson, assez serré pour ne pas que le pied puisse se mouvoir dedans et que le chausson soit solidaire du pied. On teste ça en prenant le chausson bien lacé hors coque, à pleine mains en tirant sur le talon pour tenter de sortir le pied du chausson: on ne doit pas pouvoir faire décoller le talon du fond de la chaussure (mais je n'utilise que des chaussons traditionnels avec des lacets car les thermo souvent n'en ont pas (et leurs utilisateurs se plaignent d'ampoules, à mon avis je sauis pourquoi...).
Ensuite, s'en tenir à une épaisseur de chaussette qui va bien et les changer quand elles ont perdu de la matière à l'endroit du frottement présumé (elles peuvent être quasi neuves mais bonnes à jeter pour ça).
Ensuite, puisque quelque chose doit bien frotter quelque part (sauf à monter crochets fermés en position descente!) pulvériser un peu de silicone dans la coque pour que le chausson y prenne bien sa place et puisse coulisser un peu lors de la marche. L'idée directrice est la suivante: puisque ça frotte, il faut supprimer le frottement (par le calage) et le déplacer ailleurs (interface chausson-coques au lieu de chausson-peau).
Enfin, et ça peut paraitre paradoxal, serrer suffisamment les crochets du coup de pied et de la tige à la montée, de quoi laisser une amplitude de marche mais ne pas "tout ouvrir": le mouvement de déroulé doit mobiliser principalement l'articulation de la fixation.

Voilà, cette approche "tenue ferme du pied dans le chausson" m'a bien réussi (en plus de trente ans de rando). Le chausson doit être ajusté comme un gant. La preuve: malgré mes expériences et réglages perso, il m'est arrivé de me (re)faire des ampoules (ou au moins des frottements) de part et d'autre du talon, simplement parce que j'avais négligé de bien lacer mes chaussons (parfois à refaire en cours de montée) ou utilisé une chaussette trop fine ne remplissant pas tout l'espace intérieur.
Faites des essais et tenez vous à vos sensations, les ampoules ne sont pas inévitables!!!
Bonnes randos, sans douleurs!
jeff

 

#13Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
C
chautagne
[invité] - Le 19/03/2012 16:58

j'espère que ce sont des ampoules "led" elles consomment moins d'énergie!!!!!

 

#14Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
B
baujus
[invité] - Le 19/03/2012 20:17

jeff: "alors qu'il faudrait plutot que le chausson bouge dans la coque."

bof, si c'est le chausson qui bouge dans la coque, je ne donne pas longtemps pour que le chausson soit usé :D :D

Pour moi, le mieux: Serrage léger de la chaussure + elasto

 

#15Re: 1ere sortie Scarpa Rush, ampoules talon

 
J
jeff
[invité] - Le 20/03/2012 12:21

Bonjour,
OK Baujus, on est bien d'accord: serrage léger, c'est ce que je préconise. Par contre, avec l'élasto, on traite le résultat, pas la cause. Le fait de devoir mettre de l'élasto prouve bien que le frottement se produit là ou il ne faut pas, qu'on le veuille ou non, et il vaut mieux qu'il se produise ailleurs que sur la peau, c'est à dire entre le chausson et la coque (mieux vaut user le chausson que son cher talon...). Personnellement, j'ai toujours réussi à me passer de l'elasto avec ma méthode.

Donc c'est vrai que le chausson frotte dans la coque (mais il frotte de toutes façons) c'est là qu'il faut bricoler en effet, pour que le chausson dure:

- 1° éliminer dans la coque avec un outil coupant et papier de verre (voire fusion locale au briquet à gaz) les résidus de moulage/injection qui usent localement le chausson (il suffit de passer la main à l'intérieur d'une coque pour sentir à différents endroits des zones parfois assez agressives, les contraintes de fabrication ne permettant pas ce traitement post-production (expérience sur Z Zéro Dynafit par ex),
- 2° après quelques sorties avec le chausson neuf, il est facile de repérer les zones d'usure localisées, et c'est là qu'il faut sortir l'arme fatale: la colle SeamGrip, qui adhère parfaitement sur les chaussons qu'ils soient plastique lisse ou tissu nylon et créer des zones de renfort avec la colle en surépaisseur à chaque endroit où l'usure a commencé à apparaitre: le frottement se produit alors colle contre coque et les chaussons deviennent quasi inusables (seul se produit le tassement de la mousse, etc... ) mais l'usure extérieure devient quasi nulle (on peut renouveler l'épaisseur de colle de temps à autres) et ça, ce n'est pas les fabricants qui vous le diront...

C'est un "tuning" pas cher du tout (ampoules au pieds ou non d'ailleurs) et je vous assure que depuis des années, j'use mes semelles ou mes coques extérieures sur les cailloux mais pas mes chaussons et ce, sans jamais d'élasto ou autres Compeed (un truc efficace mais qui bousille les chaussettes): traiter les problèmes à la source, pas leurs effets!

Bonne journée
jeff

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : 1 2 Suivante

Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne