Skitour > Blogs > Ski sauvage talon libre ou attaché > Telemark > Telellel, paramark, telemark et christiana...


Le grand classique de Paul Parker traite du ski talon libre dans toutes les conditions.

Pour tout savoir sur Sondre Norheim, l'inventeur du ski moderne, n'hésitez pas à lire ce livre.

Telellel, paramark, telemark et christiana...

Par Jean-Christophe Roumailhac, le samedi 14 Février 2009 à 23:17 :: Telemark :: rss

Dans son ouvrage, Paul Parker parle de free-heel skiing, de ski talon libre et le sous-titre est telemark and parallel techniques for all conditions.

J'avoue, ou plut√īt je confesse ma totale adh√©sion √† ce titre, m√™me si je dois me faire √©corcher vif ou lapider par les plus jeunes et fervents partisans du virage telemark.

Je ne suis qu'un inf√Ęme tricheur, un tra√ģtre qui n'h√©site pas √† utiliser la technique la plus efficace et la plus √©conome en √©nergie musculaire en fonction des conditions de neige et du terrain.

Dans les neiges douce et les pentes r√©guli√®res, le telemark est souverain et remarquablement performant. Il procure de surcro√ģt des sensations tr√®s douces.

Par contre, dans les forêt étroites et pourvues de gros mouvements de terrains, il m'arrive parfois de mélanger parallèle et telemark.

Dans certains chemins étroits, un bon vieux stem est parfois bien utile.

Voilà plus de dix ans que je randonne en telemark, dans toutes les conditions et plus cela va, plus j'utilise le parallèle.

Il ne me reste plus qu'à réciter un chapelet de Pater Noster et d'Ave Maria pour me faire pardonner...

Au fait, Sondre Norheim usait et abusait des deux techniques...

Commentaires

» Par Yves P., le dimanche 15 F√©vrier 2009 √† 09:26

"et plus cela va, plus j'utilise le parallèle" : je suis aussi un peu dans ce cas alors pourquoi ne pas carrément repasser en matos alpin ? J'y pense et puis je me dis que ce serait trop con de louper des bonnes conditions pour le telemark !
Alors tant pis, je reste en tele et je fais aussi du parallèle avec.
Cela dit, si il pouvait sortir une bonne petite pompe NTN genre t2x, cela règlerait le problème : une paire en tele pour les bonnes conditions et une paire en tlt dans les autres cas ...

» Par axar, le dimanche 15 F√©vrier 2009 √† 14:50

Adepte aussi du mode "survie en alpin" lorsque les conditions (neige ou terrain) ne se prêtent pas au tele.
J'ai résolu le pb, j'ai aussi du matos d'alpin pour la rando. Tout en double! :-P

» Par M.Ni!, le dimanche 15 F√©vrier 2009 √† 18:31

Je possède trois paires de ski de rando : nordique, alpin, telemark et je choisis selon la course et les conditions.

Avec les talons libres, je suis un disciple fidèle de Paul Parker : "Anything goes !", les talons libres permettent de choisir à chaque virage la technique la plus adaptée.

» Par Jean-Christophe Roumailhac, le dimanche 15 F√©vrier 2009 √† 21:11

Et aujourd'hui, jack-pot! bonnes conditions... et comme j'ai eu le courage de monter mes fats au sommet, j'ai l√Ęch√© de grandes courbes uniquement en telemark dans la poudreuse ou la traffoll√©e, rien √† voir avec du parall√®le mais la neige √©tait bonne.

» Par Thierry Rodon, le lundi 16 F√©vrier 2009 √† 20:47

Je fais du télémark depuis 15 ans après avoir fait 20 ans de fixe et je suis bien d'accord avec Jean Christophe, je rajouterais juste que le télémark c'est parfait pour les neiges croutées infames et pour passer entre les arbres, il n'a pas de pb même avec des 2 mètres..., je ski au Québec et c'est pas souvent que j'ai le chemin libre, sans parler des orignaux à éviter. En fait je réserve le parallèle aux neiges dures. Et dans tous les cas, on peut faire tous les styles de ski en telemark.

» Par pica2000, le mardi 17 F√©vrier 2009 √† 17:03

En principe je suis plus ou moins d'accord même si l'idéal reste de choisir un matériel différent en fonction des conditions et de la sortie envisagée. Le parallèle en télémark ne procure pas les mêmes sensations et ne permet quand même pas d'attaquer comme avec des fixations bloquées à l'arrière... Juste de se sortir des situations difficiles. Mais je suis un novice (quoi que déjà convaincu) en matière de rando télémark... Par contre une question sur livre. Je suis totalement fan du livre Allen & Mike's Really Cool Telemark Tips: 109 Amazing Tips to Improve Your Tele-Skiing que je me lasse pas de lire et de relire autant pour les aspects techniques que pour l'humour. Ce livre vaut-il également la peine d'être lu???

» Par Jean-Christophe Roumailhac, le mardi 17 F√©vrier 2009 √† 22:06

N'ayant pas de matériel différent en fonction des conditions, je fais toutes mes sorties en telemark.
La semaine derni√®re, j'ai pu attaquer en grandes courbes carv√©es en parall√®le avec les talons libres... dans de la cro√Ľt√©e ! m√™me si on a moins d'efficacit√© qu'avec du mat√©riel alpin, dans une optique tout-terrain, toutes conditions... ce qui est le cas de la randonn√©e en telemark, il ne faut pas h√©siter √† s'entra√ģner aussi en parall√®le talons libres.

Le livre de Paul Parker n'a rien à voir avec l'humour débridé de Mike et allen mais c'est un grand classique du telemark en randonnée.

Son auteur ne peut pas être accusé de partialité puisqu'il développe chez Garmont les chaussures de randonnée alpine et les chaussures de telemark. Il est à l'origine de la première chaussure plastique pour le telemark.

Un peu comme le bon vin, la prose de Paul Parker prend tout son sens au fil des années de pratique du telemark.

Plus j'utilise du mat√©riel de telemark en randonn√©e, plus le terme ski talon libre me s√©duit, car il me para√ģt plus ouvert, plus pragmatique que le seul mot telemark, finalement assez limitatif quoiqu'en disent ses plus fervents, mais souvent assez jeunes, d√©fenseurs.

Signé, un vieil afficionados du telemark qui a taillé ses premières courbes avec des chaussures en cuir et des skis étroits de 2 m 10, et qui depuis plus de 10 ans ne fait plus que du telemark en rando (sauf de très rares et regrettables entorses).

» Par Raffen, le samedi 21 F√©vrier 2009 √† 14:51

Comme est le motto de La federation du Télémark en Norvège: "Tout sur un pair de ski" !

-Anne, (née à Télémark :)

» Par Jean-Christophe Roumailhac, le samedi 21 F√©vrier 2009 √† 20:38

Merci pour ton commentaire Anne, on n'a pas souvent un billet qui vient de la région de Telemark... La Norvège a offert un très beau cadeau au monde, le ski moderne.

» Par Ali, le samedi 07 Mars 2009 √† 17:49

Ayant grandi sur des ski de fond au Canada, le télémark était le choix naturel quand j'ai débuté il y a 20 ans en rando dans les Alpes. Parker est PLEIN de bons sens & je suis 101% en faveur de "Anything goes!". Quel plaisir de pouvoir varier tous les 2-3 virages, en fonction de la neige ou du terrain. mmmmmmmm surtout avec la bonne neige en ce moment.
J'aimerais bien changer de skis cette année et je me demande quoi prendre. Des conseils? Je skie rarement en station (1-2 fois par saison, par rapport à 25-35 randos)) donc pas besoin des trucs hyper paraboliques/lourdes/avec "risers" très hauts. Tous les conseils sont les bienvenus! (oh, aussi, je suis encore en 3pins + cable ..., donc des conseils sur les fixations aussi sont très trsè welcome!)

» Par Jean-Christophe Roumailhac, le dimanche 08 Mars 2009 √† 09:26

Bonjour Ali,

Pour les skis, on en trouve d'excellents pas trop lourds mais assez larges dans les gammes rando ou rando Freeride, les Hagan Unicorn vont bien mais il y en a beaucoup d'autres...

Pour les fixations, cela dépend aussi de tes chaussures.

» Par Bruno Compagnet, le jeudi 08 Octobre 2009 √† 18:20

Je ne suis pas un int√©griste de la spatule , talon libre ou fixe je glisse sur la neige depuis pas mal d'hiver maintenant, et pour avoir pratiqu√© les deux, je suis intimement convaincu que les deux techniques poss√©dent leurs avantages et leur limites . Finalement la seul chose qui compte maintenant pour moi ces la recherche de sensations et d'apport√© la r√©ponse la plus juste √† ma pratique en fonction de la neige , du terrain et de mon √©tat physique et mentale au moment o√Ļ je vais gliss√© ...

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 11201 fois


Ski sauvage talon libre ou attaché est propulsé par Skitour