Skitour > Blogs > grizzly team > Les off > Un petit tour sous les Arches


Le couloir de l'Arche

L'Arche Miracle

Un vrai gruyère la Chartreuse

Jeannot pour le rappel

La Tour Percée

Immensissime !!!

La Grizzly Team avec Seb, Jeannot et Gégé

Un petit tour sous les Arches

Par grizzlyski, le vendredi 08 Septembre 2006 Ă  17:15 :: Les off :: rss

Retour à une vie normale après les compét', les entrainements, ... pour un petit tour en Chartreuse.

Quasiment toute la Grizzly Team avait acheté le bouquin de Sombardier et n'avait qu'une hâte, se promener sous l'Arche Miracle et la Tour Percée.

Ne compter pas sur nous pour vous donner les coordonnées GPS mais avec tout ce qui a été écrit sur le sujet, ce n'est pas bien dur.

Nous avions tout de même décidé de corser la difficulté en y arrivant par le bas avec un petit plus, un brouillard épais enveloppait les plateaux au moment du départ.

LA question se présenta donc au pied des falaises, partir à gauche ou à droite. Ce sera à droite (n'y voir aucune connotation politique).

Au premier couloir à chamois, dré dans le pentu mais toujours rien puis en se retournant, miracle, l'Arche ! (c'était facile comme jeu de mots).

On ne doit pas être les seuls à admirer ces beautés géologiques, le chemin d'accès est désormais spité au sommet du couloir.

Séance photos sous tous les angles et rappel obligatoire sous l'arche avec le Mont-Blanc en arrière-plan.

Sortie sur le sangle supérieure où là, malgré les spits, c'est du bon V bien physique surtout en baskets. En chaussons, ça pase sans doute mieux mais ils ont préféré rester à la voiture, les feignants.

Cirque suivant, la Tour Percée

C'est vrai que du haut, on ne voit absolument pas la cavité mais maintenant avec un cairn au sommet, on peut la manquer (le cairn, c'est pas nous comme les restes d'un feu à proximité, surement le blaireau bleu des montagnes).

Quelques rappels plus tard sur les nombreux pins et on découvre enfin cette Tour Percée. Re-séance photos avant d'entamer la descente par un autre couloir à chamois (un piton en place mais c'est beaucoup plus facile que l'autre arche).

Puis la forêt maculée des traces bleues du blaireau des montagnes, pas joli, joli.
Merci à Pascal Sombardier pour ces découvertes qui demandent tout de même une bonne expérience alpine pour se laisser approcher.

Commentaires

» Par Philippe Mahieu, le vendredi 08 Septembre 2006 Ă  19:07

Ouais y a un blaireau qui a osé baliser avec de la peinture bleue et des cairns....pas très malin!!!!

» Par Jeroen, le vendredi 08 Septembre 2006 Ă  20:11

Joli messieurs...
J'avais fait juste l'arche miracle depuis le bas et sortie sur le plateau, et j'avais trouvé ça superbe et trés alpin. Faudra visiblement que j'y retourne pour la totale !

» Par Philippe RIDEAU, le vendredi 08 Septembre 2006 Ă  20:48

Splendide !!!
c'est ex-tra-or-di-nai-re
des sites comme ceux-lĂ  : on en redemande

» Par Jibou, le vendredi 08 Septembre 2006 Ă  21:23

Effectivement c'est très joli mais le tour"montée par la tour percée et descente par le miracle"(comme décrit par Sombarlier ) est encore plus beau.
Domage que certains mettent des cairns ou de la peinture ! Beau coin mais attention aux chutes de pierres vue la fréquentation

» Par grizzlyski, le samedi 09 Septembre 2006 Ă  08:55

précision, l'ouverture de la chasse, c'est pour ce WE.
On peut être pour ou contre néanmoins le secteur d'approche se situant sur la chasse privée du marquis de Quinsonnas (cf Sombardier), il convient d'être fort discret voir d'éviter de s'y ballader les jours de chasse.

Sinon, on va encore se retrouver dans une situation Ă  la Presles.

» Par tof, le samedi 30 Septembre 2006 Ă  11:08

Malheureusement, l'abus étant le principal vécteur générant du plaisir pour l'homme, il y a fort a parier que l'accès à ces sites somptueux, sera bientôt fermé.
Quand au nase qui tague les rochers en bleus, reste en ville, t'as rien Ă  faire en montagne.

» Par de Quinsonas, Bruno, le mercredi 06 DĂ©cembre 2006 Ă  20:44

La Tour percée, ou que vous qualifiez de telle s'appelle en réalité la Tour " Isabelle" et elle est chez...moi.
Merci lorsque vous venez me rendre visite, (encore librement pour le moment: Merci Monsieur Sombardier....) de respecter l'environnement et la faune des lieux car vous etes en outre en pleine RĂ©serve des hauts de chartreuse...
BQO

» Par Marc, le mardi 19 DĂ©cembre 2006 Ă  16:54

beau gachis quand un soi disant motagnard coupe des pins pour faire une photo c'est la honte

» Par Marcel, le mercredi 20 DĂ©cembre 2006 Ă  17:38

Je ne sais pas qui a coupé des pins, mais ils sont bel et bien coupé, et ils dégagent la vue... il ne le seraient sans doute pas si personne n'y avait attiré beaucoup de monde....
Tout cela ressemble a d'une bande de gamins qui a besoin de voir ou de faire l’exercice à la mode pour se valoriser et donner une allure, il faut toujours suivre le dernier truc à la mode ou un gourou de la rando pour dormir tranquille.... c’est le dernier le spot de la Chartreuse qu’il faut absolument photographier...

La haut cela fait plus de 20 que j’y passe de temps en temps pour faire des relevés botaniques, et cette année l’endroit est dégradé par ce que j’appelle une gaffe mercantile

Il y a se demander pourquoi, alors que nos modes de vie détruisent la planète il y a une telle soif de retrouver ces endroits magiques qui nous font oublier que nos modes de vies et de loisirs tuent et détruisent. Une réalité cauchemardesque qu’il faudrait oublier et cacher avec des oripeaux publicitaires ?...

les pins à crochet, les avez vous regardé de près? Beaucoup d’entre eux ont des petites nécroses circulaires jaunes et brunes, vraissemblablement causées par la pollution et il semble bien actuellement que le nombre d’entre eux qui sont secs sur pied dépasse la dynamique de leur renouvellement.... Oui bien sur qui le prouve puisque aucune recherche scientifique n’est faite et que bien entendu aucun politique ne veut en parler!...

Si Sombardier avait le réel désir de sauver cet endroits magiques, il pourrait profiter de sa notoriété pour faire plus utile que de rendre envieux et informer aussi d’une situation qu’il est bien confortable d’ignorer.

Alors ne confondons pas tout: un parc naturel régional est un syndicat mixte regroupant des collectivité territoriales ayant en commun un patrimoine naturel et culturel riche mais fragile, l’objectif fixé est généralement de valoriser ces patrimoines pour favoriser selon l’expression d’Eliane Giraud un “développement économique durable”... la réserve naturelle est l’espace obligatoire pour avoir l’agrément Parc Naturel Régional délivré par le ministère de l’environnement, sésame indispensable pour toucher des aides de l’état... Chasseurs, commerçants, naturalistes, randonneurs... etc sont des acteurs qui ont participé à la charte, les plus forts sont souvent les plus nombreux ou ceux qui représentent le plus d’emplois, voila qui explique quelques anomalies dans la protection du patrimoine naturel.

Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



Ce billet a été lu 6708 fois


grizzly team est propulsé par Skitour