Accueil > Actu > Politique et Société > L'Everest, ou comment les Chinois veulent impressionner l'Occident

L'Everest, ou comment les Chinois veulent impressionner l'Occident - Politique et Société

 
+12
12 votes

L'Everest, ou comment les Chinois veulent impressionner l'Occident

Proposé par Jeroen le 06.05.2008, publié le 06.05.2008 :: www.lepoint.fr :: 807 vus :: 3 commentaires :: Politique et Société

L'Everest, 8 848 mètres, le pic le plus haut de la chaîne de l'Himalaya. Pour beaucoup, une montagne sacrée, élevée au rang de divinité. Chomolungma , pour les Tibétains, Sagarmatha , pour les Népalais, Zhumulangma pour les Chinois. Des générations d'alpinistes et d'amoureux de grands espaces ont rêvé d'atteindre, un jour, le toit du monde. Un Graal à 60 000 dollars que près de 4 000 cordées ont déjà gravi depuis 1953 et le fabuleux exploit du Néo-Zélandais sir Edmund Hillary et de son sherpa, le Népalais Tenzing Norgay.

En 2008, l'Everest est devenu un enjeu géostratégique en cette année olympique, avec la volonté affichée de Pékin d'y faire passer la flamme olympique. Certes, pour éviter les manifestations, le versant Sud du Népal voisin a été fermé. Il est vrai, également, que la flamme olympique est un peu particulière - pour rester allumée à une altitude où aucune combustion naturelle n'est possible, elle fonctionne notamment grâce à un apport interne d'oxygène -, qualifiée même de "sacrilège" par les puristes de l'olympisme. Mais draper la nation chinoise de la vertu de l'universalité olympique n'autoriserait-il pas de petites entorses aux sacro-saintes règles ? »

Commentaires

» Par mp2, le 06.05.2008

Attendons avant d'être "impressionnés" !

TIBET LIBRE

» Par neigerome, le 07.05.2008

une flamme dopée !!
belle image de l'olympisme à la chinoise.....

m'enfin laissons faire, il y a tellement d'emplois à la clé, de contrats à signer, de politiques et d'actionnaires à engraisser.
j'arrête là :-o

» Par Rockstar, le 08.05.2008

ça y est, la flamme a malheureusement passée les 8848m.


VTT de montagne