Accueil > Actu > Politique et Société > Pour stopper la fuite en avant et lutter contre le réchauffement climatique

Pour stopper la fuite en avant et lutter contre le réchauffement climatique - Politique et Société

 
+56
68 votes

Pour stopper la fuite en avant et lutter contre le réchauffement climatique

Proposé par freudS le 08.04.2019, publié le 08.04.2019 :: www.pact-tarentaise.com :: 3569 vus :: 443 clics :: 39 commentaires :: Politique et Société

Bonjour,

nous lançons une initiative citoyenne en Tarentaise, qui implique finalement toutes les alpes, dans le but de faire bouger les lignes politiques de surdéveloppement actuelles, et commencer à vraiment se retrousser les manches pour lutter contre le réchauffement climatique !

Nous avons mené une investigation complète sur les nouveaux projets touristiques haut de gamme qui poussent partout en montagne et le constat est affligeant : les retombées économiques locales sont maigres et très court-termistes, l'explosion des émissions de CO2 laisse pantois et les emplois de demain sont clairement menacés en montagne.

Notre enquête se trouve ici : https://www.pact-tarentaise.com/lenquete

Si vous voulez donner plus de poids à cette initiative, n'hésitez pas à signer le PACT et à en parler autour de vous.

Merci d'avance au joli monde du ski de rando ;) »

Commentaires

» Par Grenouille, le 08.04.2019

Ah bon elle est chaude l eau?

» Par manu, le 08.04.2019

Grenouille, c'est un peu alambiqué mais j'adore !

» Par yves, le 08.04.2019

Intéressant ton travail , même si je n'adhère pas complètement ...
800 tonnes de CO2 ça fait un peu beaucoup .....
Je compte 307692 litres de mazout ....

https://www.econologie.com/emissions-co2-litre-carburant-essence-diesel-ou-gpl/

Le CO2 c'est bon pour les plantes aussi ..

» Par Ian Brossetoi, le 08.04.2019

Arrêtez d'avoir internet les gens !

Ca réchauffe la planète ! Et c'est que pour les Kommissars du peuple ;)

» Par Marc PAPET, le 09.04.2019

Sacré boulot! Bravo! J'ai signé.
Faudra aussi qu'on aborde un jour le réchauffement climatique induit par le développement exponentiel du numérique. ( Skitour en fait partie, à son petit niveau! ;-) Un article dans le Science et Vie du mois d'Avril est édifiant. "Numérique: le délire énergétique". Et là, on n'est pas sortis de l'auberge!

» Par Neu, le 09.04.2019

Il faut tout de même avoir de la peaux de saucisson devant les yeux pour se préoccuper de quelques bâtiments du club med en Tarentaise. C’est vallée pourrie avec de l’habitat low cost des années 80-90.
Le club med est déjà un peu moins pourri.

» Par engelbrecht, le 09.04.2019

Merci pour l'alerte mais on mélange un peu tout
Pourquoi les projets "haut de gamme" seraient plus nuisibles que d'autres?
Et pas de lien entre emploi et climat, dans ce cas par exemple

C'est le problème de l' écologie en France : on mélange des sujets qui tous sont importants ( climat, social, paysages, ....) mais le mix empeche d'avancer sur le climat en particulier qui est la principale menace à venir

» Par Travelbike, le 10.04.2019

Heureusement qu'il y a des gens qui ne comptent pas leurs temps et leurs efforts pour essayer d'endiguer ce suicide climatique en cours. Merci à eux.
Concernant le Club Med, oubliez leur engagement pour la planète; j'ai bossé pour eux et je peux vous dire que c'est pas leur préoccupation! Juste un peu de greenwashing...

» Par Fred, le 10.04.2019

Bien évidement que le Club Med est une entreprise et se doit donc de gagner de l'argent.

Mais l’hostellerie de luxe est tout de même autrement plus intéressant que les infâmes bunkers et autres HLM construit en Tarentaise. Pourquoi se focaliser sur le haut de gamme ? Encore quelques vert rouge jaloux de ceux ayant de l'argent ?
Le tourisme de masse est bien plus destructeur que le haut de gamme qui n'est accessible qu'à un petit nombre de personne.

» Par Skieur, le 10.04.2019

Que de commentaires de gens qui n'ont pas lu... Et qui bien sûr savent mieux que tout le monde mais ne s'engage à rien de concret. Bravo :)

Cependant... Il faudrait arrêter avec les actus anxiogènes sur skitour... On n'y parle plus DU TOUT de ski !!!

» Par Skieur, le 10.04.2019

08.04 Pour stopper la fuite en avant et lutter contre le réchauffement climatique [10]
07.04 Drone de recherche en avalanche ! [7]
30.03 Cerdagne : Huit Barcelonais piégés par des chutes de pierre, un blessé grave - 30/03/2019 - [0]
29.03 Pas de fermeture pour les antennes Météo France des Alpes [2]
Mont-Blanc : les 100 plus belles courses défigurées [23]

Et ce n'est pas si récent...

» Par G. Abitbol, le 10.04.2019

Ça donne surtout de l'espoir pour les espèces endémiques quasi éteinte, si des communistes survivent encore c'est que tout est possible !!!
J'en ai la larme à l’œil ...

» Par Guillaume, le 10.04.2019

Je suis assez effaré par les commentaires. Est ce que vous avez vu les petits complexes de 500-1000 lits type sarcelles que sont les nouveaux club meds ? Je pensais qu'en 2019, on avait un peu dépassé ce stade. Les stations elles ont été faites avec plein d'excès, mais il est peut etre temps d'arréter l'extension éternelle, de faire des choses durable, à volume constant. Bon là ce sont les chinois qui construisent à la chinoise pour faire du fric, qui vont racheter la CDA pour finir de défoncer ce qu'il y
a à défoncer, et nous on ira faire la meme chose chez eux pour faire aussi du fric pour un tout petit nombre de gens. Super. On peut aussi applaudir des 2 mains le futur ski dome de tignes ect.. Si ça vous plait de vivre dans une poubelle, moi ça n'est pas mon cas. Donc je remercie les gens qui essaient de démontrer la débilité du truc sur tout les plans. 90 % des projets d'UTN en montagne ou bord de mer devrait etre gelé, et développer le tourisme de manière exponentielle ne devrait pas etre une priorité.

» Par Fred, le 10.04.2019

Tu n’as pas dû aller souvent à Sarcelles pour comparer les séjours hauts de gammes du Club Meb avec Les Sarcelles.
On pourrait arrêter de raconter des conneries ?

» Par Tarin, le 10.04.2019

@Yves : 307692 litres de mazout ... où est le développement durable la dedans ?

@Engelbrecht : le climat est donc pour toi la principale menace à venir. Bof, vu l'économie de notre pays et le recul constant depuis 10 ans, la menace pour nos 10 prochaines années au moins, c'est bien notre éco. Enfin, le mot écologie est mis à toutes les sauces, c'est vrai, mais pour parler de réchauffement climatique, il faut aussi y insérer notre économie (et même l'économie mondiale), pour cela il vaut mieux parler de développement durable (plutôt que d'écologie qui est une science au sens éthymologique).

@Fred concernant "le haut de gamme n'est accessible qu'à un petit nombre de personne"... je ne pense pas que le PACT refuse la haut de gamme mais vois plus en terme de développement durable. De même sur un ton sarcastique (prend pas mal) : Val d'Isère à 10 300 euros le M2 si c'est pas du haut de gamme c'est quoi ? On se déplace à Courchevel (on parle des palaces? Chalet de luxes, limousines et manteau de Vison sans oublier les diamants ?). Aux Arcs ce ne sont pas vraiment les "sens dents" et "smicards" qui y viennent ;) Enfin des 4* il en existe dans toutes les stations ou villages, y compris à Pralognan, avec Lagrange Prestige :)

» Par Tarin, le 10.04.2019

Belle idée ce PACT et bien dans l'air du temps. Beaucoup de vérités et une prise de conscience. On pourrait parler des heures du passé, des erreurs notamment en laissant tomber les anciens logements dont certains ont encore des plaques en fonte pour cuisson sans parler de l'isolation etc... Parler de l'eau etc... aujourd'hui je m'interroge surtout si les élus locaux ont vraiment une possibilité d'intervenir et de rejeter des projets comme le Club Med et autres mégas projets. (je ne suis pas anti club med, j'y ai été comme client :) ). Je reçois cette semaine le magazine "La région AURA n°6". Je lis l'édito de LW Président ! Quelques extraits " Tous mobilisés pour l'écologie de demain.... la préservation de l'environnement est une priorité.... nous avons la responsabilité de transmettre a nos enfants un territoire préservé.....LA DEFENSE DE L'ENVIRONNEMENT EST DONC UNE PRIORITE POUR QU'AURA DEVIENNE LA PREMIERE REGION DECARBONNE D'EUROPE ET CELLE DE FRANCE QUI INVESTIT LE PLUS DANS SON ENVIRONNEMENT" Je m'arrête là même s'il parle aussi des énergies renouvelables. D'où je m'interroge encore... il y a t il une complicité hypocrite entre les élus ? Où sont ils déjà tous soumis au capital Chinois ? (je ne suis pas raciste !)
Last but nos least : le conseiller spécial à la promotion internationale de la région est ...... Louis Giscard d'Estaing (Club Med)... C'est quand la fin des "bulshit" ?!

» Par Patrick, le 10.04.2019

@Tarin
LW fait du "green washing". C'est de la poudre aux yeux parce que, d'un autre côté, la région AURA a un plan d'aide pour le développement économique des stations, façon fuite en avant (canons à neige, nouvelles remontées, etc)

» Par bulshit ?!, le 11.04.2019

"C'est quand la fin des "bulshit" ?!"

On peut tromper mille fois mille personnes, non, on peut tromper une fois mille personnes, mais on ne peut pas tromper mille fois mille personnes. Non, on peut tromper une fois mille personne mais on peut pas tromper mille fois une personne. Non...

bref c'est pas au programme la fin des "bulshit"

» Par henyan, le 11.04.2019

C'est ce qui nous attend du moins ceux qui seront encore là
https://fr.yahoo.com/news/glaciers-alpes-risquent-fondre-à-90-dici-2100-152809679.html

» Par le fab, le 11.04.2019

étude très intéressante balayant beaucoup d'aspects du la problématique écolo des stations de ski

» Par freudS, le 11.04.2019

Bonjour et merci pour vos nombreux commentaires !

Je réponds à quelques points :

- effectivement la consommation de fioul est énorme car les besoins en eau chaude le sont : environ 250 000 litres par an. Ce qui nous donne 800 T de C02 (pour Yves) mais ce n'est qu'une petite partie des émissions de CO2 finalement, moins de 2% du total du projet. Le transport des clients est bien le problème principal avec au minimum 40 000 Tonnes de CO2 par an pour un seul projet.

- C'est pour cela que les complexes haut de gammes sont bien plus impactant que les autres projets (au delà des services wellness importants, eux même critiquables en soit), la clientèle venant principalement d'autres continents.

- Le lien emploi/climat dans les zones touristiques de montagnes est assez clair il me semble. C'est bien une question de justice intergénérationnelle qui est en jeux ici : créer quelques emplois aujourd'hui en détruisant les emplois de demain par la fuite en avant et l'augmentation des émissions de CO2 ne me parait pas acceptable.

- Évidement les autres constructions de Tarentaise, déjà en place, sont souvent critiquables. Ce n'est pas une raison pour accepter toujours plus de destruction des paysages.

- LW fait du greenwashing en puissance, il est en tête de liste pour le prix Pinocchio ! On est dans la politique non factuelle...

- Merci pour les allusions au communisme, mais l'avenir de nos enfants dépasse les clivages politiques du 20è siècle, il est grand temps de se retrousser les manches pour construire un monde un peu moins moche pour demain, c'est ce que nous proposons de faire ici.

- Et finalement c'est bien lié au ski au sens large (pour Skieur) puisque le réchauffement impact grandement la pratique, tout particulièrement celle du ski de rando ! La saison est de plus en plus courte et les périodes de bonnes conditions sont plus sporadiques malheureusement... Heureusement, le randonneur pourra pendant encore longtemps trouver de belles petites combes de poudre ou de jolis face sud printanière pour s'adonner à son loisir favori ;)

- merci également aux commentaires bienveillant qui nous donne l'énergie de continuer à essayer de rendre le monde un peu meilleur !

Ciao et bon ski

» Par Tic-tac, le 11.04.2019

Il me semble avoir déjà entendu quelque chose sur ces problématiques je crois... Pourquoi ne pas vous associer aux associations déjà existantes ? La CIPRA (commission internationale pour la protection des Alpes) par exemple. Ou Alpine Pearls ? Ça fait quelques années qu'ils agissent.

» Par Trety, le 11.04.2019

C’est étonnant comment quelques communistes en voie de disparition mais recyclés dans guérilla verte peuvent pondre leurs œufs un peu partout.

» Par Francis, le 11.04.2019

Tiens...personne n'a encore traité l'autre de bobo... ça manque.

» Par Truc de ouf, le 12.04.2019

Il a été dit plus haut :
" ce sont les plus riches qui ont le moins d'impact"
Waouh, il y a du level encore...
Un peu de lecture pour certains, si tant soit il qu'ils savent lire, leur éviterait de passer pour des champions.
"Comment les riches détruisent la planète " de Kempf.
Sans faire de la propagande, les faits sont bien présentés

» Par Toys, le 12.04.2019

Le tourisme de masse est effectivement beaucoup plus problématique. C'est la même chose que pour les voitures qui n'étaient pas un problème quand elles n'étaient accessibles qu'à 1% de la population.

» Par Tarin, le 12.04.2019

L'impact des riches et pauvres. Je met en lien un article qui résume bien. Si on fait des recherches, les chiffres sont globalement les même. Bien la preuve que plus tu es riche, plus tu émet du CO2.

https://blogs.alternatives-economiques.fr/gadrey/2018/11/20/en-france-les-tres-riches-emettent-40-fois-plus-de-carbone-que-les-pauvres-mais-les-pauvres-paient-plus-de-4-fois-plus-de-taxe-carbone-en-de-leurs-revenus

» Par Toys, le 12.04.2019

Un riche émet bien évidemment plus de CO2 qu’un pauvre. Mais, il y a nettement moins de riches que de pauvres. cqfd

» Par Tarin, le 12.04.2019

"Mais il y a nettement moins de riches que de pauvres"... et pourtant 10% des plus riches sont responsables de 45 % des émissions mondiales de co2 !!! Ce n'est donc pas toujours la masse qui est en cause.

» Par Olivier, le 13.04.2019

Tant qu'il y aura une rentabilité économique et un cadre légal à ce type de projet, ils verront le jour, en Tarentaise ou ailleurs mais surtout en Tarentaise vu l'histoire récente de cette région (pas besoin de remonter au moyen âge). Comme ces deux points ne sont pas prêts de changer, le problème consiste plutôt à se demander comment dissuader les gens de consommer à tort et à travers ( en l'espèce en traversant l'Europe ou la planète pour skier) et comment convaincre les populations locales bénéficiaires du projet d'accepter une forme de décroissance économique. Bref, c'est un problème classique de consommation transposable à l'infini. Je suis pessimiste car tout montre dans l'histoire récente de l'humanité (on va dire depuis 1992 = sommet de Rio) que nous ne sommes pas prêts individuellement à sacrifier notre niveau de vie et notre bon plaisir pour sauver la planète de la surchauffe. Et ce que je dis concerne aussi bien les riches que les plus modestes (qui aspirent à devenir plus riches...), les skieurs de piste qui vont skier à Tignes ou à Saint Pierre de Chartreuse et les skieurs de rando qui vont skier au Japon ou en Belledonne. Bref tout le monde. Interroger sa propre responsabilité même minime sans concession, sans passer passer son temps à regarder la paille dans l'oeil du voisin, donner l'exemple à titre individuel reste le plus sûr moyen de convaincre son entourage de changer son comprtement par capillarité et in fine d'obtenir un résultat collectif.

» Par matstve, le 14.04.2019

travail complet bravo. Le problème de la tarentaise est celui de l'aménagement de toutes les vallées de montagne. Un modèle de développement et de consommation à revoir.

» Par migloo, il y a 9 jours

Le réchauffement climatique éventuel de la Tarentaise ne dépend pas des émissions de CO2 de la Tarentaise mais de celles de l'ensemble de la planète. Si on veut lutter contre les développements pharaoniques de la région il vaut mieux trouver des arguments plus crédibles que leur incidence sur la température locale.

» Par Vivagel, il y a 9 jours

"ne dépend pas des émissions de CO2 de la Tarentaise mais de celles de l'ensemble de la planète"
Auxquelles les aménagements sans fin de la Tarentaise contribuent massivement.

» Par migloo, il y a 7 jours

Sûr que +0,0001% des émissions de CO2 vont faire basculer le climat ...

» Par Sarkastic, il y a 7 jours

Sur que +0,0001% c'est pas grand chose mais c'est quand même plus que -0,0001%. C'est au niveau individuel et local de faire quelque chose. Avec le développement des stations en Chine c'est aussi beaucoup beaucoup de +0,0001 %. Mais il est moins fatiguant de ne rien faire.

» Par migloo, il y a 7 jours

Invoquer la hausse de température induite par +0.0001% de CO2 c'est ne rien faire.
Illustrer la dégradation prévisible du paysage serait déjà plus convaincant pour ceux qui sont attachés au site.

» Par Tarin, il y a 7 jours

Bah justement le pact parle de l'impact sur le paysage. Lire le point 4.3 destruction de l'environnement et des paysages :)

» Par migloo, il y a 7 jours

Justement, il ne faut pas affaiblir les bons arguments en leur ajoutant des billevesées qui tendent la perche aux adversaires.

» Par Tarin, il y a 7 jours

Bah justement, aborder le problème de la pollution des nappes phréatiques, ce ne sont pas des paroles vides de sens !!! La qualité de l'eau se dégrade. L'eau du robinet, eau des alpes, pure, c'est du passé. Je ne parle même pas des odeurs d'égouts à certains endroits sur BSM (pas spécialement agréable en faisant du kayak ou en balade). Bon je m'arrête ici sur le sujet. Bonne continuation.


VTT de montagne