Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Refroidissement en vue d'après la NASA!

Refroidissement en vue d'après la NASA! - Nature et Ecologie

 
+5
73 votes

Refroidissement en vue d'après la NASA!

Proposé par tophe42 le 14.11.2018, publié le 15.11.2018 :: www.iceagenow.info :: 4112 vus :: 1014 clics :: 94 commentaires :: Nature et Ecologie

«Le soleil entre dans l'une des minima solaires les plus profondes de l'ère spatiale», écrivait le Dr Tony Phillips il y a six semaines à peine, le 27 septembre 2018.

Les taches solaires ont été absentes pendant la majeure partie de 2018 et la haute atmosphère de la Terre réagit, a déclaré Phillips, rédacteur en chef de spaceweather.com. »

Commentaires

» Par Jer, le 14.11.2018

Pas si facile à interpréter, cette affaire. Il y a eu des minima vers 2010, 1997, 1987, etc., ça n'a pas empêché la température moyenne de l'atmosphère de continuer à monter. Bien sûr, si on arrête la courbe au niveau du minimum attendu, on peut toujours imaginer que cette fois, ça va continuer à baisser. « Ça » quoi, au fait ?

» Par Cyrille Marais, le 15.11.2018

yo, tirer des plans sur la comète avec 80 années de recul ... bizarre

de plus, j'ai lu il y a quelques temps que le soleil est plus chaud comparé à la période du cambrien ...

de tte façon, il va continuer à chauffer, peut être des périodes de glaciations vont revenir ... mais l'échelle est plutôt de 100 000 à 500 000 ans ... alors, nos calculs sur 100 ans font rigoler les étoiles ! ... et dans quelques milliards d'années, ça va chauffer grave ! si on est encore là, nous serons des toasts grillés !

» Par Zen, le 15.11.2018

"yo, tirer des plans sur la comète avec 80 années de recul ... bizarre"

Ce n'est pas ce qu'on fait déjà avec le réchauffement, non ?!

» Par Eric, le 15.11.2018

Le mini du cylcle solair des +/- 10 ans est toujours bon à prendre, souvenez vous de l'hiver 2008/2009 & 2009/2010!!

» Par Joël, le 15.11.2018

Il ne s'agit pas juste de minima correspond à cycle solaire normal de 10 ans en moyenne mais à un grand minimum qui à lieu tous les 400 ou 500 ans. Le dernier minima de ce type connu est la période dite du "minimum de Maunder" ou le nombre de tache solaire observable par ans (certes avec les moyens de l'époque) était tombé à 0. Période qui correspond au Petit Âge glaciaire, donc rien ne dit que dans les 50 ou 100 ans qui vienne ont ait pas effectivement un refroidissement général.

» Par Jeff, le 15.11.2018

Info similaire

actu.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2015-07-17/vers-un-age-glaciaire-en-2030-que-faut-il-croire-28423

Selon l’étude britannique, les causes de cette diminution de l’intensité solaire sont liées aux vagues magnétiques qui régissent les cycles du soleil (effet dynamo). Ces cycles sont nombreux, les plus immédiats étant le cycle de 11 ans et le cycle de 200 ans. Pour ces prochaines décennies, les deux vagues magnétiques du soleil vont se désynchroniser, induisant alors la baisse d’activité. La diminution serait rapide en vue du cycle 25 (minimum en 2022) puis s’accentuerait encore lors du cycle 26 (décennie 2030-2040).

Âge glaciaire en perspective ?

Au vu de cette étude, les médias ont rapidement corrélé cette prévision de baisse d’activité solaire a ce qui s’était produit entre le 17ème et le 18ème siècle : à savoir un petit âge glaciaire, d’où les titres apparus cette semaine : « vers une mini glaciation en 2030 » (citation). Pourtant, l’étude britannique en question n’évoque à aucun moment cette possibilité, indiquant seulement que les conditions solaires seraient celles observées lors du Petit Âge glaciaire. Cette nuance a son importance.

» Par raphi73, le 15.11.2018

Ok..On peut continuer a cramer du gazoil, pas de soucis pour les neiges futures..YES...

» Par corsica, le 15.11.2018

Encore un qui fait le jeu de la taxation des carburants pour payer le budget de l'état et de l'endettement publique (voulu) sous couvert d'écologie ...lire le livre ; "l'innocence du carbone" de Gervais...

» Par Laurent Wauquiez, le 15.11.2018

Je vous l'avais bien dit !!!!

» Par Tarin, le 16.11.2018

Intéressant. En faisant des recherches on trouve plusieurs articles surtout en 2015 et un peu moins après. Cela ne contrerai pas vraiment le réchauffement climatique, par contre les hivers pourraient être très froids. Je pense qu'il ne faut pas prendre cela à la légère néanmoins. Souvenez vous cet hiver, le "Paris Moscou" qui avait duré quelques jours... mais il fallait faire attention à la conso électrique etc. Alors avec des hivers plus froids et plus long que maintenant, cela pourrait engendrer de grosses difficultés chez nous. Après qui vivra, verra :)

» Par Albert, le 16.11.2018

Et pour les non anglophones, mis à part le graphique, pas de traduction ? Merci

» Par Jacques_F, le 16.11.2018

@ Albert
Utilises Google traduction pour firefox
addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/google-translator-for-firefox/

Ou pour Chrome
support.google.com/chrome/answer/173424?co=GENIE.Platform%3DAndroid&hl=fr

» Par Jacques_F, le 16.11.2018

Info similaire en français datant de 2015

actu.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2015-07-17/vers-un-age-glaciaire-en-2030-que-faut-il-croire-28423

Selon l’étude britannique, les causes de cette diminution de l’intensité solaire sont liées aux vagues magnétiques qui régissent les cycles du soleil (effet dynamo). Ces cycles sont nombreux, les plus immédiats étant le cycle de 11 ans et le cycle de 200 ans. Pour ces prochaines décennies, les deux vagues magnétiques du soleil vont se désynchroniser, induisant alors la baisse d’activité. La diminution serait rapide en vue du cycle 25 (minimum en 2022) puis s’accentuerait encore lors du cycle 26 (décennie 2030-2040).

Au vu de cette étude, les médias ont rapidement corrélé cette prévision de baisse d’activité solaire a ce qui s’était produit entre le 17ème et le 18ème siècle : à savoir un petit âge glaciaire, d’où les titres apparus cette semaine : « vers une mini glaciation en 2030 » (citation). Pourtant, l’étude britannique en question n’évoque à aucun moment cette possibilité, indiquant seulement que les conditions solaires seraient celles observées lors du Petit Âge glaciaire. Cette nuance a son importance

» Par Le ded, le 17.11.2018

Intéressant à lire, la synthèse des climato-sceptiques:
https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

» Par Aurélien B..., le 17.11.2018

Justement, puisque le site mis en ligne est climato-sceptique, il faut rappeler que c'est une vieille technique des climato-sceptiques (qui représentent au passage moins de 3% de la communauté scientifique, la plupart non climatologues) : faire croire au citoyen lambda que les climatologues sont tellement bêtes qu'ils n'ont même pas pensé à inclure les variations naturelles dans leurs modèles d'évolution (passée et future) du climat.
Sauf que, bien entendu, ces variations naturelles du climat (dont le rayonnement solaire représente une part importante) sont prises en compte dans les modèles. C'est justement ce qui est préoccupant : l'intensité solaire est en baisse depuis les années 1980, alors que la température a fortement augmenté depuis, ce qui tend à prouver que le renforcement de l'effet de serre est d'autant plus responsable de ce réchauffement. Actuellement, la baisse du rayonnement modère le réchauffement, qui sans cela serait pire que celui constaté.
Quant à l'avenir, les évolutions du rayonnement sont évidemment prises en compte dans les scénarios du GIEC, mais aucun jusqu'à présent ne montre que le phénomène suffirait à contrebalancer durablement l'effet de serre au point d'entraîner une baisse de température.
Une fois de plus, chacun est libre de penser que la communauté scientifique des climatologues est composée en très large majorité d'abrutis, mais le minimum est de se confronter à ce qu'ils disent et écrivent. Ce que ne fait visiblement pas le site mis en ligne.

» Par geodfroy de Richelieu, le 17.11.2018

Climato-sceptique ça veut rien dire...nous savons très peu de chose sur le climat, il faut être humble pour le reconnaitre...les modèles d'évolutions des (climato-lobbistes) scientifiques gouvernementaux sont loin d'être au point...si nous les faisions fonctionner en marche arrière (vers le passé), ils sont également ds les choux...Mais quelle aubaine pour la finance de créer de nouveaux impôts à base de réchauffement anthropique! l'écologie est elle en train d'être récuperer par le Capital...?Culpabiliser le peuple ne suffira pas! les gilets jaune sont dans la rue!

» Par legazier, le 17.11.2018

Bien d'accord avec Geodfroy.
Rabaisser les gens qui ne pensent pas comme le GIEC et la communauté écolo-médiatique en les traitant de "climat-septiques +ou-manipulateurs"empêche le débat serein.
Les certitudes sur les responsabilités de l'activité humaine, (car c'est là le vrai point d'achoppement) qu'on nous rabâche sont pénibles et avoir un bon refroidissement aurait au moins le mérite de ralentir la propagande.

» Par Aurélien B..., le 18.11.2018

"Propagande", "manipulateurs", "climato-lobbistes", "scientifiques gouvernementaux"... c'est vrai que vous utilisez des termes qui permettent un "débat serein", alors que les autres utilisent des termes qui "ne veulent rien dire". No comment.

» Par francesco38, le 18.11.2018

Bonjour,

Dans cette article, on ne nous dit pas tout ou en tout cas quelques précisions sont omises. Quand on lit attentivement l'article source (https://spaceweatherarchive.com/2018/09/27/the-chill-of-solar-minimum/), on se rend compte que c'est uniquement la très haute atmosphère qui se réchauffe (la thermosphère) mais cela ne se produit pas à la surface de la terre...

D'ailleurs les modèles climatiques prennent très bien en compte les cycles solaires, et il semble que la participation anthropique (réchauffement) est nettement plus importante que le léger refroidissement qui devrait déjà être en cours depuis quelques décennies... Au lieu d'un refroidissement, on observe un réchauffement rapide, c'est dire l'ampleur du problème !

» Par legazier, le 18.11.2018

Aurélien B,
je ne reconnais qu'un seul terme parmi ceux que vous semblez me prêter, celui de "propagande". Alors oui, vous avez raison.
Toutefois, à ma décharge, c'est bien ce qui se passe au quotidien à la radio, dans les journaux, et, à l'école...

» Par gregeusz, le 18.11.2018

propagande ou information?

» Par ludo, le 18.11.2018

On culpabilise déjà ceux qui n'ont rien de polluer....quelle propagande immonde, quant-on sait que les médias appartiennent aux oligarches, donc le capital....Depuis quand le capital se soucie de l'environnement? ça sent la pisse cette histoire d'écologie de marché qui sert de sombres intérets...

» Par legazier, le 18.11.2018

gregeusz,
information pour les uns, propagande pour les autres.
Même dans les régimes les plus caricaturaux, il y en a qui y croit.
Mais regarde la définition du mot dans un dictionnaire...

» Par aaurouss, le 18.11.2018

legazier, la communauté écolo-médiatique dont vous parlez n'est que fiction. La raison est évidente : l'écologie tout le monde s'en fout. Au mieux ça fait 5 minutes à la fin d'un 20h de France 2 tous les deux mois. D'ailleurs tous les gens comme moi qui s'intéressent à "l'écologie" le déplorent et vous le diront : le sujet ne fait pas recette, la majorité des gens étant au mieux dans le déni, au pire assument clairement ne pas vouloir remettre en cause leur mode de vie (regardez les gens en jaunes ce weekend), ou encore pire, comme vous, accusent les scientifiques de nous manipuler.

Vous parlez de débat serein, mais en réalité c'est la dernière chose que les gens comme vous veulent. D'abord parce que si on est un peu humble, ça commence par avouer que ni vous ni moi (étant pourtant un scientifique) ne sommes compétents pour parler du climat. Les gens avouent bien volontiers être dépassés sur tout un tas de sujet, par contre quand il s'agit du climat, tout le monde se prend pour un climatologue.
Ensuite, si on va dans le fond des choses, on commence par lire les résumés (au moins) des rapports du GIEC. C'est là que vous vous apercevrez que les climatologues ne font ni progagande, ni même n'affichent des certitudes. Ils utilisent au mieux des expressions comme ça "il est très fortement probable que...ces anomalies soient d'origine humaine". Etc.

Enfin, si vous avez assez de matière grise, je vous propose un lien ci-dessous vers une étude intéressante. C'est un article qui fait le bilan d'innombrables articles dans le domaine, et qui s'attache à estimer le consensus des spécialistes quand à savoir si c'est l'homme a sa part de responsabilité dans le réchauffement climatique. En gros, c'est une étude sur les études, et qui inclue les scientifiques dit "climato-sceptiques". La conclusion est que le consensus est de 97% sur la responsabilité de l'Homme dans le changement climatique :

http://iopscience.iop.org/article/10.1088/1748-9326/11/4/048002

» Par aaurouss, le 18.11.2018

Alors direz-vous peut-être : pourquoi ne pas croire les 3% ?

Imaginez qu'un jour vous ayez les symptômes d'un cancer (je ne vous le souhaite surtout pas évidemment), et vous décidez d'aller consulter un grand nombre de cancérologues différents. 97% vous disent que oui, vous avez un cancer. 3% vous disent que non. Qui choisissez-vous de croire ? Les 97% évidemment, et vous commencez à vous soigner.
C'est pareil avec le climat !

» Par aaurouss, le 18.11.2018

Désolé pour les pavés, mais j'en ai ras-le-bol de lire les climato-sceptiques sur ce site. Ces gens mèneront les êtres-vivants à leur perte.

» Par Tarin, le 18.11.2018

M'enfin la Nasa ne remet nullement en cause le réchauffement climatique. Mais le titre induit en erreur en parlant de refroidissement. Par contre comme dit plus haut, le Giec en a tenu compte. En faisant recherches on peut ainsi lire que durant cette période de refroidissement, si elle se confirme, la température globale sur terre baiserait de 0,3 degrés.....On parlerait alors d'inflexion du réchauffement durant cette petite glaciation d'environ 15 ans. Le réchauffement repartirai ensuite à la hausse.

» Par aaurouss, le 19.11.2018

Je ne parlais pas du titre de l'actu, mais des commentaires affligeants de certaines personnes

» Par ségolène, le 19.11.2018

La climatologie c'est comme l'égyptologie, tout le monde croit savoir, en fait on sait rien ou très peu de chose...
En attendant avec la taxe carbone, ils sont en train de nous pondre l'impôt suprême: "l'impôt sur l'air qu'on respire"
Arnaque de plus pour nous faire les poches, un peu comme les radars qui" sauvent des vies"...le pognon, toujours & encore...ça n'a pas changé, et les écolos mainstream servent la soupe médiatique...!

» Par aaurouss, le 19.11.2018

On a aucunement parlé de taxe ici ! A croire que les 2 derniers commentateurs ont des tocs !
Les écolos ne sont absolument pas mainstream, ils ne sont ni entendus, ni pris au sérieux, ni médiatisés. Le mainstream, c'est vos réactions de base qui consistent à dire "touchez pas à ma bagnole"... On a donc bien compris qui sont véritablement les enfants de 5 ans ;)

» Par aaurou, le 19.11.2018

Encore une fois, je ne vois aucun argument...?

» Par aaurous, le 19.11.2018

Parce que je ne lis rien ici qui vous donne le moindre début de crédibilité...

» Par Prêt pour le changement, le 19.11.2018

Skitour, le repère des réactionnaires montagnards, qui l'eut crût ! Moi, ma bagnole, mes sous. Ce qui rassure, c'est que vous serez les premiers à disparaître quand les changements s'amplifieront car incapable de vous adaptez : c'est l'exemple même des gilets jaunes, l'ancien monde.

» Par Prêt pour le changement, le 19.11.2018

Ce qui nous attend

» Par Noé, le 19.11.2018

@ Prêt pour le changement:
Tu le sais pas ce qui nous attend...
Si tu habitais le monde rural (la montagne ou tu vas en vacances faire du ski), tu serais que la voiture est indispensable et fait parti de la liberté de circuler...
Maintenant fais nous rigoler avec ton vélo, ton ane & ta bagnole à piles jetable....
Ou t'as vu que le fait d'augmenter le prix de l'essence la rendait moins polluante, ou que la voiture électrique n'était pas une impasse téchnologique & écologique (un gadjet quoi)

» Par Prêt, le 19.11.2018

Mais qui a parlé de voiture électrique ou de vélo ? Habiter le monde rural est, pour la plupart, un choix.

Par exemple, j'ai choisi de réduire ma dépendance à la voiture en habitant en ville, mais cela veut dire aussi plus de loyer/prêt pour moins de m2, plus de taxes foncières/habitation etc. L'argent que je ne mets pas en essence, je le mets ailleurs. Mais je ne suis pas dépendant de mon véhicule. Et c'est un choix d'avenir.

Enfin, augmenter le prix de l'essence, ne la rend pas moins polluante, mais en fait moins consommer au niveau du pays.

Et puis encore une fois, d'accord ou pas d'accord, c'est irréversible. Le changement arrive, il faut s'y préparer. Les Gilets Jaunes feraient mieux de demander plus de transport en commun, plus train, moins d'évasion fiscale que moins de taxe. Car moins de taxe, c'est moins de service public, donc encore plus de dépendance à la voiture individuelle. C'est se tirer une balle dans le pied…

» Par Toty, le 20.11.2018

Habiter en ville pour ne pas utiliser une voiture ? Il faut déjà être un sacré bobo pour ce genre d’argument à la con.
La proximité des transports en commun est bien évidemment un argument. Mais, les critères d’achats d’un logement sont tout de même autrement plus complexe que « je vas en ville car j’utilise pas la voiture ». A fortiori puisque suivant son profil, les jobs ne sont pas toujours en plein centre dans les bureaux d’une tour accessible en métro.

En résumé : des arguments de débiles.

» Par Prêt, le 20.11.2018

Je te retourne le compliment ? Il faut un être un sacré beauf pour ne pas comprendre l'argument ! :) Je retire car je ne suis pas comme ça. Évidemment c'est plus compliqué, il s'agit d'essayer d'adapter son mode de vie pour moins être dépendant de son véhicule. Évidemment que les situations individuelles sont variées. Mais souvent (=pas tout le temps), cela résulte de choix individuels que de vivre loin de son travail.
Et en 10km de vélo, on peut aller loin, pas forcément en dans une tour en centre ville. J'en suis le bon exemple. J'habite en ville, mon travail est à 11km en périphérie. Je n'utilise ma voiture que pour mes loisirs en montagne, donc non indispensables. Évidemment je n'entends pas généraliser mais montrer que des alternatives au tout bagnole sont possibles.

» Par Prêt, le 20.11.2018

Je rajouterai que la moitié des trajets domicile-travail en voiture font moins de 5kms. 40% font moins de 3 km. 58% des trajets domicile-travail de moins de 1km sont fait en voiture. Donc on a de la marge de progression avant de s'attaquer au rural de la Haute Maurienne ! ;)

» Par aa, le 20.11.2018

Ahhh ce fameux "bobo" ! Le mot-réflexe du primate qui a de la bouillie à la place du cortex et qui n'est pas foutu de sortir un argument qui tient la route :)

» Par gaulois remplacé, le 20.11.2018

Les écolos ont bien été récupéré en effet!
Propagande on vous dit!:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=294&v=x1QeiAiD6gQ

» Par Toty, le 21.11.2018

>>>J'habite en ville, mon travail est à 11km en périphérie.
Tu ressembles de plus en plus au beauf écolo de base croyant révolutionner la planète. Pourquoi chies tu une pendule pour 10km en ville en vélo ? Bien évidement que c'est facile de prendre son clou pour faire à peine 10km en ville !
Pour ma part, je n'ai que 13,5km à faire mais j'ai des enfants, et surtout c'est sur des routes de "campagnes", avec donc les problèmes de sécurité inhérent. C'est tout de suite un cran beaucoup plus difficile.
Par ailleurs, c'est un taf à 80k€ et une maison confortable de 175m2 pour 275k€. Je ne vais certainement pas m'emmerder à aller bosser en ville, pour ne pas gagner plus, avoir la pollution et surtout dépenser beaucoup beaucoup plus pour me loger.

PS : j'ai utilisé pendant des années mon vélo pour des distances plus importantes que tes 10km en ville.

» Par Prêt, le 21.11.2018

Pourquoi une telle agressivité ?

Je répondais à ce commentaire « les jobs ne sont pas toujours en plein centre dans les bureaux d’une tour accessible en métro ». Je ne revendique évidemment pas le prix du courage, je donnais juste mon exemple personnel pour illustrer que beaucoup de situations sont le résultat d'un choix individuel et non imposées par le système. Ton exemple illustre bien le fait que tu as choisi ta situation et personne ne te demande d'en changer.

Simplement, je souligne que le carburant n'est plus une charge anecdotique dans un budget. Pour un salaire à 80k€, pas de souci, évidemment, mais tu fais parti de moins de 5% des ménages français. Et cette charge ne sera pas amener à baisser dans les années à venir et donc qu'il faut anticiper et arrêter de croire que l'étalement urbain est une bonne solution, surtout pour les faibles revenus.

Reste l'argument écologique, est-ce souhaitable pour l'avenir de l'espèce humaine d'être dépendant de sa voiture ? Les scientifiques disent que non. Mais, encore une fois, ce n'était pas mon propos ici.

» Par Toty, le 21.11.2018

Toujours autant d’ânerie écrites.

Le carburant n'a jamais été une charge anecdotique dans un budget. Au contraire, le coût du carburant n'a que diminué par rapport aux revenus moyens depuis 50 ans !

Par ailleurs, ce serait bien de ne pas faire dire aux scientifiques ce que tu as envie, et surtout tes âneries.

Ca ressemble bien à l'écolo bobo des villes qui se sent intelligent parce qu'il a découvert le vélo en 2018.

J'ai effectivement choisie de gagner ma vie (et donc de payer des impôts).
Ce n'est bien évidement pas un choix individuel puisque les usines ne sont pas au centre ville de Paris, Lyon, Marseille !

» Par Prêt, le 21.11.2018

Ok Toty, tes écrits laissent à penser que tu es un bon gros beauf pétri de certitudes et de préjugés à l'égo surdimensionné et qui fait semblant de ne pas comprendre ce que j'écris…
Ta tirade sur le bobo qui découvre le vélo est caractéristique de ta médiocrité profonde, préférant s'attaquer à la personne plutôt qu'à ses arguments. Typique du bouffon qui se croit supérieur.

Mais contrairement à toi je ne porterai pas ce jugement sur ta personne car je ne te connais pas. Je retire donc ces propos en te laissant le bénéfice du doute. Mais je sais que tu t'en contrecarres, ton but n'est que de troller.

Vivagel, tu racontes des conneries énormes, je t'invite à parcourir les rapports du GIEC, notamment. Ce que tu ne feras pas, évidemment, car toi aussi tu es pétri de certitudes…

Sur le fond, en effet le carburant a rarement été aussi peu cher comparé au revenu moyen et c'est bien là le paradoxe des GJ. Et je persiste à penser qu'il faut s'adapter aux changements en cours et qu'être dépendant de la voiture : 1)ça augmente les émissions de GES (mais ça, on peut tout à fait s'en battre les c###) 2)ça peut être un mauvais choix pour les années à venir si le carburant augmentait fortement (ce qui semble être une hypothèse raisonnable mais certes discutable)

» Par revenu fiscal de référence, le 21.11.2018

Toty il s'en branle des avis des autres, il gagne 80 kEUR par an et il a une baraque à 275 kEUR...

» Par Prêt, le 21.11.2018

Vivagel, ce qui est bien avec la science, c'est quelque soit ton opinion, c'est la science qui a raison. Et donc a priori, non, tu ne les connais pas par cœur les rapports du GIEC, sinon tu ne dirais pas autant de conneries. Fais l'effort au moins de te renseigner avant de déblatérer tes stupidités simplistes sur les scientifiques, par exemple : « Ben ouais, mais scientifiquement, à peu près tout est nuisible pour l'avenir de l'espèce humaine ». A peu près tout ce qui émet des GES, oui, c'est vrai.

» Par Prêt, le 21.11.2018

A peu près tout ce qui émet des GES d'origine fossile.

» Par Prêt, le 21.11.2018

«Les GES ne sont qu'une infime partie de tout ce qui peut être considéré comme une pollution humaine. Et je ne suis pas bien sûr que le réchauffement climatique soit le plus dangereux, bien que ce soit ce dont on parle le plus dans les medias» Et bien voilà tu redeviens raisonnable :)

Oui. C'est certain que d'autres pollutions très graves sont en cours. Mais le réchauffement climatique est une menace grave et avérée pour l'humanité. Une menace parmi d'autre c'est vrai, mais ce n'est pas une raison pour la minimiser.

Et oui je ne fais que répéter ce que disent les scientifiques (et donc les médias) car je leur fais confiance, à eux plus qu'à toi ou à moi qui n'avons aucune compétence sur le sujet. Tu sembles rejeter ce discours car porter par les médias, est-ce vraiment une bonne raison ? As-tu consulter les rapports des gens compétents qui travaillent sur le sujet ?

» Par Serge, le 21.11.2018

@Pret Arrête de faire semblant de parler de science. Tu n’es manifestement pas un scientifique. Tu es pitoyable même dans la récupération des propos des scientifiques.
Va pédaler tes 11km pour montrer tes exploits !

» Par Serge, le 21.11.2018

@Pret Pour ton info, pour exprimer un point de vue scientifique, les scientifiques ne n’expriment pas dans les médias mais dans des revues scientifiques à comité de lecture.
Manifestement, tu ne connais pas cet élément simple et élémentaire de la démarche scientifique. C’est donc ballot de vouloir faire dire quelque chose à la science.

» Par Prêt, le 21.11.2018

Héhé, vas-y Serge, développe ton propos. :) Je suis prêt à entendre tes arguments et à débattre avec toi. Car je ne vois pas pour l'instant en quoi je suis pitoyable, et pas de bol, je suis scientifique ! (Mais pas en sciences du climat, et je peux effectivement dire des conneries, mais là en l'occurrence je ne vois pas où). Est-ce le fait que je dise que le réchauffement climatique est une menace pour l'humanité qui est faux?

» Par Prêt, le 21.11.2018

Certes, enfin on trouve un certain nombre d'articles de scientifiques du climat dans les journaux, dans des revues non scientifiques. Et les journalistes savent résumer un article scientifique ainsi que les rapports du GIEC.

» Par Serge, le 21.11.2018

Tu serais scientifique ? Ca confirme que le niveau baisse inexorablement en France.
Dans ce cas, tu devrais te rappeler que la science ne consiste pas à sélectionner les arguments/articles qui vont dans ton sens.
Le couplet des scientifiques et de la voiture a été un modèle de stupidité.

» Par Serge, le 21.11.2018

Tu serais scientifique ? Ca confirme que le niveau baisse inexorablement en France.
Dans ce cas, tu devrais te rappeler que la science ne consiste pas à sélectionner les arguments/articles qui vont dans ton sens.
Le couplet des scientifiques et de la voiture a été un modèle de stupidité.

» Par Prêt, le 21.11.2018

Ce n'est pas moi qui sélectionne, mais les revues à comité de lecture. Le consensus est clair sur le sujet GES. La phrase dont tu parles disait simplement que la voiture émet des GES donc qu'elle est mauvaise pour le climat. En quoi est-ce un modèle de stupidité ? Je ne dis pas qu'on ne doit pas l'utiliser. Ne fais pas semblant de ne pas comprendre.

» Par Serge, le 21.11.2018

1. Tu n’avais pas écrit cela ! Ce n’est donc pas la peine de blablater pour te raccrocher aux branches.
2. Écrire que la voiture émets des GES est à peu prêts du même niveau que tes 11km ! Une banalité générale reprentative d’une imbécilité certaine ! Tu te dis scientifique ? Eh ben, ça ne vole vraiment pas haut.

» Par marcel, le 21.11.2018

Les écolos mainstream viennent de découvrir que la planète va mourir un jour...Le moteur a explosion est une des plus belle invention , il a libéré l'homme du travail manuel, raccourcis les distances...N'oubliez pas que toute la bourgeoisie écolo qui vous culpabilise de prendre votre auto part en vacances en avion ...ils ont donné la perche au gouvernement pour créer de nouveaux impôts comme sous l'ancien régime, ils vivent sur le dos du peuple comme tous les beaux parleurs de ces milieu là...Quand on sait que le réchauffement climatique anthropique est une supercherie qui favorise les montages financiers...L'impôts écolo meric à vous!

» Par marcel, le 21.11.2018

Prêt se croit très intelligeant...en réalité c'est un petit soldat du pouvoir qui relaye la propagande!
tiens le CO2 n'est rien comparer à la vapeur d'eau...tu vas interdire l'eau, ou mieux taxer l'eau!?
https://www.youtube.com/watch?v=3va8xq2tsLE

» Par Prêt, le 21.11.2018

1) T'as raison Serge, j'ai exactement écrit ceci : "est-ce souhaitable pour l'avenir de l'espèce humaine d'être dépendant de sa voiture ? Les scientifiques disent que non." Mais est-ce que tu peux comprendre que c'est la même chose que de dire que les véhicules sont mauvais pour le climat parce qu'ils émettent des GES?
2) c'est peut-être une généralité mais c'est un fait. Évidemment, derrière ça remet en cause beaucoup beaucoup de choses dont toute une organisation de la société, dont je fais partie comme toi.

Simplement, si on veut limiter le réchauffement climatique (tous ne le souhaitent pas, faut être clair) et surtout s'y adapter (car je crois pour ma part qu'il est trop tard pour le limiter), il faut trouver des solutions. Et limiter sa dépendance à la voiture en est une.

Concernant mon niveau qualification en tant que scientifique, je te rassure je n'ai pas besoin de ton avis.

Vos réactions agressives (Vivagel, Toty, Serge, Marcel) sont caractéristiques des personnes qui se sentent agressées dans leur mode de vie par les changements en cours. Comprenez que les changements qui arrivent sont inéluctables et qu'ils vaut mieux s'y préparer maintenant (hausse progressive de la taxe carbone par exemple) que de les prendre en pleine face dans quelques années.

» Par Prêt, le 21.11.2018

Marcel, t'es gentil mais tes réflexions de niveau école primaire mâtinées de complotisme sur climat on s'en contrecarre.

Est-ce que tu comprends que des milliers de gens compétents travaillent sur le sujet et que leurs conclusions sont un tout petit peu plus étayées? Le coup de la vapeur d'eau, c'est énorme, merci, j'ai bien ri. Et ça me conforte dans le fait qu'on va droit dans le mur.

» Par Serge, le 22.11.2018

Je n’ai aucune raison de me sentir agressée par un quelconque changement dans mon mode de vie. J’ai probablement moins d’eco impact que toi.
Mais, la bêtise et surtout le fait de vouloir récupérer la science pour lui faire dire ce que tu souhaites m’est insupportable.
Ta démarche n’a rien de scientifique. C’est juste du prosélytismeque que tu essaies de teinter en science, sous entendu en montrant surtout que tu ne maitrises pas le ba BA scientifique. Pitoyable.
Le rapport du GOEC est ce qu’il est. Mais, les écolos faisant de la pseudo science comme toi sont une plaie pour avancer sur ces sujets.

» Par Prêt, le 22.11.2018

Sur un point tu as raison, on ne fait pas de la science du Skitour. Appelle ça du prosélytisme si tu veux, pas de problème. Par contre, développe ton propos parce qu'en l'état je ne comprends pas pourquoi ce que j'ai dit est de la pseudo science. Développe. Que sous-entend, "le rapport du GIEC est ce qu'il est"?

» Par Prêt, le 22.11.2018

Je vous pose ça là : public.wmo.int/fr/medias/communiqu%C3%A9s-de-presse/nouveaux-records-pour-les-concentrations-de-gaz-%C3%A0-effet-de-serre-dans-l

Ça vous suffit comme source l'organisation météorologique mondiale ? Où ce sont des branlos ? Et comme niveau scientifique ça te suffit Serge ?

«Les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont de nouveau atteint des niveaux record, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Rien n’indique un renversement prochain de cette tendance, qui est pourtant le facteur déterminant du changement climatique, de l’élévation du niveau de la mer, de l’acidification des océans et d’une augmentation du nombre et de l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes.»

««Les données scientifiques sont sans équivoque. Si l’on ne réduit pas rapidement les émissions de gaz à effet de serre, et notamment de CO2, les changements climatiques auront des conséquences irréversibles et toujours plus destructrices pour la vie sur Terre. La période propice à l’action est sur le point de s’achever»»

««La dernière fois que la Terre a connu une teneur en CO2 comparable, c’était il y a 3 à 5 millions d’années: la température était de 2 à 3 °C plus élevée et le niveau de la mer était supérieur de 10 à 20 mètres par rapport au niveau actuel»»

» Par Toty, le 22.11.2018

>>>>Vos réactions agressives (Vivagel, Toty, Serge, Marcel) sont caractéristiques des personnes qui se sentent agressées dans leur mode de vie par les changements en cours.

Je ne vois pas bien comment les changements vont impacter significativement mon mode de vie.
Je n'ai que 27km AR pour aller au taf, avec une voiture de fonction. Je prendrais une voiture essence, voir une hybride. Des collègues ont déjà des hybrides (c'est facile quand tu ne payes ni la voiture, ni le carburant). Avec les enfants, j’ai besoin de place pendant encore quelques années=> je ne prends donc pas d'hybride pour l'instant. Quand les enfants seront plus grands, je reprendrais même mon vélo pour aller au taf durant les belles journées car c'est agréable.
Je me chauffe au bois buche, j'ai un potager, des arbres fruitiers, un puits pour l'eau, du compost pour engrais. Un voisin fait des poules et des œufs. La maison ayant plusieurs siècles a été construite avec des matériaux du coin. Je te laisse le soin de faire une Analyse de Cycle de Vie entre ton appartement en ville et mon logement.
En terme d'impact, j'enterre 99% des bobo de la ville croyant sauver la planète en faisant 11km en vélo.
Dans un autre job, je rentrais régulièrement à pied chez moi. Ca faisait 15km et permettait surtout de garder la forme. Mais, je n'avais pas à m'occuper des gosses et je pouvais prendre un car dédié pour venir au taf. Rien que de très normal pour un sportif.
Tes 11km en vélo pour sauver la planète font donc bien rigoler.

Le paramètre majeur impactant mon mode de vie est principalement les gosses et mon taf. Le climat, et son évolution progressive, est un élément mineur.

» Par Prêt, le 22.11.2018

@Toty. Bon ben voilà c'est quand même plus agréable de discuter quand le ton n'est pas agressif. Effectivement ton mode de vie semble peu émissif en CO2. Par contre, on sent toujours transpirer ce sentiment d'être meilleur que les autres… ;) Qui a dit que je voulais sauver la planète en faisant 11km de vélo ? Mon propos était simplement de dire que j'avais réduis ma dépendance personnelle à la voiture. Ni plus ni moins. Quant à mon bilan carbone, tu ne peux pas le connaître donc abstient toi de le commenter.

» Par Toty, le 22.11.2018

Le problème est simplement que tu ne connais pas grande chose de la vie. Tu fais semblant de faire de la science pour monter en épingle ta retape écolo, avec des actions mineurs. Mes parents et grands parents prenaient leur vélo tous les jours sans s'étaller pour sauver la planète.
Balancer des banalités, y compris à grands renforts de google, n'a pas grand intérêt. Un des problèmes de l'écologie en France est justement la "religion écologique" que tu mets en avant. Avec des discours d’apocalypse soi-disant basé sur la science, alors que tu ne fais que reprendre les bouts de phrases qui t’intéressent, éventuellement en détournement le sens.

On verra bien comment tu feras évoluer ton mode de vie par exemple, avec des gamins, ou en fonction du taf. Tu peux essayer la solution "bobone" à la maison s'occupant des gamins pendant que tu fais du vélo.

» Par Tarin, le 22.11.2018

M'enfin, à en lire certains, on dirait que seule la voiture émet des CO2 et est donc responsable du changement climatique. Mdr! En fait j'ai l'impression que l'endoctrinement concernant la voiture, relayée par les médias, fonctionne à merveille chez certains sujets :) Les transports en commun émettent aussi des CO2 comme l'industrie etc... Mais surtout quel est la part d'émission de CO2 de la France (par rapport au reste du monde) et de la part des véhicules particuliers ??
Alors je vais citer Marc Fontecave, spécialiste international de chimie, membre de l'Académie de Sciences, médaille d'argent du CNRS .... en 2015 lors de la Cop 21 en France il disait : ""La France grâce à son nucléaire dégage très peu de CO2. Elle ne représente que 1.2 % des émissions mondiales (la Chine +- 29 % !). ELLE NE PEUT PAS GRAND CHOSE DANS LA REDUCTION des gaz à effet de serre.... les émissions de CO2 provenant de véhicules particuliers représentent 17 % du national"".....
J'ajoute que le parc automobile Français c'est 38 millions de véhicules sur.... 1 milliard dans le monde !
Enfin, au vu des chiffres cités, la taxe carbone sur les carburants, c'est le miroir aux alouettes du changement climatique.

» Par farouche, le 22.11.2018

Et puis il ne faut pas perdre de vue que les scientifiques du GIEC, sont des scientifiques gouvernementaux chapeautés par l'ONU, c.a.d une officine mondialiste pour nous rendre dépendant...

» Par Prêt, le 22.11.2018

Tu ne me connais pas, donc cesse ce ton condescendant insupportable qui te caractérise si bien depuis de nombreuses années sur Skitour. J'ai des enfants, je travaille dans une entreprise à la pointe de la recherche scientifique mondiale, ma femme aussi. Mes enfants vont à pieds à l'école, la voiture ne sert qu'aux loisirs, mon logement est écologique et économique mon mode de chauffage aussi. Et en plus de tout ça j'ai un énorme salaire comparativement à l'ensemble de la population. Tu vois, moi aussi je peux faire mon être supérieur. Mais je ne revendique rien de tout cela, ce ne sont que des choix personnels en fonction de mon analyse de la trajectoire de la société. Et peut être que je me plante, l'avenir le dira. (Bien que je ne prenne pas beaucoup de risques à moins dépenser chaque mois, seul le prix du logement est un risque, si revente).

Le catastrophisme n'est plus l'apanage des "bobo-ecolo" mais de toutes les organisations internationales (ONU, OMM, GIEC, entre autres). À ce propos, le vernis, il est surtout chez toi car tu avances des choses sans jamais étayer tes critiques. Explique nous par exemple dans quelle mesure je détourne le sens des études scientifiques dont je parle.

Je te rejoins juste sur un point c'est que le catastrophisme ne marche pas, la preuve rien ne change. Et effectivement la France c'est seulement 1% des émissions directes de GES. C'est pourquoi l'enjeu c'est de s'adapter aux changements à venir car pour le climat c'est trop tard, rien ne va dans le bon sens, ni individuellement ni collectivement (mondialement). Ton mode de vie te classe dans la catégorie des gens qui sera la moins impactée. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde, loin de là. Notamment la "France périphérique" qui manifeste avec des gilets jaunes.

» Par Toty, le 22.11.2018

>>>Mes enfants vont à pieds à l'école,
Il faut déjà qu'ils aient atteint l'âge pour pouvoir le faire !

>>>mon logement est écologique et économique mon mode de chauffage aussi.
Si tu le dis !

>>>je travaille dans une entreprise à la pointe de la recherche scientifique mondiale,
La pointe de la recherche scientifique se trouve du coté des universités, et pas des entreprises !
Comme pour le reste de tes propos, il y a beaucoup trop de blabla approximatif avec un un peu d'emballage scientifique.

» Par Prêt, le 22.11.2018

Sur l'effondrement (?) à venir : www.lci.fr/planete/la-fin-d-un-monde-3-6-collapsologie-effondrement-nucleaire-et-capitalisme-entretien-croise-entre-jean-marc-jancovici-et-yves-cochet-2101969.html

» Par Toty, le 22.11.2018

>>>Explique nous par exemple dans quelle mesure je détourne le sens des études scientifiques dont je parle.

Encore une belle pirouette avec du blabla à la pseudo sauce scientifique. Tu n'as jamais indiqué d'études scientifiques précises, et encore moins réalisé une citation en bon et du forme d'un article scientifique. Il ne sert donc à rien de perdre son temps à vouloir réfuter tes propos puisqu'il ne s'agit pas d'argument scientifique.

Les rapports du GIEC sont autrement plus sérieux et prudent que les vendeurs de soupes écolos.

» Par Prêt, le 22.11.2018

">>>Mes enfants vont à pieds à l'école,
Il faut déjà qu'ils aient atteint l'âge pour pouvoir le faire ! "

L'école commençant au plus tôt vers 2 1/2, les miens sont en âge de marcher sur 400m ou de monter dans un siège vélo les jours où je suis pressé.

">>>je travaille dans une entreprise à la pointe de la recherche scientifique mondiale,
La pointe de la recherche scientifique se trouve du coté des universités, et pas des entreprises ! "

Complètement faux! Tout dépend de quel niveau de TRL on parle. Et en l’occurrence, effectivement, ce n'est pas une entreprise mais un EPIC.

Encore et toujours du vernis sur un ton condescendant sans jamais rien expliquer.

» Par Prêt, le 22.11.2018

">>>Mes enfants vont à pieds à l'école,
Il faut déjà qu'ils aient atteint l'âge pour pouvoir le faire ! "

L'école commençant au plus tôt vers 2 1/2, les miens sont en âge de marcher sur 400m ou de monter dans un siège vélo les jours où je suis pressé.

">>>je travaille dans une entreprise à la pointe de la recherche scientifique mondiale,
La pointe de la recherche scientifique se trouve du coté des universités, et pas des entreprises ! "

Complètement faux! Tout dépend de quel niveau de TRL on parle. Et en l’occurrence, effectivement, ce n'est pas une entreprise mais un EPIC.

Encore et toujours du vernis sur un ton condescendant sans jamais rien expliquer.

» Par Toty, le 22.11.2018

>>>Sur l'effondrement (?) à venir : www.lci.fr/planete/la-fin-d-un-monde-3-6-collapsologie-effondrement-nucleaire-et-capitalisme-entretien-croise-entre-jean-marc-jancovici-et-yves-cochet-2101969.html

C'est là que tous le monde se rend compte du soi-disant niveau de tes sources scientifiques ! LCI avec Jancovi et Cochet. On est très très loin, à des années lumières, du GIEC.
Nous avons eut la chance de ne pas avoir Picsou magazine.
Je peux me tromper mais je ne pense pas que tu sois scientifique. C'est juste du blabla comme pour le reste.

» Par Toty, le 22.11.2018

>>>>Et en l’occurrence, effectivement, ce n'est pas une entreprise mais un EPIC.
Et encore une pirouette de plus. C'est toi qui expliquais que tu travaillais "dans une ENTREPRISE à la pointe de la recherche scientifique mondiale".

Avant de travailler dans une entreprise (regarde la définition dans un dictionnaire français), j'ai travaillé au CNRS ainsi que pour une université. Aujourd'hui, j'ai toujours des sujets en collaboration avec les habituels organisations scientifiques françaises . Ce n'est donc pas la peine de vouloir jouer l'intox avec un EPIC.

Confondre une entreprise avec le CEA, l'Inéris, l'Onera, l'Ademe ... fait doucement rigoler, ou plutôt indique le niveau de tes approximations.

» Par Prêt, le 22.11.2018

"Je peux me tromper mais je ne pense pas que tu sois scientifique."
Effectivement, tu te trompes. Et oui, ça s'appelle de la vulgarisation. Quel est l'intérêt de citer sur un forum de ski de rando des publications scientifiques? Allez pour te faire plaisir, voilà, quelques citations scientifique en bonne et due forme :

GIEC, 2014: Changements climatiques 2014: Incidences, adaptation et vulnérabilité – Résumé à l’intention
des décideurs.
Contribution du Groupe de travail II au cinquième Rapport d’évaluation du Groupe d’experts
intergouvernemental sur l’évolution du climat [sous la direction de Field, C.B., V.R. Barros, D.J. Dokken,
K.J. Mach, M.D. Mastrandrea, T.E. Bilir, M. Chatterjee, K.L. Ebi, Y.O. Estrada, R.C. Genova, B. Girma,
E.S. Kissel, A.N. Levy, S. MacCracken, P.R. Mastrandrea et L.L. White]. Organisation météorologique
mondiale, Genève (Suisse), 34 pages (publié en anglais, en arabe, en chinois, en espagnol, en français
et en russe).

Hansen J et al. 2013. Assessing “dangerous climate change”: Required reduction of carbon emissions to protect young people, future generations and nature. PLOS ONE 8

William J. Ripple, Christopher Wolf, Thomas M. Newsome, Mauro Galetti, Mohammed Alamgir, Eileen Crist, Mahmoud I. Mahmoud, William F. Laurance, 15,364 scientist signatories from 184 countries; World Scientists’ Warning to Humanity: A Second Notice, BioScience, Volume 67, Issue 12, 1 December 2017, Pages 1026–1028, https://doi.org/10.1093/biosci/bix125

Et les 85 149 autres articles que tu trouves sur Scopus avec les mots clefs ( impact AND climate AND change )...

Ne fais pas semblant de comprendre... Tout ça tu le sais très bien, c'est juste le plaisir d'enfoncer ton contradicteur et de lui montrer ta supériorité. Tu es incapable de débattre sereinement.

Sur l'EPIC, t'es gentil, arrête, tu es ridicule, tu as très bien compris le sens de ma phrase, et je connais le statut de mon établissement... Dire EPIC au lieu d'entreprise n'apporte strictement rien au débat et ne préjuge pas de mes autres arguments.

» Par Toty, le 22.11.2018

>>>>L'école commençant au plus tôt vers 2 1/2, les miens sont en âge de marcher sur 400m ou de monter dans un siège vélo les jours où je suis pressé.

Et donc ? Tu accompagnes tes enfants à l'école, et tu vas les chercher, puis tu prends ton vélo pour 45 min pour aller au taf ?
C'est quoi tes horaires de taf ? 9h-16h?

Pour rappel, avec un enfant de 2 ans 1/2, il faut l'accompagner dans l'école, le préparer pour la classe, ranger le cartable, mettre les pantoufles, accrocher la veste, l'emmener à la garderie et bien d'autres choses qui prennent du temps et surtout de l'accompagnement.
Manifestement, tu n'as pas du le faire souvent. Je pense que c'est pipo comme le reste.

Si tu travaillais réellement pour Établissement tel que le CEA, Ademe, IFP ... tu saurais que le salaire n'est bien évidement pas énorme comme tu le prétend. Pipo Pipo comme le reste.

Confondre un EPIC avec une entreprise indique simplement que tu ne connais pas le sujet. Ni plus, ni moins. Ca ne viendrait à l'idée de personne connaissant ou travaillant dans ces structures de les assimiler à des entreprises.


Je vais donc te laisser à ton pipo pipo d'affabulateur te permettant d’exister en t’inventant un vie sur internet.

Avec des défenseurs de ton niveau, l'écologie n'a malheureusement pas besoin d'ennemies.

» Par Prêt, le 22.11.2018

Je pensais que tu faisais exprès mais je crois qu'en fait tu es juste stupide, incapable de comprendre que des personnes puissent fonctionner différemment de toi.

Le coup du gamin c'est énorme... T'as raison faut un max de temps pour poser son mioche à l'école! Ils n'ont pas l'air bien autonome tes enfants, de futurs assistés quoi!! ;)

Je ne confonds rien, j'ai simplifié, le mot EPIC n'apportant rien de plus comme info que entreprise. Et mon salaire est effectivement énorme comparé à la plupart des salaires en France (plus de 90% gagnent moins que moi, ce qui me suffit pour dire que c'est énorme même si je ne suis pas Carlos Ghosn).

Allez j'arrête, j'ai compris ton petit jeu, attaquer ton contradicteur sur des détails pour éviter de parler du fond, que tu ne maîtrise sans doute pas.

» Par farouche, le 22.11.2018

A tous les climato-lobbistes, je vous conseille la lecture du livre de françois gervais :
"L'innocence du carbone"
cultivez-vous bon sens!
Faites un geste, ça vous coute quoi! il est encore temps d'agir!

» Par legazier, le 22.11.2018

aaaurouss,
C'est vous qui ne voulez pas de "débat serein". d'ailleurs, vous l'exprimez très bien plus bas: "ras le bol des commentaires climato-septiques". Et "commentaires affligeants".
Il vous est difficile d'accepter la diversité.
Pour ma part, je maintiens: vive le débat contradictoire et serein.
Auquel je n'ai aucune autre prétention que d'y assister.
Et s'agissant de "propagande", je ne regarde jamais la TV (mais écoute la radio), mais je sais que France 2 a viré un présentateur météo simplement parce qu'il a écrit un pamphlet dénonçant les petites magouilles du GIEC, les trafics d'influence d'un ministre (Fabius), mais aussi décrivant les potentiels avantages du réchauffement climatique.

» Par Prêt, le 22.11.2018

Ma question est : l'OMM, l'ONU et autre, se basant sur les travaux du GIEC nous disent (je résume hein!?), que le réchauffement climatique est avéré, que le forçage anthropique en est la principale cause et que les conséquences sont potentiellement catastrophiques pour l'espèce humaine. Il y a un consensus parmi les scientifiques qui travailles sur le sujet, et aucun travail sérieux ne parvient à démonter cette théorie (www.skepticalscience.com/argument.php. Pourquoi s'entêter à être climato-sceptique ? Cette dissonance cognitive m'épate.

À peu près l'ensemble des scientifiques qualifiés sur le sujet vous disent que la terre est ronde et vous préférez croire quelques énergumènes en mal de reconnaissance qui vous disent qu'elle est plate… Je ne comprends pas cette défiance… Et ce n'est pas parce que parmi les "réchauffistes" il y a des imbéciles (affaire dont tu parles Legazier), qu'il faut jeter le discrédit sur toute une communauté de personnes qualifiées… C'est un truc de fou…

» Par Toty, le 22.11.2018

@Prêts Les affabulateurs du web sont un plaie. Tu en es un très bon exemple, à t'inventer une vie pour brasser du vent. Tu n'es manifestement pas un scientifique, tu n'es pas au CEA, IFP ou une autre structure similaire, et certainement pas sur un poste avec le niveau de rémunération que tu indiques (sous-entendu correspondant à un niveau de poste qui ne colle pas avec ta prose).

» Par Prêt, le 22.11.2018

@Toty Certes… :D Je n'ai pas à me justifier plus et ne céderai pas à ta manipulation pour dévoiler mon identité. Reste avec tes certitudes. J'espère n'avoir jamais à te croiser dans ma vie professionnelle via une collaboration avec un industriel par exemple ;), tu m'as l'air d'avoir une personnalité bien bien toxique. Mais restons en là, ça n'apporte rien de se braquer, surtout par claviers interposés.

Par contre, sur le fond, donne nous ton opinion sur le changement climatique (réalité, impact, méthode de lutte etc). Ton avis m'intéresse (sincèrement).

» Par legazier, le 22.11.2018

Prêt:
mais qu'est ce que "climato septique"?
Qui ne croit pas au réchauffement climatique?
Qui ne pense pas que l'homme est le principal coupable?

J'ajoute que j'ai du mal à faire confiance à des organismes comme l'ONU, plongée dans la corruption, ou le GIEC, ultra politisé. Et je croyais que ce dernier ne faisait que colliger des travaux d'autres scientifiques.

» Par Prêt, le 22.11.2018

Oui exactement.
Pour le GIEC, oui c'est à peu près ça. Tu peux aller voir leur site pour comprendre. Et non le GIEC n'est pas "ultra politisé". Consulte les rapports pour te faire un avis. Ne reste pas dans tes certitudes.

» Par Prêt, le 22.11.2018

@Toty,sinon à défaut de réchauffement climatique, tu peux peut être nous parler de PVC, ou je trompe ? ;) Si c'est bien ça, je comprends beaucoup mieux cette discussion... Sinon, ben je me suis trompé. :)

» Par Toty, le 23.11.2018

>>>J'espère n'avoir jamais à te croiser dans ma vie professionnelle

C'est une certitude que nous ne nous rencontrerons pas dans la vie professionnelle.

Mes interlocuteurs ne confondent pas un établissement public avec une entreprise.
Mes interlocuteurs dans ces établissements publics connaissent le barème de rémunération de ces établissements publics, et savent donc que la rémunération n'est pas énorme.
Mes interlocuteurs dans des établissement publics, faisant de la recherche scientifique, ne prennent pas un homme politique comme Ives Cochet pour une référence scientifique sur le changement climatique, idem pour un conférencier tel que Jean-Marc Jancovici.
Idem pour LCI qui n’est bien évidement pas une référence pour la science.
Etc.

» Par Prêt, le 23.11.2018

Toujours des attaques ad hominem sur des points de détails et jamais rien sur le fond. Dommage (sincèrement), le débat pourrait être intéressant.

Par contre, n'insulte pas l'avenir, ton entreprise a signé un partenariat avec mon EPIC pour 5 ans (même si je ne suis pas dans les matériaux "intelligents").

» Par Toty, le 23.11.2018

Effectivement, je te mets en face de tes propos paroles et de tes propres arguments.

Pour les affabulations, je te laisse le soin de tourner en rond.

» Par Prêt, le 23.11.2018

Et ton opinion sur le changement climatique et ce qui va avec ?

» Par Prêt, le 23.11.2018

Par ailleurs, une thèse (apparemment non citée par ailleurs), 2-3 brevets et ni article ni conférence publié dans la littérature, ça semble léger non pour un donneur de leçons aussi exigeant que toi ?

Mais à la différence de toi, je ne te juge pas sur les apparences car ça ne t'empêche sans doute pas d'être un excellent professionnel par ailleurs.

Juste tu as une manière de te comporter sur les forums qui est absolument détestable. Je ne comprends pas ce que ça t'apporte, si ce n'est peut être le sentiment d'être supérieur aux autres (le coût des 80k€ est tellement symptomatique).

Allez, 100 commentaires, je m'arrête là... :D

» Par C'est la lutte finale, le 24.11.2018

Toty, quel que soit la pertinence ou non de tes remarques, on a vraiment pas envie d'être de ton côté tellement tu es puant...
Le coup des 80 000 balles m'a bien fait rire aussi, ça fleurait bon le mépris de classe...


VTT de montagne