Accueil > Actu > Divers > station de ski sans remontées mécaniques

station de ski sans remontées mécaniques - Divers

 
+10
26 votes

station de ski sans remontées mécaniques

Proposé par zebre91 le 25.09.2020, publié le 25.09.2020 :: www.altitude.news :: 5375 vus :: 1832 clics :: 43 commentaires :: Divers

Le concept est celui d’un domaine skiable où « l’énergie humaine » est la seule qui vaille. »

Commentaires

» Par davidg, le 25.09.2020

Ils savent vraiment comment vendre de l'air frais aux US. Chez nous, ça s'appelle le Grand Rocher :-)

» Par thomasb, le 25.09.2020

ils sont à deux doigts d'inventer le ski de rando !

» Par Etienne -H-, le 25.09.2020

Ou comment privatiser un accès à la montagne...

» Par Philippe, le 25.09.2020

Et il y a un forfait: 250€ la saison!!!!

» Par JM, le 26.09.2020

@Etienne -H: cette (petite) zone est déjà privée, mais ce n'est pas la place qui manque autour sur le domaine public (state & national forest ...)

@Philippe: cela doit être pour la sécurisation des "pistes".

» Par Etienne -H-, le 26.09.2020

@JM : j'avais bien intégré que cette zone était privée. Il s'agit juste de générer des profits en en louant l'accès.
Ceci dit c est difficile d'examiner la situation avec nos yeux français. Le rapport et les conflits liés au land acces est très différent aux USA.

» Par JM, le 26.09.2020

Of course! j'ai pratiqué pendant un peu moins de 10 ans ce qui ne s'appelait pas encore le SRN, au siècle dernier, dans les Appalaches (Blue Ridge Parkway et Smokey Montains NP) sans aucune contrainte autre que le faible enneigement, mais dans d'autres coins le long de la Chattooga River, il vaut mieux respecter les "private properties"

» Par xdo, le 26.09.2020

Accord avec Etienne-H : c'est un moyen de faire du business avec la rando à ski...
On notera qu'une partie est ouverte aux skieurs ayant le forfait mais pour la grosse majorité du domaine, il faut un forfait et un guide...
Et en effet, l'allusion au Grand Rocher est pertinente et ce sera peut-etre la première étape pour la France.

» Par JM, le 26.09.2020

Oui, c'est commercial, mais où est le mal ? et quelle différence avec Chamrousse qui cherche à interdire les randonneurs qui n'ont pas de forfait et avec certains domaines nordiques qui bloquent l'accès aux plateaux d'altitude aux randonneurs SRN ?

On parle de 1200 ha de montagne privée qui sont aménagés pour une pratique encadrée de la rando contre forfait (pas pour moi). Tout autour, il y a des centaines de milliers d'hectares de montagne libre d'accès pour les accros au backcountry sans contraintes (ce que je préfère :).

Et comme le disait Etienne-H, on ne peux pas comparer (ni juger) des mondes qui sont fondamentalement différents.

» Par Pilator, le 26.09.2020

Ce n'est pas encore une expérience aboutie, mais cela rappelle la tentative de Coca-cola dans les eaux en France, avec une eau du robinet complètement purifiée nommée Dasani, qu'il espéraient vendre aux français au prix de l'eau minérale...

» Par Eric, le 27.09.2020

C’est quoi le problème de tenter de gagner de l’argent avec le ski de randonnée ? Dynastar, Gignoux, les guides et bien personnes font bien du business avec le ski de randonnée.
On ne peut pas tous être fonctionnaires.

» Par Seb, le 27.09.2020

La remarque sur les fonctionnaires (qui sous entendu gagnent leur vie sans rien faire), ça c'est un point goodwin... bien joué mec
Le problème que soulèvent certains ici c'est que faire de l'argent sur l'accès à la Nature paraît aberrant car cela reviendrait à vendre de l'air pur par exemple (quoique ça se fait déjà dans certains pays). Rien à voir avec la vente de matériel ou de service de guide, vraiment rien à voir...
Désolé j'espère que ce raisonnement de fonctionnaire ne te sera pas trop dur à suivre.
Aller vas skier plutôt

» Par Eric, le 27.09.2020

C’est des terrains privés au USA. Il n’y a donc rien d’aberrant à ce que l’accès ne soit pas gratuit ou même interdit.
Mais en France, la loi est différente et on aime bien la pseudo gratuité ou plutôt faire payer tous le monde via les impôts. Pour ma part, je ne verrais aucun soucis à faire payer en France que cela soit via le parking ou une autre méthode. De toutes façons les mecs ont très largement les moyens (suffit de voir le matos et les bagnoles). Le ski n’est que très rarement un sport de prolos.
Pour les fonctionnaires, tu comprends ce que tu as envie de comprendre. La crise Covid avec des fonctionnaires payés à 100% pour rester chez eux sans télétravail illustre bien le système : ça ne sent tout de même pas souvent la sueur pour bons nombres.

» Par Fonctionnaire, le 27.09.2020

La fonction publique n’a pas grand chose à voir avec le sujet. Mais j’ai également trouvé très gros de payer des fonctionnaires à 100% pour rester chez soi. Il ne faut pas s’étonner si cela nous donne une mauvaise image. Bons nombres d’entreprises sont toujours avec une activité plus faible et donc du chômage partiel non rémunéré à 100%, voir du chômage tout court. Les impôts et taxes sont bien évidemment moins rentrés et rentreront moins mais on nous paye toujours à 100% sans ajustement des effectifs dans la fonction publique. Il ne faut pas s’étonner qu’on passe pour des fumistes.

Sur le sujet : les américains font bien comme ils veulent chez eux. Je ne comprends pas la discussion. De toutes façons vous n’êtes pas prêts d’aller faire du ski dans ces coins. L’art de parler pour ne rien dire.
2

» Par Seb, le 27.09.2020

Si tu lis le fil tu verras que certains connaissent ce coin pour y avoir été justement... comme moi d'ailleurs... certainement tous des fonctionnaires payés à rien faire direz-vous ? Revenez donc au sujet principal de site et de ce fil, sans déverser votre fiel sur les fonctionnaires dont vous ne savez rien.

» Par Soja, le 27.09.2020

Si tu es réellement allé dans ce coin (aux USA n’importe qu’elle coin fait 100 km par 100 km), tu saurais que cette histoire est un non sujet.

Il y a effectivement eut beaucoup de fonctionnaires payés à ne rien faire durant le confinement.

» Par Legazier, le 27.09.2020

Le "point Godwin", n'est ce pas un point attribué à un participant à un débat pour un commentaire réduit à l'évocation du nazisme ou de Hitler? La fameuse reductio ad hitlerum...Il me semble un peu excessif d'utiliser cette expression pour un commentateur mêlant (indûment) une reflexion sur les fonctionnaires à ce fil.
Mais bon, puisqu'on parle de statut de la fonction publique, l'idéal, hors régalien, serait un statut unique pour tous les salariés, qu'ils soient du public ou du privé...Liberté, EGALITE, fraternité. Ca vous parle?
S'agissant de payer un forfait pour pratiquer le ski de rando sur un domaine, cela peut se discuter si il y a un service à côté tel que la sécurisation du territoire...Mais bon, c'est une variante du ski de randonnée un peu comme la compétition.
Il en faut pour tout le monde.
Comme beaucoup, en début de saison, je pratique sur les pistes d'une station fermée pour limiter la casse des semelles. Je n'irais plus si il fallait payer et c'est tout.

» Par Seb, le 27.09.2020

Le "point Godwin" c'est ça oui quelle culture... mais son rôle est aussi de fair remarquer que la discussion dérive dans une direction infecte.

» Par Pilator, le 27.09.2020

Faire payer un droit de passage sur un terrain privé, pourquoi pas dans l'absolu, mais le problème, c'est qu'en ski, on ne passe pas sur le terrain privé, mais sur la neige qui est dessus...
L'amalgame sur les fonctionnaires est mal documenté, les enseignants ont été invités à s'occuper des élèves à distance, et il y en a eu qui criaient grâce (des élèves ou leurs parents), les instituteurs ont eu a s'occuper des enfants dont les parents étaient quasiment réquisitionnés, la police et la gendarmerie ont continué leur activité, comme l'armée, ainsi que les impôts (sic), la justice a fonctionné, enfin, les personnels hospitalier n'ont pas vraiment été mis en congés... Cela fait 1 million + 200.000 + 300.000 + 250.000 + 100.000 + 600.000 à la grosse louche.

» Par Seb, le 27.09.2020

Merci Pilator, merci...

» Par xdo, le 27.09.2020

Si ce type d'action est ainsi plébiscité, je propose à Chamrousse de la mettre en place sur le secteur Grand Eulier, Grand Sorbier, Vans (y compris les Pourettes).
C'est écolo (pas de manifestations), économique (pas de remontée à installer), il faut juste sécuriser la zone (où la fermer quand ça craint trop) et ça rapporte 250 € par an par randonneur.
Soyez sympa, proposer quand même un forfait jour...

» Par Eric, le 27.09.2020

Si je fais l’addition des chiffres du Gazier, j’arrive à 2,5 millions qui aurait travaillé sur un total de 5,5 millions de fonctionnaires.???? Merci d’appuyer mes propos par cette démonstration ! Il y aurait donc 3 millions de fonctionnaires qui auraient été payés à 100% pour ne pas travailler durant le confinement. On met un facteur correctif de 30% pour prendre un peu de marge et on arrive donc à 2 millions.

Je ne comprends pas pourquoi vous parler de Diamond Mountain qui doit être à 9000 km de Grenoble.

» Par xdo, le 27.09.2020

Skitour est un site sur le ski de rando.
Comme Diamond Mountain est un domaine pour le ski de rando, Skitour est bien indiqué pour en parler.
Par contre Skitour n'est pas le bon site pour parler des fonctionnaires.

» Par Seb, le 27.09.2020

xdo : excellente réponse !!! merci du renfort, ça me rassure quant au profil intellectuel des gens qui fréquentent skitour... bon ski Eric, tu peux aller troller ailleurs...

Je trouve intéressant ce que tu dis : je me demande vraiment dans quelle mesure les gens seraient prêt à payer pour randonner sur un domaine un minimum sécurisé... est-ce que c'est faisable en fait, parce qu'à la moindre petite coulée qui tord un genou sans autre gravité, ce genre de station rando croulerait certainement sous les plaintes en très peu de temps...

D'un autre côté, je pense que les adeptes du ski fitness seraient bien contents de ne pas monter en se demandant si des pisteurs ne vont pas les éjecter (ce qui est un peu une loterie aussi).

» Par Seb, le 27.09.2020

Les 2e et 3e paragraphes de mon message s'adressaient bien sur à xdo et tous ceux qui sont capables de parler de ski.

» Par Legazier, le 27.09.2020

Euh, c'était juste une modeste interrogation rhétorique...
Bon ski!

» Par Eric, le 27.09.2020

Tu as raison parlons plutôt de ski à 9000 km dans un contexte législatif et culturel que 99% des français ne comprend pas.

C’est effectivement plus intelligent que de parler de l’utilisation de nos impôts et donc des 2 millions de fonctionnaires payés 100% pour ne rien faire durant le confinement.

A Diamond Mountain, je serais très étonné que des fonctionnaires soient payés pour ne pas travailler. Question de culture !

» Par xdo, le 27.09.2020

La question sécurité, responsabilité et assurance a du être résolue puisqu'il y a déjà des itinéraires de randos dans certaines stations (7 ou 8 à Crans-Montana il me semble, 1 au Margeriaz, ...).

Sécuriser le site avec quelques catex ou autres installations à demeure n'est pas compliqué pour les pros.
Pour les zones merdiques (face E Grand Eulier, ...), il faut rendre le guide obligatoire.
Et dés que ça craint trop il faut fermer le site.

Une autre solution est de créer le domaine sur les Vans et les Pourettes ce qui bloque les possibilités de ski de rando sans passer par le forfait ou les bennes...

Je ne cautionne absolument pas ce type de business, mais il semble vu les réactions à ce post, que notre société est prête à l'accepter.

» Par Pilator, le 27.09.2020

C'est clair que proposer un domaine payant sécurisé, cela devrait rapidement marcher en France vu l'évolution actuelle, et surtout quant on considère les réactions alarmées de (trop) nombreux concitoyens dans le cadre du Coronavirus...

» Par JM, le 28.09.2020

La société accepte que mille gamins se noient dans les piscines chaque été mais s'indigne quand un randonneur meurt dans une avalanche ...
Pour en revenir au sujet, on ne peut pas comparer les Rocheuses et les Alpes. L'emprise de Bear Mountain représente un timbre poste et ne porte pas préjudice à la vastitude des Public Lands, voir en.wikipedia.org/wiki/Public_land#/media/File:US_federal_land.agencies.svg où on peut randonner, skier, camper, ramasser des champignons ... librement, mais en respectant la réglementation.

Ne cherchons pas à transposer à la situation française où l'espace sauvage est beaucoup plus réduit.

» Par zebre91, le 28.09.2020

C'est marrant, en postant cette information je n'aurai jamais imaginé ces commentaires !
Je voyais plutôt des commentaires sur le déséquipement de remontée mécanique de stations des Alpes pour leur conversion au ski de randonnée. un doux rêve...
Vous m'avez remis les pieds sur terre, c'est très bien
PS: Ma femme est fonctionnaire de mairie et ne s'est pas arrêtée ( ma contribution au point Godwin ).

» Par Fonction publique, le 29.09.2020

Je vois encore moins le rapport entre Diamond Mountains et le démontage de stations françaises pour les convertir au ski de rando fitness sécurisé.
A moins de n’y rien comprendre, on peut/doit tout de même se rendre compte que chiffre d’affaire serait divisé par 100 ou 1000.

Je suis par contre d’accord que c’était anormal de payer a 100% les fonctionnaires qui n’ont pas travaillé durant le confinement. Les collègues des services techniques étaient payé au chaud à la maison pendant que des PME du bâtiment essayaient de ne pas couler. Les recettes publiques vont diminuer car le PIB a baissé. Il aurait été judicieux d’ajuster les dépenses et donc les salaires.

» Par jc69, le 29.09.2020

JM a dit :La société accepte que mille gamins se noient dans les piscines chaque été
C'est exagéré mais c'est de l'ordre de la centaine de mémoire.
Médiatiquement sans intérêt !

» Par bobo, le 29.09.2020

Et les millions de salariés du privé "payés à ne rien faire" par l'état via le chômage partiel, on en parle ? Bah non on en parle pas, parce que c'est normal d'être solidaire, donc pour les fonctionnaires c'est pareil.
Par contre, ça serait bien de parler des fraudes au chômage partiel, au moins 250 M€. Des salariés qui bossent pendant que leur salaire est pris en charge par l'état…
M## j'ai remis une pièce dans la machine… :D

» Par Chômeur partiel, le 29.09.2020

Le chômage partiel ou les « aides » n’ont jamais été à la hauteur de 100% du salaire.
Le chômage partiel, c’est grosso modo 84-85% du net, et de mémoire des cotisations en moins.
C’est tout de même différent de payer à 100% les fonctionnaires en chômage technique. Il aurait été normal de baisser les salaires des fonctionnaires ne travaillant pas. Mais l’état et les collectivités n’ont aucun courage managériale.

Pour ma part, je suis plutôt contre ce financement à crédit des salaires privés et publics. De toutes façons on payera le coût de la pandémie. C’est juste une dette supplémentaire qui sera à payer par nos enfants. J’ai horreur de prendre des crédits pour maintenir mon niveau. Je préfère baisser mon niveau de vie et me serrer la ceinture que de payer un banquier pour acheter à crédit.

» Par JM, le 29.09.2020

@jc : je ne me souvenais plus de la valeur mais c’était une hyperbole publicitaire.

@zebre91: une différence majeure : les Rockies sont plutôt désertes, il n'y a donc pas de soucis de reconversion ou de maintien de l'emploi.

» Par B., le 29.09.2020

Ok, on parle des fonctionnaires qui ont été payés à 100% durant le confinement sans travailler. Je suis fonctionnaire, ma femme est fonctionnaire, ma belle-sœur est fonctionnaire, j'ai dans mes amis plein de fonctionnaires : aucun n'a été payé à ne rien faire. Alors je ne dis pas que ça n'a pas existé, mais je doute que ça soit une proportion énorme. Par contre, j'ai aussi dans mes proches des profs, qui ont des enfants, qui s'en sont occupés, et qui n'ont jamais eu droit au chômage partiel ou autre aménagement. Non, ils ont travaillé, en devant mettre en place de l'enseignement à distance, en gérant les familles qui galéraient, tout en gérant le suivi de cours à distance de leurs propres enfants, etc. Ça a souvent signifier travailler le soir une fois que les enfants étaient couchés, après pourtant une journée complète de boulot. Et pour ça ils ont eu... ben non, pas de prime : faire cours était leur boulot normal, ils n'ont rien fait d'extraordinaire (argument officiel utilisé par le ministère).

Ça prouve quoi ce que je dis ? Pas grand chose en effet. Mais pas moins que les c***** qui viennent profiter d'un article qui n'a rien à voir pour cracher sur les fonctionnaires. J'espère que vous les insultez aussi quand ils éduquent vos enfants, vous soignent ou réparent vos routes... au moins vous seriez cohérents. Et un dernier conseil : si vous êtes persuadés que les fonctionnaires sont des fainéants payés à rien foutre, devenez fonctionnaires ! Vous risquez d'être surpris... C'est bizarre que les concours d'enseignement aient du mal à recruter sur ce statut si envié...

» Par Hugues, le 29.09.2020

+1 avec B. et je ne suis pas fonctionnaire. C'est facile de "cracher" sur les fonctionnaires sans savoir et d'en faire des généralités. Il y a des glandeurs partout que ce soit chez les fonctionnaires comme dans le secteur privé. Par ailleurs, je ne crois pas que dans la fonction publique d'Etat comme dans la fonction publique territoriale, les fonctionnaires bénéficient d'une retraite progressive ou d'un départ anticipé à la retraite comme c'est le cas dans de nombreuses boîtes privées. Personnellement je suis parti à 55 ans et je perçois mon salaire jusqu'à ma retraite quand j'aurai tous mes trimestres à 64 ans. Si j'avais été fonctionnaire dans l'enseignement, j'aurais dû bosser jusqu'à 64 ans ! Alors, c'est qui les branleurs ???

» Par Pilator, le 01.10.2020

Au fait, c'était quoi la question ?

» Par PhR05, le 01.10.2020

le sujet, c'est : "une variante de station de sports d'hiver 20.20 : plus de remontées, plus de dameuses, plus d'enneigement artificiel, plus de retenues collinaires ou autre aménagement hydraulique mégalomaniaque ( comme faire remonter l'eau de la Durance à 850 m à Risoul 2000 ...) empreinte hébergement et accueil minimale , ETC ... ça vous dit qqchose ? bande d'accros à vos forfaits et cours de ski d'un autre siècle ... va falloir vous mettre à jour !
et par ailleurs les concours de la fonction publique sont ouverts à tout le monde, faut assumer les conséquences de ses choix, dans la vie : moniteur - gardien de la paix, il y a des bases communes, non ? mais votre rêve, c'est moniteur fonctionnaire !

» Par Monsieur hauser, le 02.10.2020

Je pense que beaucoup de gens seraient prets à payer pour une telle station ; itinéraires balisés, sécurisés. N'oubliez pas qu'il y a beaucoup de nouveaux pratiquants ne venant pas de zones montagneuses et ne pratiquant que le ski fitness (=remontée et ou descente via les pistes). J'ai des amis urbains (Parisiens, lyonnais) qui font du jogging (pardon, trail) le reste de l'année, qui sont passés du ski de piste à cette pratique ski fitness et qui apprécient cette sécurité. Aucune envie chez eux de faire du raide ou de la poudreuse , juste d'être dehors tranquille.

» Par Monsieur hauser, le 02.10.2020

Et je serai gerant d'une petite station, j'y penserai sérieusement. Je garde un jardin d'enfants, quelques pistes bleues pour les cours ESF, et je démonte le reste des remontées pour permettre le ski fitness

» Par Pou, le 02.10.2020

ça existe déjà un peu en France : Aiguilles (à voir où ils en sont).
Si j'ai bien compris / retenu : ils ont sacrifié le TS d'Aiguilles il y a plus de 10 ans pour améliorer Abriès et Ceillac (2 TSD 6 places, c'est juste hallucinant mais c'est un autre débat), tout le domaine "haut" d'aiguilles est (était ? rien trouvé sur leur site à l'instant) pour la rando (itinéraires indiqués, balisages ?) mais non sécurisée. Le bas est un espace ludique.


VTT de montagne