Skitour > Blogs > Le blog de Squal > Népal > Retour sur un but

Retour sur un but

Par squal, le samedi 29 Octobre 2005 à 19:07 :: Népal :: rss

Avec une semaine de recul, j'ai beaucoup reflechit a ce qui m'a amene a cet echec. En aucun cas je veux justifier mon but ou me deculpabiliser.
J'ai simplement essaye d'analyser ce qui c'est passe. Peut-etre cela servira a d'autres qui tenteront la meme chose.

Pour comprendre, remettons les differents elements dans l'ordre.

Au depart de Kathmandou pour Lukla, j'ai deja l'estomac qui gargouille. Arrive au premier lodge apres 2h de marche, c'est la grande tempete... La nuit qui s'en suivra se passera pour une bonne partie aux toilettes.
Je mettrais trois jours pour me remettre un minimum grace aux sels de rehydratation que Galu me donnera.
Seul inconvenient, je garde mon eau et ca se passe lors de l'etape "critique" du trek. En effet celle ou l'on passe de 3600m a 4400m. Pas manque le soir meme je me retrouve avec les symptomes du MAM (mal aigu des montagnes). Pour y remedier, je prends un Diamox. C'est miraculeux pour le MAM, mais malheureusement je perds a nouveau mon eau et sels mineraux...
A partir de cette etape, il faut savoir qu'on passera 12 jours a plus de 4400m d'altitude, dont 8 au dessus de 4700m. Bien que les nuits soient bonnes et qu'aucuns symptomes du MAM ne se manifestent, je pense que le corps doit s'epuiser un minimum (je laisse les specialistes confirmer ou non).

Je passe donc le debut du trek un peu a plat et en tapant un max dans mes reserves. L'ascencion du Gokyo Ri (5340m) est dure alors qu'il y a seulement 600m de denivele. Puis la fin d'etape sur Dragnak a traverser le glacier du Cho Oyu se fait au moral. Le lendemain Chola pass au programme (5320m). Surlendemain montee a Gorak Shep (5150m) avec nuit et ascencion au matin suivant du Kala Patar (5600m). Donc quelques gros morceaux a echainer sur 4 jours.

Heureusement comme nous avons un jour d'avance, nous en profitons pour dedoubler une etape pour monter au camp de base de l'Island peak (5150m). Nous passerons une nuit a 4400m pour recuperer.
Suite a ces deux journees cool, je retrouve la forme. Mais ce sera de courte duree. En effet la nuit au camp de base sera bonne mais perturbee. Au petit matin je pense etre en pleine forme. D'ailleurs le debut de l'ascencion se passe bien. On avale les 500 premiers metres de denivele en 1h35. C'est pas mal etant donne que nous sommes a 5000m. Puis d'un coup sans prevenir quand on attaque les quelques passages de grimpouille, je sens que je n'ai plus de jus dans les pattes. Je ne suis pas specialement essoufle, mais je n'arrive pas a pousser sur mes appuis. Pire je commmence a avoir les jambes qui vacillent... C'est pas le moment ni l'endroit. Je boit un the et grignotte un morceau, mais rien n'y fait. Je prends la decision rapidement d'arreter. Dans un premier temps pour moi car je suis conscient qu'il me reste la moitie du denivele a efectuer, et que je ne suis plus sur de ma securite. Je ne suis pas venu ici pour avoir un accident !! Je n'ai rien a prouver a personne. Je ne suis pas venu ici pour fanfaronner en rentrant parce que j'ai fait un 6000m... C'est simplement un defi personnel. Ma sante est plus importante. Et aussi car je ne veut pas compromettre le tentative d'Arnaud en le ralentissant et peut-etre le faire echouer aussi... On est peut-etre partis un peu fort ? Et j'avoue que c'est la seule etape ou il y a 1100m de denivele, et c'est de 5100m a 6200m... Depuis plusieurs jours je doutais sur la longueur et la duree de l'etape (entre 6h et 7h d'ascencion). Faire un camp d'altitude etait jouable, mais avec une nuit a 5650m et le risque meteo ce n'etait pas forcement le meilleur choix !!!

Ca c'est ce que je dis maintenant. Seulement je ne vous cacherai pas qu'apres avoir pris ma decision et laisse partir les autres, je me suis assis et j'ai pleure comme un mome... je ne sais pas si c'est de rage, de deception, de frustration ou autre chose... Simplement ce fut ma reaction a ce moment la.

Certains diront que j'ai eu les yeux plus gros que le ventre. Je me suis attaque a quelque chose de trop dur pour moi... Peut-etre, mais honnetement je ne pense pas. J'ai manque de combattivite face a objectif envers lequel il faut etre ambitieux et courageux (savoir se depasser). Comme je l'ai dit plus haut, la Raison est plus importante, et je ne cherche pas a en mettre plein la vue... Loin de moi l'egocentrisme pathetique... (meme si parfois ca peut faire du bien).

Une chose est certaine et ici je l'ai ressenti plus que chez nous. C'est que face a la montagne quand on est pas pres a l'affronter il faut savoir la respecter. C'est vraiment le sentiment que j'ai ressenti, de ne pas pouvoir me battre a egal avec elle. J'avais deja lutte depuis le debut pour passer les premieres difficultes. Qui n'a jamais vecu cette sensation ??? Je pense que la sagesse est une valeur que l'on aprends ici.


J'espere que je n'aurai pas decu mes proches qui m'ont soutenu pendant cette periode. Je suis certain qu'ils sont decus pour moi et non de mon echec. Pour rester positif, ca n'enleve rien au fait que j'ai passe un moment magique au Nepal et surtout pendant ce trek avec des paysages grandioses. Ca restera une tres belle aventure. Un souvenir imperissable.... VENEZ ! VOUS SEREZ ENVOUTES
Maintenant je profite de mes dernieres heures a Kathmandou, le depart est pour bientot (mardi soir).

PS: Je ferais un topo detaille avec les deniveles et les etapes a mon retour pour ceux que ca interessera.

Commentaires

» Par kakou, le samedi 29 Octobre 2005 √† 19:32

salut squal,
des sommets tu aura l'occasion d'en refaire, et puis comme tu le dis ton voyage ne peut se résumer à une ascension même ratée et l'essentiel c'est ce que tu as pu emmagasiner pendant ton périple
concernant ton "echec", je pense comme toi que passer en une étape de 3600 à 4400 c'est beaucoup ... surtout quand on est déja un peu affaibli et puis effectivement plus de 10 jours au dessus de 4400, ça fait puiser dans les reserves même quand on est en pleine forme, c'est du moins ce que j'avais ressenti lors du même tour
pour ce qui est de ta décision de stopper,tu as surement bien fait, les voyages c'est fait pour se faire plaisir et pas pour se démolir, même si sur le coup c'est difficile à avaler
profites bien de tes dernières journées à KTM, et puis .... la prochaine fois, c'est la bonne .....
et bon courage pour ta reprise, en général il faut un petit temps d'acclimatation........

» Par Roland, le samedi 29 Octobre 2005 √† 19:33

Mon petit Calou,je viens de lire ton dernier message et je comprends fort bien ta d√©ception et ne crois surtout pas que nous sommes d√©√ßu de ce que tu as fait.Bien au contraire nous sommes fiers, tu as pris une sage d√©cision de ne pas aller plus haut et c'est sur que lorsque tu as vu les autres continuer , tu as eu un grand moment de d√©sespoir et tu as laiss√© exprimer ton chagrin .Tu as laiss√© couler tes larmes dans cette immensit√© car tu √©tais seul mais rassure toi tu as fais le maximum , tu as puis√© dans toute ton √©nergie pour vaincre ce 6000 et ta d√©cision a √©t√© tr√®s sage(on a beaucoup pens√© √† toi ).tu comma√ģtras encore j'en suis de grands moments et tu ne resteras surement pas sur cet √©chec qui ma foi n'en est pas un.On attends ton retour avec impatience .Ressource toi bien et profite au maximum de derni√®res heures qui te restent.Gros bisous mon petit Pascal.

» Par sandrine, le samedi 29 Octobre 2005 √† 21:34

je ne repeterais pas ce que tes amis ont déja dis.....
mais même si tu es certes un peu déçu ,tu as pris la bonne décision et tu es entier(au propre comme au figuré)et puis pleurer un bon coup ça fait du bien ça evacue les tensions ....
tu as su faire preuve d'humilité(belle qualité)
et tout à ton honneur ta sagesse et ta reflexion sur ces évenements.et puis l'année prochaine,dans 3 ans ou dans 10 ans les montagnes seront toujours là,de quoi faire des projets et rêver aux futurs sommets à gravir ....
c'est une belle experience qui t'en aura appris sur un beau pays,sa population,ses montagnes et sur toi même,c'est déja beaucoup.

» Par Roland, le samedi 29 Octobre 2005 √† 22:51

C'est encore moi mon petit Pascal,oui je comprends ta grande d√©ception et ton coup de blues,personnellement je ne suis pas d√©√ßu de ce que tu as r√©alis√© , tu as √©t√© formidable et je suis fier de toi ,mais √ß√† m'a fait tr√®s mal pour toi, car ta d√©ception devait √™tre immense de ne pas avoir √©t√© au terme de ce voyage qui te subjugais depuis longtemps. Il faut surtout penser que tu as fait r√™ver tous ceux qui ont suivi ton p√©riple par tes commentaires et tes photos.Je pense que tous ceux qui te commaissent sauront appr√©cier ce beau voyage que tu as effectu√© et comprendrons que la sagesse est une grande qualit√©.Ne soit pas triste ,tu as encore beaucoup de choses √† d√©couvrir et peut-√™tre ne seras-tu plus tout seul dans ton d√©sespoir de n'√™tre pas arriv√© au sommet , mais o√Ļ est le sommet ???ne vaut-il pas mieux avoir respecter la loi de la sagesse et revenir entier de mani√®re √† d√©couvrir de nouveaux sites enchanteurs.Comme tu le dis si bien la montagne si belle soit-elle reste ma√ģtre chez elle et malheureusement beaucoup dans l'ivresse de cet evironnement enjoleur ont laiss√© leur vie.Alors rassure toi , profite des derniers instants √† Katmandou et fait nous vibrer avec tes photos et commentaires qui resteront je pense longtemps dans ta t√™te .On t'attend!!!!.

» Par Mich√©le L√©on, le dimanche 30 Octobre 2005 √† 13:57

SAGE!!Tu as été sage PASCAL et ce n'est pas donné à tout le monde.Malgré ta deception et la notre,nous sommes fiers de toi.Tes larmes du momment n'éffaceront pas le souvenir de ton merveilleux voyage.Méme si un instant le monde a semblé s'écrouler à tes pieds dis toi bien qu'il y a plus grave dans la vie......Maintenant tu va rentrer;tous on t'attend .GROS BISOUS .

» Par laetitbi, le dimanche 30 Octobre 2005 √† 23:00

...les autres l'ont d√©j√† dit, donc inutile de s'√©tendre mais tout le monde sait bien qu'il suffit, √† un moment x d'√™tre un peu dans le seau et particuli√®rement d'avoir l'estomac √† l'envers pour ne pas pouvoir faire la moiti√© de ce qu'on pourrait faire normalement. Y'en a qui se font porter p√Ęle pour bien moins que √ßa :-) !!
Parfois c'est juste le jour o√Ļ il ne faudrait pas, le lendemain c'est fini, mais c'est trop tard. 24h ne pouvaient pas te suffire pour r√©cup√©rer de plusieurs jours en vrac et de r√©serves bien entam√©es (10 kgs en moins, √ßa peut pas passer totalement inaper√ßu !)
Donc c'est con, mais c'est l√† o√Ļ il faut accepter que ce n'est pas nous qui d√©cidons de tout, tu l'as bien dis...
et puis, c'est un peu dur de dire ça ("j'assume" et je me ferais crever un oeil après..:-)), et ce n'est pas du fatalisme à deux balles loin de là, mais si tu ne l'as pas fait, c'est qu'il ne fallait peut etre pas que tu le fasses, à ce moment là tout au moins ?...

» Par les blainduchets, le lundi 31 Octobre 2005 √† 08:49

Belle performance, même si il y a un petit bémol. La raison t'a guidée, nous t'attendons.
Bisous

» Par Zigual, le lundi 01 Octobre 2007 √† 22:58

Même si on en reparlera, je t'écris ici, c'est spontané au moins :wink:

Très bonne décision de ta part.
Je comprend très bien ta déception et tes pleurs suite à ça, mais tu as eu beaucoup de courage, et surtout de sagesse, d'avoir su dire non.

Par contre, si j'ai bien compris, ça n'a rien à voir avec "les yeux plus gros que le ventre" ou même un manque de combativité (de mon point de vue) : simplement tu as eu droit à de mauvaises circonstances involontaires, non?. C'est encore plus frustrant.

Il faut bien se dire que ça n'a pas enlevé à la magie du voyage mais que ça aurait pu l'enlever si tu avais continuer...
J'ai envie de te dire "Merci" pour cette décision, c'est le plus dur et à cette altitude, c'est encore plus difficile. Et comme me l'avait si bien dit Yvon, c'est dans ces moments-là de renoncement qu'on en apprend le plus. Le preuve, tu as ressorti la sagesse :)

Je ne t'apprend rien, je ne fais pas de leçons, mais je laisse défiler un petit bout de mes pensées ici :roll:

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 1904 fois

Le blog de Squal est propulsé par Skitour