Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Escapades > Ailefroide sans vue


Samedi : La montée est chaude !

Le verrou sous les refuges du Sélé

Le glacier du col des Boeufs Rouges... Ca passe mais vraiment pas du tout !!!

Comment ça je suis ridicule avec ce chapeau ???

Dimanche : lever du soleil pour nous accompagner Ă  Ailefroide

Bo ben du sommet pas grand chose finalement... Le soleil est reparti se coucher ! Passage technique sous les séracs

Lundi : Tiens il se relève ce matin !

Ah ouais on Ă©tait donc lĂ  hier ?!? Rien vu dommage :-(

Il ny a pas long pour passer cette Brèche Holmès... Mais ça veut pas !

Magnifique la vue sur les Bans depuis le col du Sélé

Descente sur fond de Pic Sans Nom

Non François ! CA c'est le domaine des soeurs B.

Dommage je ne peux pas mettre la video, car la brasse coulée rend mieux ;o))

Ski sur fond de séracs

Allez un petit lâcher de malaaaaades

Résultat : Sur 7, 4 chutes et un gars bien en vrac !!! Reste 2 debout dans un style impérial.... Devinez qui ???

Ailefroide sans vue

Par squal, le dimanche 15 Avril 2007 Ă  19:59 :: Escapades :: rss

Pour le week-end de Pâques on a décider d'aller visiter les Ecrins Est. Donc petit tour vers Ailefroide et le Pelvoux qui sont 2 courses que l'on veut faire depuis un moment.

Participants : AnneCĂ©, Marika, Maud, Cyrillou, Jip, Rob, Sanfroic, Yann et Squal


Samedi 7 avril : Col du Sélé


Le réveil est carrément agressif ce matin ! Mais bon il y a de la route et la météo annoncée est chaude. De plus si on veut skier un peu après avoir déposé les affaires au refuge, faut pas s'endormir.

Je passe sur la longue agonie jusqu'à Briançon. Je suis seul au monde pendant que les 4 mollusques qui sont dans le Pirhana ronflent :evil: !!! Heureusement la récompense arrive lorsqu'on dévalise une pauvre boulangerie dans la zone industrielle.

Première bonne nouvelle de la journée, c'est que ça semble skier de la voiture. Le temps de préparer nos sacs et on décolle. Je tairai plusieurs épisodes dont le transfert du vin et du Martini dans des bouteilles plastique... Et que dire de notre lanceur de riz à 2 balles ! Je cite Mr Sanfroic qui lance n'importe comment le riz... Résultat : C'est sympa le riz aux aiguilles de mélèze :ill:.

La montée au refuge se passe pas trop mal ! Même si Rob traîne un peu la patte et réussi à me refiler une bouteille de rouge en plus finalement. Quel bonheur l'arrivée au refuge avec cette chaleur écrasante.
Le temps de tout déposer, grignoter un morceau et nous voilà partis pour "the race". En avant pour le Col du Sélé. La montée est un peu longue et certaines trouvent la trace plate.... Va falloir trouver une technique pour "raidifier" les glaciers :lol: .
L'avantage, c'est qu'on repère bien le cheminement pour le lendemain. Car les barres de séracs ne sont pas évidentes à négocier... Et de plus on a le droit à une belle vue sur les Bans ! La descente reste un moment d'anthologie dans une croûte immonde rattrapée tout de même par une bonne section de poudre.
Et ensuite c'est la punition... Faut remonter les 100m jusqu'au refuge ! Avec un passage par la cascade Obao oĂą l'Ourien se baigne quasi nu pour recueillir de l'eau. Le pied, c'est pique-nique au soleil qui suit.

Le soir on mange tôt et couché pas trop tard car les âmes sont fatiguées après cette longue journée et demain on veut être en forme.

Ca c'est juste avant de se coucher ! Car bien sûr ça dégénère en 5 minutes et lors d'un gentil échange de polochons, Cyril en profite pour me customiser le nez ! Plus court et bleu il paraît que ça me va bien :evil: :lol: :wink:. Et puis à 3850m pas besoin de respirer !
Dans la nuit Rob va tenter une attaque sur Cyrillou en lui carressant les cheveux :ill: :lol:. Ces jeunes dès qu'ils sont plus à la maison, ils perdent leurs repères...

Dimanche 8 avril : Ailefroide Orientale


Ce matin en se levant le temps est mitigé ! Mais bon ça va se lever et ce sera OK.
Le regel est bon et rapidement on est sous les barres de séracs. Avec le repérage, on passe rapidement sans trop galérer. Enfin cramponnage obligatoire.
Ensuite c'est un parcours de santé jusqu'au sommet. Pas de grosses difficultés, seulement la pente vers 3500m qui est douteuse. Certains passent à ski, d'autre à pied. Juste sous le sommet les 2 gars qui étaient au refuge font demi-tour. Le brouillard est là et la vue nulle :(. Mais bon pour 100m on ne va pas faire demi-tour, d'autant qu'il fait bon.
Après une session photos panoramiques du sommet de l'Ailefroide Orientale :ill: avec non vue ! On redescend laborieusement la fameuse pente douteuse. C'est un vrai massacre. Après le passage des 9 c'est un champ de mine...
Le passage des barres de séracs va être un peu plus technique. Cyril me connaissant bien va poser une corde fixe que les filles seront comme moi contentes d'avoir... Pas de gros risques dans ce passage, mais pas envie de s'en mettre une quand même.

On fini avec la traditionnelle remontée au refuge et la cascade Obao...
Le pique-nique au sommet va commencer avec des tranches de Jip ! Ne donnez jamais un couteau à un gosse car sinon il se coupe...! Et voilà obligé de jouer à l'infirmière pour soigner mon Jipounet.

Ensuite c'est la grande après-midi-soirée "Corridor". Jeu amené par Sanfroic... Le gars qui se repose en sautant dans tout les sens !!! Faut le débrancher lui le soir sinon y vous use la santé. Tiens je viens de me rendre compte que quand il n'a plus ses lentilles il ne bouge plus !!! Donc la solution c'est de lui piquer ses lentilles si vous voulez le calmer.

De nouveau bonne nuit malgré quelques gémissements de Rob qui cherche on ne sait quoi, quelques couinement de ma voisine et de bons gros ronflements des familles de certains qui étaient à gauche du dortoir !!! Vous voyez de qui je parle Jip et Marika :wink:.

Lundi 9 avril : Brèche Holmès


Aujourd'hui on est tous remontés ! Le temps de la veille nous a gâché le sommet, alors aujourd'hui on tente la boucle malgré les gros sacs... C'est joueur certes car la Brèche Holmès c'est un beau morceau et l'enneigement n'est pas optimum. Tout se déroule bien jusqu'au pied du couloir. On a repris le parcours du glacier du Sélé. La neige est froide et en bonne quantité. Par contre la sortie directe ne passe pas du tout, et la variante de droite est chaude. C'est raide et sur fond de glace. Le débinage est rapide pour ma part... Vu le tour à faire, on n'est pas rendus à ce rythme. Donc tant pis ce sera une bousette pour aujourd'hui. Après de vaines tentatives, tout le monde redescend pour se rendre au fameux col du Sélé !!!

Puis on descend rapidement car il fait chaud, donc le bas ne sera pas très bon... Et plus on traîne pire ce sera !
On ne parlera pas de la tentative de François de battre les soeurs B à la baignoire... Impossible ! Donc il va lancer un nouveau style, la brasse coulée :lol: . Ca a du style, mais pas très rapide quand même !

On est tĂ´t aux voitures et le retour sur Grenoble passe bien. C'est lĂ  qu'on voit que la saison touche Ă  sa fin, car Ă  17h on est Ă  la maison alors qu'on a fait 2h de route.

Bon WE quand même avec un bonne équipe. Au passage le refuge est prévu pour 27 personnes... Mais je veux bien le voir 8O. De même on aurait bien tenté le Pelvoux et Ailefroide dans le même WE, mais on avait peur pour le refuge du Pelvoux (10 places seulement) :ill:.

Commentaires

» Par Henri Deger, le lundi 16 Avril 2007 Ă  22:37

La dernière photo me rassure......je me sens mais seul!!!

Merci Squal :wink:

» Par Le brasseur de peuf, le lundi 16 Avril 2007 Ă  22:53

Ouf, je respire le grand méchant (Squa)Loup n'a pas eu la dent dur à mon égard, normal on va lui (p)arraché ce we !!!!

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 2549 fois


Le blog de Squal est propulsé par Skitour