Accueil > Articles > Santé > Comprendre la cyanose
« Comprendre l'HYPOXIE

Comprendre la cyanose

Par DBO, le 21.12.04

COMPRENDRE LA CYANOSE



Physiologiquement (dans l’organisme normal) l’hémoglobine est oxygénée de façon réversible lors des échanges gazeux au niveau des alvéoles pulmonaires

Le sang artériel est saturé en oxygène (O2) à 97,5 % alors que le sang veineux est saturé en oxygène à 75%.
Dans les capillaires, en condition normale, la CYANOSE n’apparaît pas, car
le pourcentage d’hémoglobine réduite (=non oxygénée) reste infèrieure à 4 g pour 100ml de sang :

Cyanose


Définition : la cyanose est l’aspect bleu-violacé de la peau et des muqueuses en rapport avec la présence dans les capillaires d’une quantité d’hémoglobine réduite supérieure à 5 g pour 100ml de sang (si l’hémoglobine est normale…)

La cyanose apparaît pour une saturation artérielle en O2 inférieure à 80% chez l’individu de couleur blanche ; elle apparaît pour des désaturations plus importante chez l’individu de peau plus foncée.

La cyanose est d’autant plus importante que le sujet a un taux d’hémoglobine élevé (cas de la polyglobulie) ; à l’opposé, si le sujet a un taux d’hémoglobine bas (cas de l’anémie) la cyanose peut être peu marquée ou absente Ceci souligne la différence entre HYPOXIE et CYANOSE

Savoir reconnaître une cyanose

:

Cyanose d’origine centrale

avec mélange des sangs artériel et veineux au niveau cardiaque : cardiopathies congénitales (dite de naissance = maladie « bleue ») dues à des ouvertures entre systèmes artériel et veineux ; on parle de shunt anatomique

Cyanose d’origine périphérique

comportant une saturation artérielle normale mais un trouble de l’extraction de l’oxygène au niveau des extrémités : Syndrome de RAYNAUD
Cyanose par coloration de l’hémoglobine par un colorant : méthémoglobine (intoxication )

Cyanoses centrales d’origine pulmonaire

sans shunt anatomique

Caractérisées par une HYPOXEMIE avec diminution de la saturation en oxygène et PaO2 basse

C’est le cas de l’hypoxémie liée à l’altitude avec raréfaction de l’oxygène inhalé (la saturation de 90% à 3000m d’altitude chute à 75% à 5000m)
C’est le cas de l’altération des échanges alvéolo-capillaires rencontrée dans des atteintes du tissu pulmonaire (Infections pulmonaires, emphyséme, oedème pulmonaire)

Il est capital de noter que l’ HYPOXEMIE normocapnique ou hypocapnique se révéle surtout à l’exercice, où l’élevation du débit cardiaque ne permet plus un temps d’oxygénation suffisant lors du passage dans les zones d’échanges alvéolo-capillaires

Comprendre l'hypercapnie »

Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne