Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Escapades > Les enchaînés !


Dôme de Pravouta

La suite du programme

Les Dalles du Charmant Som, Chamechine dans les nuages

Un peu d'art éphémère

Un peu seul dans ce monde hostile

Même pas honteux de chaîner ! Enfin là Friz bidouille des noeuds pour que ça tienne !

Les traçausores en action !

Une petite descente en peau dans la poudreuse ???

La Pointe du Gargoton et son couloir SO (4.3)

Allez les traçausores

Beau boulot les gars !

Ah enfin la sortie ! Marre des conversions

C'est beau cette poudreuse vierge... plus pour très longtemps :-))

Le sommet en vue

Allez moms à toi l'honneur ! C'est ton premier champ de poudre de la saison

Et ben mon cochon t'aimes ça !

Deuxième montée, Friz en tête

La belle remontée du couloir NO

C'est bizarre ils sont de plus en plus petits ! J'ai la vue qui baisse avec l'altitude ?

P.t..n ! Qu'est-ce qu'il a foutu avec cette chaîne ?

Même pas sale

Et même pas froide l'eau ici

Je tire un peu la langue à la deuxième montée

La terrible remontée

A gauche la belle trace de montée, à droite le couloir que l'on a ravagé ;o))

Votre serviteur même pas fatigué après ces 2200m :-)

Les enchaînés !

Par squal, le dimanche 26 Février 2006 à 20:12 :: Escapades :: rss

Pour un week-end "pourri" notamment samedi, je trouve que c'était pas mal ! Vivement les prochains week-end et surtout qu'ils soient tous aussi pourris ;o)).

Samedi 25 février

Et bien comme la météo était pourrie, je me suis dit ce matin grasse mat' et puis on verra bien... Stupeur donc en me levant quand je consulte les webcams du coin. C'est bizarre il fait beau ??? Même à Chamrousse ;o). C'est pas possible les images ne sont pas à jour ! Ah ben si...
Qu'est-ce que je fous chez moi donc ? Allez je sors. Mais où ?
Bon il est déjà tard et je vais pas me taper 2h de route. Je vais aller à la Dent de Crolles. Je téléphone aux parents et je leur propose de se retrouver au Col du Coq pour faire une ballade. Ils seront en raquettes, et moi je vais leur tourner un peu autour ! Pendant qu'ils montent au Dôme de Pravouta, je pars sur le Bec Charvet puis je remonte sur le Roc d'Arguille et on se retrouve au Habert de Pravouta pour grignoter un morceau. Le timing est bon. Je passe au ravitaillement et je repars sur le Dôme de Pravouta et j'enchaîne la Dent de Crolles. Restant sur ma faim, je remonte au Dôme de Pravouta et retour au Col du Coq par les pentes Ouest. En plus ça m'évite de remonter la route à pied.
On se retrouve avec les parents à la voiture. Décidement le timing est pas mal. Bon ils ont fait 450m de dénivelé pendant que je faisais 1850m... Mais on s'en fout ! Le principal c'est qu'ils soient sortis et qu'ils aient vu le soleil. Ca m'a fait bien plaisir.

Sinon d'un point de vue ski c'est pas exceptionnel, mais je suis sorti avec de la neige pas toujours tip-top, mais bon il y avait de la bonne moquette et un peu de poudreuse. Puis j'ai bien travaillé le phoquage-déphoquage. 5 fois la manip ça entraîne, et surtout ça apprend à bien recoller ses peaux pour pouvoir les remettre ensuite. Mais bon je ferais pas ça tous les jours.

Dimanche 26 février

On avait prévu de sortir avec Moms. Au vu des conditions, on voulait faire un beau tour. Sur ce Friz me contacte pour savoir si on sort. Ca se confirme, on est parti pour un grand tour et un couloir dans un coin de la tête.

Direction donc les Grands Moulins. Au départ je pensais au Tour du Fort car belle bambée qui fait voir du pays et en plus le Gargoton en prime. Assez tentant ! Puis je regarde la carte et là je me demande si je ne suis pas "un peu con" parfois ? (je sais certains se demandent pourquoi parfois !) En effet toutes les descentes se font en Sud ou Est. Il y a seulement le Gargoton qui est en NO. C'est que c'est complètement débile de skier des pentes Nord gavées de poudreuse... Il vaut mieux se pourrir la sortie avec de la bonne croutasse.
Donc finalement on fera une variante. On a quand même en tête ce couloir NO des Grands Moulins. Et puis j'ai un vieux compte à régler avec les Grands Moulins. Ca fait déjà deux fois que je butte là-bas. Enfin au Taillefer j'en ai pris trois... Qui dit mieux ? Certains vont penser que je passe ma vie à butter des sommets ! Et bien non, figurez-vous que j'en sors certains de temps en temps... Quand je fais pas exprès ;o)).

Ce matin le départ à 6h30 me fait mal (noter l'horaire car il a son importance !). On retrouve Friz blottit dans sa bagnole à La Rochette. C'est bizarre car on a l'impression qu'il a dormi là ! Sa bagnole est encore pleine de givre alors qu'il vient du fin fond de la Chartreuse ???
On transvase tout dans la Friz-Mobile car il a des chaînes et puis c'est un gars qui passe sa vie sur la neige donc on est tranquille. Quelle erreur ! On se retrouve plantés comme des débutants sur la route après la Florence. D'ailleurs je me suis déjà planté aussi ici, c'est pour ça que j'ai dit qu'il fallait les chaînes au cas où !
Nous voilà partis pour chaîner donc. Enfin nous on en a deux des chaînes, pas comme certains, n'est-ce pas Jip ;o). On en a deux c'est vite dit ! Car il y en a une qui est pétée... Et on n'a pas notre Pedro le bricolo de service. Bon Friz nous sort ses talents de profs de méca pour réparer ça n'importe comment. Mais bon ça tient.

On va peut-être pouvoir skier maintenant !
Moms nous implique un train d'enfer dès le départ. Pas le temps de discuter, et puis on n'est pas là pour ça. Arrivés aux sources du Gargoton enfin une pause pour souffler et voir un peu la suite des événements. A notre grande surprise la face NE des Grands Moulins n'est pas tracée, par contre le couloir NO lui oui. On tergiverse 5 minutes. Moms n'est pas chaud pour remonter le NO et puis il n'y a pas de traces dans le NE... Sous-entendu :

"Il faudrait être très cons pour remonter un couloir tracé et laisser un champ de poudre vierge."

Bon alors le plan c'est monter la face NE et la descendre, puis remonter au sommet pour faire le NO à vue. Etant donné qu'il est tracé, ça doit passer !!! On verra bien une fois là-haut.
Première inquiétude, il y a deux gars devant nous.

"- Putain ! Ils vont au NE des Grands Moulins !
- Mais non Moms, ils ne passeraient pas par là s'ils y allaient..."


Et oui, évidement parceque nous on est plus malin que la moyenne, alors on fait semblant d'aller ailleurs et puis au dernier moment on change de trajectoire. Bingo ! Les gars vont au Pas du Gargoton... Yessssssssss !

La montée vers le couloir ne se passe pas sans un petit fourvoyage qui nous permet de faire une descente en peau dans la poudre. Je me demande encore pourquoi on les enlève. Ensuite c'est un bon brassage pour faire la trace dans le couloir. Moi je regarde faire car je suis déjà mûr ! Je ressent un peu la sortie d'hier. Oh et puis ça leur fait plaisir de tracer aux deux ;o)). Génial ! Personne au sommet et pas un brin de vent. On va voir le couloir NO, et du haut ça à l'air bon. Et ben on fait comme on a dit. On pourrit le couloir NE, on remonte et on echaîne le NO. Soyons joueurs.

Un pur gavage le NE (c'est vrai qu'on n'est pas des oies, mais bon c'est ENORME !). On remonte en se disant que si le NO est pareil, ce sera le demi Hold-up si on le sort. On y croit pendant les deux premiers tiers de la descente. Puis arrivés au ressaut, là on se dit qu'au jeu du "Qui Perd-Gagne", on vient de gagner.
On s'y attendait un peu ! Souvenez-vous on est parti tôt ce matin, c'était pas de l'inconscient ça mais un peu prémédité. Et ben c'est pas grave on va remonter le couloir et on redescendra par la NE. Super je suis déjà mort et on va se taper 300m de cramponnage dans 40cm de poudreuse dense. C'est dans ces moments là que je me dis qu'il faudrait que ce soit nous qu'on enchaîne, et pas les sommets.

Moms part bille en tête et j'arrive à tenir son rythme. Et là je sens que ça pousse derrière...

"Bon allez Friz passe parceque si tu continues tu vas me labourer la tronche avec tes crampons."

Les deux chiens fous se battent en duel pour faire la trace. Je vous aiderais bien, mais vous ne m'attendez pas... J'agonise lentement mais sûrement. Heureusement les deux m'encourage régulièrement, mais de plus en plus loin ;o)). Moms sans le faire exprès va m'achever.

"- Ca va Moms ! Tu montes en courant.
- Non ! c'est juste que quand c'est tracé c'est plus facile !
- Ah bon, parceque moi je suis en dehors des traces là ??? Merci tu me remontes le moral."


Et deux minutes plus tard, Monsieur Moms reprend la trace tout en téléphonant. T'as raison ! Achève moi au cas où tu m'aies loupé tout à l'heure.

Bon et bien on fini par la sortir cette remontée. Il est 16h. On est un peu à la bourre sur l'horaire prévu...

"- Friz ça te déranges pas trop ?
- Non Squal ! Je partirai demain avec les gosses chez mes parents.
- Et toi Moms ?
- Non non ! J'ai rien à faire ce soir. Juste mettre les pieds sous la table comme d'hab !
- Eh ben tu peux l'aimer la vie toi."


Enfin pour les dialogues je ne suis plus très sûr car j'étais un peu "fatigué". Mais il me semble que grossièrement c'était ça... It's a joke Peggy ;o)).

La descente est de nouveau excellente. J'ai plus de cuisses, mais bon j'ai un peu d'orgueil. Je ne vais pas faire une trace merdique dans une poudre de rêve. C'est une question d'éthique...
Par contre dans la forêt je peux dire que l'éthique et ben on s'est bien assis dessus.

Pour le retour il ne nous restait plus qu'à déchaîner la voiture. Et là limite si je ne me fais pas insulter car j'ai mal démonté le bricolage de Friz. Il a fait des noeuds dans tout les sens et lui seul sait les défaire. Enfin j'ai de la boue jusqu'au coudes mais c'est pas grave je vais me laver dans le petit ruisseau "chauffé" au bord de la route.

Voilà , une bien belle bambée au final avec seulement 2200m de dénivelé. Ajoutés aux 1850m d'hier ça commence à faire pour le week-end. Heureusement demain je bosse, alors je vais pouvoir me reposer ;o)). Seule ombre au tableau, j'en ai marre de sortir avec des pénibles.

Commentaires

» Par friz, le lundi 27 Février 2006 à 07:44

Excellent Squal! malgrès ton état de fatigue avancée tu as réussi à nous pondre ça!
Petite précision quant au plantage en voiture : Squal" put... je crois qu'on s'est planté de route" je m'arrête, squal regarde la carte et finalement "ah non c'est là" et on n'est jamais reparti! Ca donnait le ton de la journée : des galères mais du gros gavage de peuf!

» Par jean, le lundi 27 Février 2006 à 07:59

Et bien moi je sais comment le faire attendre Moms : tu lui dis que tu as la gourde de genépy. Tu verras, il t'attend sagement au sommet, sans bouger :)
En tout cas, super bambée les gars.

» Par friz, le lundi 27 Février 2006 à 08:04

hier c'est lui qui l'avait dans le sac!

» Par Jip, le lundi 27 Février 2006 à 13:11

Tout d'abord je tiens à préciser que moi aussi j'ai bien 2 chaines dont l'une n'a plus de tendeur (et comme je n'avais sous la main ni "Pedro le Bricolo", ni "Friz le Bidouilleur" force est de constater qu'elles ne m'ont pas servis).
Ensuite bravo pour votre belle bambée. A mon avis, vous auriez pu enchainer avec le Tour du Fort en descendant le couloir E parce qu'il y a 1 mois on avait trouvé quelques pentes de poudreuse de rêve. Mais bon l'appel de la pente ... ;-)
Enfin, à la lecture de votre journée, je pense qu'on peut en conclure que c'est toi Squal qu'il faudrait enchainer puisque tu es LE dénominateur commun de toutes les sorties rocambolesques de Skitour.
PS : et au fait, tu as enfin trouvé le 5.1 ?

» Par squal, le lundi 27 Février 2006 à 13:54

Bon alors c'est moi qui attire la "loose" :-(. Je commençais à douter ! Enfin certains se défendent pas mal quand même sans moi ;o))
Sinon j'ai vu le 5.1 hier et sans demander à personne. Je l'ai bien vu même, à l'aller et au retour...

» Par romu, le lundi 27 Février 2006 à 14:13

Vous avez eu bien de la chance mes cochons mais indispo complète pour moi.
Par contre le WE à venir : free .
ALors si tu es libre pour faire enfin connaissance lors d'une bambée Squalito .....mais sans loose STP

» Par marika, le lundi 27 Février 2006 à 18:41

ahlala, toute cette poudre... ;-) jusqu'aux oreilles vous avez dû vous en mettre! z'étiez un peu "déchainés", non? (ok, elle était facile...).
Squal elles sont super belles les 2 photos en contre jour!!!
malgré tous les récit apocalyptiques de squal, y'en a encore qui veulent faire des randos avec lui...c'est le petit coté maso du randonneur! ;-))

» Par moms, le lundi 27 Février 2006 à 18:46

Alors là Squal, maintenant j'en suis sûr, tu as préparé ton écrit pendant que l'on remontait le NO, je suis inconsolable comme tu dis si bien, ton récit est parfait, sauf quelques détails o))).
J'aime bien la Frizmobile.
Eh Jean, j'ai réparé ma fiole, Friz non plus ne boit pas avant la descente, de toute manière la fiolasse était presque vide, ben ouai, le squal avait besoin de carburant o)))

» Par a_l_E_x, le mardi 28 Février 2006 à 14:08

très belles photos !
J'aime beaucoup la combinaison de l'humour et de l'autodérision sur ce blog, c'est rafraichissant ! merci !

PS: mon rhum au fruit de la passion est un fort, tu pourrais me redonner les proportions ? tu mets du jus ou bien ?

» Par Cécile Eichinger, le mardi 07 Mars 2006 à 14:13

c'est bien comme ça t'es prêt pour la prochaine nocturne de l'Aigle...

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 2190 fois


Le blog de Squal est propulsé par Skitour