Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Climato-scepticisme et médias : la duperie

Climato-scepticisme et médias : la duperie - Nature et Ecologie

 
+9
27 votes

Climato-scepticisme et médias : la duperie

Proposé par Nemo il y a 4 jours, publié il y a 3 jours :: www.lemonde.fr :: 1188 vus :: 332 clics :: 21 commentaires :: Nature et Ecologie

A ceux qui nous racontent que les médias sont au service du lobby totalitaire écolo ... »

Commentaires

» Par Vivagel, il y a 4 jours

Cette étude prouve une chose : les climato-sceptiques sont intéressants et vendeurs, alors que les scientifiques du climat sont juste chiants.

» Par Vivagel, il y a 4 jours

Il aurait été intéressant aussi d'étudier combien sont publiés les climato-croyants non scientifiques.

» Par cmanu, il y a 3 jours

comme je suis français vivant en france, ne parlant et ne lisant que le français et la presse française comme la majorité des français, j'aimerais bien avoir la même étude juste sur les médias français. les climatos convaincus français ne représente pas grand chose par rapport aux négationnistes américains du réchauffement, ça fausse la statistique dans le débat skitourien.

» Par Vivagel, il y a 3 jours

Comme contraire de sceptique le site www.antonyme.org/antonyme/sceptique donne :
- certain
- sûr
- convaincu
- fidèle : ? au sens religieux ?
- confiant : hum, pas trop adapté dans le contexte, vu qu'il y a plutôt de l'inquiétude
- enthousiaste : là aussi, pas trop adapté dans le contexte
- crédule : ça a un petit côté péjoratif, que j'éviterai personnellement
- fanatique : ah tiens, c'est parfois vrai
- dogmatique : un peu péjoratif aussi, mais parfois vrai
- illuminé : ha ha ha
- séide : quesaco ?
Moi je pensais que c'était croyant tout simplement, mais ce mot n'est même pas cité.
Donc finalement climato-convaincu est peut-être le bon terme.

» Par JM, il y a 3 jours

Séide : Adepte fanatique des doctrines, exécutant aveugle des volontés (d'un maître, d'un chef).

Y'en a pas mal sur France-Info ! (Et pas que dans le traitement de l'écologie/climat)

» Par Desastreux, il y a 3 jours

Merci Nemo c'est article est vraiment intéressant !

En général c'est une grande qualité que d'être sceptique... mais dans le cadre du climat on devrait plutôt parler de négationistes.

Et ces négateurs du climat sont sur-représentés dans les médias... alors qu'ils sont tous plus incompétents les uns que les autres... mais quelle misère !!!
... les scientifiques sont inaudibles alors qu'ils alertent l'opinion depuis 30 ans... pffff

La métaphore sportive est très bien trouvée !

C'est comme si on parlait tout le temps d'un club amateur sans jamais parler de l'équipe championne du monde... ça paraitrait complètement débile... et c'est pourtant ce qu'on subit avec tous ces négationnistes du climat...

» Par Jer, il y a 3 jours

Les climatosceptiques plus présents dans les médias que les scientifiques.

» Par Bonpublic, il y a 3 jours

Ah yes, ça repart

» Par Pat, il y a 3 jours

"... les scientifiques sont inaudibles alors qu'ils alertent l'opinion depuis 30 ans... "

Je ne pense pas, je trouve que nous entendons bien les scientifiques et que nous avons conscience de la chose.

Par contre les politiques eux se font bouffer par les lobbies, par la sauvegarde de l'emploi et la croissance.
Ils ne sont pas en mesure de prendre les grandes décisions impératives aujourd'hui.
Ne nous proposent que des rustines sans grands effets hormis nous lasser d'entendre parler d'écologie en nous culpabilisant sur nos voitures, par exemple, alors que les grosses pollutions sont ailleurs.

» Par Legazier, il y a 2 jours 23 heures

Excellent article...de propagande.
On peut déduire une chose, la propagande, ça marche!
Aux USA, il semble que ce soit les septiques qui ont la main mise sur les médias et les septiques ont la majorité; en France, ce sont les réchauffistes. Au fait, combien Libération et Monde qui donnent des leçons de démocratie ont ils publié d'articles "septiques"?
Sur la rigueur scientique, il est plutôt marrant de voir une photo de sainte Greta. Effectivement, quelle rigueur!
S'agissant de la terminologie "négationniste", je trouve désastreux qu'elle soit utilisée dans cette situation. Ceux qui ne pensent pas comme il faut seraient de cette engeance?
La liberté de pensée semble ne pas être une préoccupation importante dans le milieu réchauffiste.

» Par Pascal, il y a 2 jours 21 heures

Il ne s'agit pas de croire mais d'agir. Crypto-mainmise sur les media par ci, j'ai le droit de ne pas croire à la science par là, j'ai bien le droit de pinailler ce qui me dérange par devant, j'ai bien le droit d'avoir une opinion différente par derrière, le complot mondial en sus. Pendant ce temps, on constate que le climat se dérègle et que notre mode de vie y contribue largement.
Il est temps de passer à un autre système de société, pas de discuter les causes du problème.
On peut s'agacer de la communication des uns ou des autres.
Du manque d'arguments de certains, pourtant, le climat se réchauffe et cela entraîne des conséquences fatales à tous.
Alors, on se retrousse les manches, propagande ou pas !

» Par Allégresse-en-Vercors, il y a 2 jours 20 heures

Yes ! Legazier et son esprit éclairé (contrairement à vous bande de c*ns) est toujours là.

» Par Legazier, il y a 2 jours 9 heures

Allégresse...pardon, je ne savais pas que cette actualité était réservée à ceux qui pensent tous la même chose.
Difficile d'accepter les différences, n'est ce pas?
Par ailleurs, c*ns ne fait pas partie de mon langage. Le respect des autres probablement.

» Par xdo, il y a 2 jours 8 heures

On peut se poser la question : pourquoi cette différence ?
L'impact sur la vente peut être une raison mais il me semble que l'on pourrait rendre très vendeurs les articles scientifiques.
La masse suit les médias. Si les médias étaient alarmistes, l'impact sur la population serait très négatif (moral, consommation, ...).
Ce que l'on voit déjà dans la manipulation des infos météo (à fort impact sur le moral) se produit peut être dans les infos climat...

» Par cmanu, il y a 2 jours

on nous explique que le recul glaciaire est une cause du réchauffement climatique, réchauffement dont le début est placé au milieu du 19ème siècle.

alors pourquoi les glaciers ont commencé de reculer avant? par exemple, la mer de glace recule fortement depuis 1800 mais était déjà en déclin depuis 1 siècle.

comment ce fait-il qu'au milieu du 20ème siècle, les glaciers aient connu une période de croissance de 25-30 ans alors qu'il y avait un siècle que l'on balançait du gaz carbonique dans l'atmosphère? quelque chose qui est plus important que le CO2 et qu'on ne veut pas voir ou qu'on ne connait pas?

si pour cause d'idéologie on refuse de voir la réalité d'un problème, donc fausser l'énoncé, peut on trouver la bonne solution?

si on connait tout du fonctionnement du climat et des mécanismes du réchauffement, pourquoi on continu de payer des chercheurs?

à quoi ont servi les ampoules fluocompacte sinon à enrichir les fabricants en leur permettant de vendre un produit merdique très cher à la place des ampoules classique vendu presque 10 fois moins cher.

si les experts sont honnêtes et infaillibles, pourquoi en 1986 nous ont-ils certifiés que le nuage de tchernobyl avait été bloqué par les alpes? pourquoi les ruines de séchilienne qui devait s'effondrer courant 1987 sont toujours en place? pourquoi un paquet de mes cd audio qu'ont nous vendaient comme inaltérable dans les années 80 sont inaudibles? pourquoi en 2008 la majorité des experts économistes critiquaient leur rares confrères qui tiraient la sonnette d'alarme sur le risque de crise économique? on a vu le résultat en 2009!

alors si vous avez des arguments convaincants pour lever mes doutes, je suis preneur.

si le réchauffement climatique est exclusivement d'origine humaine, vous avez quoi comme solution acceptable à proposer? je vous rappelle que si vous recherchez les stats sur la consommation énergétique mondiale, que vous prenez la consommation de l'an 2000 et que vous voulez la diviser par 2, ca vous ramène à la consommation mondiale de 1965, ce qui ramené à la consommation par habitant nous ramène à 1920. un retour aux conditions de vie d'un siècle en arrière ne vas être vendeur. je vous rappelle que chaque fois qu'on veux faire du nucléaire, de l'éolien ou des barrages, il y a toujours des opposants.

» Par yves, il y a 1 jour 21 heures

+1 CMANU

Ce qui est révélateur dans cet article, confirme bien ce que Mr Badinter a dit dans un reportage, les jeunes générations sont de plus en plus ignares , de même une partie de la population.
Dire que les centrales nucléaires contribuent à l'effet de serre et qu'en 2017- 44 % disent oui , franchement ça fait peur ....
et dans les 18 à 24 ils sont 62%
Putain je comprends mieux maintenant pourquoi le classement de l'éducation scolaire est si mauvais , 25 éme ....
et peut être aussi les élites de ce pays

Le pire c'est qu'ils ont un avis certain et vont voter ......

Nota: vous remarquerez qu'a chaque journal information TV ils nous remettent un # réchauffement climatique #

» Par cmanu, il y a 1 jour 10 heures

je précise que je ne mets pas en doute qu'il y ait un réchauffement mais que je doute de l'exclusivité de l'origine humaine.

autre point qui me fait douter des affirmations des experts, on nous dit que le niveau d'équilibre des galciers se situe vers 3000m, il suffit de regarder la meije orientale pour voir qu'il y a un problème.

» Par Trump, il y a 1 jour 9 heures

Boys ! This is great to feel your amazing support !!! Don't give up, keep fighting all those fake news and stupids scientists .
Guys u are so freaking brillants , we love you.

» Par Vivagel, il y a 1 jour 9 heures

Qui est-ce qui vous fait le plus marrer :
Lui ?


Ou lui ?

» Par xdo, il y a 1 jour 2 heures

"si le réchauffement climatique est exclusivement d'origine humaine, vous avez quoi comme solution acceptable à proposer? "

Peu importe de savoir si c'est à cause de l'homme ou pas.
Ce qui est certain, c'est qu'il y a un réchauffement et qu'il va causer des catastrophes "naturelles" avec des morts.
Et que l'homme en réduisant drastiquement ses diverses pollutions pourrait en réduire l'amplitude.

La question est : fait on quelque chose ou pas ?

Sachant qu'il n'y a pas de solution efficace sans une refonte complète de notre façon de vivre à l'échelle planétaire (et ce n'est pas le fait de faire 100 kms en voiture pour aller skier qui change quelque chose).
On peut considérer que les dés sont jetés : on ne fera pas de changement radical de nos habitudes et on fera avec le changement climatique.

Tout s'arrange dans la vie ... même mal !

» Par Nemo, il y a 1 jour 1 heure

Celui qui me fait le plus marrer c'est celui qui peut pas appuyer sur le bouton rouge ...

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



VTT de montagne