Skitour > Blogs > Rando et escalade > Sorties rando > Ambiance à Pététoz


Montée dans le vallon de Souvroz.

Toujours dans le vallon de souvroz

Face Nord-Est de Chalune

A gauche la Pointe de Chalune et son couloir Nord-Est et au centre le col qui marque le sommet du couloir

Montée avec le Roc d'Enfer derrière

La trace dans le couloir Nord-Est

Franco attaque la pente sous le petit col

Montée sous le petit col

Franco et J-F dans les derniers mètres sous le couloir

Valentin sous le col, derrière le Roc et la pointe du Replan

Arrivée au col

Le sommet du couloir

J-F dans les premiers virages

Le haut du couloir

Fin de la partie raide. Juste derrière moi la petite plaque

Le couloir

la jonction des deux couloirs

J-F

Le bas du couloir

J-F dans les pentes sous le couloir

Ambiance à Pététoz

Par Valentin PASQUIER, le lundi 12 Mars 2007 à 19:19 :: Sorties rando :: rss

Pointe de Chalune couloir Nord-Ouest de Pététoz (4.2 E2)

Le Samedi soir après une journée de pêche peu fructueuse, on donne rendez-vous à 8h45 à Franco et Nicole sur le parking des remontés mécaniques de la Chévrerie. Un peu avant la Chévrerie, la route passe juste à côté du lac de Vallon qui est totalement dégelé alors qu'il ne dégèle pas totalement avant début Mai dans un hivers normal! On arrive au parking et là je réalise que j'ai oublié mon coupe-vent dans lequel il y avait mes gants, mon bonnet et mes lunettes :ill: :ill: :lol: ! Je n'ai donc qu'un petit pull et une veste gortex :ill:. Heureusement mes parents ont une paire de lunettes, une paire de gants et un bonnet en trop.
Et puis en ce qui concerne les vêtements ça suffit amplement car même si l'atmosphère est un peu fraîche, ça se réchauffe rapidement. On part donc sur le chemin (piste de ski lors des hivers normaux) en direction du vallon de Souvroz. Il y a déjà 10/15 cm de neige fraîche sur le chemin. Sur les crêtes du Roc et de Chalune ça a l'air de souffler fort et dès notre sortie de la forêt, le vent se fait sentir. Vers 1600m au niveau de Souvroz du milieu, on décide de quitter le vallon pour monter dans des pentes Est rive droite qui devraient nous permettre d'atteindre plus rapidement le replat sous la face NE de Chalune. On commence donc à monter dans ces pentes encore vierges. La quantité de neige commence à devenir conséquente, il y a une alternance de neige croûtée, de grosses accumulations de plus de 30cm de poudre et de neige dure. C'est J-F qui fait la trace, on commence à bien s'élever au-dessus du vallon et le soleil commence à chauffer fort! A un moment il faut faire une conversion dans une petite portion de neige dure un peu raide et je n'ai pas les couteaux. Nicole la passe sans problème devant moi mais c'est vraiment la limite, plus raide on ne peut pas faire de conversion. J'arrive, je tourne mon ski intérieur sans problème, je le fait bien accrocher la neige. Jusque là tout ce passe bien. Ensuite je m'appuie sur ce dernier et donne le petit coup de cheville pour rabattre l'autre ski. Mais voilà pas assez marqué le petit coup de cheville et la spatule du ski se plante légèrement dans la neige. Je me retrouve donc sur un ski qui ne tient pas très bien avec un ski planté dans la neige :ill: :ill:. J'arrive après une vingtaine de secondes avec la rondelle de mon bâton à remettre mon ski dans le droit chemin :lost: :D! Je peux enfin respirer :lol:! Mais bon je ne risquais pas grand chose car 10m dessous il y avait un petit replat. On continue donc paisiblement la montée jusqu'au replat sous la face Nord-Est de Chalune. Là on découvre la face Est sous le col qui marque le sommet du couloir de Pététoz bien chargée. J-F, Nicole et Franco partent dedans tandis que j'attends Véro. Je ne trouve pas la pente très sûre au vu des quantités de neige qui sont tombées, de plus elle est un peu raide (40°) sur la fin. Pendant qu'ils vont voir les conditions de la pentes, un skieur descend en première trace le couloir NE. Il a l'air bien enneigé presque pas de cailloux qui affleurent mais la neige est dure. J-F nous dit de venir, il y a 30cm de neige lourde sur le fond dure de l'ancienne neige. On met tous les couteaux mais ces derniers ne se plantent pas dans l'ancienne neige, on glisse et on botte. On fait les 200 derniers mètres à pied avec les crampons car la neige et la raideur de la pente ne le permettent pas à ski. 3 autres personnes descendent le couloir NE. J'arrive au sommet et là je découvre le couloir vierge et bien plâtrée. On décide donc de descendre dedans. C'est Nicole que se lance la 1ère, elle descend les 50 premiers mètres à 45° puis à 40° et se range sur le côté à l'abri d'un départ de plaque. Puis c'est au tour de J-F qui descend jusqu'à Nicole puis à Véro. Une fois Véro arrivée, je m'élance dans le couloir tout en restant bien à droite pour éviter de toucher la partie gauche qui ne nous inspire pas très confiance. Je n'avais jamais fait de couloir aussi raide en ski mais avec cette neige c'est sans problème. Dès le 1er virage je suis surpris par la neige. Il y a plus de 50cm de poudre très compactée et à chaque virages ça coule à cause de la pente mais c'est tout de même super bon à skier. Franco nous rejoint et J-F continue la descente. Je suis un peu tendu, il y a vraiment beaucoup d'accumulations et le manteau n'a pas l'air aussi saint que l'avait annoncé le bulletin neige et avalanche 74. Mais malgré cela c'est trop beau ce couloir encore vierge et quelle ambiance!!!! Nicole descend en plein milieu du couloir car la neige y est meilleur que dans les contre-pentes où elle est légèrement croûtée. De plus les contre-pentes présentent des pentes raides qui nous ont l'air propices au départ de plaques. La pente s'est tout de même radoucie à 40°. Nicole attaque l'étroiture à 45° où il y a une grosse accumulation. Il y a près de 80cm de poudre compactée et dans un virage Nicole fait partir une petite plaque de 2/3m de large sur 30cm d'épaisseur. Même si elle ne représente aucun danger, elle témoigne tout de même d'une petite instabilité du manteau neigeux. Ensuite on finit la partie raide du couloir et on se retrouve à la jonction des deux couloirs de Pététoz. Une ancienne plaque tombée sûrement hier a purgée le bas du couloir et on se détend un peu. Le couloir se sépare en deux parties, je prend la droite et Franco celle de gauche. Elles étaient toutes deux en neige un peu croûtée mais qui skiait bien. On est ensuite descendu les pentes sous le couloir qui était en bonne neige légèrement croûtée. Ensuite sur un replat à 1700m on mange! Puis on quitte Franco et Nicole pour remonter au col de Vésinaz et à la Pointe de Chavasse. Il fait chaud dans la remontée face Sud sous Chavasse puis au sommet on caille à cause de la forte bise. On descend ensuite la combe Nord-Est qui est en neige croûtée pas trop trop mauvaise. Puis on regagne la forêt qui passe assez bien. On déchausse tout de même 200m à cause des cailloux , il serait bête de rayer les beaux skis tout neuf de ma mère. Ensuite on pousse sur les pistes de ski de fond pas tracées cette années jusqu'à la voiture.

Super rando!!! La plus belle de l'année pour moi pour l'instant :) !!! Méga ambiance dans le couloir. Je suis pas un spécialiste des Hold-UP comme Denis mais là je crois que c'était un vrai HOLD-UP :cool: :cool: :) :roll: :wink: !

Ce couloir est aussi beau qu'au printemps: http://www.skitour.fr/blog/vali74/446-chalune-et-son-couloir-de-petetoz

La sortie: http://www.skitour.fr/sorties/pointe-de-chalune,5819.html

Commentaires

» Par Hew, le lundi 12 Mars 2007 à 21:43

Citation :
"le manteau n'a pas l'air aussi saint ..."
^^ c'est joliment dit !

» Par Batman, le mardi 13 Mars 2007 à 21:21

C'est bien le Chablais.... ça me rappelle ma jeunesse...
Et alors t'as pas fait l'ouverture de la pêche? :lol:

» Par Valentin PASQUIER, le mercredi 14 Mars 2007 à 13:44

Bien sûr que j'ai fait l'ouverture mais à la mouche en début de saison ce n'est jamais très efficace! On a rien fait.

» Par nicole, le jeudi 15 Mars 2007 à 18:07

j' ai tout lu
un vrai ecrivain

» Par bartoli(belle mère), le jeudi 22 Mars 2007 à 14:58

merveilleux commentateur,on s'y croirait.un grand bravo Quelle magnifique randonnée.les photos aussi sont magnifique; Que n'ai je 40 ans de moins!!!Bravo valentin j'avais entendu parler de ses talents à faire partager son enthousiasme...C'est vrai

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 3520 fois


Rando et escalade est propulsé par Skitour