Skitour > Blogs > Objectif Alpinisme > Ski de randonnée > Les 5 étapes pour commencer le ski de randonnée

Les 5 étapes pour commencer le ski de randonnée

Par Thomas Minot, le jeudi 30 Juillet 2020 à 12:17 :: Ski de randonnée :: rss

Retrouvez cet article sur : objectifalpinisme.com/les-5-etapes-pour-commencer-le-ski-de-randonnee/

Commencer le ski de randonnée m’a paru pendant longtemps une épreuve difficilement surmontable. C’est un milieu relativement fermé qu’il est difficile de pénétrer quand on n’y connait pas encore grand-chose en la matière. Et si vous n’avez pas de proches qui peuvent vous initier vous vous retrouvez vite à devoir payer un guide… ce qui fait cher la découverte d’un sport. Voici donc les 5 étapes par lesquelles je suis passé pour commencer le ski de rando et, comme d’habitude, à moindre frais.

1/Si ce n’est pas déjà fait : apprenez le ski de piste

Si vous skiez comme ça, patientez encore un peu avant d’attaquer le ski de randonnée, concentrez-vous sur “Le planté du bâton monsieur Dusse !”

Pour commencer le ski de randonnée, vous devez au préalable avoir un bon niveau en ski de piste. Si vous n’avez jamais skié, je vous recommande fortement de commencer par vous faire la main sur des pistes damées puis de monter progressivement en difficulté en essayant des hors-pistes en bord de piste (ça fait beaucoup de pistes tout ça). Et pour s’initier au ski de piste, pas trois mille solutions, vous allez devoir payer le forfait. Je ne m’attarderai pas trop sur ce point car j’imagine que si vous êtes sur ce blog vous avez déjà les bases en ski et si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à me l’indiquer en commentaire et je ferai un article plus détaillé sur le ski de piste.

Retrouvez cet article sur : objectifalpinisme.com/les-5-etapes-pour-commencer-le-ski-de-randonnee/

2/Trouver des personnes qualifiées

C’est certainement l’étape la plus dure et celle qui paraît la plus insurmontable car qui voudrait bien prendre le risque d’accompagner un débutant dans une sortie potentiellement dangereuse (avalanches, pentes raides, glace, etc.) ?

Bien entendu la meilleure solution est de partir avec un guide ou avec un organisme certifié comme l’UCPA. Mais sur ce blog j’essaie de vous expliquer comment vous initier si vous avez un budget assez restreint comme c’était mon cas. Je vous donne donc quelques méthodes alternatives.

Le top si vous n’avez pas un gros budget : la famille ou des connaissances proches

Si vous avez de la chance d’avoir des amis ou des amis d’amis qui peuvent vous accompagner alors le tour est joué et vous n’aurez pas de difficulté particulière à faire votre première sortie.

Si vous ne connaissez personne

J’étais dans ce cas là quand j’ai commencé le ski de randonnée. Le peu de personnes qui auraient pu m’emmener étaient loin ou indisponibles, j’ai donc dû me débrouiller tout seul.

Où trouver des personnes qui pourraient vous accompagner ?

- Clubs : Club Alpin Français (CAF), club de ski et tout autre club de la FFCAM (Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne) ou de la FFME (Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade). Il y en a dans toute les villes mêmes les plus reculées… même les plus plates… même Lille, oui Monsieur ! C’est la solution idéale pour commencer et pour trouver des gens pour vous accompagner ! Elle nécessite certes un petit investissement au départ mais qui sera très vite rentabilisé.
- Facebook : C’est comme ça que j’ai trouvé la personne qui m’a initié au ski de rando (et en partie à l’alpinisme puisque nous avons quand même chaussé les crampons et sorti les piolets pour remonter le couloir du Passon à mon plus grand bonheur). Il y a de nombreux groupes de montagne, de rando, de ski etc. Sur ces groupes (une fois que vous aurez été accepté, allez-y au culot ! Pour ma part j’avais demandé qui voulait faire une sortie un Weekend sans préciser que j’étais débutant. Puis une fois que la personne eu répondu, j’ai commencé à discuter avec elle sur les modalités de la course quand est venue la question fatidique : “et sinon tu as quel niveau”. Réponse : “Niveau raquettes ça va ?”. S’en est suivi tout un échange de négociations pour montrer ma motivation et mon envie d’apprendre à mon interlocuteur. Pas la peine de vous dire qu’il n’était vraiment pas chaud ! Mais à force de discussion il a fini par accepter. Partez de ce principe : les personnes qui pratiquent ce sport sont pour la grande majorité des passionnés. Il sera donc très difficile pour eux de refuser de vous faire partager leur passion. Ils finiront forcément par vous proposer une course même facile qui sera pour vous la porte d’entrée d’une longue série puisque cette “première” vous servira ensuite d’argument pour les prochaines.
- Quelques groupes Facebook:
-Randonnée, escalade & alpinisme dans les Alpes
-Le Bon Coin Du Ski de Rando (pour trouver des bonnes affaires en matos)
-Alpinisme Massif du Mont Blanc
-Alpinisme Lyon
-Ski de rando autour de Grenoble/Chambé/Albertville/Bg d’Oisans/Briançon/Gap
-Ski de rando
les groupes ne manquent pas, en tapant les mots clés dans la barre de recherche de Facebook vous devriez trouver votre bonheur ????
- Leboncoin : aussi bizarre que cela puisse paraître, on peut se faire des potes sur Leboncoin ! C’est en voulant acheter des chaussures de randonnée d’occasion que j’ai fait la connaissance d’un moniteur de ski très sympathique avec qui j’ai eu l’occasion de faire plusieurs sorties. N’hésitez donc pas à demander aux gens à qui vous allez acheter votre matériel s’ils seraient d’accord pour vous accompagner pour une première sortie !


Pour lire la suite :
objectifalpinisme.com/les-5-etapes-pour-commencer-le-ski-de-randonnee/

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 218 fois

Objectif Alpinisme est propulsé par Skitour