Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Les deux plus grands glaciers des Alpes françaises pourraient avoir disparu à la fin du siècle

Les deux plus grands glaciers des Alpes françaises pourraient avoir disparu à la fin du siècle - Nature et Ecologie

 
-4
40 votes

Les deux plus grands glaciers des Alpes françaises pourraient avoir disparu à la fin du siècle

Proposé par Jer le 30.08.2019, publié le 31.08.2019 :: www.lemonde.fr :: 2814 vus :: 767 clics :: 17 commentaires :: Nature et Ecologie

Une modélisation de chercheurs montre le recul accéléré de la mer de Glace et de l’Argentière sous l’effet du réchauffement climatique. »

Commentaires

» Par Jer, le 30.08.2019

Référence : notice de l'article paru dans La Météorologie.

» Par Alfred, le 31.08.2019

Ça fera toujours des rimayes en moins à passer. En plus, c’est sympa que les paysages changent, que les voies changent et se rallongent.

» Par jjbibi, le 01.09.2019

mais des p.... de dalles lisses un peu partout à la place ....

» Par kristall, le 01.09.2019

Surtout des cristaux en pagaille....

» Par Alfred, le 02.09.2019

In fine, on s’en fout que ces glaciers reculent. Les guidos ne promeneront plus les pimpims dans des courses de neige en été. Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.
Ça fait déjà 1-2 décennies que l’automne, l’hiver et le printemps sont les meilleurs saisons pour les courses neige, glace & mixte technique.
Au pire, on fera du Rocher toute l'année ou même du VTT en hivers.

» Par leded, le 02.09.2019

Cela fait déjà 10 ans que l'on fait du VTT en hiver(s!), on ne t'as pas attendu.

» Par Alfred, le 02.09.2019

Ca fait seulement 10 ans que tu fais du VTT ? Tu dois donc être un peu d'jeuns.
En réfléchissant un minimum (vraiment pas beaucoup), tu aurais compris qu'il s'agit de faire du VTT, de l'escalade, ou bien d'autres activités, quand il n'y a pas de neige pour skier !

» Par davidg, le 02.09.2019

> Cela fait déjà 10 ans que l'on fait du VTT en hiver(s!), on ne t'as pas attendu.

depuis 1989 !

» Par Camembert, le 02.09.2019

Sans remettre en cause le réchauffement actuel, voilà ce qui se cache derrière un titre au conditionnel...

Détecter des graphiques trompeurs

Mais bon, le journal le Monde aime bien le sensationnel faute de mieux.

La vidéo citée mérite d'ailleurs d'être regardée en intégralité.
C'est de salut publique...

» Par Camenbert, le 02.09.2019

Avec un lien qui fonctionne...
https://www.youtube.com/watch?v=crTt-QIyS-o&feature=youtu.be&t=1336

» Par leded, le 02.09.2019

punaise, y'a du cérébré ici ...

» Par Stéphane.V, le 02.09.2019

Voilà ce qu'on peut lire dans la revue "La Métrologie".

Les incertitudes de ces estimations sont
liées (i) aux scénarios climatiques, (ii)
aux modèles climatiques, (iii) à la
connaissance du lit rocheux, (iv)
au modèle qui détermine les bilans
de masse et (v) à la méthode de
modélisation utilisée pour calculer
les variations d’épaisseur et de longueur.


mais aussi :

Enfin, le
modèle paramétré est un modèle
empirique qui s’appuie sur des fonctions
normalisées obtenues à partir des
observations du passé. Ces fonctions
pourraient changer dans le temps.


Ce n'est plus de la prévision, c'est de la loterie !

Bon, je pars farter mes planches !!

» Par xdo, le 03.09.2019

C'est sur qu'à la loterie, tout le monde n'a pas gagné ...

» Par Stéphane.V, le 03.09.2019

C'est sûr qu'en faisant des attaques ad hominem, le débat ne va pas beaucoup avancer...

» Par Pat, le 03.09.2019

Sans nier le réchauffement, je ne m'explique pas comment on pourrait modéliser à partir d'observations passées l'avenir des glaciers et qu'on ne puisse pas modéliser la météo des semaines à venir passé un délai de quinze jours?

» Par Etienne -H-, le 03.09.2019

La météo ce n'est pas le climat !

» Par Etienne -H-, le 03.09.2019

A écouter
https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/philosophie-de-la-transition-24-ecologie-avec-ou-sans-transition


VTT de montagne