Accueil > Articles > Récit de course > Raid à ski dans les Encantats
AU départ, sous la face Nord du Montardo
AU départ, sous la face Nord du Montardo
Slalom entre les blocs de granit, en direction du col d'Oelhacrestada
Slalom entre les blocs de granit, en direction du col d'Oelhacrestada
On trace en direction de la Punta Alta
On trace en direction de la Punta Alta
Dans le couloir terminal de la Punta Alta
Dans le couloir terminal de la Punta Alta
La belle ligne, pile en face du refuge Ventosa
La belle ligne, pile en face du refuge Ventosa
En direction du col de Contraix, en arrière plan, la Punta Alta
En direction du col de Contraix, en arrière plan, la Punta Alta
Arrivée au col de Contraix
Arrivée au col de Contraix
Pleine poudre dans les vallons magiques au dessus du refuge d’Estany Llong
Pleine poudre dans les vallons magiques au dessus du refuge d’Estany Llong
Ascension du col situé au immédiatement au Nord du pic de Subenuix
Ascension du col situé au immédiatement au Nord du pic de Subenuix
Ils ont tout pourri ! !
Ils ont tout pourri ! !
Ambiance traversée de lac
Ambiance traversée de lac
La magnifique face Nord des Encantats
La magnifique face Nord des Encantats
Le Refuge Amitges et sa maginifique aiguille de granit
Le Refuge Amitges et sa maginifique aiguille de granit
Bonzaï, ou les echantements des Encantats
Bonzaï, ou les echantements des Encantats
La belle crête Nord du Tuc de Salana
La belle crête Nord du Tuc de Salana

Raid à ski dans les Encantats

Par Mattiou, le 27.03.06

I) Itinéraire

L'tinéraire réalisé est basé sur la description faite dans « Les plus beaux raids à skis » de Jean René Minelli et Mario Colonel (Arthaud),

Sans être un spécialiste de l’enneigement dans les pyrénnées, je pense que, compte tenu de leur situation géographique, il vaut mieux réaliser ce raid pas trop tard en saison. Nous l’avons réalisé fin février 2006.

Sinon, les paysages sont magnifiques, le relief est idéal pour le ski de rando avec de beaux vallons ouverts, un peu de raid pour ceux qui veulent, des forêts de pins nettement plus skiantes que les vernes Belledoniennes, des refuges dans l'ensemble très agréables où l’on mange bien, en quantité et pour pas trop cher ! Bref un paradis du ski de rando qui vaut bien les quelques heures de route ! ! !

Une bien belle aventure partagée avec plaisir avec Sophie, Pierre, Pierre Alain, Jean Pierre et Delphine.

Jour 1 : Pont de Ressec – refuge Restanca
D+ 600m D- 0m
Du pont de Ressec (ou avant en fonction de l’enneigement de la route), prendre Sud-Ouest la piste du Camin de Rius jusqu’au Pontet de Rius. De là, attaquer la pente dégagée plein Sud qui permet d’atteindre facilement le barrage et le refuge de Restanca.

Jour 2 : refuge Restanca – refuge Ventosa
D+ 850m D- 650m

Du refuge Restanca, direction Sud-Est pour monter dans les pentes qui mènent au Lac deth cap deth Port puis au col d’Oelhacrestada. De là, on oblique Nord, en direction du Montardo (2833 m). Quelques couloirs possibles à la descente du sommet versant Sud. Ensuite, il faut essayer de jouer au mieux avec le terrain pour traverser, plein Sud, les plats des Estany des Monges, des Mangades et de Travessani pour rallier le refuge Ventosa

Jour 3 : Punta Alta en AR depuis le refuge Ventosa
D+ 1000m D- 1000m

Descendre les pentes situées sous le refuge pour acceder au vérou situé en amont de l’Estany Negre. Remonter ce vallon jusqu’à l’Estany Gran de Colieto puis obliquer Sud en remontant au mieux (plusieurs possibilités en fonction des conditions) les pentes Nord-Est qui donne accès au col situé juste au Nord de la Punta Alta. Du col, à priori les skis sur le dos, remonter sur 200 m un couloir assez large à 35°-40°. Il se redresse un peu et se rétrécit juste avant le sommet (3015) qu’on atteint par un petit cheminement d’arête (nous nous sommes contentés du sommet secondaire situé à gauche au sommet du couloir). Après avoir profité de la vue sur l’Aneto, il ne reste plus qu’à profiter de la descente par le même itinéraire (il doit être possible de descendre versant Sud puis Ouest par le Barranc de Comalesbienes jusqu’à l’Estany de Cavallers où l’on rephoque pour rejoindre le refuge – surement un beau tour que nous n’avons pas pu tester)
Du rab : possibilité de faire un joli couloir qui fait face au refuge (voir photo), spectale assuré pour ceux qui sont restés faire bronzette

Jour 4 : refuge Ventosa – refuge d’Estany Long
D+ 650m D- 850m

On atteint l’Estany Gran de Colieto par le même itinéraire que la veille, mais de là, on remonte en direction de L’Est-Sud-Est, le vallon qui amène au pied du col de Contraix que l’on atteint par une belle pente à 35°-40° au maximum sur le haut. Ce passage peu être délicat en cas de grosses accumulations. Après une petite descente versant Sud-Est du sol, on peut partir à l’assaut du pic de Contraix (2958 m) s’il est suffisament enneigé. On rejoint ensuite l’Estany de Contraix que l’on longe vers l’Est pour contourner son déversoir et rejoindre le Barranc de Contraix (un couloir passe au niveau du déversoir, mais il faut le savoir et oser sans repérage !). Slalomer ensuite au mieux entre les blocs de granit et les pins à crochet pour atteindre le refuge de la Centraleta où l’on rephoque pour remonter au refuge d’Estany Llong
Du rab : sur les conseils du gardien, on est allé profiter de la poudreuse en montant au point coté 2520,8 (carte au 1/25 000). Partir d’abord en direction de l’Estany Llong et quand on l’atteint, tirer plein Sud dans la forêt, c’est un régal à la descente, espacement des arbres optimal !

Jour 5 : refuge d’Estany Llong - Refuge d’Amitges
D+ 1250m D- 900m

Du refuge, atteindre l’Estany Llong et au dessus de celui ci, laisser à gauche les pentes de montée au Portarro d’Espot (passage classique pour raccourcir ou en cas de mauvaises conditions) pour obliquer Est-Sud-Est vers l’Estany Nere. On arrive dans un cirque magnifique et l’on remonte le vallon qui s’ouvre vers le Sud jusqu’au pied du col sans nom situé immédiatement au Nord du pic de Subenuix. Remonter ce couloir magnifique sur 250-300 m, à peu être 40°-45° sur la fin. Ca passe à ski par bon enneigement. De là, c’est du bonheur de descente dans le Barranc de Subenuix jusqu’à l’Estany de Sant Maurici. Descente grandiose dans ce vallon sauvage, avec toujours le charme de ces forêts de pins faites pour le ski. De l’Estany de Sant Maurici, on peut admirer la vue que la magnifique face Nord des Encantats avant d’attaquer la remontée au refuge d’Amitges par la piste.

Jour 6 : refuge d’Amitges - refuge Colomers
D+ 250m D- 450m

D’Amitges, on prend la direction (Ouest) du port de Ratera. Du col, on descend sur le lac Obago. On peut ensuite traverser plus ou moins à flanc pour rejoindre le refuge Colomers, mais il est préférable de s’accorder la descente en fond de vallon jusqu’à l’Estanh dela Lossa d’où l’on remonte rapidement au refuge de Colomers.
Du rab : du refuge, nous avons fait l’ascension du pic de la Tallada Llarga (2751 m), situé au Sud du refuge, par son versant Nord-Nord-Ouest.

Jour 7 : refuge Colomers – pont de Ressec
D+ 450m D- 1250m

De Colomers, on peu (re)monter au Montardo par le port de Caldes pour en descendre la face Nord-Est, ou descendre vers le Nord pour rejoindre la piste située sur le flanc Est du Tuc de Salana. A l’aplomb du sommet du Tuc, on quitte la piste pour monter au mieux jusqu’à ces 2483 m. Un beau point de vue avec un peu de recul sur le massif. On descend ansuite par la face Nord en direction du Coret de Prueda, puis par la piste, jusqu’au pont de Ressec

II) Infos pratiques

Logistique :
Pas de problème de logistique voiture puisque c’est une boucle.

Refuges :
Les tarifs sont donnés pour avoir un ordre d'idée, en 1/2 pension
Téléphone Espagne : +0034

* Refuge de Restanca : 25€ - tel. (0034) 608 036 559 - www.restanca.com (refuge peu chauffé)
* Refuge Ventosa : 24€ - tel. (0034) 973 641 809
* Refuge d’Estany Llong : 23€ - tel. (0034) 629 374 652 (Arrhes : 10 € / pers)
* Refuge d’Amitges : 30€ – tel. (0034) 973 250 109 ou 973 250 007 (Arrhes : 10 € / pers)
* Refuge de Colomers : 27€ tel. (0034) 973 253 008 ou 973 640 592 (Arrhes : 6 € / pers) (refuge non chauffé)

Matériel (à base de liste données par Jeroen) :
* Tout le matos classique de ski de rando, sans oublier peaux (à réencoller au départ ou prévoir une deuxième paire), couteaux.
* Le matos de sécurité : Arva, pelle, sonde, piolet droit, crampons (non utilisés lors de notre raid), 2*30 mètres de corde en cas de rappel, crème solaire, chapeau, trousse à pharmacie et de réparation (pour le groupe) – nous n’avons pas pris de baudrier, juste des sangles pour en fabriquer un de fortune
* Fringues de rechange : 1 slip, 1 paire de chaussettes de montagne, 1 carline haut et bas (1 petite paire de chaussettes pour la nuit peuvent être appréciables, tout comme une doudoune ds les refuges non chauffés)
* Petit matos : Frontale, pilles de rechange, appareil photo ...
* Bouffe : Réchaud, gaz en secours éventuellement, repas des midis (pain, fromage, charcuterie) vivres de course

Nos sacs devaient faire entre 12 et 15 kg. Celui qui avait le plus optimisé a réussi a tout faire tenir dans un Guide 35+ de DEUTER


PS : pour ce topo, j’ai repris la trame utilisée par Jeroen pour son Chamonix-Zermatt par la haute route Italienne, j’espère que le copyriht n’est pas trop cher... Ca permet d’aller plus vite et ca donne une certaine homogénéité à ce genre de topo-raid, en espérant que plein d’autres suivent, parce que c’est vraiment encore un autre plaisir l’itinérance en ski de rando !

Commentaires

» sandrine, le 28.03.06
bien sympa ce raid
depuis le temps que j'ai envie d'aller dans les pyrénées,ça motive...

» clotaire, le 28.03.06
Je confirme, nous avons fait un tour semblable début mars (vous a-t-on croisés?) et c'était vraiment exceptionnel.

» Sofie, le 28.03.06
Eh ben, pas mal du tout.... Ce qui est drole, c'est que c'est un ami qui m'a parlé de cet article... En tout cas, tes photos ont l'air bien sympa, vivement la soirée photos !

» Mattiou, le 28.03.06
@clotaire : Nous sommes partis le 25/02 du pont de Ressec et nous avons croisé 2 groupes de grenoblois les 26 et 27/02 à Ventosa. Et vous?
@ Sofie : je suis sur que les tiennes st bien aussi, vivement la soirée photo!

» fabio, le 28.03.06
Nous étions " l'autre groupe de dauphinois" que vous avez croisé.
Trés beau raid avec pour nous une petite variante à partir du 4ème jour:
Jour 4: jonction sur le refuge d'Amitges par le port de Colomers et le port de Ratera (belle étape sauvage avec le passage de plusieurs cols).
Jour 5: Jonction sur le refuge de Saboredo par le col entre le tuc de Saboredo et le pic d'Amitges. En prime ascension du tuc gran de Sendrosa.
Jour 6: Retour dans la vallée au bains de Tredos par la crête de la serra de Sendrosa et descente par un des multiples couloirs à faire de cette crête. Transfert à Benasque pour faire l'Aneto le lendemain.
Jour 7: Yvan nous Reveille à 5h pour nous dire de nous rendormir.... Il pleut comme vache qui p........

» Jip, le 29.03.06
Salut Mattiou,
Bel article et belles photos.
J'étais parti pour faire le même genre de raid en décembre 2004 mais on n'a jamais dépassé le refuge de Ventosa pour cause de tempête de neige !
Si tu as le temps (mais ça ne devrait pas être trop long), peux tu "transformer" ton article en topo comme ici ou .
Ca permet une recherche plus facile dans la base des topos.

» Mattiou, le 29.03.06
@Jip : pas de soucis, je fais ça! Pour la tempête à Ventosa, ca doit être une habitude, on a bien cru y rester coincés aussi après 1 jour et demi de neige, mais le soleil est arrivé et là... gavage!

» Jip, le 29.03.06
En fait je crois que le Port de la Bonaigua, fait un peu office de col du Lautaret par là bas. En décembre 2004, il y avait une tempête de neige assez exceptionnelle dans le Val d'Aran et de l'autre côté du Port de la Bonaigua c'était grand beau (et une quantité de neige beaucoup moins importante). Du coup on avait fait le tour en voiture pour aller jusqu'à San Maurici et profiter du soleil vers les Aiguilles d'Amitges.
Sinon, c'est clairement un très beau massif pour le ski de randonnée et pour la randonnée estivale.

» clotaire, le 08.04.06
Effectivement nous étions l'autre groupe de grenoblois. Notre parcours :
Jour 1 : Bonaigua -> refuge Saboredo
Jour 2 : Saboredo -> refuge d'Estany Llong, une très logue étape splendide en ce qui concerne les paysages
Jour 3 : Estany -> Punta Alta -> Col de Contraix -> Refuge de Ventosa I Calvell, une bonne bambée aussi...
Jour 4 : Ventosa -> Refuge de Mallafre via quelques sommets dont j'ai oublié le nom juste pour la poudre et sur les conseils de l'un d'entre vous...
Jour 5 : Mallafre -> refuge d'Amitges avec un petit tour des aiguilles d'Amitges (splendide)
Jour 6 : Amitges -> Bonaigua là encore via quelques sommets dont le pic d'Amitges

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne