Accueil > Actu > Nature et Ecologie > La neige de culture, c'est de l'eau, de l'air, et c'est tout

La neige de culture, c'est de l'eau, de l'air, et c'est tout - Nature et Ecologie

 
+14
14 votes

La neige de culture, c'est de l'eau, de l'air, et c'est tout

Proposé par Jeroen le 10.10.2008, publié le 10.10.2008 :: ledauphine.com :: 586 vus :: 417 clics :: 23 commentaires :: Nature et Ecologie

"La neige de culture, c'est de l'eau, de l'air, et c'est tout". Le slogan va fleurir cet hiver le long des pistes de ski pour tordre le cou à  ce que Jean-Charles Faraudo, le président du SNTF (Syndicat National des Téléphériques de France) appelle pudiquement des "croyances erronées". En réalité, la neige artificielle fait l'objet de vives critiques. On l'accable de tous les maux, de vider les nappes phréatiques ou de participer au dérèglement climatique. Rien de moins. En plein Grenelle de l'environnement, le débat n'est pas près de retomber, d'où la volonté du SNTF de prendre le taureau par les cornes »

Commentaires

» Par davidg, le 10.10.2008

c'est de l'eau, de l'air, et de l'energie!.

» Par Thomas, le 10.10.2008

Attention, le SNTF est le plus gros lobby pour l'aménagement en montagne. Il essaie de se mettre de la peinture verte partout...
ce qu'il oublie de dire, c'est que la neige artificielle:
- c'est des retenues collinaires creusées au bulldozer et explosif en plein montagne
- c'est des régimes torrentiels modifiés
- c'est de l'eau qui n'est restituée qu'à 70%
- c'est des barrages d'altitude qu'il faut sécuriser, et qu'il faudra sécuriser même qd les stations auront fermé. Qui paiera?
- c'est 25MWh d'électricité pour 1 Ha enneigé, soient 9 tonnes de CO2 par Hectare !!!! (rappel: facteur carbone européen 360kg CO2 par MWh électrique) En France, cela représente à la louche 40000 tonnes de CO2 pour l'enneigement de production.
- c'est pas durable...

» Par Pierig LE FOL, le 10.10.2008

Dans le même ordre d'idée, certaines retenues collinaires rentrent dans le giron de la Commission nationale des grands barrages. Ce qui démontre, pour les personnes averties, qu'il s'agit d'ouvrages pouvant être énormes et présenter des caractéristiques que l'on peut qualifier d'exceptionnelles.
Cela dans le seul but de fabriquer de la neige !!!.

Remarquez, il en est de même (concernant l'aménagement excessif) pour les voies d'accès aux stations et les ensembles immobiliers.

Ainsi va l'or blanc...

» Par DavidL, le 11.10.2008

Sur Wikipedia pour "canon à neige":
"L'ajout dans l'eau d'une bactérie, Pseudomonas syringae (souche 31 R) naturellement présente dans certaines eaux et sur certains végétaux, mais dont d'autres souches peuvent être très phytopathogènes, peut aider à la nucléation de la neige. Cette bactérie, commune, a la propriété de faire geler l'eau à moins de O °C, ce qui suppose-t-on lui permet d'agresser et pénétrer les végétaux qu'elle infecte."

Récemment à Tignes 2100m d'altitude en plein coeur du parc de la Vanoise, y'a eu plusieurs intoxications à l'eau du robinet. çà vient d'où??? Faudra m'expliquer.

» Par anghelo, le 11.10.2008

A Tignes, il y a toujours eu des problèmes d'infection bactérienne de l'eau du robinet, bien avant que la station installe des canons à neige.
Ni le Parc ni l'altitude ne garantissent la salubrité de l'eau.

» Par davidg, le 11.10.2008

sans defendre la neige de culture, l'utilisation de bactérie est normallement proscrit en francais depuis quelques annees.

» Par squal, le 12.10.2008

Seulement 15% d'eau potable du robinet utilisée dans la production de neige artificielle !!!! Et ben c'est vrai qu'il a de quoi être fier le Mr... C'est pas comme s'il y avait 80% de la population mondiale qui buvait de l'eau insalubre ou douteuse pour survivre... Alors oui ayons bonne conscience en allant skier sur de la neige artificielle pour nous détendre de notre vie trop dure !

Surtout que toute cette dépense d'eau (restituée soit disant) et d'énergie sert à produire 60cm de neige (glace plutôt) au maximum... Mais quelle belle œuvre caritative que de se dire que 100000 emplois sont créés dont 18000 saisonniers (3-4 mois max !) pour réhabiliter ces machines.

» Par jeanmat, le 12.10.2008

On peut ne pas défendre les canons et s'abstenir aussi de tomber dans des combats insignifiants voire délétères.
Si la question de l'eau est légitime, les "40000 tonnes de CO2 pour l'enneigement de production." c'est peanuts ou presque (comparé ne serait-ce qu'à ce que produisent les habitants de Chambéry avec leurs voitures sur la même période), d'autant que des solutions existent et se développent pour faire marcher des engins moins gourmands en énergie "sale" (vent, soleil, hydro).
Il me semble qu'il ya bien plus problématique que les canons à neige, et bien plus facile à mettre en oeuvre à niveau individuel sans pointer des responsabilités extérieures et floues.

» Par squal, le 12.10.2008

Bien d'accord sur le fait qu'il y a moult autres points bien plus importants à résoudre. Mais dans ce cas précis c'est surtout le discours qui me déplaît. Pas la peine d'essayer d'être démago en voulant nous faire croire au bien fondé de l'action pour l'emploi et surtout au côté propre du bousin ! C'est par principe contraire au naturel simplement dans un but économique et lucratif. Après on peut rattacher tout ce qu'on veut comme argument pour recoller à une action écolo.

Après oui je suis d'accord il y a beaucoup d'autres choses importantes à faire, mais c'est pas la peine de laisser filer ce qui peut paraître moindre.

Faut que je fasse gaffe, je vais me faire taxer "d'extrémiste" bientôt ;-)

» Par nico, le 12.10.2008

Plus je lis vos reactions et plus je deteste le discours des ecolos qui critiquent si facilement tout et n'importe quoi. Mais beaucoup de ces memes personnes n'ont pas de problemes a prendre leur voiture le dimanche pour faire du ski de randonnee alors alors qu'ils pourraient rester tranquillement rester chez eux sans polluer. C'est tellement facile de critiquer les autres en ecologie sans se remettre en cause soi meme.
Sur ceux bonne fin de dimanche.

» Par squal, le 12.10.2008

Loupé, c'est fait ! ;-))

En effet nico, continuons à faire de la neige en se disant que c'est pour le bien des personnes qui en vivent...
Pour la bagnole c'est clair qu'on l'utilise nous randonneurs et c'est vrai que les skieurs de station eux n'utilisent pas de voitures ;-). On est donc bien d'accord que c'est un autre débat que de se déplacer en voiture pour aller chercher la neige... Il a son intérêt aussi
Le problème de l'enneigement artificiel, c'est que bien souvent (suffit de regarder les 2-3 dernières années) la production de neige est lancée dès la fin novembre au premier coup de froid. Et la plupart du temps il y a eu un gros coup de foehn qui fait tout fondre... Résultat nul avec les réserves d'eau bien entamées et une dépense énergétique pour rien. Alors pourquoi pas de la neige de culture, faudrait juste que ce soit géré un peu plus intelligemment parfois... Mais il faut bien ouvrir les stations pour qu'elles ne coulent pas la saison à cause d'un mauvais mois de décembre ! Alors qu'à chaque fois dès les vacances de février passées, le chiffre prévisionnel est atteint finalement...

Dernier interrogation que l'on peut se poser, les limites d'enneigement remontent de plus en plus c'est indéniable. Donc pour contrecarrer ceci, on enneige artificiellement. Ne serait-il pas plus logique soit de remonter les stations (OK très cher et on fait quoi des anciens bâtiments) ou simplement utiliser des remontées pour gagner le front de neige... Mais c'est vrai que c'est plus tendance d'arriver avec les skis dans l'appart ! Bref que du bon sens face à cet élément que l'on ne gère pas (enfin si maintenant...si on peut dire !).

Bref tant mieux si les skieurs se font plaisir en station sur la neige artificielle, perso ça fait longtemps que je n'y vais plus car je ne "m'amuse" plus en station sur cette glace !!! Mais j'y retournerai sûrement le jour où j'aurais des gosses pour leur apprendre le ski... Mais je choisirai plus des stations minuscules qui auront de la neige quand elle sera tombée et tant pis s'il n'y en a plus.

» Par DavidL, le 13.10.2008

>....l'utilisation de bactérie est normallement proscrit en francais depuis quelques annees.
Oui des chartes 'on n'en prend plus depuis 2005, promis', cela fait bien, mais j'y crois pas, désolé.

» Par Manu, le 13.10.2008

En attendant, on est prêt à faire n'importe quoi pour que les vacanciers rentrent skis aux pieds dans la station. Regardez Autrans, le réseau d'eau potable sert directement à la fabrique de "l'or blanc", au détriment des habitants eux-mêmes !
Rappelons-nous que pour geler au-dessus de 0°, l'eau doit bien être combinée à qqchose d'autre... dont on ne connait toujours pas les effets à long terme !!!
Alors ok on rale toujours, mais c'est fondé. Sous prétexte qu'il faut faire plaisir aux touristes, on se tire une balle dans le pied.

Le débat est vaste, tout comme celui de l'aménagement à outrance de notre chère montagne. Un petit lien d'une réflexion sur ce sujet : http://manuturlututu.free.fr/dotclear_2/index.php?post/2006/11/02/12-la-nature-et-les-stations-de-ski

» Par UnTouriste, le 13.10.2008

Quelle est la définition du touriste?!? Celui qui ne pratique pas le ski de rando et préfère rester sur les pistes? Ou bien celui qui habite plus loin que Grenoble ou Chambéry?

Pour revenir au débat, la neige de culture me semble nécessaire pour assurer un minimum de revenus aux stations et garantir un minimum skiable aux skieurs acharnés même lors des mauvaises saisons.

Evidemment ce raisonnement poussé à outrance devient stupide et signe la destruction de la montagne.

Dans quelques années, ce débat ne sera qu'un mauvais souvenir avec le refroidissement de la planète!

» Par manu38, le 13.10.2008

Refroidissement, peut-être... encore que. Mais quid de notre eau complètement imbuvable par ces produits chimiques qui auront pollué en profondeur l'ensemble des nappes phréatiques ? Je n'exagère pas trop : regardez les produits agricoles plus ancien, maintenant on se mort les doigts !

Quant aux touristes, c'est un terme dégradant visant la masse nébuleuse de ceux que l'on prend pour des anes en leur faisant croire que la vraie montagne c'est les stations...

» Par gro, le 14.10.2008

C'est clair que si tout le monde se met au ski de rando, le bilan carbone + nuisances sur la faune sera bien plus désastreux qu'actuellement !!

En effet, les stations détruisent les endroits où elles sont, mais ainsi ca concentre les nuisances en laissant des zones entières plus sauvages.... zones où on randonne ! certaines zones sont "sacrifiées" mais ca permet que les autres soient préservées...

Cela dit, ce n'est pas parce que les stations sont acceptables qu'il faut faire n'importe quoi, c'est evident.

» Par UnTouriste, le 14.10.2008

"Quant aux touristes, c'est un terme dégradant visant la masse nébuleuse de ceux que l'on prend pour des anes en leur faisant croire que la vraie montagne c'est les stations..."

Ne pas oublier que l'on est toujours le con d'un autre...

Perso je suis un touriste qui skie en station. Ben oui j'habite en région parisienne et je ne peux pas pratiquer le ski de rando comme je le souhaiterais. Alors quand je pars deux fois une semaine par an, je ne maîtrise pas les conditions d'enneigement et je suis bien content de trouver des pistes de ski entretenues.

Pour ceux qui me traiteront de stéréotype du touriste, j'ai aussi pratiqué le ski de rando pendant quelques jours ainsi que l'alpinisme pendant plusieurs étés mais ces pratiques sont désormais trop difficiles pour un père de famille habitant à 600km des Alpes.

Merci de penser à ceux qui ne pratiquent pas la montagne comme ils le voudraient... Mais ce n'est évidemment pas une raison pour développer à outrance la neige de culture et le bétonnage de la montagne. C'est toujours une question de juste milieu...

» Par Pïerre, le 14.10.2008

"Merci de penser à ceux qui ne pratiquent pas la montagne comme ils le voudraient... Mais ce n'est évidemment pas une raison pour développer à outrance la neige de culture et le bétonnage de la montagne. C'est toujours une question de juste milieu..."

@ UnTouriste: effectivement tout est une question de juste milieu et un ou 2 canons en des points précis pourquoi pas.

Mais des km de pistes plein S enneigées artificiellement, des canons qui tournent dès fin oct au premier coup de froid pour avoir une chance de faire la une au JT de TF1 et se faire un coup de pub, des chantiers pour des canalisation ou des retenues collinaires qui n'ont rien à envier aux chantiers autoroutiers, est-ce qu'on est dans le juste milieu ???

Sans compter que le corolaire des canons, c'est de pouvoir skier avec 10cm. d'épaisseur de neige, donc la mise sens dessus dessous des pistes pour les aplanir et enlever jusqu'au moindre caillou.

Et après pour se donner une bonne conscience on nous dit que c'est de l'eau et de l'air, rien d'autre. C'est vraiment prendre les gens pour des c....

» Par squal, le 14.10.2008

@Touriste : Le débat à un peu été dévié. Il n'est en aucun cas remis en cause l'existence des stations qui sont heureusement là pour le "touriste" qui vient à la montagne se faire plaisir lors de ses quelques vacances.

Le problème, c'est qu'on trouve anormal qu'il n'y ait pas de neige alors qu'on a prévu de skier ! C'est aussi ridicule à mes yeux que le gars qui irait gueuler parce qu'il n'a pas fait soleil lors de sa semaine de vacances alors qu'il n'en a que 2 par an.... Simplement c'est le jeu et Dame nature décide de ce qu'elle veut nous offrir ou non, l'Homme s'adaptant seulement.

» Par UnTouriste, le 14.10.2008

Je ne peux qu'être d'accord avec les deux dernières interventions.

Faire de l'enneigement artificiel à basse altitude en face S est loin du juste milieu. Tout comme la destruction des lapiaz au-dessus de Flaine ou le terrassement de la montagne à outrance pour éviter aux skieurs de pousser sur les bâtons. Je ne cautionne absolument pas ce genre d'aberration mais je défends simplement l'usage des canons à ski lorsque ça permet de faire fonctionner 2 ou 3 pistes qui permettront à la station d'ouvrir à Noël.

Bien évidemment, Dame nature décidera toujours de distribuer ou non une poudreuse de rêve... :o)

» Par vinz, le 15.10.2008

y'a quelques années, j'ai fait le mouton en station, 2 saisons d'hiver à l'alpe d'huez, cette usine à pognon recense presque 800 canons , et autant d'aménagements :
"- c'est des retenues collinaires creusées au bulldozer et explosif en plein montagne
- c'est des régimes torrentiels modifiés
- c'est de l'eau qui n'est restituée qu'à 70%
etc etc..."

les derniers temps la-bas, j'ai entendu parler de l'éventuel enneigement artificiel du glacier de la sarenne (3300 m) "grace" aux canons, pour garantir l'enneigement..

Est-ce que quelqu'un sait si y'a du serieux la-dedans ??

J'ai bien retenu le terme de "juste milieu" utilisé précédemment, pas toujours facile l'écologie avec le tourisme .... il me semble que quand il s'agit de faire de la thune c'est toujours le "juste le pognon" nan??

Eh pi dans 10 ans, on aura bien l'air con avec tout ces machins inutiles dans la montagne...

Dame nature.... veuillez nous pardonner....si se serait à refaire..... ba on le refrait!!!

» Par mathieu91, le 15.10.2008

Euh... Caplain a annoncé une période glaciaire dans dix ans? J'ai raté un épisode? On dévie mais ça m'intrigue un peu!

» Par Thomas, le 16.10.2008

@ Vinz

Oui il y a un projet de retenue collinaire à 2700m d'altitude sous le glacier de Sarenne, dans le but d'enneiger... la piste de Sarenne et à priori le glacier. Il devrait y avoir une enquête publique l'année prochaine.
Il y a aussi un projet qui semble inquiétant sur Gresse-en-Vercors, mais là, peu d'information.


VTT de montagne