Accueil > Articles > Récit de course

Journal Récit de course - Ski de randonnée


Rechercher un Article

Mont-Blanc à la journée, le récit

Par Jeroen
L'aller retour au sommet du Mont-Blanc depuis le bas et dans la journée, c'est à dire en totale autonomie, sans remontée mécanique ni refuge, je l'avais en tête depuis bien longtemps. J'avais plusieurs fois envisagé de le faire en ski depuis Chamonix par la classique des grands mulets, sans avoir eu le bon créneau à ce jour. »
» 31 Commentaires

Chamechaude rando facile ?

Par Anne Mafloel
Un an après une mésaventure assez grave, je me lance dans le récit, car c'est LA rando des Grenoblois, que l'on fait pour initier des débutants, des enfants... En janvier, je monte avec une copine à Chamechaude, vite fait avant de repartir travailler l'après-midi. C'est ma première sortie avec un matos intégralement neuf (chouette !). Il fait froid mais pas trop (-5), on met les couteaux assez vite au-dessus du téléski car la neige est tombée depuis longtemps et est bien dure. Arrivée plaisante à la crête, on attaque le dernier petit morceau où la neige est très fine mais très dure. Et là, dans l'avant-dernière conversion, mon couteau d'appui casse net, je perds l'équilibre et dévisse de plus en plus vite mais sans rebondir. Par je ne sais quelle manoeuvre, je me remets sur le ventre et mets toute mon énergie à m'accrocher aux rochers qui défilent, à m'accrocher à la vie... et je m'arrête à 2/3 mètres de la falaise qui surplombe la trace montée, environ 100 mètres de gaz. Vêtements troués, coude en sang et bien amoché, mais vivante. Je revois cette chute régulièrement en cauchemar depuis... »
» 22 Commentaires

Prenez le temps de véloskier

Par Dje74
Il y a quelques semaines j'avais posté sur skitour un appel à tous les skieurs et véloskieurs dispos pour quelques jours en avril. J'ai fais depuis de nouvelles connaissances. »
» 3 Commentaires

Alerte aux punaises sur le GR20

Par charnay
Nous avons eu la très désagréable surprise de découvrir que de nombreux hébergements du GR20 (refuges et gîtes) sont infestés de punaises de lits. »
» 26 Commentaires

Record Aller/Retour Meije Orientale

Par stéphane CHEVALLIER
Le 3 Mai 2009 8h3O, Départ de l'Eglise de la Grave de Lionel BONNEL et Stéphane CHEVALLIER, altitude 1491m, en autonomie complète ski chaussures crampons, matos de sécurité,départ en basket descente pont du camping puis montée rive gauche torrent du Tabuchet, suivre l'arête de côte longue. Nous chaussons les skis sous les barres du Pic de l'Homme Alt.2500m pour atteindre le glacier du Tabuchet, Refuge de L'Aigle (en 1h56), nous continuons sur le glacier pour arriver au pied du couloir ou nous laissons les skis pour les crampons. Le couloir passé nous longeons l'arête jusqu'au Pic Oriental »
» 8 Commentaires

Objectif 4000 : 2 - C'est la montagne qui gagne

Par Jeroen
Objectif 4000 : Saga en 3 épisodes des aventures extraordinaires d'un groupe de jeunes ordinaires (ou presque) issus d'une classe de BTS IPM. Deuxième et dernier volet : C'est la montagne qui gagne »
» 4 Commentaires

Et le revers de la médaille

Par NordOuest
Bon d’accord, du boulot ça ne se refuse pas, et, puisqu’il faut, parait-il se lever tôt pour gagner plus, je me lance dans l’aventure d’un objectif 4000. Pas évident un 4000 m en Oisans, je pautasse et relis tous les topo-guides. Idée de génie, je m’arrête sur le Dôme des Ecrins. Effectivement, c’est bien un 4000 m, moi qui en doute encore ! Rendez vous pris avec « votre serviteur : Jeroen » et un groupe d’étudiants. »
» Pas de commentaire

J'ai tout mon temps

Par babou
Le ski de rando, j'en ai fait un peu dans ma jeunesse en région grenobloise ; on appelait ça ski de printemps, on ne sortait qu'en fin de saison. »
» 6 Commentaires

Objectif 4000 : 1 - La montagne, ça fait mal !

Par Jeroen
Objectif 4000 : Saga en 3 épisodes des aventures extraordinaires d'un groupe de jeunes ordinaires (ou presque) d'une classe de BTS IPM. Premier volet : La montagne, ça fait mal ! Pour vous mettre dans l'ambiance, vous pouvez écouter la musique tout en lisant l'article :lol: »
» 3 Commentaires

Histoire comme ça, dans les Encantats

Par ninarwen
Casquette ; crème solaire. Gants-mitaines polaire ; sur-moufles goretex. Avec un renne brodé sur le revers, rapportées de Suède, cadeau de Markus pour mon anniv’ de trentenaire. Un tee-shirt manche longue, une paire de chaussettes de rechange pour le soir. Je crois que j’ai rien oublié. Pas pris de boules quiès finalement. De toute façon, vu le peu que je dors depuis que lui, il a pris son avion pour rentrer à Göteborg… Quand même, avec la bonne fatigue du ski, je devrais m’endormir. Enfin j’espère. Bon, faut que je me grouille là. Hop, mon billet de train, Paris Austerlitz – Marignac, couchette supérieure. Et ton billet à toi, Stella, ce serait pas mal que je me le fasse rembourser, au moins. Tickets de métro in-ze-pocket ; numéro du taxi de Vielha quelque part dans le mobile. Allez c’est tout bon cette fois. »
» 1 Commentaire

Chamonix- Zermatt 1ère !

Par Mattiou
Avril 2003, les kilomètres défilent et les gouttes de pluie tambourinent sans discontinuer depuis Grenoble. Une légère boule dans le ventre, je tente désespérément de trouver un peu de repos et de tranquillité en me laissant bercer par le ronronnement du moteur… peine perdue, les mêmes interrogations reviennent comme un refrain : et si on chope la tempête ? Et si l’un de nous craque physiquement ? Et si ca craint coté nivo ? Est ce que j’ai bien pensé aux couteaux ? Faut dire que pour un premier raid, on s’attaque à un mythe : THE haute route Chamonix Zermatt ! Ne sommes-nous pas un peu présomptueux ? »
» 2 Commentaires

Histoire comme ça, dans les Encantats.

Par arwen
### Very Special Thanks to Nath, Juju, Delph, Fred et JB, même si ça n’a rien à voir avec le raid qu’on a fait en vrai !! ### »
» Pas de commentaire

nocturne aux roches de Naye (Suisse)

Par gilou5
Il est 19h30. Mi janvier 2008. Je suis sur une plaque de neige très dure et je descends doucement en dérapage. En contrebas, je devine grâce à la demi-lune, une barre rocheuse d’hauteur inconnue et la pente qui continue après. Comment ai-je fait pour en arriver là ? »
» Pas de commentaire

La clé du Paradis...

Par Romain de Lambert
Je croyais cette époque de ma vie derrière moi. Les belles sorties en conditions parfaites, les jolis enchaînements, oui. La pente raide, l’exposition, la pression, non. Risquer ma vie dans des bennes à ordures glacées, cauchemarder la nuit précédant une sortie technique, s’interroger, en plus de la nivologie, sur la difficulté de tracer des courbes dans des pentes où l’erreur ne pardonne pas, cela faisait presque complètement partie du passé. L’escalade avait pris le pas… Le BE m’avait demandé un gros investissement en temps depuis 18 mois. Il est d’ailleurs quasi bouclé, il reste à valider l’UF Canyon en juin (peut-être en Sierra de Guarra) pour se présenter au « final ». C’est un peu un rêve qui se réalise, c’est surtout l’opportunité, dès l’an prochain, d’essayer d’en vivre pleinement. Dans cette optique d’ailleurs, je peux d’ores et déjà annoncer avec quasi certitude que mon été 2006 comportera deux mois de vacances, un luxe que je ne me suis pas offert depuis ma vie d’étudiant, il y a déjà presque six ans ! »
» 2 Commentaires

Un nouveau concept: le ski de rando...

Par willybop
Les festivités de fin d'année auront lieu cette année à Orcières Merlette. Pour débuter ce petit séjour, quoi de mieux qu'une petite rando sympa pour découvrir le coin en hiver. »
» Pas de commentaire

Hautes échappées et blancs voyages

Par Pimprenelle
Enfant, je déchiffrais les sommets inscrits à l’horizon de ma fenêtre. J’en faisais des A pointus, des courbes en C, j’ajoutais des V en vallées profondes, je couchais des D pour en faire des dômes, et je rêvais, je rêvais de lire chaque sommet si lointain et mystérieux. »
» 1 Commentaire

Poudre au Clocher des Pères

Par Michel Pila
La bagnole est en travers, sur une plaque de glace vive, au bord du trou. Il fait encore nuit noire et la température extérieure est de -5 °, ça sent le plan loose à plein nez. Mais qu’est-ce qu’on fout là ? »
» 6 Commentaires

Entre ciel et terre

Par Juju14
La trace serpente en lignes sinueuses, s’étire entre les congères, contourne les rochers couverts de givre et harponne les sommets. Depuis le lever du jour, Marie grignote pas à pas la distance qui la sépare de la cime. La neige crisse sous ses skis. De pâles volutes argentées s’échappent de ses lèvres entrouvertes ; elle est à bout de souffle mais elle poursuit son ascension, luttant contre la poigne invisible qui la tire irrésistiblement vers le bas. »
» 1 Commentaire

5 weekend en ski Ch.5 - Ah enfin la Suisse et ces cabanes réputées

Par Régis Piégay
Entre tous ces weekend du cycle Autonomie, nous ne nous voyons pas ou peu. Les principaux échanges se font par email. Jean marie nous communique quelques jours avant le départ les instructions précises et détaillées de la prochaine sortie et nous posons nos questions ou confirmons notre présence en faisant « Répondre à tous » dans notre logiciel de messagerie favori. Les nouvelles importantes des uns et des autres déboulent aussi sur les prompteurs dans la mesure où bien entendu elles concernent la vie de notre groupe. Ainsi pendant ces dernières semaines, nous apprenons que la composition du groupe Autonomie 2007 se transforme petit à petit. »
» Pas de commentaire

5 weekend en ski Ch.4 - Qui passe au Passon passe pas partout

Par Régis Piégay
Comme annoncé en terminant le chapitre 3 du cycle Autonomie 2007, nous partons ce matin là, quatrième du genre, vers les grandes montagnes, celles qui ont vu naître l’alpinisme avec la conquête du Mont Blanc. Chamonix, ses téléphériques et ses glaciers. Nous sommes comme d’habitude regroupés autour des voitures sur le célèbre parking « cafiste » de Bron. On commence à se compter. Qui est là, qui manque à l’appel ? Il fait nuit, il y’a d’autres groupes du CAF sur le parking, tout se complique. Jean marie récapitule. Fabien et Robert nous rejoignent directement à Chamonix. Donc on ne devrait être que 12. Oui mais Florence et Michel sont partis quelques semaines en voyage au Népal donc ça fait plus que 10. Ah oui, mais Nathalie est bloquée chez elle pour un problème de santé, donc on doit être neuf. Alors on se recompte, Antoine, Jean-Luc, Florence, Julien, Bernard, Bertrand, Dominique, Régis. »
» Pas de commentaire

5 weekend en ski Ch.3 - collants ou pipette ?

Par Régis Piégay
Le troisième acte de notre cycle commence, comme les deux précédents par un rendez vous matinal sur le parking de la mairie de Bron. Vendredi 3 mars 2007, tous les membres du groupe maintenant bien discipliné, est présent, ponctuel à 5h45. Cependant, ce week-end à son petit lot de nouveauté. Nous avons devant nous un week-end de trois jours dont le terme final sera pour chacun d’entre nous ou presque une première. Il s’agit de participer à une course de ski alpinisme. La cinquième édition de la Croix de Chamechaude. En Chartreuse. Mais attention, il ne s’agit pas d’une petite course de quartier, avec les randonneurs saucisson et vin rouge de l’amicale laïque du Sappey. Non, non. Il s’agit d’une vraie course, homologuée FFME, à laquelle participe les plus grands champions de la discipline et les futurs champions des équipes jeunes de la fédération. Evidemment nous sommes tous un peu intimidés et pour certains même un peu inquiets. C’est vrai que le ridicule ne tue point, mais bon à s’imaginer avec nos parkas haute montagne, nos sur-pantalon gore tex et nos skis équipés de Diamir, au milieu de cent cinquante collants pipette, ça donne un peu le trac. »
» Pas de commentaire

5 weekend en ski - Ch.2 - dans le brouillard c'est plus drole

Par Régis Piégay
Le cycle autonomie organisé par Jean marie, Florence et Antoine avait commencé début janvier par un week-end du genre « on va voir si les prétendants sont autonomes » , avec nuits en igloos puis refuge non gardé. Le pourcentage de perte autorisé n’étant pas connu, nous ne pouvions pas imaginer le sort qui nous était destiné. »
» Pas de commentaire

5 weekend en ski - Ch.1 - l'autonomie dans la neige c'est l'igloo

Par Régis Piégay
Cette petite histoire commence en septembre 2006 lorsque feuilletant la revue du CAF et détaillant les différents programmes de ski de randonnée proposés par les sections, je m’intéresse au cycle de cinq weekend proposés par un certain Jean marie dont il me semble avoir fait la connaissance en 2005 au cours d’une sortie d’alpinisme aux Rouies dans les Ecrins. Comme indiqué dans la revue j’envoi un mail à l’organisateur pour, peut-être, faire partie des heureux élus car la taille du groupe est limitée à une douzaine de participants. »
» Pas de commentaire

Ca aurait pu être pire

Par lutinrouge
Ce samedi 26 janvier 08 me voilà près pour faire une nouvelle sortie de ski de rando, direction le Taillefer et sa combe nord que l’on voit depuis Grenoble. Levé vers 6h30 puis je passe prendre Seb vers 7h30 et rendez-vous avec Christian à Comboire. »
» Pas de commentaire

Ma première en rando

Par Remi -C-
Je décris la montagne comme un espace naturel où l’animal, le végétal et le minéral se rejoignent harmonieusement. Un espace vital pour moi, où ma personnalité trouve pleinement à s’exprimer. Je présente un goût certain pour l’effort, l’aventure et l’observation du milieu qui m’entoure. La flore, la faune. Ma passion pour la photographie trouve à ce titre un terrain de jeu infini en montagne. »
» Pas de commentaire

Tour anti-horaire

Par Cackie
Mon premier "tour" en ski de randonnée, c'était en avril dernier, et c'est une longue histoire. J'ai décidé de vous la raconter, mais en prenant le temps, un peu comme si nous partions en voyage... »
» 1 Commentaire

Tempête au refuge du Pinet

Par Laurene
Je vous raconte l'histoire comme je l'ai vécue depuis Toulouse, tandis que c'est Grégory, un de mes trois amis partis skier, qui raconte depuis l'Ariège profonde ! »
» Pas de commentaire

Maroc : une aventure que je n'oublierai pas

Par jules
4h30. La sonnerie du réveil nous sort brutalement d’une trop courte nuit. Le rendez vous à l’aéroport est à 6h. Le temps d’avaler quelques biscottes et de charger tout le matos dans la voiture, nous voilà en direction de l’aéroport de Blagnac où nous devons retrouver le reste de l’équipe. Le cerveau embrumé, nous sommes tous les 9 rassemblés autour de la montagne de sacs devant la porte d’embarquement. Avec Steph, nous avions veillé à bien tout peser une ultime fois la veille. A 100g près nous respections les 23 kilos par personnes, mais ce matin, devant ce fatras de sacs plus gros les uns que les autres, j’ai du mal à croire que nous n’allons pas exploser notre quota. »
» 1 Commentaire

Quand le rêve devient réalité

Par agnes
Oui il s’agit bien ici d’une « petite fille », d’une « gamine » diront certains, car devant tant de grandeur, on ne peut que se sentir tout petit ! »
» 1 Commentaire

Il y a dix ans : Le raid des cabanes

Par Phil'Ô
Article écrit dans le cadre du concours la plus belle plume de Skitour »
» 2 Commentaires

Chamonix-Zermatt Variante italienne Avril 2007

Par Truptil Thib
Nous arrivons à 7h15 à l'aiguille du midi pour prendre la première benne mais déjà une longue file d'attente nous contrains à patienter jusque 8h30 pour monter dans ce précieux téléphérique. »
» 2 Commentaires

Sacs de bœufs, ou une histoire de "bivou'ach"

Par Gos
Je livre en pâture un article commis il y a de celà 4 ou 5 ans pour la revue du CAF de Mulhouse ou j'avais pris l'habitude de relater de manière très "spéciale" quelques sorties (on tape dans le 2° voire 3° degré assez souvent, mais le fond reste toujours vrai). »
» 4 Commentaires

Raid à ski au Groënland

Par gigi

La région d’Ammassalik et de Tiniteqilaq, généralement bien enneigée, est riche en possibilités de tout niveau pour le ski de rando.

Un itinéraire de traineaux à chiens et de skidoo la traverse du sud au nord, joignant les deux villages, permettant d’utiliser ces moyens de transports pour raccourcir les approches ou tout simplement pour éviter de faire la trace avec les pulkas chargées. »
» 3 Commentaires

Les Courtes : les 2 plus longues minutes de ma vie

Par romu
Voilà pour moi le temps de vous conter en détail les instants d’un WE qui a commencé sous les meilleurs hospices pour virer en une fraction de seconde au cauchemar. »
» 41 Commentaires

Mont Lozère, face Nord

Par Claude Castelain
Mardi et mercredi 28 et 29 mars, avec Olivier et Aurélie, nous sommes allés faire les couloirs au dessus du chalet de l'Aigle, donc au dessus de Chantegrive, sur le site de l'ancienne station du Mas de la Barque, donc près de Génolhac pour situer car c'est moins connu que les Alpes. »
» 1 Commentaire

Raid à ski dans les Encantats

Par Mattiou
L'tinéraire réalisé est basé sur la description faite dans « Les plus beaux raids à skis » de Jean René Minelli et Mario Colonel (Arthaud), »
» 9 Commentaires

Pendant la tempête

Par sancyl
Cette fois-ci le problème matos est théoriquement résolu, Christophe est prodigieusement équipé de neuf: chaussure dynafit avec fix idem, peau neuve et skis de récup. »
» Pas de commentaire

Soleil et poudre au Sancy avant la tempête

Par sancyl
La météo annonce un jeudi 1 décembre ensoleillé en auvergne juste après un gros épisode neigeux, ce qu'il faut pour que Christophe et moi posions une RTT opportuniste. »
» 2 Commentaires

Mont Blanc à la journée (ou presque)

Par JY Alexandre
Nous attendions une bonne fenêtre météo depuis quelques semaines en sachant que le temps nous était compté : le tramway qui monte jusqu’au Nid D’Aigle (2370m) pour nous permettre de faire l’aller-retour au Mont Blanc dans la journée est fermé dimanche soir 25 septembre. »
» 11 Commentaires

Traversée de la Chartreuse à la journée

Par JY Alexandre
Il y a quelques semaines, un ami m’a envoyé le récit de la traversée de Chartreuse par Jeroen. Je l’ai dévoré et rapidement m’est revenue cette idée ancrée depuis déjà des années de faire ce parcours dans la journée. Je plonge dans IGN Rando et retrace le parcours. Au moins 55 Km et entre 11H et 12H de course. Je lance l’idée et les copains sont partants. Génial ! »
» 4 Commentaires

Traversée de la Chartreuse

Par Jeroen
Ce matin ça a été la course mais c'est fait : les petits sont casés et j'ai 2 jours de liberté devant moi. Comme prévu, il est 11h00 et je décolle de la Porte de France. Objectif : traversée de la Chartreuse par les hauts plateaux. J'ai un peu lu quelques topos avant de partir mais j'ai pas encore définitivement fixé mon itinéraire. En gros il faut suivre le GR9 mais je verrai bien au fur et à mesure... »
» 11 Commentaires

Les filles ne sont pas toujours les coupables...

Par Edwige Després
Certes, j'en ai vécu une belle et pas avec des nanas cette fois-ci.... Avec deux garçons, oui Madame! Expérimentés! Comme quoi, je me fais le messager des dangers de dame nature. »
» 8 Commentaires

Comment j'ai "tombé" les Italiens

Par DBO
Juin 1995, ma fille Charlotte est née il y a un peu plus d’un mois ; mon employeur m’a accordé mes 3 jours de congés « paternité » ; j’ai 2 copains de libres : Arnaud et Jean ; ils sont libres comme l’air ; l’un (Arnaud) est chômeur ; l’autre (Jean, le futur JBO de la voloteam) est aspirant guide. »
» 5 Commentaires

Comment j'ai rencontré le webmaster !!!

Par DBO
Nous sommes le 9 janvier 2003; j'ai donné rendez-vous à guillaume, 19 ans, le fils de mon ami Pascal aprés avoir fait la nuit de garde, pour une randonnée au départ des granges de Freydières. »
» 1 Commentaire

Ski de rando rime toujours avec poésie

Par jib
Michaël Tréhoust, le 29.01.05 a dit :Un bien beau périple raconté avec beaucoup de talent ; merci. On en redemande... »
» 1 Commentaire

Ski de rando rime avec poésie

Par jib
Après 4 jours d'entraînement à vélo avec notre petite maison sur le dos (pour les cuisses ;-) sous des contrées + méridionales, nous sommes partis avec 2 amis en ski de rando durant 4 jours. Le principe, relier les Cerces à la Vanoise, deux massifs opposés sur la carte de la savoie, glanant en passant qq sommets, cols, belles photos et beaux moments d'amitié. »
» 8 Commentaires

Brêche Cordier, couloir est

Par DBO
Jeudi 14 Mars 2002, Etienne me téléphone : t’es toujours partant pour samedi ; OK pour moi, pas de problèmes et il rajoute : T’es en forme ? Oui, Samedi dernier, j’ai descendu la face ouest du bonnet de l’Evêque de l’Obiou (4.3.) et mardi le couloir est des grands moulins (4.3.) ; Ca te dirait une pente raide dans le bassin d’Arsine, rajoute-il, si c’est en conditions évidemment… »
» 3 Commentaires

Les filles en danger...

Par Edwige Després
Au départ, ça devait être une sortie pour décompresser du boulot et atteindre un joli sommet (la cime du Vallon dans les Ecrins) pour découvrir un paysage sacré... »
» 21 Commentaires

Le Mont Blanc en septembre

Par DBO
A la fin du printemps, j'avais raté l'occasion de faire le toit de l'Europe occidental à skis; repoussant ce projet en septembre, je trouve en la personne de mon collégue Philippe M. un coéquipier motivé, quadragénaire, en excellente condition physique et particulièrement sympathique. »
» 4 Commentaires

Haute route Chamonix-Zermatt : 4/ Mont Brûlé > Zermatt

Par Jeroen
Le petit groupe se sépare en deux pour cette étape, Manuel et moi pour l'épaule (cause toux persistante qui commence sérieusement à me gêner), David et Arnaud pour le sommet qu'ils atteindrons en un bon temps (6h) avec 2 sangles et une corde de 30 mètres... Bien joué ! »
» 2 Commentaires

Haute route Chamonix-Zermatt : 3/ Mont Gelé > Mont Brûlé

Par Jeroen
Une grande journée de beau temps est prévue, avec 2100m de denivelé positif à s'enquiller. Heureusement, peu de distance horizontale. »
» Pas de commentaire

Haute route Chamonix-Zermatt : 2/ Vélan > Mont Gelé

Par Jeroen
Le temps au réveil est meilleur que prévu, mais une dégradation est attendue pour la mi-journée. On ne peut pas se permettre de prendre trp de retard si on veut voir Zermatt alors on ne perd pas de temps et on part pour le plateau du couloir, en face sud des Combins. Le refuge du Valsoray est rapidement atteind et dejà le temps se dégrade. Le gardien nous dit que ça va tenir, on s'engage donc dans la montée pour atteindre le plateau du couloir. »
» Pas de commentaire

Haute route Chamonix-Zermatt : 1/ Chamonix > Vélan

Par Jeroen
Les conditions de ski cet année ont étés exceptionnelles : De grosses chutes de neige en début d'hiver et un temps splendide pendant de longs mois. Deux interrogations : le temps se maintiendra-t il pendant notre périple ? Restera t-il assez de neige aux "points bas" de la traversée ? Qu'importe, on a tous un moral et des jarrets d'aciers pour avoir bien tourné cet hiver. »
» Pas de commentaire

Chamonix-Zermatt : Haute Route Italienne

Par Jeroen
L'tinéraire réalisé est basé sur la description faite par Jean René Minelli, Montagne Magazine N°244. Il propose un ski versant italien fabuleux, avec la quasi certitude de ne rencontrer presque personne, et d'avoir les refuges à soi. »
» Pas de commentaire
VTT de montagne