Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Loup y es tu ??

Loup y es tu ?? - Nature et Ecologie

 
-12
54 votes

Loup y es tu ??

Proposé par DiotPolenta le 19.02.2020, publié le 20.02.2020 :: www.ledauphine.com :: 4035 vus :: 1461 clics :: 41 commentaires :: Nature et Ecologie

La vidéo, publiée mardi 18 février sur les réseaux sociaux, a été largement partagée et commentée. Sur une séquence d’environ une minute, on peut voir ce qui ressemble fortement à un loup en train de se promener, sans crainte, dans le centre de la station de Méribel (Savoie). »

Commentaires

» Par Cyrille Marais, le 20.02.2020

Si l'homme a peur du loup, c'est qu'il n'a rien compris à la nature... débat sans fin où les actuels acteurs ont oublié que les anciens cohabitaient avec les loups, et n'avaient pas de subventions quand ce dernier faisait bon dîner ! Ils ont survécus, puisqu'on est là !

Bref, le loup est utile, comme le serpent, l'araignée, la souris, le renard, la marmotte, le chamois, l'aigle, le corbeau, la fouine, le sanglier, l'escargot, la menthe religieuse, le vers de terre, le papillon, l'abeille, le bourdon, l'éléphant, l'ours, le phoque, le caïman, le caméléon et le varan ... entre autre ... bref ... bonnes randos de près ou de loin avec le loup

» Par chouca05, le 20.02.2020

Ok avec le commentaire de Cyrille, et si on arrêtait de parler du loup ?
Je rajouterai qu'il n ' ya qu'une espèce inutile : devinez ?

» Par James, le 20.02.2020

Le loup a sa place comme tout le monde. Mais le jour où t'auras 3-4 loups à 100m de toi, tu changeras peut être d'avis. Et c'est facile de critiquer quand on connait pas grand chose.

» Par Legazier, le 20.02.2020

Dans le bouquin de Samivel "le Grand Oisans sauvage", celui-ci raconte, me semble-t-il, que les habitants de Vallouise ont fait brûler toute la forêt de Chambran pour se débarrasser des loups.
La cohabitation n'a pas toujours été facile.

» Par JM, le 20.02.2020

Et ne vous en déplaise, l'Homme fait partie de l’écosystème montagnard, en tout cas en Europe.

» Par Nemo, le 20.02.2020

@ Cyrille : Ben justement l'homme n'a pas trop bien cohabité avec le loup. La preuve il l'a sauvagement éradiqué. Malheureusement les positions extrémistes de part (négation des réelles souffrances des éleveurs qui dépassent largement les questions d'indemnisation) et d'autre (éradication aveugle du loup) nuisent à la mise en place des solutions permettant la cohabitation entre élevage et loup.

» Par p1p1, le 20.02.2020

Heu... je rappelle que le chien vient du loup donc la relation homme loup a sur certains points au moins dû bien se passer... Certains chiens sont mieux traités que des hommes !!

» Par Toy, le 21.02.2020

Que cela soit un clebard ou un loup, il n’y a pas de raison qu’il se trimballe en liberté de cette façon dans une agglomératIon. C’est trop dangereux. Ce n’est pas une question de peur mais une analyse de risque.

» Par ventus2, le 21.02.2020

@ tu oublies tous les renards qui sont en ville !!????
Et tu oublies que c est l homme qui a créé toutes ses agglomérations en pleine nature et pas le inverse !!????

» Par Toy, le 21.02.2020

Et ?
Un clebart errant ou un loup peut être dangereux. Ça n’a donc rien à faire en liberté dans une agglomération.
Les chiens de nos ancêtres n’étaient pas des gentils chien chien à mamie. C’etait des bestiaux servant à attaquer, à défendre, à alerter, à travailler.... et donc toujours des animaux pouvant être dangereux.

» Par Toy, le 21.02.2020

Je n’ai rien contre le Loup ou même les chiens. J'apprécie les deux quand ils restent à leurs places, Mais, les loups et les clebarts errants n’ont rien à faire en liberté dans une agglomération. Le bobo écolo amoureux des chiens et des loups peut les prendre chez lui. Mais, si ces bestiaux se baladent en liberté sur le trottoir de mon logement, j’exige que la collectivité fasse le ménage. Si ce n’est pas le cas, je fais le mênage moi même. La place des animaux, a fortiori potentiellement dangereux, n’est pas sur mon trottoir.

» Par Bubu, le 21.02.2020

Il a fallut 11 postes avant que l insulte suprême des abrutis "bobo ecolo" soit de sortie, on se relache sur skitour, je retourne sur le forum de jeux vidéo.com,du coup.

» Par RegisP, le 21.02.2020

"débat sans fin où les actuels acteurs ont oublié que les anciens cohabitaient avec les loups, et n'avaient pas de subventions quand ce dernier faisait bon dîner !"
- cohabitaient VS ils les tenaient à distance
- pas de subventions VS ils avaient le droit de leur tirer dessus

sur ce débat j'ai encore un doute quand j'entends dire que le loup n'attaque pas l'homme. Il y a tout de même des récits qui racontent le contraire. Ca se passe quand il fait très froid et qu'il y a plus rien à bouffer dans les bois.

Bien sûr le discours porté par ceux qui veulent absolument réintroduire le loup dit le contraire. Mais j'aimerai bien savoir sur quelles études documentées cela s'appuie.

Quelqu'un peut il nous indiquer des sources fiables ?

» Par Toy, le 21.02.2020

Le loup n’etant pas stupide, il n’attaque généralement pas l’homme et préfère les proies moins dangereuses. Mais s’il n’a rien d’autres à se mettre sous la dent, il va bien évidemment s’attaquer à des proies plus dangereuses et donc y compris l’homme.
De la même façon, je préfère acheter mon steak que d’aller tuer un loup pour manger. Mais en cas de famine, je n’aurais aucun état d’ame pour manger du chien ou du loup. C’est le plus fort qui survit.

» Par Bboy_, le 21.02.2020

@ Toy: "Un [co**ard] errant ou un [homme] peut être dangereux. Ça n’a donc rien à faire en liberté dans une agglomération". "Mais, si ces bestiaux se baladent en liberté sur le trottoir de mon logement, j’exige que la collectivité fasse le ménage. Si ce n’est pas le cas, je fais le mênage moi même. La place des animaux, a fortiori potentiellement dangereux, n’est pas sur mon trottoir."
Comme quoi la peur du loup est encore bien présente dans les esprits.
Le risque qu'un loup vous agresse sur "votre" trottoir doit être inférieur à celui de se prendre une météorite sur la tête en faisant du ski de rando.
L'incursion de loups en milieu urbanisé est rare (ex. traversée d'un jeune en phase de dispersion, opportunisme alimentaire en périphérie). Les cas d'attaque sur l'homme sont très exceptionnels et circonstanciels (ex. rage, menace sur leur progéniture - nos contrées grouillent de "proies moins dangereuses"). Quant à la combinaison des deux facteurs (attaque de loup sur l'homme en milieu urbain) ...
By the way en ce qui concerne "faire le ménage": tuer un loup est passible de 5 ans de prison. La collectivité n'est pas censée le faire non plus, le loup étant une espèce protégée e.a. en vertu de la convention de Berne. Ceci dit, en pratique, la France applique son "exception culturelle" et tue officiellement 100 loups par an via le Plan Loup. C'est le plus fort qui survit.

» Par matthieup, le 21.02.2020

Le nombre de loup en france a beaucoup évolué (son territoire aussi), pour preuve, en 2019, il y a eu 119 loups morts connus dont 94 abattus légalement et 4 braconnés.
En 2018, 78 loups morts connus
En 2017, 46 loups morts connus
http://www.cap-loup.fr/actualites/bilan-des-loups-tues/

» Par gilles, le 21.02.2020

9a me rappelle il y a 10 ans, on avait vu un loup vers Autrans au petit matin avant de partir en rando et j'avais eu l'outrecuidance de le relater sur skitour
le bordel pendant une semaine, entre les ultra-écolos qui m'expliquaient (sérieusement en plus) que j'avais condamné la pauvre bête ("faut pas dire ou tu l'a vu les chasseurs vont se pointer...) et les antiloup radicaux...
il est la , faut faire avec, et que les extrémistes des deux bords se calment un peu ça permettra de discuter vraiment de la coexistence homme-animal domestique-animal sauvage
à bon entendeur

» Par PhR05, le 21.02.2020

et allez ! encore une couche ... sur la place de l'homme et de ses activités agricoles dans la nature et sa préservation à géométrie variable ; je viens de relire (B.Fischesser) que avant d'éradiquer le loup dans les Alpes, dernier refuge après l'Europe entière, l'homme avait aussi dû le faire pour l'ours !
donc pourquoi on a pas encore réintroduit l'ours dans les Alpes ... que font les pouvoirs publics pour attirer le péquin et favoriser un développement local plus perène que ces connards d’éleveurs incapables de se réadapter ?

» Par Toy, le 21.02.2020

@Bboy
Je n’ai pas plus peur d’un loup que d’un chient errant. J’ecris simplement qu’un animal potentiellement dangereux n’a rien à faire en liberte dans une agglomération. C’est juste du simple bon sens.
C’est exactement la même chose avec des connards humains dangereux.
Donc ton clebs ou ton loup en liberté, on le vire de mon trottoir ou je m’en charge comme les anciens s’en sont charges.

» Par JM, le 21.02.2020

Pour vous détendre, je vous conseille de lire "Le Cercle des loups" de Nicholas Evans où pro et anti loups s'opposent dans le Montana fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cercle_des_loups

» Par Legazier, le 21.02.2020

ttps://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/02/14/01016-20190214ARTFIG00195-var-un-loup-au-comportement-agressif-abattu-pres-d-un-camping.php
Juste pour dire que tout peut se discuter. Que tout n'est pas si simple.

» Par e-jungle, le 21.02.2020

+1 Bboy. Merci. ("mon trottoir" : mais c'est super pathétique ça... Faudrait peut être se poser la question de sa propre contribution à la société avant "d’exiger" ou de "tuer").

Sinon, une belle lecture : "Un loup est un loup" de Michel Folco.
Je ne le mets pas dans les "ressources" du site, on n'est pas trop montagne quand même là.

» Par Toy, le 22.02.2020

Par définition, la société, et notamment un maire, se doit d’assurer, la sécurité de ces citoyens. C’est la base. Si ce n’est pas fait dans les règles, que cela soit vis à vis d’un chien errant, d’un loup errant, ou d’un humain errant foutant le bordel dans une agglomération, je n’aurais pas d’état d’ame a traiter moi même le problème si cela se passe sur mon trottoir et si la collectivité ne fait pas son boulot.
Je n’ai rien contre le loup. Mais, un loup n’a rien à faire en liberté dans une agglomération. On le vire à coups de pompes dans le cul ou le tue à coups de fusils. C’est tout.

» Par fred1040, le 22.02.2020

Gros delire alors que jusqu'à present on n'est pas sur que ce soit un loup...
Mais si ca vous fait du bien!!!

» Par Toy, le 22.02.2020

Exactement. Un gros délire de quelques écolos en mal de reconnaissance. J’ai systématiquement ecrit chien ou loup errant. C’est la même chose : c’est dangereux et n’a donc rien à faire en liberté dans une agglomération.
Les écolos n’ont pas à monter sur leurs grands chevaux pour sauver la planète alors que ce n’est pas le sujet. Ce bestiau (chien, loup, ou même chacal, tigre) n’a rien à faire en liberté dans une agglomération. Ensuite, soit il repart dans ses pénates et ne revient pas dans une agglomération, soit on prends les mesures définitives réglant le sujet. Que cela soit un chien ou un loup ne change rien. On s’en bat les couilles de tuer in chien ou un loup de plus ou de moins.

» Par Bboy, le 22.02.2020

@Matthieup: abattus "légalement", disons au vu de certaines dispositions de droit français. Le droit international (que la France a accepté de rendre applicable chez elle) ne permet pas les abattages en exécution du plan loup.

» Par Bboy, le 22.02.2020

Phr05: renseignez-vous les Alpes n'ont jamais été le dernier refuge des loups en Europe (même pas en France). Pour ne parler que d'Europe occidentale, il y a tjrs eu des loups en Italie et en Espagne, sans que cela ne provoque l'hystérie française. Cette presence existait notamment quand il ny en avait plus un dans les Alpes. Par ailleurs le loup n'a pas été réintroduit mais a recolonisé naturellement l'arc alpin au départ de l'Italie (Pas les Alpes italiennes au depart;les Appenins nettement plus au Sud, là où ils vivent depuis toujours sans grand problème de cohabitation avec l'homme).

» Par Toy, le 22.02.2020

Je dois avouer que le droit international, je m’en bas les couilles. Si un animal se baladant librement dans une agglomération peut poser des problèmes de sécurité, il faut traiter le problème. C’est de la responsabilité notamment du maire.
En conséquence, ce chien, loup, chacal (que les bobos l’appele comme il le souhaite) doit être viré ou tué. Si le maire ou la multitude d’administration ne font pas leurs boulots, ça ne me dérangera pas de sortir le fusil pour conclure le problème. Pas de chien ou de loup errant dans une agglomération.

» Par Roro-05, le 22.02.2020

@toy un analyse de risque: les voitures sont bien plus dangereux que un clebs ou un loup... ils ont rien a faire dans une village :-)

» Par Toy, le 22.02.2020

Effectivement, c’est exactement pour cette raison qu’il y a des rues sans voitures.
Mais, qu’elle est le rapport avec le fait de laisser un animal (Chine ou loup) potentiellement dangereux en liberté dans une agglomération ?
Sous couvert que les maladies cardiovasculaires et les cancers sont les premières causes de mortalité en France, on ne devrait pas interdire les meutres ? Ou les animaux dangereux en liberté dans les agglomérations ?
Arrêterez de faire une fixation pseudo écolo sur un loup (ou un chien).

» Par Toy, le 22.02.2020

Effectivement, c’est exactement pour cette raison qu’il y a des rues sans voitures.
Mais, qu’elle est le rapport avec le fait de laisser un animal (Chine ou loup) potentiellement dangereux en liberté dans une agglomération ?
Sous couvert que les maladies cardiovasculaires et les cancers sont les premières causes de mortalité en France, on ne devrait pas interdire les meutres ? Ou les animaux dangereux en liberté dans les agglomérations ?
Arrêterez de faire une fixation pseudo écolo sur un loup (ou un chien).

» Par James, le 22.02.2020

Pas surt qu'en Italie la cohabitation se passe si bien.
Allez interroger des éleveurs italien et vous verrez.

» Par Ricou73, le 23.02.2020

Je n'ai lu qu'en diagonale certains commentaires dont certains surprenants... aussi je ne peux que conseiller à tout le monde d'aller voir le merveilleux film documentaire "Marche avec les loups" au cinéma! Vous en apprendrez un peu plus sur le loup dans notre arc alpin français et notamment les raisons de ses déplacements qui l'amène parfois à traverser des villes ou villages. Bon film!

» Par Vinchy, le 24.02.2020

+1 avec Ricou, le film est vraiment bien

» Par Cyrille Marais, le 27.02.2020

http://paca.lpo.fr/blogs/pays-gapencais/2020/02/26/la-prefete-des-hautes-alpes-decrete-leradication-des-renards-roux-dans-les-hautes-alpes-en-pleine-periode-de-vacances-scolaires/

ah ben on a déjà touché le fond, mais là, on creuse encore un peu plus

» Par RegisP, le 27.02.2020

en lisant l'article de wikipedia on peut douter de la véracité du message de la non attaque des loups sur l'homme qui est véhiculé par les parcs nationaux et autres :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_de_loup_sur_l%27homme

» Par RegisP, le 27.02.2020

@Ricou73 : "Marche avec les loups" est un très beau film, mais le titre est trompeur , il marche surtout très loin derrière ...

» Par RegisP, le 27.02.2020

je vais lire ça pour en savoir plus (auteur est un historien certifié !) :
Histoire du méchant loup : 3000 attaques sur l'homme en France, XVe-XXe siècle, Paris, Fayard, 2007, 623 p. (ISBN 978-2-213-62880-6, présentation en ligne [archive]), [présentation en ligne [archive]].
Réédition augmentée : Histoire du méchant loup : la question des attaques sur l'homme en France, XVe-XXe siècle, Paris, Pluriel, coll. « Pluriel », 2016, 634 p. (ISBN 978-2-8185-0505-2).

» Par gerard mitaut, le 27.02.2020

Débat "franco français" toujours étonnant: il me semble que les animaux sauvages sont bien mieux acceptés dans les autres pays ! Je suis allé dans les rocheuses canadiennes (Banf /Jasper) où des grizzlys, autrement plus dangereux que nos loups, sont présents et protégés (c'est un parc mais ce ne sont pas des animaux de foire, ni dociles, ni apprivoisés et ni inoffensifs) mais curieusement personne, là bas, ne songe à les dézinguer....
Certes lorsqu'on y randonne, on y pense et on est pas forcemment tranquilles, mais on prend les quelques précautions indiquées sur les panneaux et on vit avec, même si cela peut représenter un danger.
Pour ma part en tous cas je n'ai pas eu envie de les voir disparaître. C'est la preuve qu'une cohabitation est possible !

» Par gerard mitaut, le 27.02.2020

Je rajouterais que de simples chiens non tenus en laisse par leurs propriétaires, sont responsables chaque année de décès humains sur l'ensemble de la planète, (bien plus que les éventuelles attaques de loups, ours, scorpions, serpents venimeux, frelons etc...) et donc on fait quoi: on les détruit tous ?

» Par Vinchy, le 27.02.2020

Et combien les bagnoles causent de morts? Combien d'accidents de la route mortelles? Bon d'accord on s'écarte un peu du sujet.
Tout le monde accepte bien le risque de se prendre une avalanche, de chuter en montagne. Franchement, le loup est-il vraiment un problème? Le risque de se faire bouffer par un loup en pleine nature? On est dans un non-débat, non? (je parle d'attaque de loups sur l'homme, sur la question des troupeaux, loin de moi l'idée de me prononcer à ce sujet)


VTT de montagne