Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Escapades > Le "timing" et la "loose"


Préparatifs de course !

Jusque lĂ  tout va bien

Et c'est parti !

Jeroen et la position du je tombe ou je tombe pas ?

Mais Jip t'as changé de skis ;o))

Les séracs sous le Chabournéou

Cyril toujours Ă  fond

A l'assaut de la dernière difficulté

Ca grimpe !

Mais que du plaisir ensuite...

Puis toujours une bonne bouffe

Tiens quel est ce spécimen !

Après le col du Loup le plat...

Tiens ! Qu'est-ce que tu fais Marika ???

Pas très chaud aux Bans !

Mais on a toujours une bonne solution !

Montée au col des Aupillous

Pedro et Jeroen au sommet

Le reste de la troupe arrive

Ca envoie Ă  la descente

Les cabris sont de sortie

Pedro toujours aussi calme malgré son genou

Remontée à la Brèche Philippe sans peaux ....

Mon presque seul et unique virage dans ce couloir

Ensuite c'est plus raide et surtout béton !

C'est beau ce vallon

Une bonne douche après 3 jours de rando !

Vraiment chaude l'eau ;o))

Rien de tel qu'une bière et des tourtons pour se remettre

Le "timing" et la "loose"

Par squal, le mardi 02 Mai 2006 Ă  00:12 :: Escapades :: rss

Pour ce week-end du 1er mai, on avait comme partenaire LA GUEST STAR DE CHEZ GUEST STAR : Jeroen en personne !!! Limite suicidaire sa démarche...

Un week-end de trois jours avec la Loose Team, y faut en avoir du courage ! Car les boulettes et les ragots ça va 5 minutes, mais 3 jours c'est pas tout le monde qui peut supporter.

Avec cette Ă©quipe de chippendales j'ai de la coucurrence, c'est pas encore ce WE que je vais tomber :lol:

Au programme donc le Valgaudemar car certaines nous ont fait un "caca nerveux" pour skier sur glacier dans les séracs et surtout dans les Ecrins. Donc visite pour un coin sauvage. Bien entnedu ce sera une bien belle boucle : Le grand tour du Jocelme. Avec au menu :

1er jour : refuge de Chabournéou puis montée à la Pointe de Chabournéou.
2ème jour : Jocelme -> col du Loup -> refuge des Bans.
3ème jour : col des Aupillous -> brèche Philippe en traversée (S->N)

Bon et ben avec ça si on n'est pas calmés, au moins on aura fait un beau tour.
Déjà l'organisation a été comme d'habitude on ne peut plus foireuse ! Le temps de se décider pour le plan retenu et réussir à contacter le refuge... Et bien il n'y avait plus assez de place pour la troupe. Je réussi quand même à négocier 7 personnes alors qu'il n'y a que 5 places libres... Mais le gardien est cool et accepte que l'on soit 7 mais pas plus. Enfin si j'attaque assez fort il ne devrait y avoir besoin que de 6 matelas :oops:

Samedi 29 avril

Mon premier chalenge de la journée, récupérer la charmante Amanda aux yeux de biche puis Jeroen et être au péage de Vizille à 6h. Tout semble Ok jusqu'au coup de fil de Pedro qui me demande si je peux le prendre à SMH en passant. Pas possible car la voiture est pleine. Donc Marika et Jip s'y collent mais ils seront en retard !!! Ce n'est pas un problème car on file chercher Batman (Cyrilg) qui nous attends au Péage de Vizille et on se retrouve tous au pied de la Côte de Laffrey. Bon ben ça commence bien le week-end Loose ! On est parti pour du gros encore.
Au final tout se passe à merveille. Reste plus qu'à aller au refuge du Gioberney. C'est long cette route et en plus on est dans le brouillard... Mais après une bonne ballade nous voilà fin prêts pour entamer la boucle.
Je passe sur notre lenteur exceptionnelle pour nous préparer. On sent Jeroen un peu tendu. Eh oui ! Le TIMING quoi ! :lol: :wink:.
Evidemment on part avec les skis sur le sac. Mais on chausse rapidement et le temps reste brouillasseux.

Et c'est la première Loose. Il faut traverser la rivière et c'est pas gagné ! Chacun y va de son style, mais Jeroen en crapaud sur sa pierre gagne sûrement la palme juste devant Amanda qui elle prend un joli bain de pied !

On opte pour une dépose au refuge et finalement une montée au Chabournéou et plus la Brèche en V du Sirac. Je me remémore le commentaire sur le toponeige au sujet de cette course. Donc en gros il a vu un gars dévisser depuis le sommet et sauter toutes les barres et tâchant la neige de sang.
Il fait lourd et cette montée fait mal aux pattes. En plus pour le final c'est en cramponnage et c'est bien raide...! D'ailleurs je le cherche le 4.2. Que du bonheur quoi ! Enfin je me traîne lamentablement au sommet mais j'y arrive. Ensuite la descente est excellente jusqu'à la barre que Jeroen, Pedro et Cyril vont sauter alors que les filles apssent à pieds. Euhhhhhh ! Moi aussi :oops:. Jip en profite pour prendre une leçon de lancer de sac plus ski avec Marika. Au passage elle avait bien entendu déjà entamé le concours en jetant ses chaussettes à la montée :D.
Retour au refuge tranquille et on attaque l'apéro bien entendu ! Là pour le Timing le Boss est pas le dernier non plus :lol:. On adore toujours cette ambiance chaleureuse des refuges avec sa petite salle commune et un groupe hurlant des chansons paillardes à tout va et un autre groupe avec des gars qui trouvent que nous sommes de bons dossiers de fauteuils... ou alors ils ont besoin de tendresse (hein Jeroen :wink:).

La nuit se passe bien. Surtout pour moi car je n'ai pas la plus mauvaise place :D dumoins j'ai cru comprendre !!!

Dimanche 30 avril

DĂ©part relativement tardif. A 6h on attaque pour le Jocelme et puis ensuite on verra.
Le départ ressemble à un sprint mais rapidement on se retrouve au calme avec la horde qui suit. Tout se passe bien sur cette neige béton sauf pour Jip qui n'arrive pas à chausser... Vive les PURES (merdes !!!). Pas grave vive la marche en crampons... Marika va nous faire son épisode "jemshitsu" pour traverser des coulées verglacées et va opter pour la sagesse et cramponner. Jip lui filera un coup de patte. Puis Amanda jalouse en profite pour faire son boulet. Comme la neige est trop dure pour faire des baignoires, elle décide de casser le porte couteau de sa LT et jeter son couteai en bas de la pente... Merci qui pour ramasser le couteau... JIP !
A partir de lĂ  c'est Ă  nouveau "agonie" pour moi et arriver au sommet. Mais encore une fois j'arrive dernier mais content. Pour la NO Ă  vue (5.3) et le 5.1 E4 on repassera une autre fois... Donc on va faire le grand tour pour rejoindre le refuge des Bans via le col du Loup.
On en profite pour faire la pause casse-croûte au pied du col au chaud. D'ailleurs tellement chaud que nos 2 playboys vont nous sortir le grand jeu !
Cette fois-ci j'arrive encore dernier, mais grâce à qui ? Une certaine personne qui est un peu taquet depuis qu'elle a cassé son porte-couteau le matin et qui a décidé de cramponner dans du 40° béton ! Alors il faut bien une âme charitable pour lui tenir le sac et enclencher les crampons. Puis comme remerciement elle vous taille au sommet en disant que vous êtes encore le dernier !!!

Cyril fait un bout de descente avec nous avant de remonter pour rentrer sur Grenoble. Dommage il va nous manquer un peu :(. On continue donc cette descente sur "the moquette" comme il n'en font pas Ă  St Maclou.
A notre grande surprise ça skie jusqu'en bas quasiment. Il nous faudra porter que peu de temps avant de rechausser pour monter au refuge des Bans.
Et ici c'est sauvage de chez sauvage ! On sera les seuls dans ce vallon et surtout dans le refuge. Bien frais aussi car pas gardé.
On va passer rapidement sur les diverses techniques pour sécher les chaussettes ! Une chose est sûre, c'est que ça renifle bien :lol:. Une autre technique sera celle de j'me roule dans les couvertures et ensuite on n'en dit pas plus.... :P. Mais bon il y en a 3 qui se sont bien paratgé les couvertres pendant le repas :wink: :lol:
Pour achever notre soirée, on va se ridiculiser au Trivial Poursuit. On fait 2 équipes:

- Les stars : Amanda, Jeroen et Jip
- Les guenilles : Marika, Pedro et moi

C'est pas gagné pour nous ! Mais par miracle on se rattrape sur des question tordues et surtout faciles. Enfin pour l'anecdote avec Pedro on s'est fait insulter car on ne connaissait rien au foot !!! C'est le comble ça... On est en refuge avec les seules filles qui adorent le foot :ill: :lol:.
Résultat on fini ex-aequos et surtout les stars ont bien été aidées par Pedro qui leur donnait les réponses.

Sur ce bon moment on file se coucher et là on se serre car ça pince ! Mais toutes les couvertures sont pour nous.

Lundi 1er mai

La nuit a été bonne, mais fraîche. On démarre difficilement mais on n'est pas pressés. On a seulement 1500m de dénivelé aujourd'hui.
La montée au Pas des Aupillous se passe bien. La dernière pente en neige béton est chaude. Mais heureusement il y a des marches car la montée en pointes... merci le "cancer du mollet" !

L'arrivée directe sur la petite arête est sympa et limite alpine. Belle ambiance au pied du Jocelme et avec les faces N du Sirac en toile de fond. J'en connais certaines qui pensaient que j'allais faire mon boulet pour la montée. Que nenni ! Bon d'accord j'étais pas fier mais je suis monté seul et sans ronchonner. Comme la neige est encore béton on descend un peu puis on casse-croûte au soleil avant de remonter les 500 derneirs mètres du week-end. La montée est un peu technique pour ne pas dire craignos... On traverse des coulées bien bétonnées en alternance avec de la neige juste décaillée. Le tout au dessus de barres qui ne font pas envie. Pour couronner le tout avec Marika on manque de peu de se faire embarquer par un parpaing. Ca nous stimule pour monter plus vite. Mais bon avec mes peaux qui ne collent plus et cette douce chaleur du versant Sud, j'arrive encore fin bon dernier.
Ensuite normalement il nous reste le meilleur. LA descente du couloir N de la Brèche Philippe. En guise de descente ce sera un bon gros dérapage avec les skis de Pedro car il teste les miens.
Le reste se passe dans un vallon oĂą il y a de 5.x dans tout les coins. Un peu comme de partout dans ce coin !
On termine par une session carving sur les pentes débonnaires du vallon. Là on peut faire les malins... Un peu plus que dans le 4.2 béton d'avant :oops:

On termine par un petit rafraîchissement proposé par Jeroen. La traversée de la cascade à côté du chalet du Gioberney. Le tout sous le regard de badauds qui se demandent ce qu'on fait ??? Ben quoi c'est la LOOSE TEAM ou quoi !


Pour clôturer le week-end on termine par un gavage aux tourtons à la Chapelle en Valgaudemar le tout en terrasse de bar. Et comme on ne s'est pas assez vu du week-end, on se termine 8O le soir chez Amanda (après une bonne douche) pour un repas avec tourtons et quelques pièces manquantes de la fine équipe.

Bon et ben des week-end comme ça c'est pas très reposant... Heureusement qu'il y a la semaine de boulot pour récupérer :lol:

D'autres photos sur le site d'Amanda

Commentaires

» Par Amanda, le mercredi 03 Mai 2006 Ă  00:16

D'abord même pas vrai, j'avais pas les pieds mouillés! Enfin après le torrent en tout cas!
On n'en sait rien que t'as pas ronchonné dans la montée aux Aupillous d'abord! y'avait juste personne pour témoigner. Mais moi te connaissant, ça m'étonnerait que tu n'aies pas ronchonné au moins un peu...ne serait-ce que parce-que neige trop gelée pour faire des baignoires :-)

» Par Jeroen, le mercredi 03 Mai 2006 Ă  00:24

Merci pour ce récit squalinoux. J'ose témoigner que tout ce qui est dit ici est vrai, et que la loose team n'est pas qu'une légende, mais bien une équipe de champions du monde. Squal y occupe d'ailleurs une place de choix.

» Par Valentin PASQUIER, le mercredi 03 Mai 2006 Ă  09:02

Joli récit. J'ai bien aimé la position du crapeau!

» Par squal, le mercredi 03 Mai 2006 Ă  15:57

Il me semblait bien que ton message cachait quelque chose Jeroen :P
Après une nouvelle relecture je me rends bien compte pourquoi tu approuves tout ce qui est dit :wink:
D'ailleurs les yeux de biche en m'appelant cet après-midi m'ont mis la puce à l'oreille :D
Sans rancune et surtout avec le sourire... Faut savoir recevoir Ă  force d'arroser tout le monde :oops: :wink:

» Par Ricil, le mercredi 03 Mai 2006 Ă  16:36

"Pour clôturer le week-end ". Perso, j'aurais préféré "pour clore", mais on peut pas être bon partout !!! Et puis, si vous aviez amené les piquets et les barbelés...;-)
Encore du récit qui met l'eau à la bouche !

» Par squal, le mercredi 03 Mai 2006 Ă  17:41

Autant pour moi Ricil :wink:
Mais hier au soir ils m'ont mis la pression pour finir et puis la fatigue n'aidant pas :D et surtout une belle boulette :oops:
Enfin c'est peut-ĂŞtre un appel pour nous enfermer :lol: :lol:

» Par friz, le jeudi 04 Mai 2006 Ă  09:39

Avec tes récits mon Squal, on regrette toujours de ne pas avoir été présent. Je note que vous avez réussi à faire picniquer timing-man : chapeau!


Ce billet a été lu 3475 fois


Le blog de Squal est propulsé par Skitour