Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Escapades > Du coq à l'âne

Du coq à l'âne

Par squal, le lundi 26 Février 2007 à 00:24 :: Escapades :: rss

Bon allez le résumé de 2 semaines de retard !

Samedi 17 Février : Le tour des G

Participants : Amanda, Faby, Marika, Cyril, Jip, Tom's, Vinc et Squal


On avait en tête une belle boucle avec la bonne météo annoncée... Le Grand tour de Freydane avec échappatoire pour le tour de la Grande Lance de Domène pour les moins affamés.

Malheureusement la météo n'est pas au rendez-vous :evil:. Tant pis on part quand même et on avisera au fur et a mesure.
Premier boulet de la journée : Faby qui appelle à 7h30 alors qu'on a rdv à 7h30 ! J'me suis pas réveillée ! J'arrive. Bon ben rdv à Freydières.

Le temps de nous préparer et de taper la discute avec Clotaire que l'on retrouve sur le parking et Faby arrive avec les jantes qui fument.
La montée jusqu'au col de la Pra va relativement vite. Yann nous rattrape sous le col. Décidément c'est le spot du site !
Ils sont partis pour les 3 G (Grande Lance, Grande Lauzière et Grand Colon. Nous on continue sur notre itinéraire de repli. J'adore aller fouiner dans ce vallon reculé de Freydane. Descente sur le lac Blanc et pique-nique au pied du col des Lances. Stupeur ! Toutes les faces N ont purgées... plaques parties dans tout les sens. Donc repli sur le col de Freydane. De là 2 équipes se forment. Les acharnés et les sages.

Les acharnés se font la Grande Lance en bonus. Deuxième boulet du jour pour Faby qui n'a pas les couteaux adaptés à ses fix !!! Bon je lui file les miens et je monte à pied... Enfin je brasse comme un malade sur une croûte qui ne porte pas et un fond en semoule.... Génial ! J'ai la caisse aujourd'hui, mais après 2200m de D+ j'ai un peu moins d'humour :D. Enfin j'arrive au sommet un peu entamé.
Bon pas grave il est 16h30 et il ne nous reste plus que 400m de D+.
Direction le Grand Colon pour la dernière montée. Cyril et Jip se la mesurent pour finir, et moi un peu entamé, je fini les 2800 de D+ tranquille. La récompense, c'est le coucher de soleil qui passe juste sous les nuages quand on arrive au sommet.

La descente est exquise. Et que dire de la forêt de nuit ! Retour voiture à 19h15. En voilà une bonne journée boucherie !

Dimanche 18 février : La Grande Pointe de Bizard

Participants : Faby, Cyril, Jip, Rudy et Squal


Samedi soir Jip réussit à nous convaincre d'aller dans le Beaufortain où la météo semble pas tant pire... On n'est pas convaincus mais on se laisse tenter. Ce sera donc la Grande Pointe de Bizard depuis Grand Naves. Notez bien le départ de Grand Naves ! Car c'est un topo pour psychopathes. Vive le ski de fond.

Déjà on part sur la prairie quasiment. Le top de ce topo, c'est qu'on attaque avec 400m de D+ pour passer un col avant de redescendre pour attaquer la vraie montée. Tout se passe bien jusqu'à la bifurcation où bien entendu on part du mauvais côté. Pas grave ça se termine par une petite session sanglier dans les rocher set les bois ultra-raides. Au col la loose continue et on part du mauvais côté. Ben ouais il y a de traits blancs sur les arbres, alors c'est là !!! Perdu. Après avoir erré quelques minutes, retour sur nos pas et on trouve la super piste descendante. Une belle traversée de 15km... Va falloir la remonter au retour.

On remet les peaux et là commence le bonheur. La neige est déjà bien transfo et la soleil tape fort. Bon on va pas se plaindre, mais la transfo moquette est bien épaisse. Au sommet bien entendu, le soleil se cache pendant le casse-croûte. Et en plus ça va juste croûter comme il faut pour les 200 premiers mètres. Mais 400m de régal après. Pour le reste, une piste forestière quasi plate avec une neige Scotch ! C'est bien ça fait les bras.

Pour varier les plaisirs, on a repéré un chemin pour remonter qui a l'air plus sympa. Faut juste trouver une passerelle pour traverser la rivière. Les frangins G (anciens pêcheurs) veulent nous la faire à gué ! Alors qu'avec quelques neurones, on trouve la passerelle :P :wink:.

Et c'est parti pour la dernière montée avec des peaux détrempées qui ne collent plus.... Dommage car il y a 350m à faire ! Et ils sont longs. Je passe sur cette dernière descente sur route encore.

Pas mal donc comme topo. 1900m de D+ pour seulement 600m de vrai ski et donc 1300m de ski de fond :ill: :lol:
On reviendra... Ou pas !

Mardi 20 février : Chamechaude Express

Particpants : Cyril et Squal


Mardi j'ai hésité à prendre les skis dans le camion. Erreur fondamentale quand je vois le temps qu'il fait à midi quand j'ai fini :(. En même temps j'ai des choses à faire alors je vais m'en charger.

Mais à 15h50, coup de fil de Cyril.

- Allô ? T'es où ?
- Ben chez moi !
- J'me barre dans 10 minutes du boulot pour faire un Chamechaude ! Tu viens ?
- Ok !


Je jette tout dans le camion et on est skis au pied à 16h45.
Petite montée sur un bon rythme. On en a bien desoin tout les deux. Étonnamment peu de monde pour un Chamechaude au coucher de soleil. Nous serons quasi seuls au sommet.

Super transfo pour la descente. On passe par les paravalanche où après 3m d'escalier c'est un régal.

Je passe sur le bout de forêt ignoble et on termine par quelques jump et slides sur les aménagements du col de Porte.

Jeudi 22 février : Le Grand Miceau

Participants : Amanda, Faby, Isa, Guillaume, Marco, Moms, Seb,et Squal


Sur une proposition de Seb, nous voilà partis pour le Grand Miceau. C'est en top conditions d'après la sortie du mardi. La météo est clémente donc on vise la transfo moquette.

Je ne cache pas que j'ai de mon côté en tête d'aller jeter un oeil aux Rochers de la Barme. Après concertation du soir, Moms, Isa et Marco partent en même temps que nous. Cool, une sortie avec la tribu du jeudi de l'an passé. Quel plaisir de retrouver notre Marco international ! Pas une minute sans parler et raconter une bêtise. Avec lui une randonnée prend une autre dimension.

Comme pas prévu du tout, la neige et atroce. Pas de regel et on se retrouve à avancer dans 30cm de gros sel en plein cagnard. Pour certains, ce sera montée torse nu, pour ma part ce sera pantalon retroussé en bas et ouvert jusqu'aux genoux par le haut. La grande classe.

Au sommet on chausse les crampons pour une petite traversée où il ne faut pas s'en mettre une. Eviter de faire "le Bambi sur la glace" come dit si bien Marco.

Le couloir est bon comme tout, mais ensuite c'est comment dire...? Physique !
On se dirige vers le pied du couloir des Rochers de la Barme. Malheureusement il est déjà 14h et je ne veux pas rentrer trop tard pour voir un chouilla mes neveux... Donc à regrets je laisse Marco, Isa et Moms filer dans le couloir qui à l'air pas tant pire. Et il sera excellent même :(. J'm'en fous ! Même pas mal.... :ill:

Retour avec bataille dans les arcosses.

Samedi 24 février : Débinage pour le Pic de la Pierre et Rocher de l'Homme


Ils auront bien essayé de me rameuter. Mais j'avais dit que je verrai samedi matin en fonction de la météo... Donc quand je vois des trombes d'eau tomber et que le Colon est visible depuis chez moi, je retourne sous la couette et appelle Cyril pour lui dire Tchao file avec Jip.

Donc débinage pour cette sortie au Pic de la Pierre

Franchement je ne regrette pas :roll :

Dimanche 25 février : Cime de la Jasse

Participants : Cyril et Squal


Comme samedi, ma ligne de conduite est la même ! Je verrai en fonction de la météo. Le premier réveillé appelle.
7h30 le téléphone sonne :

- Allô ! C'est Cyril
- Ouaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis......................
- J'vais faire un tour. Tu veux venir ?!?!?
- Y fait quel temps ?
- Comme hier !
- Ah bon ! Ben bonne balade alors....
- Ok Salut


Une demie heure après, SMS de Cyril. Finalement j'y suis pas allé, pas motivé. Et quand on connait le gars, c'est que le temps est vraiment pourri.

10h le téléphone sonne :

- Ouais c'est Cyril, j'suis dans la voiture je vais skier !
- Ahhh ?!?
- Ca se dégage, j'passe te prendre !
- Ben euhhhh la j'suis tranquille au pieu en train de bouquiner quoi !
- Allez j'suis chez toi dans 5 minutes.


Putain mais pourquoi j'ai pas éteint ce satané portable :x.
Me voilà donc obligé d'accompgenr le gosse à la neige :P. Jip est plus malin car il a éteint son portable lui ! En même temps c'est lui qui a sorti Cyril hier :lol:

Nous voilà donc en chemin vers la Cime de la Jasse.
Il n'y a pas grand monde et la météo semble se dégager. Je dis bien semble, car arrivé au Habert de Aiguebelle le brouillard et le blizzard nous reprennent. Tant pis, maintenant qu'on est là on y va.
Ca c'est ce qu'on va se dire jusqu'au moment où on est sous la pente terminale de la Jasse. Et là sans se concerter pendant 10 minutes, on fait demi-tour.
La descente restera dans les annales tellement on ne voyait pas le relief. Enfin la neige était pas mal.

Seul réconfort, c'est le temps qui se débouche quand on arrive à la voiture :evil:
Pas grave on a pris l'air :D.


Donc voilà on passe en une semaine de la canicule au blizzard ! Drôle de saison quand même !

Désolé pas de photos ! Pas reçu mon APN commandé lundi et qui devait arriver dans les 24 à 48h :evil: Enfoirés :x

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 2028 fois

Le blog de Squal est propulsé par Skitour