Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Escapades > Feu d'artifice de Singles


Plombé le ciel vendredi matin

Déjà plantés après 100m de montée

Vive le portage...

Il n'y a que ça de vrai !

Mais parfois c'est bien roulant aussi

Montée au col de Péas toujours sous la menace

Pas mal le Queyras quand mĂŞme

Descente du col de PĂ©as vers Soulier

Le fameux passage raide avec les 25 supporters avides de nos exploits

Descente sur Chateau Queyras

Marika se régale

Vue plongeante

Etude de la suite de la journée

Ce sera le sommet Bucher et la chapelle St Simon

Descente Free sur Molines

Lever sur le bivouak au lac de Roue

samedi c'est reparti en direction des chalets de Clapeyto

Grandiose !

On passe plus de temps le nez en l'air que dans le guidon

Descente fleurie sur le Lauzet

Puis technique la descente

Le Lauzet en vue la horde lache les freins

Traversée vers les Grangettes

Muraille juste en face du col St Antoine

Le Col St Antoine

Ascenseur à vélo dans la fin du col St Antoine

Au fond la traversée des chalets de Furfande

Le début de la descente de Furfande

Mmmmmm c'est boooon ça

Jip a la banane

Marika tout en finesse et précision

Oui, priez pour nous St Augustin

Dimanche, les virages relevés du Mélezin

Vinc plutĂ´t en "force"

Christophe Ă  fond les manettes avec son tout nouveau Canyon

La descente de l'Infernet

Feu d'artifice de Singles

Par squal, le lundi 17 Juillet 2006 Ă  23:27 :: Escapades :: rss

Pour ce week-end du 14 juillet, c'était une session Queyras -Briançonnais qui avait été retenu de longue date. Il y a tellement de coins à explorer que 3 jours sont un strict minimum.
L'option départ jeudi après taf est retenue. Le plan squatt du week end est au palmarès de Christophe qui détient les clés de l'appartement familial à Chantemerle (aux portes de Briançon). Donc jeudi soir on prend la route pour Briançon puis pause dodo. Et le vendredi matin décollage matinal pour se rendre dans le Queyras. Troooooop booooooooon le plan !!!! Merci Cricri :wink:.

Jeudi donc démarrage de Grenoble après avoir récupéré mes partenaires de route (Amanda et Vinc'). On bénéficie des créneaux entre 2 orages pour charger la bétaillère. Départ 19h45 et arrivée à Briançon 22h.
Accueil musical avec la guinguette du 14 juillet (le 13 8O) et feu d'artifice :cool:.
Apéro (à 22h30) et repas engloutis rapidement, on file au lit car lever 5h du matin !!! P'tain c'est booooon les vacances :lol:.


VENDREDI 14 JUILLET


Itinéraire : Aiguilles -> Col de Péas -> Souliers -> Château-Queyras -> Sommet Boucher -> La Chalp -> Prat Hauts -> Les 40 Lacets -> Aiguilles
55km / 2530m de D+ / 2530m de D-
Participants : Amanda, Jip, Joebar, Marika, Vinc et Squal

Je passe donc sur le bonheur de ce lever matinal... Une fois le petit déj englouti, départ pour Aiguilles. On redoute de grand matin les orages car le ciel est bien plombé au dessus du Queyras. Mais bon maintenant qu'on est levés, on y va ! On abandonne Christophe blessé (tendinite) et Sam sur Briançon. Christophe veut rouler cool et ce sont les débuts VTT de Sam. Il va progresser très vite d'ailleurs. Car pour progresser il faut tomber !!! . Leçon prise au mot par Sam avec 6 chutes au compteur pour 1000m de déniv :wink:.

De notre côté, on avait prévu le tour de Malrif. Une boucle passant par le col de Péas et le col de Malrif avec 1800m de D+.
On ne rate pas la session habituelle de mécanique avant départ... Ce serait dommage de respecter le timing :P. Décollage après reserrage de moyeu et détordage de patte de dérailleur, je ne dis pas sur quel vélo... Tout le monde aura deviné :lol:.
La montée sur le col de Péas se fait par le GR qui est "traversant" et parfois (mais court) "raidos portant". On sent le pouvoir boulet se mettre en marche très vite. Ca commence par un début de fourvoyage (vite rattrapé), puis une cassette récacitrante sur le Spé de Marika qu'il faut amputer de la protection plastique (la cassette... pas Marika :oops: :P), c'est au tour d'Amanda de crever son tubeless et Vinc crèvera aussi le sien au col. Lourd pour un début de week-end...
Mais tous ces petits accrocs sont vite oubliés. Les réparations sont express et le col de Péas relativement vite atteint. Marika va encore tomber amoureuse du petit chat du berger que l'on croisera sur la montée... Pour une fille qui n'aime pas les chats c'est impressionnant :P :wink:. Le chat est moins dangeureux que le patou je le concède... Hein Marika :roll:.

C'est au col que tout va partir de travers. Devant la météo peu engageante sur la suite du parcours et l'impossibilté d'échappatoire une fois la suite de la boucle entamée, le débinage est voté. On redescend sur Château Queyras via le GR et Soulier. La traversée + le single pour accéder à Soulier sont tout simplement MAJEURS. Paysage à couper le souffle et single dément. D'ailleurs nous allons rattraper un groupe de randonneurs croisés plus tôt dans le Péas qui vont être ravis du spectacle qu'on leur offre dans un passage raide pas quiche... Dans ces cas là on a du mal à se dégonfler et en même temps la chute est douloureuse pour l'orgueil. La descente se fait sous les flashs pour moi et sous une acclamation collective pour Amanda. Et ça paaaaaaaaasse easy pour nous... Ouf l'honneur est sauf :lol:.

Commence le festival Seb ensuite. Première gamelle en arrivant à Soulier. Quelques égratignures seulement. Puis chute majeure dans la descente suivante. Spectaculaire roulé-boulé avec expulsion du vélo à plus de 15m, le tout en passant entre Amanda et Marika. Résultat final, une luxation sterno-claviculaire et bien sonné.
Pique-nique rapide ensuite et fin de descente sur Chateau Queyras. Single un peu plus technique mais superbe vue sur Chateau Queyras.

C'est à partir de là que ça repart en vrille. Il est 14h et on ne va pas rentrer direct sur Aiguilles.... Alors Jip va tenter toutes sortes de plan pendant qu'on sirote une bière (on perd pas les bonnes habitudes). Au final et après négociations acharnées, ce sera une montée sur Mont Boucher et retour sur Aiguilles via les 40 lacets.
Montée chaude en plein soleil jusqu'à la Chapelle St Simon. La descente est technique à souhait et freeride par moments, avec une fin au milieu des vaches médusées de nous voir débarquer.
Ensuite traversée à flanc pour rejoindre le départ des 40 lacets. La moindre petite montée se fait sentir. Les jambes sont lourdes... Petite loose itinéraire vite ratrappée malgré les protestations d'une certaine qui ne voulait pas remonter 1m de plus et qui 5 minutes plus tard couïne de plaisir dans ces fameux lacets... Et oui ! Encore un single épinglu et gouleyant à souhait. A fond les manettes sur un lit d'épines... Le pied quoi !

Arrivée à 19h30 à Aiguilles heureux mais cuits. Petite session douche revigorante dans la rivière et direction le bar du coin où l'on rejoint des amis de Seb. Après quelques bières méritées, départ pour le lac de Roue où l'on va bivouaker. Certains en tente et d'autres sur table de pique-nique !

Très bonne première journée. Et juste une chose à retenir, pour Jip se débiner ça veut dire faire 2500 de D+ au lieu de 1800m 8O


SAMEDI 15 JUILLET


Itinéraire : Arvieux -> Chalets de Clapeyto -> Lac de Néal -> Le Lauzet -> Les Grangettes -> Col Saint-Antoine -> Chalets de Furfande -> Col de la Lauze -> Arvieux
51km / 2050m de D+ / 2050m de D-
Participants : Amanda, Jip, Marika, Vinc et Squal

Seconde journée placée sous le signe montagne. Petit tour du Béal Traversier qui mérite d'être fait. Paysages grandioses et ambiance montagne-petites fleurs garantie.

Départ matinal encore même si on a réussit à gratter une demi-heure de sommeil. Seb rend les armes car son épaule est douloureuse... Pas d'enduro séries à Vars et retour prématuré à Grenoble :(.

Départ d'Arvieux où bien entendu on commence par une session mécanique dévoilage de roue sur le vélo de qui ??? :lol:.
Et attaque de la montée par la route de l'Izoard... Erreur fondamentale ! Jip ne peut s'empêcher d'accrocher le premier routeux qui tente de nous dépasser. Puis se sera au tour de Vinc d'accrocher le suivant... P'tain fini les montées où il y a des routeux ! Ils sont pire que des mômes.
A Brunissard on vire sur le GR qui nous mène aux chalets de Clapeyto, puis le lac de Néal. Coin absolument magnifique et sauvage à souhait surtout au dessus des chalets de Clapeyto.
Petit en-cas avalé rapidement au lac et descente d'abord Free dans les prairies avec une démonstration de maîtrise d'Amanda !!! Puis une session single technique-cassant puis technique-ludique jusqu'au Lauzet.
Premier repas à la fontaine du Lauzet et c'est reparti vers les Grangettes et le col St antoine. Une petite averse nous cueille lors du passage portage-sanglier, mais rien de méchant. Jusqu'au lac du Lauzet et le col du même nom tout se passe bien. Puis c'est le terrible portage jusqu'au col St Antoine. Très montagne le coin. J'arrive agonisant mais tant bien que mal. Un ascenseur à VTT va entrer en action d'ailleurs, mais pour cause de mal d'estomac...:( Donc pardonné :wink: :P. Et second repas du jour pour les estomacs sur pattes.
Descente encore une fois agréable et typée montagne jusqu'au chalets de Furfande. Et là c'est l'erreur du jour... Par excès de feinéantise on va chercher à couper par le seul des 3 chemins qui ne remonte pas... Mais le seul qui ne roule pas non plus !!! Au final une traversée bien pénible et une arrivée sur le sentier haut ! Ce ne sera pas un regret car la portion de single est absolument fantastique. Des épingles gravilloneuses qui passent toutes seules. La suite est variée. Du raide, du cassant, de la voie romaine et du ultra-roulant. Le bonheur quoi (bis) !

Retour voiture à 18h30. Pas mal c'est tôt pour une fois. Enfin quand même 2050 de D+ 8O. Unanimement, on vote pour un retour sur Chantemerle si Christophe veut bien nous acceuillir. Bon moyen de prendre une vraie douche et de se reposer dans un vrai lit. Et le dimanche lever tardif et sortie sur les singles Quiches de Briançon.


DIMANCHE 16 JUILLET


Itinéraire : Villar Saint-Pancrace -> Le Mélezin -> Villar Saint-Pancrace -> Ancien Fort d'Anjou -> La Cochette (Anciennes baraques) -> Briançon -> Villar Saint-Pancrace
41km / 1730m de D+ / 1730m de D-
Participants : Amanda, Jip, Marika, Christophe, Vinc et Squal

Lever 7h30 et sans réveil !!! C'est bon ça.
Petit déj avalé départ en direction de Villar St Pancrace pour attaquer la "mythique" descente du Mélezin et ses virages relevés. Montée soutenue et rapide avec Vinc. Ce matin j'ai la patate... mais je vais le regretter rapidement !!! Du Mélezin, on voit bien l'objectif suivant : le fort de l'Infernet. Et c'est HAUT !!! Mais place d'abord à cette descente. Il est vrai qu'elle est ludique mais pas si "quiche" que ça !

Un plan "coupage" par dessus le barrage est tenté... mais c'est le But ! Alors un petit bonus de 100m de déniv est à ajouter :ill: (au grand bonheur de Jip).
La montée sur le fort de l'Infernet est longue, longue, très longue, très très longue... Le soleil cogne bien fort et les taons sont bien là aussi :evil: . Au col c'est casse-croûte avec l'orage qui menace juste en face. Et puis attaque de la descente encore une fois majeure de l'Infernet (je me répète peut-être... :oops: ). Très intense cette descente si on la fait d'une traite. 1000m de D- en single et épingles. Une vraie cour de récréation avec 6 gosses. Par contre la traversée par la route forestière pour rejoindre Briançon est un véritable champ de mines. Il y a une tranchée tout le long. Alors c'est slalom entre les flaques de boue et les parpaings.
Fin de parcours par un single qui nous amène jusque dans Briançon.

Il est 17h et la journée a encore été bonne. Petite pause goûter à la voiture avec Nutella et boissons puis décollage pour Grenoble.

A noter le nombre éffarant de campings car sur le bord de la route dans la montée du Lautaret et jusqu'à Bourg d'Oisans 8O 8O. Certains étaient là jeudi soir déjà !!! P'tain ils sont vraiment malaaaaaades les gens !!! Enfin chacun son plaisir.

Conlusion : Week-end Majeur dans un lieu Majeur avec une Ă©quipe Majeure :wink: :lol:


Les 9 descentes du WE (dans l'ordre chronologique)

1) Col de PĂ©as (500m)
2) Souliers (400m)
3) Chateau Queyras (300m)
4) Sommet Boucher (480m)
5) Les 40 Lacets (400m)
6) Lac de NĂ©al (720m)
7) Chalets de Furfande (950m)
8) Le MĂ©lezin (500m)
9) Fort de l'Infernet (1000m)

Compte rendu et infos complémentaires de Vinc PAR ICI

Commentaires

» Par clem's, le mardi 18 Juillet 2006 Ă  08:14

'tain même pas de gros plan loose ou d'anecdote croustillante à raconter :shock:, je serais presque déçu... :roll: :wink: :lol:

» Par Vinc, le mardi 18 Juillet 2006 Ă  08:21

Pwa Pwa Pwa :) :) :)
Moi qui ne connaissais pas le Queyras en VTT, je ne fus point déçu !!!
RIEN Ă  jeter lors de ces 3 jours de ride intenses ...
Des montées efficaces et des descentes mieux que bien :cool:

Petite photo du public en délire devant la progression de Squal sur un passage pas quichant :



-> la pix aplati le terrain !

@ Clem's : Il fallait être là pour connaître les potins :P ...

» Par denis, le mardi 18 Juillet 2006 Ă  10:00

surtout qu'on voit les poils du squal ?

A le queyras une vraie mine d'or quelque soit le sport :wink:

» Par Amanda, le mardi 18 Juillet 2006 Ă  10:15

Qu'est-ce-qui ferait pas le Seb pour impressionner les filles quand mĂŞme :-)

Si tu savais Clem's....

» Par manu2, le mardi 18 Juillet 2006 Ă  13:41

Ah le queyras, c'est vraiment aussi beau l'ete que l'hiver..tient ca me rappelle le tour du queyras l'ete dernier,que c'etait bon..

» Par joebar, le mardi 18 Juillet 2006 Ă  20:19

N'est-ce pas Amanda?!!
y'en a qui n'hesitent pas Ă  payer de leur corps... :-()

En tout cas, le Queyras CDLBDB.

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 2985 fois


Le blog de Squal est propulsé par Skitour