Accueil > Actu > Ski de randonnée > Avec le renouvellement du public, la pratique du ski de randonnée a évolué vers les pistes

Avec le renouvellement du public, la pratique du ski de randonnée a évolué vers les pistes - Ski de randonnée

 
+9
25 votes

Avec le renouvellement du public, la pratique du ski de randonnée a évolué vers les pistes

Proposé par sammos99 le 22.11.2018, publié le 22.11.2018 :: www.montagnes-magazine.com :: 3102 vus :: 1266 clics :: 12 commentaires :: Ski de randonnée

Enseignante chercheuse au sein de L’Université Savoie Mont Blanc, Dominique Kreziak, travaille notamment sur la question des détournements d’usage, dans les pratiques de montagne. Elle faisait partie des intervenants de la journée de réflexion organisée début novembre, sur la thématique « Quand le ski de randonnée brouille les pistes », et revient pour Montagnes Magazine sur l’évolution de la pratique, en, et hors station.
»

Commentaires

» Par Lilian, le 22.11.2018

Joeren il faudra donc changer le logo :
--> Skitour : 100% ski rando [u]hors station[/u]

» Par equalizer, le 22.11.2018

la comparaison entre le ski de rando et l'escalade est déplacée: l'escalade se pratiquait en extérieur avant de se pratiquer en salle pour s'entrainer ou en compétition ou en loisir!!

» Par xdo, le 23.11.2018

Skitour : 100% ski rando hors station
certes,
mais alors le site va perdre 80% de sa fréquentation ....

» Par ski, le 23.11.2018

et la mixité des deux pratiques n'est pas possible? Les personnes qui vont faire des montées en station peuvent aussi aller en montagne ... et y vont peut-être même plus que les autres. La station pour s'entrainer, y aller le soir tard ou le matin reste quand même très pratique et le sport reste le même.
Stop à ranger tout le monde dans des cases !!!

» Par balto38, le 23.11.2018

TB Ski

En plus pour aller dans le sud Belledonne on est obliger de passer par les pistes. On est dans quelle case si les pistes sont fermées à cause de la météo et que l'on passe ?????
Bon demain on va aller en station fermée hors piste +++++

» Par balto38, le 23.11.2018

Encore me

A mon avis ce n'est pas un pb de renouvellement du public, car il y a plus ''''d'anciens'' à coté des pistes que into the wild....

a+

» Par neness, le 24.11.2018

D'accord avec un des commentaires les écoles d'escalades se pratiquaient souvent dans d'anciennes carrières maintenant la mode ce sont les salles , plus près des agglomérations !
Quand à la randonnée oui c'est une solution facile en station surtout en début et fin de saison !
Globalement beaucoup recherchent rapidité , facilité , sécurité ,pour un rendement maximum...!

» Par Francis, le 25.11.2018

Sérieux, il y a des 'chercheurs' qui travaillent sur ce sujet ?

» Par Vivagel, le 26.11.2018

Oui, c'est des chercheurs, pas des trouveurs.

» Par strakam, le 26.11.2018

Tant que les chercheurs ne détournent pas les montagnes, et qu'on pourra sortir les planches un peu partout sans gêner des free rideurs aguerris dans certaines combes proches des stations ou, croiser d'autres randonneurs en quête de beaux paysages vierges et sauvages, tout va bien. S'il faut payer par contre comme pour certains parcours en raquettes ou en skating alors ce sera clairement un détournement d'usage des stations sous prétexte de vouloir s'ouvrir à d'autres pratiques!

» Par Serge, le 29.11.2018

L'article est bien creux. J'ose espérer que ce chercheur, financé par nos impôts et taxes, fait mieux que ces quelques lignes.

» Par gb_chambery, le 05.12.2018

Et bien moi je trouve son analyse très bonne !

Elle ne juge pas mais met en avant l'évolution des pratiques.

Et si effectivement des chercheurs travaillent sur d'autres sujets moins impérieux que le cancer, c'est par exemple pour appuyer des associations de protection de la nature sur les conséquences de ces nouvelles pratiques sur notre environnement...


VTT de montagne