Accueil > Articles > Matériel > Lunettes de ski
Au ski, en montagne ou en VTT le soleil tape, aie les yeux !
Au ski, en montagne ou en VTT le soleil tape, aie les yeux !
Spectre UltraViolet > Lumière visible > InfraRouge
Spectre UltraViolet > Lumière visible > InfraRouge
Exemple de courbes d'absorption. Ces lunettes de soleil sont à jeter : elles ne filtrent pas les UV
Exemple de courbes d'absorption. Ces lunettes de soleil sont à jeter : elles ne filtrent pas les UV
Normes CE pour les lunettes de soleil
Normes CE pour les lunettes de soleil
Sur la neige, la réverbération de la lumière peut atteindre 85% : il est nécessaire d'avoir des verres bien couvrants
Sur la neige, la réverbération de la lumière peut atteindre 85% : il est nécessaire d'avoir des verres bien couvrants
Lunettes protection 4 et Chapeau : 20/20 les filles, mais n'oubliez pas la crème sur le nez ;o)
Lunettes protection 4 et Chapeau : 20/20 les filles, mais n'oubliez pas la crème sur le nez ;o)

Lunettes de ski

Par Jeroen, le 10.10.07

Tous les sports outdoor, et particulièrement les sports de montagne (ski, randonnée, alpinisme, VTT) nécessitent une protection des yeux contre les rayons solaires et donc l'utilisation de lunettes de soleil adaptée. Cet article présente les dangers du rayonnement solaire et détaille les caractéristiques importantes des lunettes de soleil adaptées au ski et aux sports de montagne en général, pour vous permettre de choisir vos lunettes en toute clarté ;o)

Risques oculaires de l'exposition solaire


La lumière traverse toutes les parties de l'œil : la cornée, le cristallin pour atteindre la rétine. Toutes les parties de l'œil sont donc concernées par des pathologies induites par une exposition excessive au soleil.

Au niveau de la cornée : ophtalmie des neiges (brulure de la couche superficielle de la cornée). Les symptômes sont une douleur vive, une rougeur oculaire intense, un larmoiement et une difficulté d'ouvrir les paupières. Cette pathologie guérit généralement sans séquelle si il y a traitement adéquat.

Au niveau du cristallin : Cataracte (opacification du cristallin). Symptômes : baisse de l'acuité visuelle, troubles de la vision des couleurs. Les UV sont aussi suspectés de rendre plus précoce l'apparition de la presbytie.

Au niveau de la rétine : Dégénérescence à long terme du centre de la vision (DMLA). Certains scientifiques croient que le fait d'être régulièrement exposé à la lumière bleue visible peut faire vieillir la rétine. Cette maladie est la principale cause de cécité chez les personnes âgées.

Lunettes de soleil : Protection contre quoi ?


La lumière visible présente une longueur d'onde comprise entre 380 nm (violet) et 760 nm (rouge). En dessus de 740 nm on est dans le domaine des infrarouges (IR), en dessous de 380 nm on est dans le domaine des ultraviolets (UV). Voir image ci-contre.

1/ Protection contre l'éblouissement


En montagne, que ce soit au ski ou en VTT, la luminosité est forte et représente une gêne, il faut donc filtrer la quantité de lumière visible qui pénètre dans l'oeil.

2/ Protection contre le rayonnement UV


Il s'agit de retenir le rayonnement UV invisible. Les rayons UV représentent 5% de l'émission des rayons solaires. Il sont en partie absorbés par l'atmosphère mais il en reste une grosse proportion, même par temps froid ou nuageux. Un ciel nuageux n'absorbe pas ou peu les rayons ultraviolets et donne ainsi une fausse impression de sécurité : 50 % des UV nous parviennent encore.

Le danger est encore plus grand en montagne. La proportion d'UV ambiants augmente avec l'altitude : le rayonnement est multiplié par 1,5 à 2000 m et par 2,5 à 4000 m. De plus les UV sont réfléchis à 85% par la neige (voir photo), augmentant encore le risque en haute montagne ou au ski.

On distingue 3 types d'UV, du plus au moins nocif : Les UV-A, UV-B et UV-C. Les UV-C sont les plus nocifs mais entièrement filtrés par l'atmosphère. Les UV-B sont partiellement filtrés par l'atmosphère, les UV-A presque pas.

La radiation ultraviolette étant invisible, la teinte du verre des lunettes de soleil n'a aucune influence sur son niveau de filtration. Des verres sombres, s'ils suffisent à protéger contre l'éblouissement ne protègent pas des UV, au contraire même : vu la baisse de luminosité, la pupille s'ouvre plus et l'oeil serait de ce fait encore plus exposé. Un verre de qualité absorbera 100% des UV, alors qu'un verre solaire de mauvaise qualité n'offrira aucune protection UV.

Et comme ça ne suffit pas, la plupart des effets néfastes des rayons UV absorbés par l'oeil sont cumulatifs : les dommages augmentent progressivement et ne sont pas réversibles.

3/ Protection contre le rayonnement IR


Le rayonnement IR est un flux calorique qui donne la sensation de chaleur (50% de l'énergie solaire). Le rayonnement infrarouge normal n'est pas un danger pour l'œil. Les verres à transmission d'IR réduite sont surtout recommandés pour des lunettes de soleil fermées dans lesquelles la température peut augmenter.

Caractéristiques techniques des lunettes de soleil


Qualité optique du verre


Pour éviter tout inconfort, céphalées ou troubles de la vision la qualité optique du verre est très importante : le verre doit être parfaitement afocal et présenter un très bon surfaçage. Pour le vérifier, regardez quelque chose de rectangulaire. Si la forme demeure lorsque vous bougez la tête, la distorsion est négligeable.

La teinte (couleur) des verres pour le ski et la montagne


Diminue la quantité de lumière visible, n'a pas d'influence sur la protection UV.

Grise : transmission uniforme sur tout le spectre lumineux, donne une perception réelle des couleurs, n'accentue pas le contraste.

Jaune/orange : absorbe la lumière bleue du spectre lumineux, réduit l'éblouissement d'un ciel très bleu. Augmente le contraste pour les journées nuageuses. Forte falsification des couleurs.

Brune : idéale en ciel voilé : elle accentue les contrastes. Filtre de la lumière bleue (comme le jaune). Adaptée pour les sports de montagne et généralement en environnement éblouissant. Légère falsification des couleurs.

Les autres teintes des lunettes de soleil ne sont pas intéressantes pour le ski les sports de montagne.

L'intensité


Un standard européen estampillé CE publié en janvier 1997 et réactualisée en mars 2006 spécifie les propriétés physiques, mécaniques et optiques des lunettes de soleil, fixe les exigences minimales et règle les déclarations des fabricants.

CE 0 : Confort, esthétique, absorbe jusqu'à 20% de la lumière visible
CE 1 : Luminosité solaire atténuée, absorbe entre 20% et 57% de la lumière visible
CE 2 : Luminosité solaire moyenne, absorbe entre 57% et 82% de la lumière visible
CE 3 : Luminosité solaire forte, absorbe entre 82% et 92% de la lumière visible
CE 4 : Luminosité solaire exceptionnelle, absorbe entre 92% et 97% de la lumière visible (Ces verres ne sont pas adaptés pour la conduite automobile et pour les usagers de la route)

Pour la pratique de la montagne comme en ski ou en alpinisme, seuls les lunettes avec des verres indice 3 et 4 sont adaptés. Pour la pratique du VTT, voir plus bas.

Le filtre


Caractérise le filtrage (en %) des rayons nocifs ultraviolets ou infrarouges. Les normes CE indiquent que 100% des UV doivent être bloqués. Pas de recommandation pour les IR

Courbes d'absorption : Ces courbes indiquent le pourcentage de rayons absorbés par les verres des lunettes de soleil en fonction de la longueur d'onde, des UV aux IR, en passant par la lumière visible (voir photo)

Verres photochromiques


Les verres foncent avec lumière augmente, faisant passer l'indice des lunettes par exemple de 2 à 4. Appréciables pour des sports où la luminosité change vite, comme le VTT.

Traitements spécifiques


Miroir : Un revêtement « miroir » réfléchit la lumière intense et réduit les éblouissements. Il diminue la quantité de lumière qui atteint l’œil, mais ne bloque pas les UV.

Polarisant / Anti reflet : Le verre élimine les reflets du soleil, sur l'eau ou la glace par exemple en se débarrassant de la lumière polarisée horizontalement

Antibuée : Empêche la buée de se former sur les lunettes.

Hydrophobe : permet à l'eau de mieux glisser sur le verre, visibilité améliorée.

Type de verre


- Verres minéraux (silice) : c'est le top ! Résistent aux rayures et s’il sont trempés, aux chocs. Haute protection aux IR (intrinsèquement). C'est la garantie d'avoir des verres qui durent dans le temps. Par contre ils sont chers.
- Verres organique (plastique) : incassables, plus légers, et moins chers.

Dimension et forme des lunettes de ski, VTT et montagne


Pour les sports de montagne, tel le ski, l'alpinisme ou le VTT, les verres doivent être couvrants et épousant la forme du visage, c'est à dire monter jusqu'aux sourcils et aller latéralement au moins jusqu'au bord du visage. On ne doit pas voir de jour lorsque l'on essaie les lunettes. Par ailleurs le look est important, et l'achat d'une paire de lunette solaires est aussi motivé par leur look. Reste le choix de la forme, pour que lunette et charme fasse bon ménage ! Vous pouvez accentuer votre personnalité en choisissant une forme de lunettes qui copie votre forme de visage, ou au contraire l'adoucir avec des formes qui tranchent. La monture doit être proportionnée à votre visage: si elle est trop grande, votre visage apparaitra rétréci et les lunettes auront tendance à bouger. et si elle est trop petite, elle élargira votre visage. De plus, une monture de mauvaise taille sera difficile à ajuster et sera la cause de blessures au nez et derrière les oreilles.

En conclusion


Un bon verre solaire doit répondre aux critères de qualité suivants :

Qualité optique : Un verre solaire n'est pas un verre correcteur : il ne doit pas provoquer de correction optique non désirée.

Qualité filtrante : Un verre solaire doit filtrer 100% des rayons nocifs (UV) et apporter un confort visuel contre l'éblouissement par la filtration de la partie de lumière visible correspondant aux conditions d'ensoleillement. S'assurer du marquage CE matérialisant le respect de la norme. Vous choisirez un indice CE 3 si vous pratiquez un sport de montagne, CE 4 si c'est pour une utilisation sur neige ou glace, CE 2 à 3 pour une utilisation en VTT.

Résistance aux impacts : Un verre solaire ne doit pas se briser en cas de choc ou d'impact.

Confort : Pour rendre le port de la lunette de soleil confortable, un verre solaire doit être léger, les montures doivent bien tenir en place (ne pas bouger), et ne pas blesser (dessus des oreilles par exemple)

Durée de vie : Une paire de lunettes de soleil est régulièrement manipulée.
Les verres doivent donc être résistants aux rayures.

Pour plus d'infos, vous pouvez aller voir les sites des principaux constructeurs de lunettes de ski et montagne : Cébé, Julbo, Oakley, Vuarnet, ...

Commentaires

» Bob, le 18.11.07
Un super article a ce sujet dans le dernier magazine Carnet d'Aventures : ils conseillent les Aptonia Sunsky 900 SU IR (Decathlon) et apres quelques sorties, j'en suis bien satisfait, n'ayant jamais utilisé de verre indice 4 !

Ajouter un commentaire

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

VTT de montagne