Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Escapades > Comment récuperer un fourvoyage annoncé !


Dans la trouée avant que tout ne parte en vrille

Tchouf qu'est-ce que tu fais ? Tu laves tes peaux ?

La technique de la reptation par Tchouf.

Ah bon on traverse ça à ski ??? Perso je déchausse. Ce sera un #NIS peut-être mais bon ! ;o)

Enfin on commence à y croire. De la neige et le soleil.

Surprise on est au col de la Portette ! Et pas au col du Charnier...

Combe du Jas du four... Très bien nommée ! (photo Marinette)

Enfin le col du Charnier ! Pour ceux qui ont une bonne vue, je suis à la limite du striptease des jambes. (photo Marinette)

Les paparazzi attendent la star ! (photo Tchouf)

De bien belles bottes sous les skis... (photo Marinette)

J'adore ! On dirait que j'envoie du gros (photo Marinette)

Je ne me lasse pas, encore une autre (photo Tchouf)

Marinette envoie les virages sautés ! Après un cours de Tchouf.

Tchouf "ride". Mais difficile de fixer la bête sur photo. Il va trop vite !

Class le bronzage Tchouf ! ;o)) (photo Marinette)

Comment récuperer un fourvoyage annoncé !

Par squal, le dimanche 05 Février 2006 à 21:40 :: Escapades :: rss

Aujourd'hui enfin un petit tour avec Tchouf depuis le temps qu'on essayait de se programmer ça ! Ce sera le Tour de la Grande Lance d'Allemont. Le tout en compagnie de Marinette que j'ai rencontré la semaine dernière. Elle a abandonné TiBougnat qui lui a profité de la belle journée d'hier. Donc, Après un samedi à la Mer ce sera un dimanche à Allemont.

Marinette me récupère chez moi direction "Tchouf-casa". Petit moment de doute sur le lieu et l'heure de rendez-vous. Pas de lumières allumées et pas de Tchouf à l'horizon... Petit stress inutile car il débarque 2 minutes plus tard. Tchouf nous aurait bien conduit mais il a préféré laisser sa voiture tout le week-end au parking du relais-tram ! C'est une bonne solution pour ne pas se la faire voler car le parking réouvre seulement lundi.
Donc ce sera Marinette qui va nous conduire ou plutôt devrais-je dire nous piloter ! Un peu semelle de plomb quand on discute Marinette. Et je passe les dépassements un peu comment dire... serrés ;o). Elle fini tout de même avec un joli braquage-contrebraquage sur glace dans la dernière épingle avant le parking. Bon et ben heureusement qu'on arrive car j'ai comme une envie pressante à satisfaire.

Le début de course part bien jusqu'à ce qu'on se décide d'un commun accord de tailler dans une trouée de la forêt car on a dû prendre trop tôt un chemin de traverse. On dénivèle rapidement jusqu'à se trouver dans la forêt. Elle est relativement claire jusqu'au moment où arrivent les vernes. La rigolade va commencer. Entre les skis sur le sac qui s'accrochent de partout et la neige qui ne me porte pas, je sens que je vais me faire plaisir. C'est Tchouf qui trouve la méthode idéale... la reptation. J'y crois pas ! Même à l'armée j'ai jamais fait ça. Après avoir bien bataillé dans les vernes, on se retrouve dans les traces d'une belle coulée. Tchouf et moi continuons à pied pendant que Marinette remonte en ski. Résultat : après avoir bien distancé Marinette, elle nous coiffe royalement au poteau.
Avec toutes ces acrobaties on est large en retard et nous ne sommes pas sur le chemin prévu. On trace un peu au nez pour fuir ces pentes un peu pourries et nous retrouvons l'itinéraire classique. C'est déjà pas mal car on pourrait être complérement paumés.
On fini par apercevoir un petit col que l'on prend pour le col de la Portette. Chouette !

Une petite traversée, encore 200m et il ne reste plus que de la descente (Je cite Sylvain).

Je prends la trace jusqu'au sommet et vire de l'autre côté. Et là stupeur !

Dis Tchouf elle est où la descente ? Car là on doit pas être au bon col !

Après un bref coup d'oeil sur le topo, on se rends compte que nous sommes maintenant au col de la Portette.... Il ne reste plus que 400m de dénivelé. Au passage Tchouf avait passé un coup de fil pour dire qu'il restait seulement 100m de montée et ensuite on serait vite sur Grenoble. Ca va pas le faire donc !

Le dilemme est : garder les peaux et faire une traversée à vue ou dépeauter et profiter de cette belle combe avec cette vieille poudreuse. On skiera cette poudreuse donc.
La remontée sur le col du Charnier se fait en plein cagnard avec des bottes de 20kg sous chaque skis. Tant pis je ne m'arrête pas, tout au physique. Vivement ce col car j'ai faim et j'ai bientôt plus d'eau ! Moi qui boit peu d'habitude, j'ai déjà avalé 1.5 l d'eau.
Enfin la récompense est là ! On débouche au col et le couloir passe même s'il est bien caillouteux. Avec un peu de dérapage au début ça ira ! De toute façon hier j'ai pris des cours avec Marika ;o))
On en profite avec Marinette pour nourrir Tchouf qui a un peu eu de mal sur la fin. La suite de la ballade ce sera la récompense de tout ces efforts et plantages. Le couloir est bon et les pentes N sont en poudreuse. Le GAVAGE quoi !
Retour à la voiture par la cabane du Chazeau et le bois qui passe bien mais bon faut pas trop en demander. Neige bien dure et il faut bien maîtriser les trajectoires.

On se fini avec un bon kilomètre de skating jusqu'à la voiture. Histoire de se détendre un peu les jambes !

Bon et bien voilà ! Ca sentait le But monstreux et finalement on l'aura sortie cette boucle !

Quitte à me répéter et ne pas être crédible à force de le dire à chaque fois, encore une bonne sortie avec des personnes super sympas.

A noter les belles couleurs rouge vif de Marinette ce soir et le bronzage tendance de Tchouf ;o)).

Commentaires

» Par Marinette, le dimanche 05 Février 2006 à 22:59

Tu as oublié de parler de l'inondation dans le sac à dos du modo!!!
Tu sais, c'est toujours pareil, dès qu'on sort avec un pro de skitour, faut toujours les nourrir, les dorloter, les encourager... j'ai eu du boulot hier avec Jeroen au Habert de Pravouta!!!

» Par Jeroen, le dimanche 05 Février 2006 à 23:23

aie aie aie aie aie. Tchouf avait dit à marlène qu'il bossait...

» Par Tchouf, le lundi 06 Février 2006 à 09:01

Marinette, voyons....
Ne tend pas le baton...
Et le début du couloir N ;o).
Bien bon le pain de Marinette, ainsi que le fromage de Squal :o)

» Par TiBougnat, le lundi 06 Février 2006 à 17:27

... pour le pain, c'est Ti'Bougnat !

» Par Tchouf, le lundi 06 Février 2006 à 18:19

Je n'étais pas sure...

» Par tof, le mardi 07 Février 2006 à 19:06

bravo a-c.belle rando comme d'hab.
tof

» Par Delph, le jeudi 09 Février 2006 à 16:23

Je suis fière de toi Marinette......Vous auriez le même genre des plans galères pour la Haute-Savoie ? Je suis partante et prendrai l'option du pain TiBougnat (c'est du guronzan !)

» Par Ida, le mardi 11 Septembre 2007 à 06:27

Found your site in google, and it has a lot of usefull information. Thanx.

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 2462 fois


Le blog de Squal est propulsé par Skitour