Accueil > Articles > Récit de course > Chamechaude rando facile ?
Réagir à cet article

Chamechaude rando facile ?

Par Anne Mafloel

Un an après une mésaventure assez grave, je me lance dans le récit, car c'est LA rando des Grenoblois, que l'on fait pour initier des débutants, des enfants... En janvier, je monte avec une copine à Chamechaude, vite fait avant de repartir travailler l'après-midi. C'est ma première sortie avec un matos intégralement neuf (chouette !). Il fait froid mais pas trop (-5), on met les couteaux assez vite au-dessus du téléski car la neige est tombée depuis longtemps et est bien dure. Arrivée plaisante à la crête, on attaque le dernier petit morceau où la neige est très fine mais très dure. Et là, dans l'avant-dernière conversion, mon couteau d'appui casse net, je perds l'équilibre et dévisse de plus en plus vite mais sans rebondir. Par je ne sais quelle manoeuvre, je me remets sur le ventre et mets toute mon énergie à m'accrocher aux rochers qui défilent, à m'accrocher à la vie... et je m'arrête à 2/3 mètres de la falaise qui surplombe la trace montée, environ 100 mètres de gaz. Vêtements troués, coude en sang et bien amoché, mais vivante. Je revois cette chute régulièrement en cauchemar depuis...

3 leçons que tout randonneur devrait méditer :

1) Les couteaux des TLT sont bien commodes et légers mais il faut les tester en terrain sur d'abord. Là il y avait sûrement une malfaçon, une fissure dans le métal. C'est pas les vieux couteaux Eimery monobloc...
2) Il n'existe PAS de rando sans danger, même avec un peu d'expérience (je fais de la rando depuis 25 ans et j'ai un niveau correct).
3) Quand on chute, il faut se remettre le plus vite possible sur le ventre et s'accrocher comme à un rocher quand on grimpe. Ceci n'est valable que si l'on n'est pas en KWay qui accélère la glissade.

Mais tous ceux qui me liront savent tout cela très bien... A diffuser en dehors de la communauté néanmoins !!

Commentaires (Afficher/Masquer)


VTT de montagne