Accueil > Articles > Actualité > TwoNav Sportiva au banc d'essai

Les bonnes affaires de l'IGN
CompeGps
TwoNav ANIMA+
359.00€ -48%
Vendu par l'IGN
CompeGps
TwoNav Anima
299.95€ -48%
Vendu par l'IGN
CompeGps
TwoNav Sportiva 2
279.00€ -15%
Vendu par l'IGN
Garmin
Etrex 20X
199.00€ -20%
Vendu par l'IGN
Garmin
Etrex 10
99.00€ -16%
Vendu par l'IGN
Garmin
Etrex Touch 25
249.00€ -16%
Vendu par l'IGN
Garmin
Oregon 600
329.00€ -13%
Vendu par l'IGN

Plus de choix »
TwoNav Sportiva
TwoNav Sportiva
Support VTT peu fiable il faudra en bricoler un autre...
Support VTT peu fiable il faudra en bricoler un autre...
Comparaison Dakota 20 / Sportiva / Etrex Vista Hcx
Comparaison Dakota 20 / Sportiva / Etrex Vista Hcx

Les bonnes affaires de l'IGN
CompeGps
TwoNav ANIMA+
359.00€ -48%
Vendu par l'IGN
CompeGps
TwoNav Anima
299.95€ -48%
Vendu par l'IGN
CompeGps
TwoNav Sportiva 2
279.00€ -15%
Vendu par l'IGN
Garmin
Etrex 20X
199.00€ -20%
Vendu par l'IGN
Garmin
Etrex 10
99.00€ -16%
Vendu par l'IGN
Garmin
Etrex Touch 25
249.00€ -16%
Vendu par l'IGN
Garmin
Oregon 600
329.00€ -13%
Vendu par l'IGN

Plus de choix »

TwoNav Sportiva au banc d'essai

Par Jeroen, le 14.02.10

Après le GPS TwoNav Aventura, J'ai enfin pu tester le dernier né des GPS Outdoor de la société Espagnole CompeGPS, le TwoNav Sportiva. Déjà une bonne surprise : par rapport à son prédécesseur, le TwoNav Sportiva est un vrai GPS de randonnée. Exit la partie GPS routier qui n'apportait rien que des contraintes. Je n'ai jamais aimé les trucs hybrides, surtout à l'heure des GPS routiers gratuits. Le Sportiva serait-il l'arme absolue ?


Coté matériel


Le boitier GPS réalisé par le constructeur taïwanais Holux fait d'emblée bien fini et inspire confiance niveau robustesse. Il est étanche IPX6. Sa taille de 58mm × 105mm x 23mm et son poids de 124 grammes batteries comprise sont une bonne taille pour la rando, pas trop gros, il se glisse facilement dans une poche. Par rapport à la concurrence il se situe dans les mêmes tailles que le Garmin Etrex Vista Hxc ou que le plus récent Garmin Dakota 20. Son écran 3 pouces (240px*400px) transflectif tactile couvre pratiquement toute la face avant. Il possède deux boutons, un de marche/arrêt et un pour basculer les menus. A l'intérieur, on trouve :

- Un processeur à 400MHz (nécessaire pour afficher la 3D avec une relative fluidité, et de ce point de vue le Sportiva s'en tire plutôt bien)
- Pour la mémoire, 64Mo de mémoire Flash plus 2Go de RAM, essentiel pour assurer une donne fluidité des fond de carte
- Puce GPS SiRF III dont les performances ne sont plus à démontrer
- Boussole électronique 3 axes qui permet d'avoir le cap à l'arrêt même si le GPS n'est pas tenu horizontalement
- Altimètre barométrique pour avoir des relevés d'altitude plus précis que l'altitude GPS.
- Connectique MicroSD 32Go max
- Batterie Li-Ion 1050 mAh avec une durée constructeur de 8 à 10 heures d'utilisation

Sur le terrain, l'écran mat empêche l'effet miroir est assez bon en plein soleil. Coté tactile, c'est assez réactif, que ce soit avec les doigts ou avec des gants. En plus le cordon livré avec l'appareil comprend un pointeur en plastique très pratique qui facilite l'interaction avec l'écran. Globalement l'écran n'a rien à envier à celui du Dakota ou de l'Orégon par exemple.

La connectique USB 2.0 est assez rapide, et est automatiquement reconnue comme un lecteur USB par le PC, ce qui permet de charger les cartes ou les tracés directement, sans passer par le logiciel LAND livré avec. Attention cependant à ne pas effacer des fichiers qui sont essentiels pour le bon fonctionnement de l'appareil. Toutes les données (cartes, fichiers GPS) doivent se trouver dans le répertoire "TwoNavData". Fonction sympa si malgré tout vous perdez des données essentielles, le Sportiva est fourni avec le logiciel CompeGPS Land version 7, qui permet de mettre à jour le firmware de l'appareil.

Coté batteries, le constructeur s'entête à utiliser des batteries amovibles et non des piles classiques, même si le modèle choisi BL-5C n'est est assez courant et peu cher. En raid de plusieurs jours il faudra prendre vos précautions car l'autonomie annoncée est d'une dizaine d'heures (ce qui est déjà pas mal) mais ça peut être moins avec une utilisation intensive de l'appareil (rétro éclairage, utilisation de la 3D, pas d'économiseur d'écran, ...).


Coté logiciel


Rien de bien nouveau coté logiciel, le Sportiva comme l'Aventura possède deux modes, un mode Routier et un mode Randonnée. Le mode routier n'inclue ni de base la carto TéléAtlas ni de guidage vocal (remplacé par des "bips"), ce qui n'est pas pour nous déplaire, le GPS étant avant tout pensé pour la randonnée. Le mode randonnée est donc le mode actif par défaut. Toutes les fonctions attendues sont là et la navigation dans les menus est assez clairs. Tous les menus affichés à l'écran sont personnalisables, à choisir parmi un grand nombre de paramètres. Lors de l'enregistrement de traces, toutes les données sont affichables à l'écran : distance parcourue, dénivelé effectué, profil de l'étape,...
Vous avez la possibilité de générer des traces directement depuis l'écran tactile, pratique au refuge pour préparer sa course du lendemain. Vous disposez de 3 modes de visualisation : 2D, 3D (2D avec perspective) et 3D+ assez réussi (Vraie 3D avec Relief, qui nécessite un modèle numérique de terrain).


Coté cartographie


Coté carto, vous avez la possibilité d'afficher un grand nombre de cartes sur le GPS, y compris les cartes au 1/25000ème de l'IGN. Ces cartes sont à télécharger depuis le site de CompeGPS. Leur mise en place qui pouvait poser quelques problèmes à l'origine est devenue relativement simple, il n'y a plus de code d'activation depuis quelque temps.

Cerise sur le gâteau, comme sur les derniers Garmin vous pouvez afficher vos propres fond de cartes issus de scans calibrés, par exemple des vues satellites pour des régions non cartographiées.


Coté accessoires


L'appareil est livré avec Une version basique de LAND 7 (Version complète à -50% avec l'achat du GPS), un cable de liaison PC, un chargeur USB, un support voiture et un support Vélo / VTT / Moto qui néanmoins n'inspire pas vraiment confiance. A la limite à la ville, mais pas en VTT sur du chemin cassant...


D'après les premiers retours


Les premiers retours indiquent un très bon GPS, peut être même le meilleur actuellement sur le marché parmi ceux qui affichent l'IGN. La concurrence n'est pas encore au niveau, et ne le sera pas d'ici quelques mois

Coté positif :


- Format bien adapté à la rando, plus compact et plus léger que l'Aventura.
- Réception des signaux satellite très bonne même si quelques pertes ponctuelles de signal ont étés signalées : par mauvais temps, couverture forestière un peu trop dense ou proximité de falaises.
- Téléchargement des cartes topo simplifiées grâce à la suppression du code d'activation, même s'il reste un peu de travail pour simplifier encore la procédure.
- Processeur qui tient la route, affichage très fluide.
- Ecran lisible même en plein soleil


Coté négatif :


- Choix de la batterie (et pas de piles AA), même si l'autonomie est plus que correcte, testée entre 10 et 14 heures en fonction de l'utilisation. De plus c'est un modèle standard, il est tout à fait possible d'en acheter une supplémentaire à garder au fond du sac.
- Pix des satellites parfois un peu long au démarrage, jusqu'à 2 minutes.
- Menus tactiles parfois difficile à utiliser en VTT du fait de leur petite taille
- Attache vélo non satisfaisante


Au final, même si le twonav SPORTIVA n'est pas exempt de petits défaut, il a une longueur d'avance sur la concurrence. C'est bien le meilleur GPS du moment embarquant la cartographie IGN.

TwoNav Anima, test du dernier né de chez CompeGPS »

Commentaires

» MFB, le 05.03.11
Pratiquant les GARMIN GPSmap depuis plusieurs années, pour le TWONAV sportiva, le maniement des cartes est très lourd, (alors que chez Garmin, la carte arrive sur l'écran dès qu'on charge une trace ou qu'on recherche un lieu), sans parler du logiciel qui n'est pas très intuitif, ni des incomptabilités avec les bases de données des autres cartographies IGN.
Le logiciel n'est pas très ergonomique ni performant pour la programmation de randonnées.
Où sont les performances d'avant-garde annoncées?

» mick38, le 24.03.11
Je suis très content du Sportiva. La possibilité de lire des cartes IGN est un atout majeur. Encore dernièrement j'ai pu repérer avec précision un couloir, une trouée dans la forêt vierge de traces alors qu'un millier de personnes étaient montés à ce sommet dans les 8 jours. En VTT c'est génial.
La gestion du système et des cartes demande une bonne pratique informatique.
Pas de contact téléphone pour l'aide , il faut passer par des échanges de courrier ( galère) et l'entraide entre utilisateurs est plus réactive.
Bonne pratique info aussi dans l'organisation des données cartes, traces et points.
L'écran est tactile et se raye ( comme tous les ecrans tactiles)=> prévoir une protection et ne pas jeter celle d'origine.
La batterie parait il est un défaut, mais j'ai 2 batteries à 20€ plus économique que des piles et minuscules. J'ai fait 5 jours en l'économisant ( c'est à dire en déconnectant les satellites ou en éteignant complétement le GPS quand je n'en avait pas besoin.
Il permet de zoomer sur une trace ou un waypoint en 2 coups de clic.
Pour l'instant je n'ai pas cassé le support VTT.
En espagne j'ai pu depuis un hotspot télécharger la carte topo du coin en 10 mn.
J'ai le module routier 50€ qui permet de trouver une adresse dans toute la france, calcule des trajets, repère les limitations de vitesse.
Par contre il ne parle pas comme les GPS routiers.
Pour mon copain qui a un garmin, y a pas photo le Sportiva est vraiment le top.

» jlm6531, le 25.10.11
Heureux propriétaire d'un twonav sportiva ... mais je n'ai pas trouvé un moyen simple de passer en "trace back", ce qui semble une des fonctions basiques, au moins en terme de sécurité.
Apparemment, je ne suis pas le seul. forum.compegps.com/archive/index.php/t-5929.html?s=186321cb9a1112602e5f4191384e3f78.
Quelqu'un a-t-il trouvé un moyen simple ?
jl

» ManuDad, le 17.05.12
J'utilise le Sportiva depuis maintenant 6 mois, et j'en suis très content. Avant j'avais un tromblon, c'est vrai, mais il est vraiment facile à utiliser : navigation dans les menus facile (cela dit, il y en a bcp, donc avant de tous les avoir explorer...).
Pour l'autonomie de la batterie, si l'on met en standby l'écran, que l'on règle la luminosité, elle permet sans problème de faire une grosse journée sans soucis. Je l'ai utilisé pendant 5 jours dans la traversée du Jura en autonomie, et je le rechargeais le soir avec un pack batterie avec sortie USB (qui se rechargeait la journée sur un petit panneau solaire).
La carto IGN est véritablement un + indéniable quand on a l'habitude d'utiliser les carto IGN papier. 1€ la dalle c'est pas grand chose.
Bref complètement satisfait, je le conseille.

» dufour, le 30.06.12
Bonjour,
Grace à cet article, j'ai acheté cette accessoire pour effectué de la rando.vélo. Cet appareil vendu,également, pour une utilisation auto/ moto(je suis motard) est un véritable scandale, car déjà sur le vélo, il faut s'arrêter régulièrement afin de pouvoir lire une carte qui s'agrandit à chaque manipulation d'écran. Je ne vois pas comment conduire une moto avec pareil accessoire. Mode d'emploi de 121 pages, avec des paragraphes assez incompréhensibles, sans oublier de mentionner le logiciel fourni avec, et là il faut une formation d'informaticien pour manipuler cette usine à gaz. En bref cet appareil dont vous vantez les qualités à plus de 300e(avec certaines cartes à 250e n'est pas un outil aussi convivial que les GPS auto(ce qui m'a piégé) et que je qualifie de réelle arnaque!!

» Jeroen, le 30.06.12
Vous pensiez acheter un gps routier ? C'est sur que vous devez être déçu...
Le twonav est pourtant un des meilleurs gps rando actuellement. Un bon compromis entre autonomie, convivialité et compacité.
Cdlt

» pat, le 08.09.13

Je l' utilise tous les week-end depuis 2 ans maintenant , et c' est l' outil dont je ne peut plus me passer .Léger et robuste , il fonctionne très bien et les cartes IGN en 3D sont vraiment un gros + dont aucun autre GPS ne dispose !!!
Prevoyez une Micro SD supplémentaire d' au moins 8Go pour être a l' aise ainsi qu' un peu de temps pour bien configurer les menus car les possibilités sont très nombreuses (On le fait qu''une fois selon ses gouts). Il peux simultanément suivre une trace que l' on a créer et enregistrer le parcours réalisé. Un forum dédié en français permet d' obtenir de l' aide en cas de besoin
Le logiciel Land pour créer ses traces est tout simplement Génial. Très simple d' utilisation , il est compatible avec une multitude de formats de fichiers et retranscrit egalement une multitude d' info lors des sorties . Ma seul crainte désormais est de le perdre et d' etre obligé de racheter le même ;-) Que du +++++

» DEBOS, le 02.09.14
Bonjour,

c'est un très bel appareil et la compatibilité IGN était un critère important pour moi. Quelqu'un peu-t-il me dire comment activer le clavier de saisie des lieux; sur mon appareil, si j'ai bien accès au clavier, la saisie proprement dite est inactive.
Je n'ai donc pas possibilité de fixer une destination.
Je pense que je m'y prend mal!! quelqu'un peut-il m'aider.
D'avance merci
A+

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne