Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Escapades > Week-end dans le sud


Sommet N du Boussolenc

Mon ami le chien est déjà au sommet !

Alors tu viens !... Il me charrie ou quoi ?

Bon je m'assoie en t'attendant !

Il me nargue...

Ca a bien soufflé ici

Il trottine tranquillement devant

Les gendarmes qui dĂ©fendent l'arĂȘte S

MĂȘme aprĂšs 1500m de dĂ©nivelĂ© il est encore devant...!

Hummmm ! Elle n'attend que moi cette face E de Costa Rouenda. Elle m'attendra longtemps finalement !

Sur les crĂȘtes... miam miam !

Petit paysage

Yesss ! Un super champ de poudreuse

Allez vas-y envoie ! Fait bien le cake tout le monde te regarde... DerniÚre courbe avant décollage.

Aterrissage en douceur... Personne n'a rien vu ?!? J'ai bien enfourné, et on voit bien le moment ou j'ai quitté le sol ;o))

Bon je repars comme si de rien n'Ă©tait... MERDE ! Mes lunettes et mon bĂąton ils sont oĂč ???

Week-end dans le sud

Par squal, le dimanche 15 Janvier 2006 Ă  21:30 :: Escapades :: rss

Pour ce petit week-end je m'Ă©tais concoctĂ© un petit itinĂ©raire des familles. Samedi ce devait ĂȘtre un beau tour avec au programme trois sommet et un dĂ©nivelĂ© de 2600m. De quoi rentrer calmĂ© !
Mais les conditions de neige me feront changer d'objectif pour ne pas dire qu'elles me pourriront le week-end entier...

Samedi 14 janvier :

Je saute du lit Ă  7h30 pour un dĂ©part Ă  8h. C'est cool d'ĂȘtre au dĂ©part de la rando. On chausse direct en sortant de l'immeuble.
Au dĂ©part des pistes je croise la caissiĂšre des remontĂ©es qui et dubitatives quand elle me voit arriver. Du genre : "Mais il est malade celui lĂ  ! Ca n'ouvre qu'Ă  9h et il est dĂ©jĂ  lĂ  ?!?" Je passe devant elle en la saluant et je file direction les pistes. Je le reconnais pas trĂšs passionnant le dĂ©part sur piste, mais ça m'Ă©vite un grand dĂ©tour. A peine je dĂ©marre que je retrouve avec un compagnon. Et oui ! C'est Wouf le chien. Enfin c'est comme ça qu'il m'a dit qu'il s'appelait quand je lui ai demandĂ©. Je me dis que ça va ĂȘtre galĂšre s'il me suit. En mĂȘme temps il risque de se lasser rapidement ou de suivre quelqu'un d'autre. Pas du tout. Au contraire, il me suit jusqu'au sommet du Boussolenc. Me voilĂ  bien embĂȘtĂ© ! Qu'est-ce que je vais faire de lui maintenant... Comme je ne ferais pas le tour escomptĂ©, je suis un peu rassurĂ©. La neige est pourrie. Dans le vallon de Terre Rouge, c'Ă©tait plaquĂ© un max et Ă  l'ombre que du gobelet. Donc rapidement je remonte une arĂȘte rocheuse plutĂŽt que de rester dans cette neige immonde. Sur la crĂȘte qui mĂšne au sommet, je trouve un neige bĂ©ton entre des tas de pierres monstrueux. Mais ou est-ce que je vais skier ??? Pas de neige nulle part... Et s'il y en a, il n'y a rien dessous. Je vais ruiner mes skis !!!
AprĂšs avoir brassĂ© dans une neige infĂąme, j'arrive au sommet N. Je traverse vers le sommet S et dĂ©cide de shunter la descente dans le vallon. Je suis la ligne de crĂȘte pour retomber dans le vallon de l'Eissalette oĂč j'ai rendez-vous Ă  13h avec mes parents. J'ai dĂ©jĂ  1h de retard sur mon horaire de prĂ©vision.
Je redescend par la piste pour récupérer l'entrée du vallon. Je suis ébahi de voir à la vitesse à laquelle descend le chien. Il trace comme un malade 100m devant moi. Pourtant je ne vais pas à 2 a l'heure ! Les gens sont sidérés en nous voyant passer.
Finalement j'arrive pile à l'heure au rendez-vous. On casse la croûte au soleil avec le chien qui fait son numéro pour avoir un bout à manger. Enfin il le mérite !
Retour Ă  la maison sans faire plus de dĂ©nivelĂ©. Je suis mort d'avoir brassĂ© sur le Boussolenc plus la traversĂ©e de l'arĂšte. MĂȘme rythme pour le chien dans la poudreuse. Pourtant il en a jusqu'au poitrail ! De retour Ă  l'immeuble, il file sans demander son reste... Je ne sais pas, mais je pense qu'il a dĂ» passer une bonne nuit. Moi aussi. D+=1500m

Dimanche 15 janvier

Vu les conditions de la veille, je pars pour le vallon de l'Eissalette. Je vais faire une classique, amis je suis quasiment sĂ»r que c'est bon. Ce sera Costa Rouenda. Encore une fois je me fais avoir avec les conditions. Le couloir est douteux. Neige croĂ»tĂ©e qui casse facilement avec des gobelets dessous. Les gobelets commencent Ă  me courrir sur le haricot. Il n'y a que ça ici ?? rĂ©sultat de la longue pĂ©riode de froid depuis le jour de l'an. Je me rebat sur la face NE. Il y avait des traces et la neige semble bonne. C'est Ă  moitiĂ© vrai. On pourrait croire que la neige est excellente, mais je prĂ©fĂšre rester vigilant. C'est pentu et il y a une barre rocheuse. Je tire dans une pente moins exposĂ©e et je reste oĂč il n'y a pas top de neige. Mes skis en prennent un coup, mais c'est plus sage. Je me laisse dĂ©raper doucement pour augmenter la masse de neige pour voir si ça part. Il me faut au moins 10m pour que ça daigne partir et sur seulement 5cm d'Ă©paisseur. Je suis rassurĂ© mais reste sur mes gardes. Je skie calmement dans la trace de purge. Je me lĂąche quand j'arrive dans une pente plus douce. LĂ  c'est un bonheur de skier.
Nous avons rendez-vous pour le repas avec mes parents Ă  la bergerie. Comme il n'y a personne quand j'arrive, je remet les peaux et remonte pour faire encore quelques virounets. En voulant faire le "cake" en arrivant Ă  la cabane, je me mets une vautre monumentale. Dommage il n'y a pas de film, mais seulement quelques photos (cf le roman photo plus bas...). En effet Paris Match couvrait l'Ă©vĂ©nement. Petite leçon Ă  retenir, toujours mettre ses gants et descendre ses manches. MĂȘme pour 200m. Et oui ! Je me suis brĂ»lĂ© l'avant-bras sur la neige, tordu-brĂ»lĂ© un pouce et ruinĂ© le bras en tombant sur mon ski. Enfin plus de peur que de mal... On verra demain matin. D+=1400m

Commentaires

» Par sandrine, le lundi 16 Janvier 2006 Ă  05:54

bon,t'as pas tout raté....il y avait le soleil,personne sur l'itinéraire et tu t'es fait un nouvel ami.....!!

» Par Jean Vial, le lundi 16 Janvier 2006 Ă  08:39

Je me trompe ou c'Ă©tait un Labrador ?
Ils sont terribles ces toutous.
CÎté ciel c'était un peu juste, non?!!!!
belles photos.

» Par squal, le lundi 16 Janvier 2006 Ă  11:44

A la forme de la tĂȘte j'opte aussi pour le Labrador. Par contre impressionant la caisse qu'ils ont. L'an dernier j'avais dĂ©jĂ  fait une virĂ©e avec une chienne labrador qui Ă©tait dans la mĂȘme lignĂ©e... Bonne race pour le ski ;o))
Sinon pour le ciel c'Ă©tait pas trop mal en effet. La neige...
Merci

» Par moms, le lundi 16 Janvier 2006 Ă  21:45

Bon Squal, quand y retournes-tu que je vienne avec toi??? C'est vrai que ces pentes font bien envies!!...

» Par mike, le mercredi 25 Janvier 2006 Ă  14:01

Et alors, ce "labrador" n'avait pas sa petite gourde de rhum pour te requiniquer apres ce decollage.
j'espere que tes bobos n'etaient pas trop grave

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 1809 fois


Le blog de Squal est propulsé par Skitour