Accueil > Articles > Technique > Les cotations utilisées sur skitour

Les cotations utilisées sur skitour

Par fr. Timothée Lagabrielle op, le 15.01.06

Plusieurs systèmes de cotations existent (ou ont existé) pour les courses de ski de randonnée. Chacun a été nommé du nom de son inventeur et on trouve donc une cotation Blachère, une Traynard, une Labande,… Pour décrire une course, les topos de skitour utilisent la cotation Toponeige (initiée par VOLODIA SHAHSHAHANI, éditeur de la collection Toponeige).

Cette cotation est en fait un système de trois échelles :

Une cotation de ski (cotation de descente)


Cette cotation évalue plus particulièrement la pente.
Elle comprend 5 degrés. Les 4 premiers sont subdivisés en trois niveaux et le cinquième est ouvert vers le haut. On a donc des notations du type 2.1 (deuxième degré, inférieur), 4.2 (quatrième degré, médian), 5.1 (cinquième degré, premier niveau), 5.4, etc…

Les degrés sont décris ainsi :
Ski 1 : C'est le niveau initiation. Pas de pentes supérieures à 30°. Les passages, même en forêt sont assez larges. Le dénivelé est inférieur à 800m. L'exposition n'est pas importante.
Cependant on est déjà dans du ski alpin et plus dans le ski nordique.

Ski 2 : Pas de difficultés techniques particulières. Pente à 35° maximum. Mais le dénivelé et l'exposition peuvent être importants.

Ski 3 : Début du ski-alpinisme. Il y a des passages techniques et des pentes longues à 35°. Il peut y avoir de courts passages à 40°/45°, des forêts denses, des chemins forestiers raides.

Ski 4 : Ski de couloir ou de pente raide : pente à 40° /45° très longue (plus de 200 m), forêts très denses (la pente peut être faible)

Ski 5 : Pente à partir de 45°/50° et très longue (plus de 300 m). Sinon à partir de 50° sur 100 m.
En plus de la pente, il faut aussi tenir compte de la configuration du terrain (étroitures, ...) ainsi une face large et un couloir étroit, à pente égale, n'auront pas la même cotation.
Attention, ces cotations sont indépendantes des conditions de neige rencontrées lors d'une sortie, c'est bien une cotation de l'itinéraire lui-même. Pour se faire une idée, ça correspond à la descente de l'itinéraire dans une neige ferme où les carres s'enfoncent de quelques centimètres (neige transformée ou poudre bien tassée).

Une cotation de marche (cotation de montée)


Cette cotation utilise le principe des cotations classiques d’alpinisme (F, PD, D,…) en utilisant la description suivante :

R : « randonnée » ou « raquettes », recouvre les niveaux ski 1 à 2.3. Hors conditions exceptionnelles, pas besoin d’équipements particuliers (crampons, piolet,…)

F : « alpinisme facile », sur glacier à partir de ski 2.1, sinon de ski 2.3 à 3.3

PD : « alpinisme peu difficile », ski 3.3 à 4.3

AD : « alpinisme assez difficile », ski 5.1 à 5.3

D : « alpinisme difficile », à partir de ski 5.3

Cette cotation peut paraitre redondante par rapport à la cotation de descente, mais il n’en est rien. En effet, elle permet d’évaluer une course en boucle ou de coter des courses où certaines difficultés rencontrées à la montée ne sont pas skiées. La cotation marche sur Skitour ne prend pas en compte les parties qui devraient être skiées et qui sont descendues à pied.

Attention ! Cette cotation est différente de celle rencontrée dans différents topos papier :
- les éditions Olizane (Labande) utilisent les mêmes niveaux mais pour décrire la "difficulté globale", qui s'approche plus de la cotation ski décrite plus haut.
- Le topo Mont-Blanc d'Anselme Baud, utilise une cotation globale bizarre, dont l'interprétation n'est pas claire, mais qui n'est pas non-plus la cotation de marche alpine.
- les toponeiges des éditions Volopress utilisent bien la cotation marche alpine, mais elle semble décrire la difficulté de l'itinéraire effectué entièrement à pied (montée et descente).

Une cotation d’exposition


Elle décrit les risques de blessures en cas de chute. Elle comprend 4 degrés notés E1, E2, E3 et E4 :

E1 : L’exposition est celle de la pente elle-même, il n’y a pas d’obstacle majeur, uniquement des arbres et des cailloux. Attention, pour une pente raide et/ou une neige dure, le risque de blessure en cas de chute est important.

E2 : Barre rocheuse dans l’axe de la pente qui aggraverait les risques de blessures en cas de chute, ou couloir légèrement tournant.

E3 : En cas de chute, saut de falaises importantes ou couloir tortueux avec risque de percussion. Mort probable.

E4 : Paroi très haute, rebonds multiples, percussions garanties. Mort certaine.

Des liens très utiles pour approfondir


La cotation Toponeige "officielle" telle qu'utilisée par les éditions volopress (maison d’édition de Volodia Shahshahni).

La page cotation de ski de montagne sur le site de la FFME

Le cotomètre du BLMS pour calculer la cotation de descente d’une pente

Commentaires

» nimp', le 15.01.06
A quand la cot'but sur skitour?

» clement, le 16.01.06
"E4 : Paroi très haute, rebonds multiples, percussions garanties. Mort certaine."
-Tu pars où aujourd'hui? -T'inquètes pas Maman, j'vais juste faire une petite course en E4...

» Docteur Bruno, le 16.01.06
Merci d'avoir contribué en précisant les cotations et les difficultés utilisées sur Skitour ...

» nat, le 17.01.06
Et alors, dans une boucle, la cotation marche, c'est si tu fais les descentes à pied ? ou bien la boucle en sens inverse ? ou bien les montées à pied et les descentes en ski ?
Selon les topos, on voit de tout .......

» Jeroen, le 17.01.06
Il me semble que sur Toponeige les cotations marche tiennent compte de la descente à pied. Faudra en discuter...

» Timothée Lagabrielle, le 27.02.06
Oui, il y a ici un choix pas évident à propos de la cotation de marche dont on parle pas mal dans les commentaires de cette sortie.

» Michel L, le 03.11.10
Le lien en bas de page vers le "Le cotomètre du BLMS" semble ne plus fonctionner.

» fr. Timothée Lagabrielle op, le 05.11.10
Le lien a été mis à jour...

» BenoitC, le 19.03.12
Le lien FFME ne fonctionne plus, il faut aller voir ici:
ffme.info/ski-alpinisme/cotation/index.htm

» fr. Timothée Lagabrielle op, le 21.03.12
Lien mis à jour, merci !

» YvesF, le 01.04.12
Excellent et très clair.Cela me semble univoque. Bravo et merci.

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne