Accueil > Articles > Matériel > Choisir ses fixations de ski de randonnée
Fixations type I : Alpine Trekker
Fixations type I : Alpine Trekker
Fixations type II : Fritschi Diamir titanal 3
Fixations type II : Fritschi Diamir titanal 3
Fixations type III : Dynafit Tourlite tech
Fixations type III : Dynafit Tourlite tech
« Choisir ses skis de rando, suite

Choisir ses fixations de ski de randonnée

Par David Zijp, le 26.09.04


Il existe trois technologies de fixations de ski de randonnée :

I) les adaptateurs


Les adaptateurs se posent entre vos chaussures (de ski alpin) et vos fixations (de ski alpin). Ils permettent deux positions : montée (talon libéré), et decente (talon fixé).
Les modèles les plus courus sont "Sécurafix" et "Alpine Trekker". Ce type de fixations est à proscrire pour une utilisation courante en ski de randonnée, pour plusieurs raisons :
1/ Vous prenez votre matos de piste qui pèse un âne mort et allez en baver !
2/ Vous êtes très sur-élevé et de ce fait très instable, la prise de carre est quasi impossible : attention aux traversées sur neige un peu dure…
3/ Certains modèles n'offrent pas la possibilité de mettre des couteaux...

Passe encore pour une initiation (encore que si vous voulez ne pas être dégouté c'est peut pas le bon choix). Pour une utilisation plus régulière il vaut encore mieux louer du matériel vraiment adapté.

II) Les fixations type "piste"


Il existe de nombreux modèles qui se valent tous, genre Fritschi Diamir ou Silvretta Easy Go.

- Avantages : vous les chaussez un peu comme des fixations de pistes, c’est assez facile. Elles acceptent tout les types de chaussure. Elles sont réglables, et vous pouvez changer de pointure de chaussure ou prêter vos ski sans problèmes.

- Inconvénients : assez lourdes (environ 1,7kg la paire). Les couteaux sont parfois trop longs (chez Diamir par exemple) et peuvent ne pas s’enfoncer totalement sur neige dure et sans cale de montée : risque de déséquilibre.

III) Les fixations à inserts


- Avantages : très légères (env700g la paire), quasi indestructible (on ne casse pas ses Low Tech ou très rarement !)

- Inconvénients : On peut la trouver plus dure à chausser au départ, elles nécessitent un modèle particulier de chaussure à inserts. Elles ne sont pas réglable dans la version la plus courante (3 pointures de réglage possible dans d'autres versions).

Je ne rentre pas dans le débat sur la sécurité et le déchaussage des fixations car personne n’est d’accord ! Le problème étant de déchausser en cas de chute ……pas toujours évident sur les TLT pour certains paraît-il. Perso je skie sur TLT avec fixations toujours bloquées à fond pour ne jamais déchausser…C’est un choix qui se discute, surtout pour le débutant.


Pour conclure on peut dire que beaucoup de randonneurs commencent avec le modèle 2 et au fil des saisons optent pour le modèle 3. Alors que je ne connais personne qui soit revenu au modèle 2 lorsqu’il a goutté au modèle 3………Si c’est pas un signe ça !

Les modèles 2 et 3 tournent autour de 250€.

Vous pouvez maintenant filer à la rubrique matériel Fixations ski de rando ;o)

Commentaires

» denis, le 27.09.04
Il ne devrait y avoir qu'une seule categorie : la low-tech. Un article sur ce modèle uniquement serait le bienvenue

» david jauffres, le 02.11.04
juste en passant : c'est possible de mettre des couteaux sur des alpines trekkeurs, évidement on pourrait discuter de leur efficacité ...

» piou piou, le 15.12.04
Bijour à tous

Je ski depuis toujours avec des low tech c'est toujours très bon partout et dans toutes le conditions. L'année dernière j'ai fait un petit test au vieux camp pour vérifier la rigidité des fix. Nous avons placée un ski dans un éteau avec une diamir une silvreta et une dynafit, en appliquant un effort donné sur la chaussure nous avons mesuré la deformation dû à la fix. Conclusion les fix dite freeride ou pure ne sont même pas dans la même cour que les low tech. Ce dernière ne se déforme que très peu (piéce métalique massive et courte), alors que le plastique et la taille des autres modèles se déforme bien assez pour perdre en précision de conduite. Enfin la seul fois ou j'ai cassé des low tech il m'a fallu réceptionner une barre de 10m sur neige dure...

» Thk, le 30.12.04
J'ai eu un beau cadeau pour Noel: une paire de fixation Low Tech , les fameuses indestructibles,et hier j'ai fait une sortie heureusement cool, heureusement, car l'une s'est cassée provoquant le déchaussage à chaque virage.
Jamais eu un problème avec les Diamir.

A+ Thierry K

» Jean-Christophe, le 30.12.05
L'Alpine Trekker accepte les couteaux.

Ces derniers sont efficaces si la fixation n'est pas trop surelevée par une cale de type carve.

Le principal avantage de l'Alpine Trekker est de permettre de monter avec son matos de piste. Cela peut-être utile pour des descentes engagées en pente raide.

Cette solution a été utilisée quelques années par Pierre Tardivel.

Le confort à la montée n'est effectivement pas ce qui se fait de mieux.

» fred, le 01.02.06
Je monte avec des fix Alpine Trekker posées sur des B2. Effectivement c'est un peu lourd (mais mois aussi !!! 95Kg) et quel plaisir à la descente quelle que soit la qualité de la neige. C'est incomparable à des skis de rando en poudreuse, en traffolée ou en dure.

» Eric, le 11.12.06
Qui pourra m'indiquer s'il existe une fixation de rando pour enfant taille 27-28? Quelle marque?

» hikes4kids, le 12.12.06
Eric,
La plus petite pointure que j'ai pu utiliser sur des securafix est le 32, idem pour les diamir (taille S).
L'ensemble risque d'être lourd pour ton pt bout (5-6ans?) Tu pourrais éventuellement essayer des Xcountry(ski de fond à carre). Ou autrement, monter en raquettes et chausser les ski au sommet.
Bonne chance

» Christophe, le 12.02.07
Mes 2 enfants (7 et 9 am'accompagnent ponctuellement sur des petites sorties en ski de rando. Solution Secura Fix en taille S de 31 à 35 difficile à trouver (parfois fin de série du vieux camp) ou Alpine trekker de 33 à 47 sans doute plus polyvalente. Cela permet d'avoir une sécu de fix de piste en descente

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne