Skitour > Blogs > Rando et escalade > Sorties rando > Traversée des arêtes du Mont Chauffé 15/10/06


Depuis le col de la Plagne le Mont Chauffé.

De gauche à droite: les Cornettes de Bises, moi, les arêtes et le sommet.

La même avec mon père un epu plus loin sur l'arête.

L'arête devient plus rocheuse.

Le passage du chien.

On a déjà fait tout ça!

Edeilweiss!

ça redevient facile!

Il ne faut pas tomber!

Les Cornettes

L'arrivée du couloir de Chevenne.

Les Cornettes et moi.

Encore une pose!

Ces dalles peuvent être dangereuses au printemps!

Traversée des arêtes du Mont Chauffé 15/10/06

Par Valentin PASQUIER, le dimanche 15 Octobre 2006 à 19:08 :: Sorties rando :: rss

Avec le beau temps annoncé pour ce dimanche, on décide d'aller faire un petit dans le Chablais qui est toujours aussi beau en automne.
On part direction Abondance pour la traversée des arêtes du Mont Chauffé; un itinéraire PD+ avec seulement quelques passages de III.

On se gare au lieu-dit le Sauvage, on part pour le col de la Plagne du Mont, 30min plus tard on atteint le col. Du col on suit un sentier qui par vers l'ouest (direction Ubine), 500m plus loin on quitte le sentier pour une petite sente dans un champs. Rapidement la sente devient raide, on longe des barres sur un terrain glissant entre les sapins. Ensuite on arrive sur une large arête entrecoupée de quelques passages délicats (la chute est interdite). Puis l'arête devient de plus en plus rocheuse et étroite. Ensuite on arrive au passage du chien qui est équipé d'un rappel, mais qui se descend très bien sans à l'aide d'un bon câble. A partir d'ici on évolue jusqu'au sommet sur une arête rocheuses (pas de III) et sur des vires face Sud. De nombreux passages sont gazeux (500 m de vide face nord). Puis à la fin de cette arête on arrive au sommet.
Nous avons mis 3h30 pour atteindre le sommet depuis la voiture, sur les arêtes on a put observer une vingtaine de jeunes bouquetins. Il y avaient aussi de nombreuses edelweiss. Après avoir mangé un bon petit sandwich, on attaque la descente. Il y a encore un passage où il faut mettre les mains. Puis on arrive sur une crête, nous sommes au sommet du couloir de Chevenne qui est magnifique, ce qui donne l'envie à mon père de la faire; On suit cette crête jusqu'au petit Chauffé puis le chemin descend jusqu'à la Lavanche. On rejoint ensuite un chemin de 4x4 qui nous ramène jusqu'à la voiture.

Une magnifique sortie, dans un super décor d'automne!

Commentaires

» Par PatdeGap, le dimanche 15 Octobre 2006 à 21:53

Fait un sourire, Valentin, on dirait que tu es puni...

» Par Docteur Bruno, le mercredi 18 Octobre 2006 à 22:36

Bravo !!! t'es vraiment accro mais je suis d'accord avec Pat; la montagne, c'est fait aussi pour rire... :D

» Par Valentin PASQUIER, le jeudi 19 Octobre 2006 à 20:54

Ne vous inquiétez pas mes parents ne sont pas des tortionnaires! Je rigole pas mal, je suis plutôt joyeux mais c'est vrai que je suis un peu crispé sur les photos!

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 4091 fois


Rando et escalade est propulsé par Skitour