Accueil > Articles > Actualité > Le ski de rando ne s'arrête pas en été !
Elie, au coucher du soleil, arrive sur la selle du volcan Choshuenco - Chili.
C'est la photo choisie pour la couverture de mon topo : "Chili - Argentine, topo de ski andinisme" disponible sur belupress.com
Elie, au coucher du soleil, arrive sur la selle du volcan Choshuenco - Chili. C'est la photo choisie pour la couverture de mon topo : "Chili - Argentine, topo de ski andinisme" disponible sur belupress.com
Entre Santiago et Mendoza, face à l'Aconcagua.
Entre Santiago et Mendoza, face à l'Aconcagua.
Les cactus de la région de Santiago - Chili.
Les cactus de la région de Santiago - Chili.
Les araucarias sont les maîtres du Chili du sud.
Les araucarias sont les maîtres du Chili du sud.
Branche d'un merveilleux araucaria - Chili.
Branche d'un merveilleux araucaria - Chili.
Le volcan Mocho nimbé des lumières su soir - Chili.
Le volcan Mocho nimbé des lumières su soir - Chili.
Les fumerolles du Villarica - Chili.
Les fumerolles du Villarica - Chili.
Explosion de lave au cratère du Villarica - Chili.
Explosion de lave au cratère du Villarica - Chili.
Les thermes sauvages et naturels du volcan Chillán - Chili.
Les thermes sauvages et naturels du volcan Chillán - Chili.
A la descente du volcan Puntiagudo - Chili.
A la descente du volcan Puntiagudo - Chili.
Au dessus du Pacifique, Cécile s'élève sur le volcan Calbuco - Chili.
Au dessus du Pacifique, Cécile s'élève sur le volcan Calbuco - Chili.
Au sommet du volcan Calbuco - Chili.
Au sommet du volcan Calbuco - Chili.
Le Puntiagudo : un belvédère sur le volcan Osorno - Chili.
Le Puntiagudo : un belvédère sur le volcan Osorno - Chili.
Ida et Clément au milieu des champignons de glace de l'Osorno - Chili.
Ida et Clément au milieu des champignons de glace de l'Osorno - Chili.

Le ski de rando ne s'arrête pas en été !

Par Frédéric Lena, le 25.04.09

Pour skier en été vous pouvez toujours chercher les quelques névés isolées des Alpes, ou bien tenter des marches d’approches interminables pour accéder aux glaciers.
Vous pouvez aussi décider de partir vers la destination du ski austral : le Chili et l’Argentine. Imaginez : du mois de juillet au mois de novembre chausser à la voiture sans portage, de la neige fraiche étincelant sous le ciel bleu ; mais aussi du froid, du vent... c’est l’hiver ! Mais quel hiver ! Le chili et l’Argentine ont des trésors que nos Alpes n’ont pas : les volcans et leur thermes, et puis l’immensité, l’infini de la cordillère des Andes.

D’abord, d’abord il y a le nord avec ses grands sommets, avec ses gros volcans, avec sa neige poudreuse, avec ses reliefs secs, avec ses cactus et avec son soleil.
Et puis il y a le sud avec ses cônes volcaniques, ses forêts, ses araucarias, ses lacs, et l’Océan.

De Santiago à Mendoza les sommets s’élèvent jusqu’à 7000 m d’altitude, le point culminant des Andes, l’Aconcagua se situant justement dans cette région. Mais le meilleur du ski commence vers 2500 m et va jusqu’à 5000 ou 5500 m. Au-delà les vents balayent la neige et les cimes restent pelées. D’innombrables possibilités de randos à la journée mais aussi le loisir de planter des camps de base à quelques heures de la voiture et de rayonner autour durant plusieurs jours pour dévaler pentes et couloirs de ces montagnes alpines.
Plus au sud il y a la région de l’Araucanie et la région des Lacs où s’éparpillent de nombreux volcans tous isolés, blancs et aussi attirants les uns que les autres. Certains fument et crachent. Il n’y a rien de plus excitant que d’explorer un à un chacun de ses monstres dont les cratères réservent toujours des surprises. Quelques rares années il est possible qu’un volcan, en activité plus intense, ne puisse être gravi.

Impossible de se lasser dans ces lieux où l’homme n’est pas encore omniprésent.
Vous souvenez-vous de randos sans entendre le bruit sourd des avions qu’on confond souvent avec celui d’une avalanche ?
Quelle est la dernière course où vous n’avez croisé personne ?

Dans les Andes, c’est à chaque rando que le silence s’impose, que la solitude nous gagne. Plus besoin de se battre pour faire la première trace, imaginez la vôtre, ayez de l’audace et faite votre itinéraire, votre crête, votre sommet. Les Andes sont sauvages et vous ne serez qu’un Homme.
Un homme qui aura l’opportunité après de nombreuses randos d’aller se délasser dans des eaux thermales plus ou moins aménagées. Ou mieux encore, au beau milieu d’une rando, laisser son matériel, tout son matériel, jusqu’au slip et soutien gorge pour se faire masser par des eaux tumultueuses et brûlantes : il est réellement fabuleux de se baigner en pleine nature au milieu d'un champ de neige à perte de vue.

Je suis régulièrement en Amérique du Sud en quête de nouveaux itinéraires. Après quelques mois passés en France, je me dis que j’exagère, que le meilleur du ski ne peut être que dans les Alpes par la facilité d’approche et la qualité de la neige. Mais à chaque nouvelle “découverte” de ce continent, à chaque araucaria rencontré, à chaque forêt gigantesque traversée, volcan gravi, torrent thermal, je suis alors sûr que la cordillère a une nature unique. Elle dépasse tous les paysages pourtant déjà grandioses de nos Alpes, elle est ce que peut nous offrir de mieux la nature sauvage, comme un miracle !

Le ski en Amérique du Sud vous tente ? J’ai écrit un topo de ski de rando sur cette région qui décrit 75 itinéraires à ski étirés sur plus de 1000 km de long du nord au sud, à cheval sur le Chili et l'Argentine. En plus est détaillée une expédition à ski et pulka sur le Campo de Hielo Sur, autour du Fitz-Roy et du Cerro Torre. Ce topo est disponible dans toutes les librairies spécialisées. Plus d'infos sur www.belupress.com.

Il y a aussi Yann, Morgan et Sébastien qui ont fait une très belle vidéo sur le kite et le ski dans les Andes. Elle décrit très bien ce que peut inspirer cette superbe région du ski de rando d’été (pour nous !) : www.vimeo.com/3094453

Commentaires

» Jeroen, le 28.04.09
Le topo de fred est un petit bijou, et en plus le gars est sympa ;o) Même si vous n'avez pas prévu d'aller là bas, n'hésitez pas à aller le feuilleter en librairie, ça pourrait vous donner de bonnes idées, et puis on manque d'itinéraire par là bas sur skitour !

» Etienne -H-, le 28.04.09
C'est même une beau petit livre riche en anecdotes et jolies photos d'une autre neige.
A feuilleter avant d'y skier... un jour...

» skiroad, le 28.04.09
Oui c'est vraiment super, c'est mon rêve pouvoir skier toute l'année, mais pour celà il faut de gros moyen financier et pour le moment je suis au chômage comme des 100ène de milliers de personne. Mais çà nous fait rêver heureusement çà personne ne nous le prendra!

» Manuel, le 29.04.09
Merci pour ces photos Fred.

» Apoutsiak, le 29.04.09
Je profite de cet article pour passer un "petit" coucou à Fred !

Sacré poulot !

Guillaume

» gauchito, le 05.05.09
pour info, le refuge des Termas de Cajon grande (en Argentine, au sud de Marlague (las Leñas), MZA), sera ouvert a partir du 15 aout 2009 , pour 4 semaines , voir les dates , photos et ambiances, infos sur le site ...

» Greg, le 20.05.09
Je comprend la passion qui peux nous amener à vouloir skier toute l'année. Et en même temps prendre l'avion pour aller à l'autre bout de la terre pour cela ... Comme l'héliski ou manger des fraises en janvier. Je me sens un peu mal à l'aise à cette idée. Et puis les tomates ne sont-elles pas meilleures quand nous avons attendu la saison ?
Bien amicalement et bon ski.
"L'écologie n'est pas un gros problème ... C'est 6 milliards de petits problèmes".

» jeanmi06, le 02.03.10
http://denali-sud.chez-alice.fr/annexe/chili.htm

quelques bons plans "skieur" également en suivant ce lien et du vécu...

» jeanmi06, le 02.03.10
http://denali-sud.chez-alice.fr/annexe/chili.htm

de bons plans skieurs en suivant ce lien et du vécu...

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne