Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Escapades > Week-end Jacuzzi


Montée au frais dans le Roc Noir

Enfin au soleil

Jip à l'assaut du sommet

Les vainqueurs du jour

Maintenant place au ski !

Elle y craint pas Amanda

Jip encore moins

Juste au-dessus du col du Lautaret

Moi aussi j'aime ça

Jip dans les contre-pentes

Amanda dans sa baignoire ;o))

Pas une neige de cinéma, mais on s'en sort !

En remontant vers la Brèche de la Somme

Amanda courageusement à la trace... Supervisée par le Boss !

La star de la baignoire jacuzzi ;o))

Fini la rigolade, là ça grimpe !

Et il y en a qui ne sont pas là pour rigoler. Même si une certaine creuse son trou ;o))

Les 3 petits points dans le couloir.

Antoine au départ

Au tour d'Amanda

Petit passage un peu sec !

Un bon 5.1 non ???

Antoine commence à se lâcher

C'est plus cool en bas !

Antoine formé lui aussi à la baignoire

Ca coûte moins cher comme ça pour rentrer à Grenoble !

Col de Roche Faurio... Un peu sec encore !

Piaget et Pyramide

Week-end Jacuzzi

Par squal, le lundi 27 Mars 2006 à 00:00 :: Escapades :: rss

Pour ce week-end le choix des courses fût comment dire... Tardif :oops:
Déjà vendredi je finissais le boulot tard (comme d'hab) et pas de vrai plan en tête. Seulement Tchouf pour samedi et on devait se rappeler. Entre temps j'ai Jip au téléphone qui me propose de partir pour le week-end en refuge à Villar d'Arêne. Bon ben le choix est rapide ! Je file pour le week-end.
J'appelle Tchouf pour lui expliquer, mais sans trop savoir où l'on va. Je le rappelle de chez Jip un fois qu'on est décidés. Et là c'est pas gagné ! On commence par réfléchir en prennant l'apéro et puis en préparant la tartiflette : très diététique pour l'effort du lendemain :lol: En même temps si on était des acharnés de la bouffe diet on le saurait depuis longtemps !!! Alors qu'on est plutôt du genre casse-croûte qui va bien.

Bon après quelques verres on se décide enfin pour la course du lendemain. Il est seulement 22h30 ! On va enfin pouvoir manger.
Départ samedi matin à 7h. On a réussit à recruter Amanda pour nous tenir compagnie :lol:.

Samedi 25 mars
Le choix du jour s'est porté sur le Roc Noir de Combeynot. Petite course rapide avec une approche courte et de fortes chances que ce ne soit pas tracé et en bonne neige. On aura eu le nez creux, ce fût payant.

Léger doute le matin à la voiture quand on voit que le seul coin où il y a des nuages c'est le Combeynot. Le temps de mettre les chaussures et les nuages s'en vont. Donc direction le couloir. Agréable comme course car l'approche du pied du couloir n'est pas longue et on est vite dans l'ambiance. On va passer notre temps à chausser déchausser les skis parce que une fois ça porte puis ensuite ça ne porte plus. Et j'entends une petite voix :

- Hiiiiinnn !!! Squal j'y arrive pas je brasse...
- Ah bon ! J'ai pourri la trace ?
- Non mais c'est que je dois avoir des petites jambes ou je sais pas ?!?


Je tiens donc à signaler le style d'Amanda en crampons qui passe plus de temps à creuser des baignoires pour s'enterrer plutôt que de monter. Elle a même réussi à nous faire une belle plateforme de chaussage juste sous le passage technique de la sortie du couloir. C'est dingue ! T'as dû faire au moins 300m de dénivelé de plus que nous Amanda... Mais sur place :lol: :lol:. Donc après quelques minutes de brasse Amanda sort enfin au soleil. On file au sommet pour savourer la vue et ensuite on retourne vers l'entrée du couloir où on pique-nique à l'abri du vent et au soleil.
On descend la bête pour repartir en direction de Villar d'Arêne où on doit retrouver une tribu au refuge. C'est un beau couloir avec une bonne neige, mais pas mythique non plus ! Le décor est beau.

On croise un groupe de gars qui remontent le couloir et ils sont je pense un peu vert de nous voir nous régaler à la descente. En arrivant sur le parking, on en profite pour prendre une bière tout en admirant le couloir.

Puis c'est la montée au refuge. Et là je me rends compte que j'ai perdu l'habitude de porter un sac lourd. D'ailleurs il pète dès les premiers mètres de "skating" obligatoires pour atteindre le pied de la montée au refuge. Je rafistolle tant bien que mal l'affaire. C'est moins long que dans mes souvenirs cette montée. Enfin trop long quand même !
On retrouve Thomas et Antoine affairés dans une partie de Scrabble déchaînée. On sent qu'Antoine adore ce jeu :ill: :lol: ! Cette petite partie commencée à deux et qui se fini à 2 équipes nous occupe bien en attendant le repas. Ca devient vite le grand n'importe quoi. Entre ceux qui font de l'anti-jeu en plaçant des mots de 2 lettres et les autres qui sortent des mots venus de l'espace pour faire un Scrabble (du genre VOLABLE !!!). Pendant ce temps nos amis parisiens eux sont au dodo.
Puis commence le récital de la loose. Déjà on est partis sans couverts, une vieille gamelle faite pour 2. Evidement pas de sel, pas de verres, pas de frontale pour moi... Enfin on en arrive à se demander ce qu'il y a dans les sacs. Moi je peux vous le dire, il y a du vin, des saucissons, du rhum.... mais rien de non comestible utile dans un refuge. Pour dire j'ai même oublié ma paire de chaussettes de rechange. Les toccards quoi !
La gardienne nous a bien pris en grippe. Elle semble pas très commode sauf avec Amanda. Enfin pas trop de monde encore dans les refuges donc on est à l'aise.
Bizarrement la nuit sera calme !

Dimanche 26 mars

On petit-déj tranquille alors que tous les autres sont déjà partis. On en profite pour remettre une couche d'amitié avec la gardienne lors qu'on règle la nuitée. Seule Amanda s'en sort bien car elle aurait pu se barrer sans payer si elle voulait. Sa copine l'avait oublié !
La gardienne nous demande notre "But" :lol: du jour. Quand je lui dit que nous partons pour la Brèche de la Somme grand moment de silence puis elle me rétorque :

- Mais c'est pas ici !
- Ah bon.... Jip dis-moi où est-ce qu'on va déjà ?
- A la Brèche de la Somme !
- Je connais pas cette brèche par ici !
Qu'elle répond.

Bon et bien on va lui apprendre une chose aujourd'hui :wink:

Nous voilà partis pour notre interminable procession en direction de ce couloir. Infernal ! Ca commence par une descente en peaux puis un fond de vallon interminable à remonter. Au début ca passe bien. Sauf que Jip essaye de prendre un bain dans le torrent. Amanda lui aurait-elle passer son virus de la baignoire ??? Tout doucement il commence à y avoir plus de neige et elle est croûtée. La trace devient physique. Jip est aux commandes. Au bout d'un moment je lui propose de le relayer car hier j'ai bien essayé de lui proposer mais je ne l'ai revu qu'au sommet :oops:. Je regrette rapidement mon offre ! Mais par principe je ne peux le laisser tracer tout le long. Tant bien que mal je m'affaire. J'entends bien Antoine qui charrie en disant que ça traîne un peu. Par miracle je trouve une bonne manière de me débiner. Je vise le coin où le soleil commence à taper pour faire une pause et mourrir tranquillement... Comme je ne suis pas assez fatigué, le vent en profite pendant la pause pour embarquer un de mes gants. Pas grave je vais me taper une remontée pour la forme pendant que les autres se reposent.

Ensuite Antoine prend royalement la trace et confie ensuite le relais à Amanda qui ose nous infliger la première conversion de la journée ! Mais bon belle participation surtout dans un passage dur à tracer.

Pause au soleil devant le couloir. Pas très engageant car relativement sec en haut. Mais bon on y va et on verra. Jip repart comme une fusée suivi de près par Antoine et Amanda. Derrière François le parisien suit et Thomas arrive tant bien que mal. Il serait surtout vert que notre parisien pour sa première rando fasse un 5.1. Mais sans matériel il fait demi-tour.

Je pars derrière les 2 gars. Mais j'ai les pattes cassées et je ne pense pas aller en haut. Amanda me dépasse en courant. Et là je vous le donne en mille !

- Hiiiinnn ! Squal je brasse, je creuse une baignoire !
- Je commence à croire que tu aimes ça !?!
- Non mais je sais pas les marches cassent...
- Bon je t'en refait mais tu casses pas tout :lol: :wink:


Un petit merci et elle repart en courant. Je ne la reverrai pas avant qu'ils ne redescendent. Je traîne un peu les pieds pour attendre le retour de Thomas. Lui accélère au contraire car il se dit que dès qu'il m'a rejoint il fait demi-tour. Et bien voilà nous formons une belle équipe de démotivation. On fait demi-tour presque au milieu. On trouve que c'est un peu raide pour un 5.1 surtout avec cette neige dense et la fatigue. Sagement on signe notre but et on retourne au soleil admirer les stars descendre le couloir. Ca semble bien costaud car ils n'envoient pas comme des malades.

On félicite les courageux tout en admirant leurs soleils dans le cône. En effet il y a une accumulation invisible qui nous fait enfourner pour faire de belles baignoires. Jip se fait prendre et évidement Amanda ne rate pas une occasion de faire une nouvelle baignoire :lol:

Le retour au refuge est un grand moment de ski sur de la neige immonde, collante et en plein cagnard. Chapeau à ceux qui ont du matos si bien entretenu qu'ils arrivent à remonter au refuge sans peaux :P.

On fait une bise à notre amie la gardienne et on rentre sur Villar d'Arêne. Encore un peu de ski de fond pour finir cette belle journée :ill:

Et là Thomas le boulet nous sort le grand jeu.

- J'ai plus de batterie ! J'ai laissé mes phares allumés...
- Et bien on va boire une bière et on voit après !


Heureusement on a des câbles et ça repart. Non sans avoir essayé de pousser avant...
A la Grave on s'arrête pour faire le plein de saucisson sous les arcades. Qu'elle bonne idée car arrivés à Bourg d'Oisans on se prend un beau petit bouchon. 3h15 pour rentrer de Villar d'Arêne ! Qui dit mieux :evil:. Ca nous permet de gouter le saucisson comme ça.

Je passe sur l'organisation de la sortie de lundi d'Amanda. Un vari sketche :lol:. Difficile la prise de décision. Nous n'avons en aucun cas essayé de faire pencher la balance d'un quelconque côté :wink:.


Au final super week-end. Bonne neige quand même dans les couloirs, du soleil, une bonne équipe, de bons produits et beaucoup de bonne humeur. Mention spéciale à Amanda qui nous a permis d'éviter le #NIS (Non Intégralement de Sexe masculin). Et surtout d'avoir supporté la bande de gros lourds :D :wink:

A refaire dès que possible des week-ends comme ça !

D'autres photos chez Amanda ICI

Commentaires

» Par max38, le lundi 27 Mars 2006 à 23:05

Des infos, des infos...
Le Piaget et le col de Roche Faurio, c'était assez rempli ou il faut encore attendre un peu ?
Merci d'avance pour les infos.
En tout cas, joli WE. Une bonne idée que d'aller en altitude par ces températures estivales.
Max

» Par squal, le lundi 27 Mars 2006 à 23:30

Le Col de Roche Faurio, il y a un beau passage en glace !!!
Le Piaget semble passer et la Pyramide semble un peu juste au pied ?!?
Voir dernières photos du blog.
Sinon voir commentaires de la sortie pour des photos que l'on peut aggrandir.

» Par friz, le mardi 28 Mars 2006 à 07:44

Bon alors ces nouveaux ski, mieux ou bien que les atomic?
C'est vrai que ça à l'air raidos ce truc, mais d'aucuns te diront que c'est un vrai 5.1!!Est ce que le recotage est possible sur skitour????!!

» Par Amanda, le mardi 28 Mars 2006 à 09:56

ça c'est vraiment salaud la photo de la baignoire!
Déjà qu'il y avait celle du dérapage :-)

» Par squal, le mardi 28 Mars 2006 à 12:23

@friz : de la balle ces skis dans toutes les neiges ! Maintenant il ne me reste plus qu'à apprendre à skier :P

@Amanda : Et oui Amanda ! Bienvenue sur mon blog, ta contribution a été précieuse :wink: :lol:.

» Par Valentin PASQUIER, le mardi 28 Mars 2006 à 17:40

BRAVO!! Que des couloirs raides, tu n'arrêtes pas!!

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 2966 fois


Le blog de Squal est propulsé par Skitour