Accueil > Articles > Récit de course > Mont Lozère, face Nord

Mont Lozère, face Nord

Par Claude Castelain, le 31.03.06

Mardi et mercredi 28 et 29 mars, avec Olivier et Aurélie, nous sommes allés faire les couloirs au dessus du chalet de l'Aigle, donc au dessus de Chantegrive, sur le site de l'ancienne station du Mas de la Barque, donc près de Génolhac pour situer car c'est moins connu que les Alpes.

Il faisait un vent de 100 km/h, je n'ai pas voulu sortir au sommet avec mon monoski sur le dos qui faisait bleaucoup de prise au vent. Le lendemain "seulement 70 km/h", j'ai accompagné mes amis sur la ligne de crête.

La neige depuis le parking jusqu'au chalet portait incroyablement peu car il y a sans doute des ruisseau ou des flaques d'eau dessous, cela a été pénible pour moi qui était en raquette, moins pour Olivier et Aurélie qui ont de très modernes skis de rando, dont ils sont assez fiers!

C'était un soulagement de remonter les couloirs, la neige était molle et on voyait bien qu'en cas de chute, on glisserait doucement sans risque, 15 jours avant il gelait. Sur la neige gelée, je ne sais pas si nous aurions fait ne serait-ce que le plus facile couloir car cela aurait été dangereux: il ne serait plus question de gentille glissade mais de chute dangereuse. Les couloirs font environ 200 mètres de dénivelé. Le premier à 30° environ, le deuxième près de 40, c'est bien plus, le lendemain matin, sur la neige plus dure, et moins facile à skier, nous avons préféré ne pas le faire. Ensuite en suivant 2 autres et retour au chalet.

Olivier et Aurélie ont dormi là, j'ai préféré rentrer chez David car je sors d'une bronchite et dans ce chalet plus enfumé que vraiment chauffé, je craignais une rechute, je me suis donc retapé la remontée le lendemain matin, ce qui fait que le surlendemain, j'étais vraiment très fatigué. D'autant plus que les 2 jours précédents, j'étais vers Finiels, faire du kayakneige avec David, et sauter des cornichettes gentilles et parce que la neige était si molle que c'était une vrai matelas. Bien amusant de remonter à pied la partie verticale ( 2 mètres) en cgrimpant comme on pouvait, je précise encore une fois, sans risque.

Voilà! On s'amuse bien même hors des massifs connus. Tout l'hiver nous avons fait le Signal du Ventalon, 2,5km, 400 m dénivelé, en suivant un coupe feu, le Finiels en partant du village de Finiels, et en redescendant jusqu'à Prat Souteyran, alors là, par la gauche du chemin Stevenson, c'est du Grand Ski, moins par la droite (en montant) mais on peut partir facileemnt de la station de ski du Col de Finiels, ce qui fait plus de descente que de montée, mais ce n'est pas très facile de trouver le couloir que l'on voit d'en bas entre les sapins, et si on la loupe, ce n'est pas inextricable dans le bois, mais quand meme assez difficile.

N'hesitez pas à demander des précisions si vous voulez essayer!

Claude

Commentaires

» antonin, le 03.05.07
les cretes sont pas mal non plus pour tirer des bord infinisable en kite les ski au pied...

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne