Accueil > Tous les forums > Matériel & techniques > skis light et durée de vie

Sujet skis light et durée de vie


Aller à la page : 1 2 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1skis light et durée de vie

 
F
fifdule
[invité] - Le 02/12/2011 15:01

Les fabricants et revendeurs de skis de rando se sont lancés dans la course aux skis légers depuis quelques années déjà, avec d'étonnants résultats en terme d'économie de poids, mais aussi de skiabilité.
Mais un sujet sur lequel ils sont très discrets et ou il y a carence d'information est celui de la longévité de ce matériel.
Je ne parle pas de sa solidité, (bris, arrachage de fixations), mais de la préservation dans le temps des caratéristiques initailes du ski: flex, semelles, carres, etc,....
Il me semble qu'un ski léger a maintenant du mal a rester skiable plusieurs saisons, une fois ses structures un tant soit peu "sollicitées" par quelques descentes musclées.Son vieillissement devrait etre d'autant plus acceleré que la structure , souvent en nid d'abeille , est légère?
Merci à ceux qui en ont de communiquer des données sur le sujet.
-quels critères pour mesurer le vieillissement d'un ski ?
-quand considérer qu'il a perdu ses qualités initiales ?
Comme pour des pneus, on peut les faire durer jusqu'à la corde, mais au détriment du plaisir, et parfois de la sécurité.

 

#2Re: skis light et durée de vie

 
K
kaiser38
[invité] - Le 02/12/2011 15:34

Salut,

Je dirais qu'il est très difficile de mesurer cette fameuse "usure du nerf du ski"...

Alberto Tomba changeait de latte à chaque manche, car il jugeait que le ski avait perdu de son nerf.

A contrario, vu comme skient certaines luges à foin, je serais pas étonné qu'après 10 saisons, le ski soit encore bien vigoureux.

Il est clair qu'un noyau en merdouille genre nid d'abeille, mousse ou autre sera moins durable qu'un classique noyau en bois noble style peuplier ou frêne.
Je me souviens de l'époque des salomon qui était en noyau mousse, c'était vraiment du consommable jetable, ruiné au bout de 2-3 saisons.

En fait, l'usure est progressive, ce qui fait que tu t'en rend pas vraiment compte. C'est comme une raquette de tennis.
Pour s'en rendre compte, il faudrait avoir utilisé 3-4 saisons une paire de ski, puis essayer la même paire neuve.

Il faut garder aussi à l'esprit, qu'en plus d'avoir des noyaux light, les skis moderne sont larges, et donc beaucoup plus sollicité en torsion que les skis droits de papy.

A mon avis, comme pour le reste, on entre vraiment dans l'ère du ski jetable, mais bon, c'était déjà le cas depuis pas mal de temps. J'ai jamais gardé des skis plus de 3 ou 4 saisons et sans skier tant que ca.

a++

 

#3Re: skis light et durée de vie

 
Forezan
Profil [941 posts] - Le 02/12/2011 15:40 [Edité: 02/12/2011 15:42]

La structure bois vieillit , beaucoup moins le nid d'abeille.
J'avais des dynamic guide super Light, structure en nid d'abeille, (2.3 kg en 188, pour 68 au patin), très léger pour l'époque (1995) que j'ai changé parce qu'ils n'était pas parabolique, mais leur structure n'a jamais bougé.

La question du vieillissement se pose car beaucoup de structures légères sont en bois ultra léger, voir en bois avec des canaux d'air.

 

#4Re: skis light et durée de vie

 
K
kaiser38
[invité] - Le 02/12/2011 15:41

j'oubliais pour parler carre et semelle :

Suivant les marques, tu remarqueras que la largeur de la carre peut aller pratiquement du simple au double !
Tu auras donc compris qu'elle n'auront pas la même endurance face à la lime... Et certains skis supporteront mal plus de 5 affutages en machine, alors que sur d'autre tu auras encore de la matière.

A bien regarder voir mesurer en magasin...

Et pour la semelle, même combat, l'épaisseur diffère, et surtout la qualité au niveau densité "moléculaire". On disait que les semelles P-TEX 2000 était bien costaud.
C'est tjs très difficile de trouver de la doc sur des matériaux de construction de skis, c'est pas grand public et plutôt confidentiel... Ben oui faudrait pas qu'on découvre combien vaut la matière première pour fabriquer des skis vendus 700€ la paire !!

a++

 

#5Re: skis light et durée de vie

 
K
kaiser38
[invité] - Le 02/12/2011 15:49

Je suis étonné de ce que tu dis sur le noyau bois forezan, normalement, c'est ce qui garde le plus de nerf, à condition qu'il soit bien fait.

En fait il y a énormément de type de construction différente qui varie d'une marque à l'autre.
C'est du lamellé collé, mais suivant comment le ski est construit la durabilité va pas mal varié.

Notamment si tu as une plaque de renfort en titanal dessus, le ski sera fatalement plus resistant. Par exemple si on compare à l'époque les 4*4 powetrac noyau bois et titanal, face au modèle plus léger comme le 4*4 vertical.

 

#6Re: skis light et durée de vie

 
N
Nemo
[392 posts] - Le 02/12/2011 18:34

Sur ce sujet ce site est très instructif www.alpcontrol.com/
Ces skis que j'ai pu voir et soupeser en magasin sont étonnants
Je serai curieux de les essayer

 

#7Re: skis light et durée de vie

 
2
2émehomme
[invité] - Le 06/12/2011 12:02

Salut

Certains des propos tenus ci dessus sont un tantinet simplistes.

Ce qui permet à une structure de ski d'être durable tient plus à la mécanisation de la structure qu'aux matériaux eux même, donc des solutions techniques et de la qualité de fabrication.
Vous pouvez regarder à la loupe les skis de randos présents sur le marché et vous allez trouver deux à trois types de matériaux différents mais pas plus; chaque marque mettant en oeuvre son savoir faire ensuite.
Pour ceux qui doutent de la solidité du nid d'abeille, j'ai connu des skis Hexcel (un des principaux fabriquant de nid d'abeille US) qui rendu de bons et loyaux service pendant une trentaine d'années....

Ensuite, la mode de skier sur des skis très courts (pour plein de bonnes raisons!...) favorise des usures prématurées par surchage du ski car plus un ski est long ( en modèle identique ) plus il est mécanisé pour supporter une charge plus lourde ou des appuis plus puissants!

Après il serait peut être décent d'arréter de tirer sur les fabricants à propos des prix: un ski peut réclamer 165 opérations manuelles, ce qui implique de payer des ouvriers qui sont qualifiés, certaines marques préferant fabriquer en Tunisie, Taïwan ou Chine pour conserver des marges correctes...

Il neige!
Bon ski

 

#8Re: skis light et durée de vie

 
P
PhR05
[invité] - Le 06/12/2011 13:55

bonjour

c'set un sujet qui me turlupine depuis longtemps :
-j'ai eu d'occasion des DYNASTAR oméglass 00 série équipe de france en 1978 env, jamais j'ai eu l'impression qu'ils perdaient en dynamisme
- j'ai des 4S de 1987, longtemps agréables, mais qui perdaient un peu chaque année
- j'ai des Movement red apple de 2007, j'ai l'impression qu'ils perdent tres vite leur nervosité, malgrè leur très bon état apparent.

quelle part de subjectivité ?

 

#9Re: skis light et durée de vie

 
F
Floc
Profil [166 posts] - Le 06/12/2011 13:57

2émehomme a dit :Ensuite, la mode de skier sur des skis très courts (pour plein de bonnes raisons!...) favorise des usures prématurées par surchage du ski car plus un ski est long ( en modèle identique ) plus il est mécanisé pour supporter une charge plus lourde ou des appuis plus puissants!

C'est un peu ce que j'allais dire. J'ai l'exemple de mes deux paires de ski, toutes les deux très différentes.
J'ai une paire de Trab Stelvio Light, en 178 et une paire de dynastar pierra menta pro en 169.

Les pierra menta ont une saison, et ont déjà perdu énormément de flex. Quand je les mets l'un contre l'autre ils sont quasiment plats.

Les Trab stelvio Light, ça fait 3 ans que je les ai. Ils n'ont pas beaucoup bougés, un peu de perte de tonicité et de réponse, mais ils étaient au départ assez violent, ce qui fait qu'ils sont maintenant beaucoup mieux en ayant vieilli.

Je ne suis pas particulièrement léger - environ 80 kg - et je comprends que les pierra menta aient souffert l'hiver dernier vu leur taille et leur largeur.

Par contre je suis étonné de la durée de vie des Stelvio bien qu'en nid d'abeille. Sans parler des plus incontestables de la marque : semelle très solide, vraies carres (ou presque)...

Vivement que je les rechausse... ça démange un peu en ce moment.

PS : Je ne suis pas un ayatola de l'orthographe mais si vous pouviez faire attention à voirE ce serait pas mal !Sisi je vous promets !

 

#10Re: skis light et durée de vie

 
N
Nours
Profil [54 posts] - Le 06/12/2011 15:26

Floc a dit :Je ne suis pas un ayatola de l'orthographe

Tu voulais sans doute écrire "ayatollah" :wink:

 

#11Re: skis light et durée de vie

 
2
2émehomme
[invité] - Le 06/12/2011 18:17

Un dernier point sur la durée de vie des skis, leur entretien!

Je ski entre 150 et 180 jours par an, sur 2 à 4 paires différentes, j'affûte et farte quotidiennement.

Oh pas grand chose, un p'tit coup de lime et pierre sur les carres, un fartage à froid, cela me permet d'avoir des skis impec tous les jours et de limiter les passages en machine (couteux si bien faits) pour remettre tout à neuf et surtout avoir une structure de semelle toujours ( ou presque) en rapport avec la neige de saison: plutôt fine pour la neige froide en début de saison, plutôt marquée au printemps pour des neiges plus chaudes et plus humides.

En procédant de la sorte, il est possible avec un peu d'attention les hivers pauvres en neige, de skier au quotidien sur des skis quasi neufs. Quel pied !:wink:

Les skis tournent mieux et une semelle fartée, quelque soit son poids moléculaire est plus résistante aux cailloux et autres agressions.

Pour ce qui est de la résistance des Omeglass 1978, construction bois mousse acrylique, il faut voir leur épaisseur!!! :D Du très costaud voire rustique!

Très bon ski

 

#12Re: skis light et durée de vie

 
damichou
[167 posts] - Le 06/12/2011 18:25

J'ai eu la chance de skier sur de nombreux skis différent... Ski de descente, slalom, loisir, toutes neiges, rando et rando light... :D
Bref tous les skis perde en punch, réactivité! Mais ceux qui perdent les plus vite, en qlq semaines c'est les skis les plus light du marché. Il n'y a pas photos! Et pourtant je ne fait que 70 kg et je prend toujours mes skis en 180. La construction joue sur les premières semaine en ceux qui concerne la relance accroche et réactivité. Mais la longévité est directement lier au type de matériaux, à mon avis :( .
Après les utilisateurs ont tendance à s’habituer a la perte progressive du tonus de leur ski... puis changent et ils trouvent leur nouveaux ski mieux que les anciens! Et pourtant dans quelques mois (même semaine pour les light), ils seront tout aussi mou... :wink:

 

#13Re: skis light et durée de vie

 
S
Simon Christy
Profil [24 posts] - Le 06/12/2011 19:17

@ Nemo - les Alp COntrol ca revient comme ca:



2 cassés sur des riens (tres petites bosses), pas d'impact fort...

 

#14Re: skis light et durée de vie

 
Z
zorg
[invité] - Le 06/12/2011 22:18

C'est bien la première fois que je vois un tel retour sur des Alp Control. Moi qui croyait qu'ils étaient quasi indestructible !
Qu'a dit le SAV ?

 

#15Re: skis light et durée de vie

 
K
kaiser38
[invité] - Le 06/12/2011 22:31

@2émehomme :

merci pour les précisions,

tu parles d'entretien, c'est valable si tes skis ne rencontrent pas de cailloux ! C'est sur qu'un coup de lime diamant régulièrement et un coup de fart c'est top, mais le problème se pose sur des skis abimés par les cailloux.

J'ai plus souvent changé mes skis car ils étaient naze après avoir rencontré des pierres (carre écrouies, semelle très abimés et rapiécée au fils des saisons...) plutôt que parce que le "nerf" était fichu.

De toutes façons je suis convaincu que le matériel de ski n'échappent lui aussi à l'obsolescence programmée.

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : 1 2 Suivante

Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne