Accueil > Actu > Divers > Sauvetage spectaculaire en hélico

Sauvetage spectaculaire en hélico - Divers

 
+17
51 votes

Sauvetage spectaculaire en hélico

Proposé par DiotPolenta le 15.01.2019, publié le 16.01.2019 :: www.bfmtv.com :: 2749 vus :: 1164 clics :: 14 commentaires :: Divers

Le 2 janvier, un groupe de 6 personnes part en randonnée. L'une d'entre elles se blesse au genou. Le peloton de gendarmerie est appelé et son intervention filmée par une des personnes du groupe puis diffusée sur les réseaux sociaux pour rendre hommage aux sauveteurs. »

Commentaires

» Par Cyrille Marais, le 17.01.2019

Ca fait 60 ans que le PG assure des acrobaties comme celle là ... il n'y a rien d'original même si c'est toujours spectaculaire et délicat.
En paroi, c'est encore plus impressionnant et risqué car l'hélico ne peut pas translater se serait ce que de 50 cm parfois ... Là, il y a une marge avant que les pales touchent la neige ... regardez bien ! mais le buzz, c'est le buzzz ... à celui qui fera la vidéo la plus buzzante ! comme d'hab ...

» Par Bubu, le 17.01.2019

Cyril il sert à quoi ton commentaire ?

» Par jlb, le 17.01.2019

Bubu, il a raison Cyrille !
Il y a eu un article sur le Daubé, ou le type qui a filmé ce fait volontiers péter la cerise par le biais de cette vidéo !!!
Pour la performance du pilote et du matos, rien de bien extraordinaire effectivement ...Il manœuvre son hélico comme moi avec ma 4l ...

» Par Olivier, le 17.01.2019

Non un hélicoptère n'est pas une 4L.
Evoluer dans les 3 dimensions n'est pas si simple que dans 2.
Merci aux pros du PGHM

» Par Etienne -H-, le 17.01.2019

A noter que le PGHM n'a pas d'hélico et encore moins de pilote.
Les pilotes hélico du secours (forces aériennes de gendarmerie et Sécurité Civile), réalisent quotidiennement ces manœuvres de haut niveau.

» Par jlb, le 17.01.2019

Yes Olivier ! Je voulais simplement exprimer la dextérité du chauffeur !
Bien sûr merci aux PG !
Et aussi d'une manière générale aux pros du Maintient de l'Ordre qui attaquent malheureusement leurs saison II ...

» Par nicom, le 17.01.2019

De toute façon cyrille tu es un blasé de la vie qui vient polémiquer là où il n'y a pas lieu... J'ai vu la vidéo du gars et je sais même pas qui c'est, donc pas sûr qu'il puisse monter une chaine youtube pour faire rentrer de l'argent...vous voyez toujours le mal partout
C'est sympas de parler des secouristes et pilotes d'hélico qui risque leur vie et pour la plupart des personnes des images comme celle là sont impressionnantes. En paroi c'est encore plus impressionnant comme tu dis, mais pour un néophyte qui lit le daubé ça change pas grand chose.
Merci aux secouristes et j'espère ne jamais vous croiser pour un sauvetage en montagne ! ;-)

» Par Yoann-51, le 17.01.2019

Mais si il faut les croiser, tu verras en plus que malgré des compétences et un bagage technique hors norme, ils sont d'avoir le melon.
Alors certes faire ce genre de manœuvre pour un pilote relève de la routine mais c'est bien de un petit coup de projecteur sur leur travail.
Ici il y a bien des types qui postent une fois par semaine la montée à la croix de Chamrousse pourtant c'est de la routine aussi.

» Par nenessed, le 18.01.2019

@nicom:: C'est sympas de parler des secouristes et pilotes d'hélico qui risque leur vie et pour la plupart des personnes des images comme celle là sont impressionnantes. En paroi c'est encore plus impressionnant comme tu dis, mais pour un néophyte qui lit le daubé ça change pas grand chose.

En même temps c'est un métier qu'ils ont choisi , ils aiment l'adrénaline ...alors il faut arrêter de pleurnicher sur leurs conditions de travail...les mineurs par exemple qui risquent leur vie tous les jours on en parle pas ...mon père l'était , il ne s'est jamais plaint !

» Par nicom, le 18.01.2019

@nenessed : mon grand père l'était aussi mineur... mon père a travaillé dans une usine ou c'était plein d'amiante et il passe des visite tous les ans pour voir si il a pas la silicose... on s'en fiche de la vie de ma famille comme de la tienne, et de ma vie aussi. C'est marrant comme un petit post peut déchainer des critiques que j'assimile à de la jalousie.
Je ne compare les catégories de travail et je ne crois pas que les secouristes se plaignent, ils s'en foutent peut être de passer en vidéo dans le daubé. Ca n'empêche qu'on peut leur dire merci? non?

» Par DiotPolenta, le 18.01.2019

Je suis assez surpris par la teneur des propos pour un article somme toute très banale.
Je voulais simplement mettre un coup de projo sur une profession à laquelle on pense seulement quand on en a besoin.
Dommage que certains y voient du buzzzz, surtout venant de toi Cyrille...

» Par Toy, le 19.01.2019

Le Marais est toujours autant à la ramassse.
C’est à se demander si la pratique du ski de rando n’endommage pas les neurones.

» Par Toy, le 19.01.2019

Il faut prendre un peu d’iode.

» Par Thierry Basset, le 27.01.2019

Bonjour à tous.
Je suis le Président du Groupement Français de l'Hélicoptère (GFH) et vice président de l'Union Française de l'Hélicoptère. J'ai déjà eu l'occasion de faire ici un commentaire il y a trois ans (avril 2016) au sujet de l'exploitation de drones en montagne.
Pour continuer de pratiquer la rando malgré mon âge (bien plus épisodiquement que vous tous malheureusement), je suis viscéralement attaché à ce formidable environnement qu'est la montagne et continue de le pratiquer été et hiver ... Mais là n'est pas le sujet aujourd'hui.
J'ai volontairement "laissé retomber le soufflet" avant de m'exprimer ici. Je ne voulais évidemment pas m'associer au "buzz" ambiant.

La manœuvre effectuée, un appui patin avant, est un classique sur des terrains à fort dévers.
Il ne s'agit donc pas, comme on a pu le lire ici ou là, d'un exploit particulier. Pour autant, elle nécessite un réel entraînement que nos collègues de la gendarmerie ou de la sécurité civile pratiquent régulièrement au cours de leur formation en montagne et après ...

Vous avez donc raison dans vos commentaires.

Permettez moi cependant de pondérer certaines considérations.
Si les pilotes ont effectivement choisi leur métier, ils ne choisissent ni le risque, ni n'attendent la décharge d'adrénaline.
Simplement, ils ne sont pas très adeptes du principe de précaution. Ils ont, à la place, une réelle et sérieuse analyse du risque.
Si le pilote a préféré ce mode d'intervention c'est donc en ayant pris en compte tous les facteurs connus par lui, depuis la pente, bien sur, jusqu'à la vitesse et le sens du vent, en passant par la qualité probable de la neige, et d'autres facteurs qu'il serait trop long d'énumérer ici.

Je le redis, paraphrasant ainsi Sikorsky, "l'hélicoptère est la seule machine qui a sauvé plus de vies qu'elle n'en a détruites". Belle déclaration fondant le sauvetage, au fond !

C'est au service de cette cause que se sont placés les pilotes pratiquant le secours en montagne (quel que soit leur statut, militaire ou civil ou leur passé).
Il n'y a aucun doute à cet égard...
Et il n'y a aucun place pour les héros dans nos pratiques.
S'ils le deviennent c'est sans l'avoir attendu ni cherché.

En résumé, d'une certaine façon, je suis heureux de ce coup de projecteur sur un des métiers de ce que nous appelons les "voilures tournantes", d'une autre, je déplore qu'il ait été dit parfois (pas nécessairement ici) que cette intervention était exceptionnelle.
Ce qui en fait la qualité, c'est justement qu'elle ne l'était pas.
Vous tous, pratiquants de la montagne, devez être absolument convaincus qu'en cas d'accident dont vous seriez victime, un équipage compétent, entraîné et sérieux sera là pour vous. Et vous serez sans doute rassurés de savoir qu'il ne s'agit pas d'un héro ou d'un "casse-cou" mais qu'il fait partie d'un corps où tous sont d'égales compétences.

Amitié à tous


VTT de montagne