Accueil > Articles > Récit de course > Haute route Chamonix-Zermatt : 2/ Vélan > Mont Gelé
Départ du refuge de Valsoray pour le plateau du couloir
Départ du refuge de Valsoray pour le plateau du couloir
Manuel arrive sur le plateau du couloir dans la tempête
Manuel arrive sur le plateau du couloir dans la tempête
On arrive à proximité du bivouac Regondi.
On arrive à proximité du bivouac Regondi.
Bien plus haut, sommet du Mont Gelé
Bien plus haut, sommet du Mont Gelé
« Haute route Chamonix-Zermatt : 1/ Chamonix > Vélan

Haute route Chamonix-Zermatt : 2/ Vélan > Mont Gelé

Par Jeroen, le 24.07.04

2 Mai 2003 : Cabane du Vélan -> Refuge de l'Amiante

Le temps au réveil est meilleur que prévu, mais une dégradation est attendue pour la mi-journée. On ne peut pas se permettre de prendre trp de retard si on veut voir Zermatt alors on ne perd pas de temps et on part pour le plateau du couloir, en face sud des Combins. Le refuge du Valsoray est rapidement atteind et dejà le temps se dégrade. Le gardien nous dit que ça va tenir, on s'engage donc dans la montée pour atteindre le plateau du couloir.

La tempête nous rattrappe, on franchit les cols du Sonadon et d'Amiante dans une visibilité quasi nulle, et on fonce sur le refuge d'Amiante qui sera trés bien pour passer la nuit ! Demain l'étape sera un peu plus longue que prévue mais ils annoncent grand beau. La soirée au refuge d'hiver se passe bien mais y'a pas d'autre choses à faire que dormir, alors la nuit est la bienvenue !


3 Mai 2003 : Refuge de l'Amiante -> Refuge de Crête Sèche

Il neige encore au réveil mais trés rapidement le ciel devient limpide. Une grande journée qui s'annonce. La descente sur By est laborieuse en raison du manque de neige, on arrive finalement à rejoindre le chemin qui doit nous mener vers le bivouac Regondi.

On récupère la neige un peu plus haut et il faut négocier quelques traversées pour prendre pied sur le long glacier qui mêne au mont Gelé. Qu'il est long et plat ce glacier ! La dernière partie monte un peu plus et nous permet de gagner un peu d'altitude pour atteindre le sommet du Mont Gelé.

Maintenant il ne reste que du bonheur, une descente jusqu'au refuge de Crête Sèche dans une neige de printemps de premier choix.



Haute route Chamonix-Zermatt : 3/ Mont Gelé > Mont Brûlé »

Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne