Accueil > Actu > Ski de randonnée > Projet d'équipement sur la Cime de la Jasse ?

Projet d'équipement sur la Cime de la Jasse ? - Ski de randonnée

 
+25
59 votes

Projet d'équipement sur la Cime de la Jasse ?

Proposé par Lavallois le 21.01.2019, publié le 21.01.2019 :: www.laval-en-belledonne.fr :: 5036 vus :: 327 clics :: 55 commentaires :: Ski de randonnée

En parcourant le compte-rendu du dernier conseil municipal de Laval, je suis tombé sur cette information. Vous en aviez déjà entendu parler ?

=======================

Monsieur le Maire informe le conseil qu'au cours de la commission de sécurité de décembre de la SEM des téléphériques des 7 Laux, qu’il a été informé de la réactualisation d'un projet d'équipement d'un cheminement piéton sur la commune du Haut-Bréda entre le haut du télésiège du Gypaète et la Cime de la Jasse avec un fonctionnement été/hiver. Cet aménagement permettrait ainsi un accès aisé par le haut sur le vallon du Vénétier (situé sur la commune de Laval), là ou des techniques d'alpinisme sont actuellement requises pour venir depuis le nord. Selon la présentation transmise, ce projet vise à la réalisation d’une connexion entre le haut du télésiège du Gypaète et le sommet de la cime de la Jasse sur une distance d’environ 550 m et un dénivelée de 40 m. Un projet travaillé en 2012 lors du renouvellement du télésiège du Pouta a été porté à la connaissance de Monsieur le Maire et un certain nombre de membres de la SEM envisage sa réalisation. Cet aménagement prévu consiste en l’aménagement d’un sentier, la pose de mains courantes, la réalisation d’un escalier métallique, la réalisation de deux passerelles himalayennes (l’une de 15m et l’autre de 30m) et la mise en place d’une table d’orientation pour un montant total estimé des travaux de 390 000 €. Si la mise en œuvre technique est globalement définie, les objectifs de cet aménagement restent à préciser. Il est évoqué par la SEM :
o La sécurisation du domaine pour les pisteurs de la SEM lorsque l’hélicoptère ne peut pas décoller pour le déclenchement des avalanches.
o La possibilité de passage par cet itinéraire de certains groupes encadrés (guides, moniteurs...)
o Un accès plus ouvert permettant un accès à la combe du Vénétier aux free-riders et free randonneurs.
o Une volonté de diversification estivale pour le télésiège du Gypaète (randonnées d’été)
Selon le directeur de la SEM et plusieurs membres du bureau de la SEM, il n’est aucunement prévu d’aménagement (balisage, sécurisation, remontée mécanique...) dans la combe du Vénétier, ni sur le court terme, ni sur le long terme.
Au vu des informations dont il dispose, le conseil municipal exprime à la large majorité sa grande réserve sur ce projet compte tenu de l’évolution de fréquentation que provoquerait la réalisation d’un tel aménagement dans les vallons du Vénétier : risques de conflits d’usage pour les pratiquants, questions de sécurité posées par une potentielle ouverture "par le haut" de ce secteur en hiver, dénaturation de l’esprit de la pratique actuelle de la montagne sur ce secteur, gestion des stationnements..... Le conseil municipal de Laval souhaite avoir d’avantage d’éléments sur l’objectif précis d’un tel projet et sollicite la SEM T7L en ce sens afin d’être associé de très près à ces réflexions d'équipement.

»

Commentaires

» Par Jeroen, le 21.01.2019

Franchement ça serait le top : la jonction entre deux mondes, celui des randonneurs coté S et des free-machins coté N. Et en plus avec un bistro au sommet on pourra échanger autour d'une bonne bière. De toutes façon dans le Vénétier, y'a déjà plus de monde qu'en station non ?

» Par Guigui, le 22.01.2019

Il me semble que le bistrot est déjà en attente d'ouverture hivernale au habert d'Aiguebelle, non ?

» Par Jasstic, le 22.01.2019

c'est navrant .. dans ce sens, on peut aussi se questionner sur l’élargissement à la pelleteuse de l’accès au bistrot - Habert d’Aiguebelle qui a été intégralement reconstruit et agrandi.
Le Vénétier connait un pic de fréquentation certains weekends mais on peut aussi s'y trouver seul (et par beau temps ...). Dans la meme logique on peut imaginer un aménagement jusqu'à la Dent du Pra, un beau départ pour les vallons ?

» Par Monsieur hauser, le 22.01.2019

Vu le champ de bosses en effet que devient en une journée le Vénétier, ca changera pas grand chose lol
Par contre comment remontent les free riders ensuite ? Il faudra bien un télésiège sur le jas des lièvres, cool.

Et puis 390 000 € pour un truc complètement à vaches, c'est pas cher

» Par Vivagel, le 22.01.2019

C'est ballot qu'ils n'aient pas prévu une sono puissante en haut, pour rendre un peu plus conviviaux ces vallons sinistres.

» Par bibi, le 22.01.2019

D'un point de vue juridique rendre les vénétiers accessibles par le haut ferait de l'itinéraire de la jasse (avec retour sur prapout ?) une piste "de fait" non ? Et donc engagerait la commune sur sa sécurisation, d'où la circonspection du CM ?

» Par le fab, le 22.01.2019

@bibi : je ne pense pas car l'accès ne serait pas "par gravité" (40m de D+) ... le retour station non plus d'ailleurs

» Par davidg, le 22.01.2019

Tous les couloirs nord de la Jasse ainsi que la Bedina/Vallons de la Jasse jusqu a la Dent Blanche seront accessibles par gravité. Etant donné qu'ils ont déjà eu (au minimum) deux morts dans les Vallons de la Jasse, c'est une mauvaise idée de rendre tout cela accessible aux skiers lambda.

» Par pat, le 22.01.2019

et il y a le forfait freerando qui vient de sortir du coté des 7 laux.

» Par thomasb, le 22.01.2019

pourquoi voir petit ? avec deux ou trois passerelles himalayennes de bonne taille ils pourraient relier directement à Chamrousse, là il y aurait de la diversification et des accès plus ouverts !

» Par rominet, le 22.01.2019

pour compléter l'offre touristique de ces activités mascarades, je verrai bien une ou deux catapultes depuis le haut du gypaete, sur la jasse, avec initiation au base jump inversé, trés en vogue chez les bons à rien diplomés.

» Par nenessed, le 22.01.2019

Je préférerai un téléphérique à la Dent de Crolles ce serait possible... ? tellement sympa , avec sauna , bowling , des feux d'artifices , une petite coupette de champagne avant la descente...!

» Par cable, le 22.01.2019

et ça continue encore et encore

ça me fait pensé au projet de télécabine en projet à saint véran dans le queyras. encore des sommets qui vont perdre leur tranquilité et coté "sauvage".

c'est fou de vendre ces projets comme des évolutions normales, des réponses à des besoins à la mode, des sauvetages ... alors que les gens n'ont plus de sous et veulent justement aller se promener "ailleurs".

à suivre...

» Par nicom, le 22.01.2019

Vivement l'équipement du Taillefer pour concurencer belledonne !!!

» Par terre, le 22.01.2019

un complément d'info

https://www.skieur.com/actu-les-7-laux-proposent-enfin-forfait-freerando

» Par fred, le 22.01.2019

c marrant comme les randonneurs pensent que la montage leur appartient !!!! Et Non messieurs les collants louphoques à la pipette baveuse qui ont laché plus de C02( pour la fabrication des lattes en carbone 0 gramme ultra plumette) que l'electricite pour faire tourner le gypa pendant un an!!!! Mais non messieurs c'est pas à vous ce truc blan que vous voyez quand vous levez la tête au bureau quand vous êtes pas sur skitour pour racontez vos folles péripéties du matin à 4 h du mat au bout du 8 éme chamechaude!!! et non c'est pas à vous tout ça c'est à ce bon monsieur TRUPMMMMMMMP qui lui c'est sur le ventier il s'en B_ _ _ _E!! biz les collants (perso je préfére les bas !!)

» Par damsgrimp, le 22.01.2019

je vais vomir...

» Par damsgrimp, le 22.01.2019

...peut-être sur fred !
ha, toi, tu dois vraiment être un champion comme on en fait plus... enfin j’espère !
biz

» Par gilbert vial, le 22.01.2019

c'est un peu surprenant de voir des gens qui ne viennent en montagne que pour loisir et en profitant autant qu'ils peuvent (et surtout si ils ne payent pas) de tout les équipements existants
se mêler de projets qui ne les concerne pas
est ce que les gens des stations se mêlent de l'agencement des villes!!!
Chacun sont métier ...........

» Par damsgrimp, le 22.01.2019

ha, décidément ce soir on est gâté ! que du bon...

» Par Ducon, le 22.01.2019

Oui chacun son métier. Arrêtons de critiquer les milieux que nous ne cotoyons pas: les politiciens, les financiers, les amenageurs, les journalistes, les agriculteurs, les flics, ... bref n importe qui, n importe quoi.

» Par bolive, le 22.01.2019

20 commentaires, et personne n'a utilisé le terme "écolo bobo". Je suis déçu

» Par gilbert vial, le 22.01.2019

tout a fait ducon (c'est ton vrai nom?) occupe toi de ta soupe

» Par Joe cook, le 22.01.2019

Trop impatient, il allait tomber

» Par Ducon, le 22.01.2019

Ouai, qu'on s'occupe uniquement de notre soupe ! Qu'on laisse les dealers de drogues, les proxénètes, les esclavagistes, les violeurs, les terroristes, les dentistes tranquilles

» Par Gilbert Vial, le 23.01.2019

Excuse moi Ducon je me rallie à ta cause, j'avais pas su voir le vrai fond du problème, l'aménagement du sommet de la Jasse c'est encore un coup de ces salauds de dentistes REAGISSONS !

» Par bibi, le 23.01.2019

Les dentistes c'est uniquement pour les dents du pra et de bédina non ?

» Par Ducon, le 23.01.2019

Non, c'est bien moins profond que ça. C'est juste parce qu'ils font mal.

» Par Lavallois, le 23.01.2019

Gilbert, au contraire, je pense qu'on arrive à une époque ou justement chacun ne peut plus faire ce qu'il veut dans son coin, tout est trop imbriqué et les nouveaux développements doivent être réfléchis et partagés largement.
Sinon, dommage que ça parte en invective :-(

» Par Pierre, le 23.01.2019

En même temps, il s'agit juste d’aménager un peu le sentier, la sente, qui existe déjà.
On est loin de l'infrastructure lourde, voir même légère.

» Par daniel, le 23.01.2019

Tous dans le pentu !!!!
et que le meilleur gagne !!

» Par touze, le 23.01.2019

Je ne connais pas le projet mais j'imagine que pour avoir un sentier praticable et "aisé" en hiver, il faut une largeur suffisante. S'agissant plutôt d'une arête, il faudra surement gratouiller sérieusement le rocher et disposer d'un moyen d'évacuer le trop plein de neige l'hiver...
(et le dénivelée c'est pas plutôt le double ? 80m?)

» Par Cyrille Marais, le 25.01.2019

Et on fera cramer la gare, comme aux grands montêts ! smile ! ... comme ça on sera à nouveau peinards. Déjà qu'ils ont pollué la combe du Pra ... manque plus que le Belledonne Express ... Direct Font de France - Rocher Blanc. On rigole, mais ça ferait un sacré spot ! vivement qu'il n'y ait plus de pétrole !

» Par Stupidos, le 25.01.2019

Qu’elle gare ? C’est un sentier pédestre !
Toujours autant à côté de la plaque.
Prends donc tes cachetons et arrête de jouer avec le mulot. Ça fatigue ce qui te reste en neurones.

» Par Bella Donna, le 25.01.2019

Cyrille Marais :
Ce que t'en dis comme conneries chaque hiver !!!! Les années passent et ton cas ne s'améliore visiblement pas. Vivement qu'il n'y ait plus de pétrole...ben voyons !!! C'est sûr, de ton côté, t'es déjà prêt à vivre sans une goutte de pétrole et toi tu sauras tout mieux que l'ensemble de l'humanité comment te recycler et faire sans !!! Je parie que t'es contre le nucléaire aussi !! Je dis au cas où tu ne saurais pas qu'une remontée mécanique tourne grâce à un moteur électrique pendant 99,99999999% du temps et que je vois en conséquence pas trop le rapport avec le pétrole d'une hypothétique r-m qui n'est absolument pas en projet à ce jour !!! le moteur thermique, c'est juste pour un éventuel secours.
Bref,quel que soit l'année, le sujet, l'enjeu, les interlocuteurs, le moment, les circonstances, t'es égal à toi même, toujours à la masse.
T'avais pas une liste sur laquelle plancher plutôt que de venir baver sans arrêt sur ce site et jouer de surcroit les moralisateurs ?
Cela-dit, on se marre bien grâce à toi, mais bon, pas certain que ce soit très valorisant...
T'es probablement sur le podium des vainqueurs skitour pour l'ensemble de ta "carrière" de contributeur.

» Par David Z, le 26.01.2019

Petits Joueurs !
Faut poursuivre ! Et équiper l’arrête jusqu'à la dent, puis belle étoile. Avec un petit télésiège pour remonter à l'Aigleton, et tu as le + grand domaine hors piste du monde !

» Par rominet, le 26.01.2019

Heu,rappelez moi un peu: qui est donc le directeur de la SEM ?

» Par balto38, le 26.01.2019

Super

On n'a qu'à faire un cœur comme au vans

https://vimeo.com/159052489

Je ne sais même pas si c'est utile, plus personne ne fait du ski de piste. Trop cher et on s’embête sur les pistes...

Bon ski sur la super neige croûtée

a+

» Par Bob, le 26.01.2019

Il est intéressant, et inquiétant, de faire le lien avec ce forum:

http://www.skitour.fr/forum/read_85203.html

Par ailleurs, le vallon étant privé (non communal) je pense que le propriétaire doit avoir son mot à dire ? Heu, qui est donc le propriétaire du Vénétier ?

» Par Vivagel, le 27.01.2019

Et bin dites-nous, qui est le directeur de la SEM, qui est le propriétaire du Vénétier, arrêtez de jouer aux devinettes.
Où alors on fait un çacéquoi, ou plutôt un kicékéquoi.

» Par Bella Donna, le 27.01.2019

@Vivagel : Pourquoi tu veux connaître le nom du directeur de la SEM ? Tu veux son tel peut-être aussi ? Tu veux le menacer ?
Rien de plus simple, si tu cherches un peu sur le net ou si tu appelles directement la SEM7L, il devrait pouvoir te répondre et t'expliquer la maladresse de communication de la part de la commune de Laval par rapport aux intentions réelles de la SEM.
Quant au nom du proprio du vallon du Venetier, rien de plus simple aussi, tu vas en mairie et tu demandes le cadastre et le propriétaire associé à telle ou telle parcelle.

» Par Effectivement, le 27.01.2019

Il faut 30s sur Google pour trouver le DG de la SEM des 7 Laux.
Vivagel : un autre cas à côté de ses pompes.

» Par Jasstic, le 27.01.2019

Ca ne serait en effet pas très "vendeur" pour le propriétaire du Habert d'Aiguebelle qui cherche à développer son activité hivernale en direction des randonneurs d'avoir une horde de freeriders qui lui arrive dessus depuis la station ... pas très wilderness.

» Par nenessed, le 27.01.2019

@ Vivagel , tiens j'ai trouvé un nouveau pseudo pour toi "Antigel" ...!

» Par steh, le 27.01.2019

Heuresement que les collants pipettes sont une espéce récente.....sinon on n'aurait pas beaucoup de stations dans les alpes!!!! et surement il se plaindrait de pas avoir assez de routes de montages pour les amener au pieds des pentes !!!!!! à méditer !!!! (et on je parle pas des dopants dans la pipette!!!)

» Par Bella Donna, le 28.01.2019

Aussi déplaisant soit ce type d'aménagement (relativement soft par rapport à ce qui a pu se faire dans un passé pas si lointain), ceux qui viennent profiter de la montagne le we ne devraient pas oublier que les locaux sont quand même les premiers concernés (avantages comme contraintes), avant eux, et que l'avis de randonneurs, dont ils font eux même parfois partis avant d'être des locaux, leur importe peu. Que tout le monde se sente investi d'une mission de défense de la montagne...soit...ça me semble plutôt une bonne chose pour la défense de ce patrimoine commun, mais dès lors que la discussion tourne à la confiscation de l'avis des locaux....non. Je précise que je ne prêche pas forcément pour ma chapelle (Laval et Les Adrets) dans l'exemple précis.

En raisonnant par l'absurde, que diraient les citadins venant profiter de la montagne le we si on leur appliquait toutes les contraintes qu'ils appliquent aux ruraux qui sont souvent ou parfois contraints d'aller en ville :
- Tarifs de parking hallucinant à Grenoble --> Merci M. le maire (une bonne quiche de compète celui-là). Encore un qui rêve de voir tout le monde se déplacer en trottinette ou vélo électrique...
- Interdiction de circuler certains jours avec tel ou tel type de véhicule. Toujours pas digéré la fameuse pastille "vétusteté véhicule" en 2015 !!!
- Accès auto à certains centre-villes payant !!!
- Bientôt les diesels complètements interdits aux centre-villes (Paris, c'est pour très bientôt...)
- Etc...

En plus de ne bientôt plus du tout avoir de service public au service de la ruralité, alors que le rural, sur la base de revenus équivalents, paye les mêmes impôts sur le revenu que le citadin, le même citadin veut lui retirer son choix politique. Car c'est bien de cela dont il s'agit. Si le maire de Laval est d'accord sur ce projet, alors qu'il a été élu, ses électeurs ne pourront s'en prendre qu'à eux même s'ils ne sont pas d'accord, et le remercier aux élections suivantes. A priori, le projet n'est même pas sur la commune de Laval, mais sur celle des Adrets...donc s'il s'inquiète, c'est qu'il défend les intérêts de sa commune, c'est à dire les skieurs gravitaires dont il ne perçoit rien et qui vont venir perturber les skieurs randonneurs qui randonnent sur sa commune et qui constituent l'image de marque plutôt que le fond de commerce, parce qu'en terme de retombées économiques...pas sûr que le randonneur laisse beaucoup d'argent dans le coin !!! Si les 7 Laux étaient implantés sur la commune de Laval, pas sûr que le raisonnement soit le même, et vous n'en auriez probablement jamais entendu parler jusqu'à découvrir la réalisation de vos propres yeux.

Est ce que les ruraux hurlent au scandale et viennent manifester au centre ville de Grenoble pour dénoncer la débilité de certains aménagements récents au centre ville (pistes cyclables à contre-sens de voies auto mono-chaussée à sens unique !!! Bac à fleurs de partout sur d'anciennes places de parking, parking aérien à 1€/minute supplémentaire au delà d'1/2h !!! oui oui !!!). Le rural a bien compris qu'il n'était plus trop désiré en ville, où il ne fait qu'horriblement polluer et encombrer, bien qu'il soit probablement là pour dépenser à défaut de faire du tourisme. Je plains vraiment les commerçants du centre ville, qui sont visiblement une "espèce" à éliminer en plus des automobilistes, pour l'actuelle municipalité qui n'est que le reflet de la pensée citadine du bassin grenoblois actuel.

Vraiment, la défense de l'environnement mériterait de meilleurs avocats que ceux qui se font appeler les écologistes.

Pour ceux qui s'inquiètent de l'irréversibilité de certains aménagements, quand on regarde les aménagements industriels du passé dans Belledonne (je pense notamment aux mines côté Allevard et Haut Bréda), il faut vraiment s'intéresser à la chose pour distinguer aujourd'hui ce qui a pu être un aménagement colossal jusqu'à il y a un siècle !!!
Je pense qu'il ne faut donc pas trop psychoter sur la capacité qu'a la nature à reprendre ses droits très vite. Si les stations de ski devaient un jour disparaitre, d'une part je suis convaincu que le ski disparaitrait lui aussi car plus personne ne pourrait apprendre à skier (un peu comme il y a 150 ans), et d'autre part, au bout de 150 ans, tout serait par terre, oublié. Il n'y a qu'à voir la durée de vie d'un béton. Les pylônes ou autres structures métalliques peuvent être démontées relativement facilement même si ça a un coût. Je suis persuadé que ce sera fait, car dès lors, il faudra revaloriser la montagne pour ce qui lui reste, sa "sauvagerie".
L'exemple de la station de Val Pelouse dans Belledonne est tout de même plutôt encourageant. Des gens ont essayé de faire une station là haut, ça n'a pas marché. La commune concernée a décidé d'arrêter les frais à un moment donné, car elle n'avait pas les moyens de suivre. Aujourd'hui, tout est démonté sauf une cabane au sommet des pistes (et une autre en bas, mais bien pourrie...ça devrait pas traîner), et l'ensemble des terrains défrichés est en train de se reboiser. La route va faire sa vie sans être entretenue jusqu'à ne plus exister et retourner à l'état de piste forestière (pour l'exploitation du bois ???). J'ai l'impression que dans 50 ans, il faudra vraiment chercher pour trouver des traces de cette station (hormis les férus de géométrie qui s'apercevront que le terrain a été localement remodelé), et que finalement la montagne et les paysages s'en remettront très bien. Les randonneurs du coin peut-être moins, car sans l'accès routier le printemps, c'est long...

» Par Vivagel, le 28.01.2019

Que d'aigreurs se dégagent de ce dernier message !
Tu es partie prenante dans cet aménagement ? Tu as personnellement quelquechose à y gagner (financièrement s'entend) ?
Ou alors ce n'est que de la haine accumulée ? Gaffe à l'ulcère, respires par le nez. Encore mieux : randonnes à skis.

» Par rominet, le 28.01.2019

au delà de ces idées, le déficit de la SEM 7 laux accumulé depuis quelques exercices est vraiment impressionnant !allez y donc voir un peu sur leur site....

» Par Joe Cook, le 28.01.2019

Si la nature peut reprendre ses droits en 150ans, continuons à la défoncer !
Et puis ces quoi cette nouvelle mode d'opposer les "gens des villes" aux "gens de la campagne" ?

» Par doog, le 28.01.2019

Et puis ces quoi cette nouvelle mode d'opposer les "gens des villes" aux "gens de la campagne" ?
ce n'est pas une nouvelle monde....cela est aussi vieux qu'il existe ds villes et des campagnes....faut se cultiver un peu...pas que faire dans la randonnée dans des endroits sauvages sans aucune population MDR !!!!

» Par Joe Cook, le 28.01.2019

Doog, le roi du manichéisme. Choisi ton camp: bouseux ou écolo bobo.

» Par Bella Donna, le 28.01.2019

@Vivagel :
Aucun intérêt financier au 7 Laux pour ma part. De toutes façons, comme le rappelle rominet, il n'y a pas grand chose à tirer de ce domaine qui essaye juste de survivre année après année car ça permet, sans parler de faire du bénéfice, de déjà verser des salaires à des gens qui en vivent. Extraordinaire, non ? Bref, juste un avis différent du tien...
Question ski, t'inquiète pas va !!! J'en fais sûrement plus que toi, même si la crève m'a cloué au lit aujourd'hui. Aucune fierté dans tout ça, j'ai juste de la chance pour le moment d'habiter à côté de la neige et d'avoir du temps, c'est tout...

@Joe Cook :
Il n'est pas question de tout défoncer si la nature peut reprendre ses droits dans 150 ans !!! N'extrapole pas mes propos. Mais de là à sanctuariser pour ne plus rien faire, il y a un juste milieu. C'est quoi cette écologie à l'américaine où on transforme en musée des zones sans plus rien faire du tout, tout en s'autorisant à tout défoncer à côté ? Aucune logique écologique à mon sens. Si vous voulez gueuler contre des sites industriels en friche en fond de vallée qui ne sont pas démontés, il y en a plein !!! Mais personne ne dis rien étrangement. Pourquoi ? Parce que le paysage y est moins beau ? Le lieu moins charismatique ?La montagne ne constitue pas seule ce qu'on appelle la Nature, et à ce titre, je préfèrerai que les aménagements en vallée ou aux abords des villes soient plus modérés. Les impacts écologiques étaient pourtant largement équivalents à ceux en montagne.
Je cherche pas à opposer les gens des villes aux gens des campagnes (même si la tendance GJ actuelle pourrait donner raison à certaines oppositions). Je dis juste qu'il faut aussi entendre en premier lieu les locaux avant de crier au scandale. Beaucoup de ruraux travaillent en ville ou en périphérie. Donc, bouseux ou écolo bobo...c'est réducteur. Je mets d'ailleurs ça sur le compte du 2nd degré, mais...quel mépris dans ces 2 expressions utilisées de manière récurrente sur ce site (surtout écolo bobo). C'est finalement pas étonnant que les gens se mettent sur la gueule sur des rond-points ou dans des manifs depuis 2 mois.

» Par Jean, le 28.01.2019

Pour ma part, c'est le mélange des genres qui m'inquiète : entre la SEM, certains élus, les propriétaires du Vénétier, les prestataires de l'EPIC domaines skiables du Grésivaudan, on retrouve certaines personnes avec de nombreuses casquettes, qui semblent parfois peu regardante sur la légalité (reconstruction du refuge d'Aiguebelle sans autorisation d'urbanisme par exemple, quid du convoyage de personnes en chenillette pour y accéder en hiver depuis Prapoutel ?)
Ainsi, autant ouvrir largement la discussion sur cet aménagement à toute les personnes fréquentant ces espaces, du local à l'urbain ; ne laissons pas la parole qu'aux gens d'en haut.

» Par Gilbert Vial, le 28.01.2019

Mais non Jean ne soit pas inquiet ça va bien se passer

» Par Bruno, le 29.01.2019

La question n’est pas de cracher sur les stations ni de libérer les espaces de la présence humaine. Il y a des enjeux économiques liés à la station des 7 Laux , des enjeux écologiques d’un espace naturel à préserver et ceux de la pratique actuelle dans le vallon. Dans cette histoire j’ai le sentiment que l’intérêt pour la station est d’étoffer son offre hors-piste en proposant un itinéraire à l’écart du domaine (une sorte de La Grave pour les schtroumpfs) et que ceci se fera au détriment de l’espace naturel « relativement » préservé du Vénétier et des randonneurs. La question selon moi est de savoir où se trouve le bon équilibre. Pour ma part, je trouve que la station des 7 Laux offre déjà des hors-pistes intéressants et que l’espace « gravitaire » de la station pourrait encore être mieux utilisé avant de chercher à l’étendre à d’autres vallons d’autant plus que l’intérêt du Vénétier pour un free-rider est très limité en raison des nombreux replats du vallon, il fera un virage dans la première pente et un autre sous les lacs… Même si le Vénétier est un vallon très fréquenté, on changera complètement d’échelle avec un accès depuis les 7 Laux. J’ai le sentiment que de ce type d’investissement ne servira qu’à exacerber la concurrence entre les stations (sur le mode c’est moi qui ai la plus grosse Cime, c’est moi qui ai les plus gros domaines) et s’inscrit dans une vision à court terme ou les investissements sont difficilement amortis et rendent le ski en station de plus en plus couteux et réservé à une clientèle qui en a les moyens. Il a aussi, comme mentionné ci-dessus, des inquiétudes à avoir sur les multiples casquettes de certaines personnes peu scrupuleuses, ce qui questionne aussi sur l’objectif de cet aménagement.


VTT de montagne