Accueil > Tous les forums > Divers montagne > Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

Sujet Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando


Aller à la page : 1 2 Suivante

Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives

#1Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
S
Selmer
[invité] - Le 10/04/2009 15:27

Bonjour à tous!
Je suis un éleve en classe de Terminale, et j'ai un dossier à faire sur le ski de randonné (dont la note comptera pour la bac) dans la cadre d'une option (la section Sport-Nature du lycée de Die) : même si la saison de ski de randonné commence à se tirer (et à laisser place à la saison de grimpe :D ) je serais interessé par des avis sur la problématique suivante : dans quelles mesures l’utilisation de nouveaux moyens d’alertes et de secours en cas d’avalanche procure au skieur de randonné un sentiment de sécurité, au point de modifier sa prise de risque ?
J'ai choisi cette problématique car c'est une question que je me pose, et je me rend compte que la réponse est (ou en tout cas à l'air) assez complexe, avec de nombreux éléments à prendre en compte...
Je serais interessé par vos avis car ils permettraient d'abord d'apporter des critiques à la problématique (réponse trop évidente ou au contraire trop complexe, ...), et ils me serviraient de point d'appui pour mon dossier.
Je vous pose donc quelques questions :

+Pensez-vous que les skieurs de randonné amateurs prennent plus de risques avec les nouveaux moyens de secours que nous avons aujourd’hui (par exemple le téléphone portable)?

+Que pensez-vous de l’air bag? De l'arva?

+Constatez-vous une plus grande prise de risque des pratiquants de ski de randonné aujourd'hui qu'auparavant?Qu’est-ce qui a changé par rapport à avant?


Voila, merci d'avoir pris le temps de lire cal, et merci d'avance pour vos réponses!Bonne fin de saison de ski de rando à tous!

PS : pouvez-vous si possible indiquer votre niveau de pratique, car cela m'interesserait de comparer les avis suivant le niveau de pratique, par exemple l'avis d'un "débutant" à l'avis d'un proffessionel.

 

#2Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
J
J2LH
Profil [614 posts] - Le 10/04/2009 15:56

Selmer a dit :+Pensez-vous que les skieurs de randonné amateurs prennent plus de risques avec les nouveaux moyens de secours que nous avons aujourd’hui (par exemple le téléphone portable)?
Non

Selmer a dit :+Que pensez-vous de l’air bag? De l'arva?
Je considère l'ARVA (+ pelle + sonde bien sûr) comme un moyen de pouvoir tenter quelque chose, rien de plus, et je ne pense pas que ça change significativement ma prise de risque.
J'ai pas d'ABS mais ça me semble totalement inadapté à ma pratique. Trop lourd, trop cher.

Selmer a dit :+Constatez-vous une plus grande prise de risque des pratiquants de ski de randonné aujourd'hui qu'auparavant?Qu’est-ce qui a changé par rapport à avant?

Je n'ai pas l'expérience pour dire comment c'était auparavant ni la pratique suffisante pour juger la pratique actuelle mais si la pratique augmente le nombre d'accidents semble plus ou moins stable, voire en légère baisse. Meilleure information, meilleure formation, meilleur équipement sans doute.

Selmer a dit :PS : pouvez-vous si possible indiquer votre niveau de pratique, car cela m'interesserait de comparer les avis suivant le niveau de pratique, par exemple l'avis d'un "débutant" à l'avis d'un proffessionel.
Débutant parce que je n'ai que 2 saisons de pratique et que mon niveau de ski reste bien modeste. Mais autonome parce que j'ai des années de pratique de la raquette (dans le même milieu) en tant qu'encadrant au CAF.

 

#3Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
E
Eric L
[invité] - Le 10/04/2009 17:17

@J2LH : Selmer semblait parler de pratiquant de ski de rando...

 

#4Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
J
J2LH
Profil [614 posts] - Le 10/04/2009 17:25

Eric L a dit :@J2LH : Selmer semblait parler de pratiquant de ski de rando...
Et alors ?

 

#5Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
M
Matteudi
[invité] - Le 10/04/2009 17:33

Pratiquant regulier, il semble indéniable que le risque pris est plus grand


pour etre + objectif
peutêtre une statistique des sorties sur ta region en relation au risque

-voir le nombre de sortie rando par an ?

-le nombre de sortie par risque 3?
- par risque 4 ?



lire un récent article de montagne qui pointe le danger ( nbre d'accidents) plus grand par risque 3 quepar risque 4.

voir bien sur le site de l'anena et la stat des accident

bon courage le résultats en interesse plus d'1

 

#6Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
S
Selmer
[invité] - Le 10/04/2009 17:47

OK, merci beaucoup, je vais essayer de faire des recherches de ce coté là!

lire un récent article de montagne qui pointe le danger ( nbre d'accidents) plus grand par risque 3 quepar risque 4.

Cet article m'interesserait beaucoup, il est dans quel magazine?

 

#7Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
J
J2LH
Profil [614 posts] - Le 10/04/2009 18:00

Matteudi a dit :ire un récent article de montagne qui pointe le danger ( nbre d'accidents) plus grand par risque 3 quepar risque 4.
Est-ce vrai ? Attention aux idées reçues.
Cette année, d'après les chiffres de l'ANENA sur les accidents mortels toutes activités confondues :
risque 2 : 1 accident, 2 morts
risque 3 : 3 accidents, 5 morts
risque 4 : 7 accidents, 11 morts
il faudrait bien sûr prendre plusieurs saisons pour des statistiques plus fiables.
Et il faut également prendre en compte que le risque est plus souvent 3 que 4. Je doute qu'on puisse dire qu'il y a plus d'accidents par risque 3 que par risque 4. Ce qui peut laisser douter également de la bonne prise en compte de ce qu'est un risque 4.

 

#8Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
kikou
Profil [158 posts] - Le 10/04/2009 18:38

Niveau confirmé
Selmer a dit :+Pensez-vous que les skieurs de randonné amateurs prennent plus de risques avec les nouveaux moyens de secours que nous avons aujourd’hui (par exemple le téléphone portable)?
.J'ose espérer que non. Personnellement non.
Selmer a dit :+Que pensez-vous de l’air bag? De l'arva?
Arva . Obligatoire , pour soi et surtout pour les autres; comment imaginer ne pas pouvoir secourir quelqu'un qui serait enseveli?
Airbag; mon opinion est que d'ici quelques années , quand les prix seront plus abordables pour la plupart des skieurs et que le matériel sera plus léger , bien que ce soit secondaire / bénéfice escompté, une très grande majorité d'entre nous en sera équipée

Selmer a dit :+Constatez-vous une plus grande prise de risque des pratiquants de ski de randonné aujourd'hui qu'auparavant?Qu’est-ce qui a changé par rapport à avant?
Ne pas oublier que le risque n'est pas lié uniquement à l'ensevelissement, mais aussi aux risque de percussion, chutes, sauts de barres rocheuses etc;
je suis assez pessimiste et je pense effectivement qu'il y a une plus grande prise de risques qu'auparavant.
Risques pris / potentiel du skieur en descente, du potentiel du skieur en montée(notion d'alpinisme), groupe trop nombreux , collective?; célèbre effet internet qui donne envie , très envie d'aller là où on ne serait pas allé ; Ex de la sortie culte de l'année Gd Ferrand par les chorums, sortie potentiellement dangereuse par, son exposition, et fréquentation simultanées,son éloignement géographique qui fait qu'on aura plus de mal à faire demi tour si plusieurs skieurs sont déjà engagés dedans,etc.
Internet qui peut donner des conditions des courses en temps presque réel etc et peut avoir un effet incitatif certain.
Enfin, ce n'est qu'une hypothèse , il me semble que l'âge moyen du skieur de randonnée diminue et que la notion d'engagement n'est pas forcément comparable entre le vieux con responsable de famille que je suis devenu, et le jeune intrépide!! que j'ai pu être.
Bonne chance pour ton bac.

 

#9Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
fan
Profil [139 posts] - Le 10/04/2009 20:04

Salut Selmer
Q1: Je ne pense pas prendre plus de risque depuis le portable; c'est juste un outils complémentaire si je suis victime ou temoin d'un incident.
Q2: l'arva est un nécessaire et vital pour être secouru ou secourir un avalanché lorsqu'on est sur place (les secours PGHM ou autres secours arrivant souvent plus tard que le 1/4h de survit de la victime). L'ABS me parait être un super outil (cf les copains pro qui l'utilisent) mais reste vraiment trés cher.
Q3: La grande différence entre avant et maintenant c'est la facilité avec laquelle on peu avoir des infos sur la nivologie des différents endroits à skier (parking, enneigement, etat de l'itinéraire...) grace à des sites comme skitour (merci Jeroen). La variété et la qualité des topos papiers (Shahshahani et consort) est également bien superieur à avant.
Q4: Pratiquant régulier (environ 35 sorties/an soit environ 50 000m/an depuis 10ans)

 

#10Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
skiroad
Profil [431 posts] - Le 10/04/2009 22:00

:D On ne prend pas plus de risque qu'avant, je crois que même on en prend moins.
Le matériel et les vêtements on énormément évolué et permettent des engagements plus important dans le confort et la sécurité, l'information permet une plus grande formation aux danger de l'hivers en montagne et permet de savoir en temps réel les évolutions cilmatiques et les condition de neige.
Tout randonneur à ski se doit de porter un ARVA et doit savoir s'en servir, malgré un coup honéreux, alors pour les autres systèmes complémentaires le sur coup financier et le poids nous demande beaucoup d'hésitation. Quand au télép. portable étant rentré dans presque tous nos foyer reste un moyen très intéressant pour appeler les secours rapidement.
Je suis un randonneur à ski expérimenté et fais plus de 50 000m de dénivelé par an.

 

#11Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
A
Alain
[invité] - Le 10/04/2009 22:59

Q1 : C'est sur. Au moins pour certains (une minorité, souvent des gens moins montagnards qui veulent tater du "free-ride") qui avant de se jeter, lancent un "j'ai mon arva" comme ils diraient "j'ai une capote"... et là, ça ne règle pas le problème , et ça peut l'aggraver :))) hein, Benoit ?

Q2 :
Airbag : pas essayé mais intéressant, sauf peut-être dans les coulées de neige humide ? où peu de neige suffit à broyer le bonhomme.
Arva : nécessaire, avec pelle et sonde. C'est la ceinture de sécurité, en moins efficace malheureusement.

Q3 : Bien sur :
- appel de la poudreuse, de la "première trace" => voir les traces les lendemains de chutes de neige, ou le jour même dans de grosses pentes !
- saisons qui s'allongent : on parlait auparavant de "ski de printemps"... maintenant on commence en novembre ! dans des endoits parfois inappropriés, avec des percussions.
- sorties de nuit, dans de combes loin de tout secours : on varie les plaisirs, mais on joue un peu avec le feu...
- effet internet : difficulté mise en avant (photos, videos) , mode de la pente raide => voir sur ce site certains compte-rendus de course, ou l'erreur n'est pas permise, et certains avouent serrer les fesses et pas en mener large (pentes gelées de ce mois de mars)
- matériel hyper évolué (poids, technicité) => + grand champ d'action
=> - beaucoup plus de sorties en solo : on part parfois un peu comme on part faire un footing...

Bon bac, bonnes randos, et dans les 2 cas : sors couvert :)))

 

#12Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
C
ClaudeMD
[invité] - Le 11/04/2009 11:18

+Pensez-vous que les skieurs de randonné amateurs prennent plus de risques avec les nouveaux moyens de secours que nous avons aujourd’hui (par exemple le téléphone portable)?
Je pense pas, quand j'ai commencé il y une bonne trentaine d'années, pas d'arva ni de bulletin nivo mais on sortait par tous les temps et on voyait sur place et pas toujours facile de renoncer à ce moment.

+Que pensez-vous de l’air bag? De l'arva?
aibag principe ok mais poids et prix restent de gros problèmes pour sa diffusion, l'arva est passé dans l'équipement de base du randonneur

+Constatez-vous une plus grande prise de risque des pratiquants de ski de randonné aujourd'hui qu'auparavant?Qu’est-ce qui a changé par rapport à avant?
du fait de l'évolution du matos des courses autrefois limite ski extrème sont devenues des classiques alors que les risques en cas de chute sont restés les mêmes.
Ce qui a changé c'est l'explosion du nombre de pratiquants

Profil : pratiquant régulier depuis une trentaine d'années

 

#13Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
C
Charvat
[invité] - Le 11/04/2009 15:43

+Constatez-vous une plus grande prise de risque des pratiquants de ski de randonné aujourd'hui qu'auparavant?Qu’est-ce qui a changé par rapport à avant?

Pratique le ski de rando depuis 40 ans environ, ds massifs différents des Alpes(Suisse, Autriche, Italie,Maroc, etc...) Par rapport à ski rando des années 70, le skieur rando d'aujourd'hui dispose de bcp plus d'aide à la décision(bulletin météo, compte rendu courses par internet, téléphone ds rfuge, etc..) Il est évident que par risque actuellement évalué 4 à 5, personne ne sortait en rando, ou sur des sorties très tranquilles.
Le plus gros changement ( à mon avis) s'est produit ds les années 80/90 ou des Chauchefoin par exemple ou autres très bons skieurs ont fait sauter le verrou psychologique de l'inclinaison des pentes à skier.
Du 40° avec le matériel de l'époque(ski bois, etc..), ceux ci sont passés aux couloirs ou face à 45 puis 50° et +;

 

#14Re: Besoin d'avs=is de pratiquants de ski de rando

 
-nico-
Profil [5 posts] - Le 11/04/2009 16:44 [Edité: 11/04/2009 16:47]

Je souhaite simplement ajouté au sujet de l'ARVA que s'il est indispensable, quelques séances d'entrainement à son utilisation en début de saison et de temps en temps durant la saison ne le sont pas moins. C'est pas le tout d'en avoir un, il FAUT savoir s'en servir. Il me semble que beaucoup de gens oublient ce détail.

 

#15Re: Besoin d'avis de pratiquants de ski de rando

 
Tourton
Profil [21 posts] - Le 11/04/2009 19:31

"dans quelles mesures l’utilisation de nouveaux moyens d’alertes et de secours en cas d’avalanche procure au skieur de randonné un sentiment de sécurité, au point de modifier sa prise de risque ?"

Bonjour Selmer et à ts:
Le fait est que le nombre de skieurs de randonnée est en forte croissance, que le matériel existant permet d'aller plus facilement plus loin, plus haut, et dans du plus dur, que l'on a jamais eu autant d'info à disposition pour préparer, appréhender et anticiper une randonnée à ski.
Tous ces éléments jouent forcément en la faveur de l'envie d'aller essayer quelquechose que l'on aurait peut-être pas essayé auparavant Envie d'aller chercher peut-être plus de difficulté ou de dépassement.
Je pense que ces éléments sont plus révélateurs d'une certaine prise de risque mieux appréhendée, alors que le fait d'avoir un téléphone portable, un Arva (indispensable bien sûr) ou un Air bag, ne donnent pas pour autant l'impression d'être plus en sécurité.

Profil: Pratiquant régulier

 
Répondre | Nouveau sujet | Voir tous les sujets | Chercher | Archives | Up

Aller à la page : 1 2 Suivante

Le forum est réservé aux membres. Envie de contribuer ? Créez un compte et connectez vous !
VTT de montagne