Accueil > Articles > Neige & avalanches > Beau temps - Belle neige !
face Est du Grand Eulier
face Est du Grand Eulier
couloir- passerelle et bloc rocheux au centre
couloir- passerelle et bloc rocheux au centre
Schématisation de la plaque
Schématisation de la plaque

Beau temps - Belle neige !

Par franckyv38, le 16.03.09

Sur proposition de l'équipe de modération, voici le récit de cette journée dans le secteur de Chamrousse, le jeudi 12 mars 2009 ; je n'y étais pas particulièrement favorable, par honte ou par désemparement (c'est difficile de croire ou de ne pas croire que l'on fait des erreurs), je ne sais pas très bien, mais à tort certainement car après réflexion, je pense qu'il y a toujours quelques choses à retirer d'une telle expérience, aussi minime soit elle ...

Je suis donc parti à 8h de Casserousse. Mon choix d'itinéraire est classique : Brèche Robert Nord - Grand Eulier face Est (3.1) - Lac Robert - Croix de Chamrousse - Couloir Est de la via ferrata (4.1) - Brèche Robert Sud. L'horaire me parait raisonnable sachant que j'avais prévu d'aller grimper l'après midi. Mon matériel : Trab Duo sintaéro - TLT-Scarpa spirit 4

La trace est faite jusqu'à la Brèche Robert Nord et c'est à mon tour de tracer jusqu'au Grand Eulier : la neige est parfaite, à peine gelée. 9h20, je suis au sommet. Je descends dans la face Est ; un peu déçu. La neige est croutée fin ou dure mais aucune coulée de surface lors de mes virages.
Arrivée au lac, je remonte la piste direction la Croix, je regarde d'une part le couloir que j'emprunterais peut être, au dessus des lacs Robert (à droite de la piste et que j'avais monté quelques temps auparavant lors de la course de ski alpinisme Croix de Chamrousse) et d'autre part, la face ouest du Grand Eulier dans lequel je vois des personnes montées dans mes traces.

Arrivée au départ du couloir : j'observe les premiers mètres avant de chausser : ça semble dur et purgé, je verrouille l'avant de mes fixations ( low tech, pas de sangle, pas de mousqueton ), je n'ai pas envie de voir partir mes skis jusqu'au lac et moi non plus ... mon appréciation est exacte, la neige est dure et les quelques virages sautés ne la font pas bouger d'un poil. Je passe sous la passerelle et j'arrive sur un gros bloc bien visible où je stoppe. 2 possibilités : à droite du bloc il semble y avoir une grosse épaisseur de neige (à moins que se soit le relief), plus d'un mètre d'écart avec la partie gauche. Je décide donc de partir à gauche ; dans les 2 cas, à partir de ce point, c'est presque la fin du couloir, le cône s'élargit et la pente s'adoucit.

Je fais 2 ou 3 virages et je sens de suite, sans aucun craquement, ni bruit, que le sol se dérobe sous mes skis, je me retourne une fraction de seconde et je comprends alors qu'une plaque est partie depuis le gros bloc (partie gauche uniquement dans le sens de la descente ). Je prends un peu de vitesse, je perds les notions de temps et de distance à ce moment là. Je me retrouve assis comme dans un fauteuil (la coulée me semblait pas faire plus de 40 à 50cm d'épaisseur) mais ne sachant pas l'ampleur que ça allait prendre, je lâche mes bâtons et je mets ma main devant la bouche. Puis c'est l'incompréhension ; je crois avoir essayé de me relever pendant la glissade pour skier et tenter de m'échapper de la coulée, mes skis n'ayant pas déchaussé ; et mon skis gauche a dû tourner dans un mauvais sens car j'ai senti une tension sur ma cheville gauche, mais sans plus. La coulée s'arrête bien avant le lac et alors que pensais n'avoir fait que quelques mètres, c'était plutôt quelques dizaines de mètres !

Le premier réflexe est de me remettre debout, ça tire un peu coté cheville gauche mais je pense que tout va bien et je répond par signe à quelqu'un qui a vu la scène depuis la piste, que tout est ok. Je décide donc de récupérer mes bâtons (un en aval, l'autre en amont de ma position), et j'ai l'impression d'avoir un problème technique au ski gauche ; tout en skiant en traversée, on dirait que j'ai déchaussé, je glisse tranquillement pour sortir de la coulée en regardant l'arrière et l'avant de ma fix ; je comprends alors que c'est ma jambe qui tourne dans la chaussure et ce n'est pas bon signe surtout qu'une douleur se fait plus présente.

Finalement je ne récupère qu'un bâton et je m'arrête juste après être sorti de la coulée, je déchausse, j'enlève mes skis et je m'assois sur mon sac à dos, je suis quasiment certain qu'il y a des dégâts dans ma chaussure gauche mais la douleur est très supportable et je me garde bien de l'enlever car elle me sert au moins d'attelle !

Heure de l'accident : 10h15-10h30. J'appelle les secours qui m'emmèneront à l'Hopital sud.
Bilan : fracture de la malléole externe gauche, 45 jours d'immobilisation.


Commentaires

» squal, le 16.03.09
Merci d'avoir pris le temps de nous relater avec recul ton accident. C'est plus qu'intéressant et pédagogique.

» alain, le 17.03.09
un très grand merci pour ton témoignage.
Je te souhaite de très vite retrouver la pleine mobilité de ta cheville !
Bon courage

» Olivier, le 17.03.09
Bon rétablissement
Olivier

» fontra, le 18.03.09
Bon rétablissement et merci ton article.

» Phil'Ô, le 18.03.09
Prompt rétablissement ! Ton article fait réaliser qu'en une fraction de seconde, tout peut vraiment basculer.

Tu ne t’en tires pas si mal, et une fracture de malléole ça se rééduque plutôt bien (j'en sais quelque chose) !

Bon courage et bonne rééduc.

» neigerome, le 18.03.09
Salut,

je ne penses pas que tu ais à avoir honte.
tu as fais un choix et peut être que ton appréciation de l'itinéraire, des conditions n'a pas été le bon ce jour là. Tu es le seul à pouvoir tirer un enseignement de cette expérience.
Bon rétablissement. En espérant que tu puisses encore profiter de la fin de saison

» zigual, le 18.03.09
Merci de nous faire partager ton expérience ; en plus d'être très intéressante pour nous, lecteurs, elle est pour toi ce qui va t'aider à "digérer" et à prendre du recul (enfin je l'espère).

Bon rétablissement, on t'attend sur le VTT maintenant ;-)

» leced, le 18.03.09
Dommage pour la fin de la saison de Ski!
Revenu pour la saison de Vtt au top!
Cela doit faire bizarre de ce faire récuperer par les collègues...;-)

» henyan, le 20.03.09
Bon et bien on ne te verra donc pas cette année sur le podium au raid GP....
Ton témoignage servira à tous bon courage pour la réeducation.

» Jérôme Couturier, le 21.03.09
Merci pour ton témoignage construit et très précis.

J'avais déjà fait partir une plaque de surface au même endroit il y a 3 ans mais en conditions hivernales (début janvier, 30 à 40 cm de neige poudreuse froide tombée la veille). La plaque friable (10 cm d'épaisseur seulement, 15 m de large) était partie à distance en rive droite du gros bloc au moment où j'étais descendu en rive gauche du bloc, comme toi. Rien n'avait bougé de ce côté là cette fois et j'avais eu plus de chance. Comme quoi, le départ de ce couloir n'est pas forcément le plus à risque contrairement aux apparences.

Bon rétablissement et retour rapide sur les planches surtout.

» axar, le 25.03.09
Récit intéressant!
Penses-tu qu'un déchaussage aurait pu t'éviter la blessure? Les lanières t'auraient-elles emmené par le fond, dans ce cas?
Prompt rétablissement!

» jpc, le 26.03.09
Merci pour le témoignage (et bon rétablissement) ! Pour ce que tu en dis (sur-épaisseur inquiétante de neige en rive droite sous le rocher), je serais aussi parti rive gauche comme toi. Donc, à part la prudence et la modestie, je ne tire pas de leçon de ton accident au sens où dans la même situation je (re)ferais la même erreur. Je me trompe ?

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne