Accueil > Actu > Freeride et Freerando > Un môme de 7 ans dans le Bec de Rosses

Un môme de 7 ans dans le Bec de Rosses - Freeride et Freerando

 
-34
112 votes

Un môme de 7 ans dans le Bec de Rosses

Proposé par davidg le 16.04.2018, publié le 16.04.2018 :: www.ridevalais.ch :: 10151 vus :: 3687 clics :: 62 commentaires :: Freeride et Freerando

La face phare du FWT a été skieé par un garçon de 7 ans...

"On discute un peu, pour être sûr qu’il se rend compte que c’est déjà raide, un peu long, un gros morceau pour un enfant qui va bientôt avoir 7 ans.

Mais il persiste, il comprend et veut vraiment, alors on y va : on a l’habitude de skier des passage raide ensemble. »

Commentaires

» Par Bboy, le 17.04.2018

Ca transpire l'admiration béate.
Pas problématique en soi qf qd c'est un gosse de 7 ans qui semble faire les choix.
J'espère pour le père que le fils ne tombera pas.

» Par sherif fais moi peur, le 17.04.2018

C'est l'avenir de la pente raide: quand vous avez coche du 5.4E3, que le 5.1 ne vous fait plus rien, rien de tel qu'un 4.2E2 avec son gosse (< 10 ans bien sur) pour vibrer comme au premier jour.

» Par Nicom, le 17.04.2018

"un gosse de 7 ans qui semble faire les choix."

eux tu croix vraiment qu'un enfant de 7 ans peut faire la part des choses... le danger, le risque, la mort... . Alors certes il a peut être décidé d'y aller mais a t'il conscience de ce qu'il réalise et des risques encourus....
Après si c'est du 4.2E2 me voilà rassuré et je vois même pas pourquoi c'est dans actu...

» Par DavidL, le 17.04.2018

euh non, selon les topos, de 4.3 E2 à 5.1 E3 suivant la ligne choisie.

» Par Bboy, le 17.04.2018

@ Nicom ("eu[h] tu croix vraiment qu'un enfant de 7 ans peut faire la part des choses... le danger, le risque, la mort... "): non, précisément, c'est bien cela que je dis. Qd c'est le gosse qui décide de skier depuis le sommet alors que le père pensait le faire descendre depuis l'épaule ... le jour où le gosse se plante le père risque de se retrouver dans de sales draps. Ici on n'est pas dans la situation d'une tête brûlée qui choisit en âme et conscience de prendre des risques pour lui-même. Mais d'un adulte responsable des choix qu'il impose ou s'abstient d'imposer à son rejeton.

NB : il fallait lire "sf" au lieu de "qf" ds mon précédent message (glissade incontrôlée sur la pente +- raide de mon clavier ;)

» Par Nicom, le 17.04.2018

@Bboy : désolé j'avais mal lu.

» Par Bubu, le 17.04.2018

Exemple parfait de la banalisation du ski de pente raide,on a pas la niveaux alors on sort les artifices (corde,dérapage sur la moitié du couloir)

» Par Le Djuge, le 17.04.2018

@ Bubu.
La pente raide, c'est banal. La pente très raide, ce n'est plus de la glisse. C'est du ski alpinisme. Technique d'escalade et desescalade ski dans le dos et ski aux pieds.

» Par becdesrosses, le 17.04.2018

Consternant de connerie le père, limite illuminé, béat devant la volonté, la ‘décision’ et le niveau du fiston, et assez bête pour en faire des choux gras sur un blog... complètement con d’aller ouvrir des couloirs bien chargés avec un môme de 7 ans, en cas d’avalanche avec sa petite surface il est sur d’etre dessous... pas mieux de l’emmener skier le bec... à part banaliser le risque aux yeux d’un gosse qui n’est evidemment pas capable d’en juger, rien là dedans qui lui fera monter son niveau à ski... le dogleg je l’ai parcouru une dizaine de fois, dernier coup en date début février, ça vaut bien le 5.1 attribué, même si la hauteur est modeste et que le très raide est court et uniquement au niveau de la pyramide sommitale... cette section n’est vraiment pas facile à négocier et m’a à chaque fois paru difficile, plus qu’un Barbey par exemple, skié l’an dernier en neige pourtant béton... après evidemment avec la corde on arrive à ´skier’ du vertical et même du déversant!...
Faudrait vraiment instituer un permis d’avoir des enfants, ça serait une excellente façon de réguler un peu la surpopulation mondiale????
Sur ce bon ski à tous avec les conditions printanières qui semblent enfin installées!

» Par AMA, le 17.04.2018

Nous sommes tous différents avec nos gosses. Pour ma part, je n’ai pas envie de lui apprendre une discipline où le taux de mortalité est significativement plus élevé que la moyenne. Il choisira bien tout seul de faire ses propres conneries sans avoir besoin de refaire les mêmes que moi.
J’imagine même pas si le môme se plante dans 1ans ou dans 10 ans.

» Par raphi73, le 17.04.2018

Quand je lis certains commentaires....
JALOUX de ne pas avoir une progéniture aussi doué que le petit..
:-)

Un père et son fils en montagne...C'est sur que pour certain (les mêmes !) , ben y z'ont pas su y faire (ou pas voulu!)..et aujourd’hui houspille (pour ne pas dire insulte) ceux qui ont su..

"La surface du corps permettrai de ne moins être enseveli "?? Q'est ce qui faut lire quand même....

Bref, emmener vos enfants en montagne, et si par bonheur le votre est doué, ben profiter et éclater vous...
Eviter aussi de trop le dire, le bonheur c'est bien connu, à très mauvaise presse...;-)

» Par Jeroen, le 17.04.2018

raphi73, recherche ségrégation inverse sur Google, ça t'évitera de passer pour un inculte.

Ce n'est pas d'emmener ses enfants en montagne dont il est question ici, juste de faire des trucs inadaptés.

» Par Piochon73, le 17.04.2018

Pourquoi ne pas lui donner un volant de formule 1 à 9 ans ?

» Par becdesrosses, le 17.04.2018

Merci Jeroen pour ta courte intervention concise et synthétique... je reconnais que les termes que j’ai employé étaient sans doute excessifs et blessants, je m’en excuse, mais le fond demeure... je suis médecin urgentiste, donc habitué à ramasser à la petite cuillère toutes sortes d’accidentés. Quand on est adulte majeur et vacciné on peut en toute liberté prendre les risques que l’on souhaite, mais il est inadmissible d’en faire prendre de déraisonnables à moins expérimenté que soit, pour satisfaire ses fantasmes ou son ego, à fortiori quand il s’agit de mineurs, même s’il s’agit de ses propres enfants... je précise que je n’en ai pas, mais emmène régulièrement mes neveux en HP ou en rando depuis qu’ils ont su skier correctement (c’est à dire bien avant 10 ans)... mais évidemment dans des conditions d’exposition ou de dangers objectifs très raisonnables... c’est à dire pas pour aller déminer les HP classiques de Verbier après la chute de neige, ou dieu sait s’il faut se lever tôt et jouer des coudes dans les cabines pour descendre le premier, ni pour aller skier les Autrichiens ou le Nant-Blanc (je précise que je n’en ai pas le niveau!)...
Bonne soirée à tous.

» Par Galaad, le 17.04.2018

L'essentiel c'est que ça flatte papa ! Un point c'est tout !
Et c'est dans toutes les disciplines. Ici quand même papa joue gros en balançant son fiston là dedans.
Le mieux serait de ne pas relayer ce genre d'événement.

» Par AMA, le 18.04.2018

Au delà de faire n’importe quoi avec ses gamins, on peut s’interroger sur ce besoin de l’afficher à tous le monde. Il manque tout de même une case à certaines personnes.

» Par jeff69, le 18.04.2018

Pas de cerveau... Affligeant... passons.

» Par davidg, le 18.04.2018

C'est moi qui ai posté l'article. En tant que parent, j'ai trouvé le comportement un peu limite. Nous avons vu des choses similaires sur skitour cette année. Je ne voudrais pas être le père qui doit expliquer à sa femme pourquoi son bébé ne reviendra pas a la maison ce soir-là

» Par seb, le 18.04.2018

C'est déjà dur d'expliquer à sa femme pourquoi on ne reviendra peut-être pas soi même ce soir...

» Par zaraf, le 18.04.2018

c'est déjà dur d'expliquer des trucs à sa femme en général

» Par Vivagel, le 18.04.2018

:D

» Par Clems, le 18.04.2018

Excellent zaraf.
Tu m'as tue de rire...
Excellent.
Je confirme

» Par nenessed, le 18.04.2018

Un môme qui fait du skate , du vtt , du rugby etc... a aussi beaucoup de chance de se faire mal voir très mal donc le sujet n'est pas tellement l'activité en elle même mais plutôt un problème de responsabilité , d'encadrement , de formation , et de bon sens !
Après chacun est responsable de ses progénitures , et quand on voit ce qui se passe dans les banlieues , on peut se dire qu'un môme sera toujours mieux à la montagne !
Quand au côté m'as tu vu à chacun son jugement !

» Par jp, le 18.04.2018

Zaraf +1, définitivement !
Sérieusement (car ça le mérite) +1 à beaucoup d'autres, Bec... David, Seb.
Pour Galaad, peut-être la liberté de s'exprimer rend le débat constructif plutôt que de l'occulter ? Merci Jeroen de le permettre.
On est quelques uns à avoir des enfants plutôt grands maintenant, qui font un peu comne nous (ou pas) et souvent bien pire (ou pas). On les enmenés petits, on leur appris les rudiments, de sécu entre autre (pour le peu qui soit possible), on les a mis en confiance et maintenant on leur fait confiance. Let et be.
David et Seb ont tout résumé.
Bonn fin de saison à tous.

» Par Vincent, le 18.04.2018

La question que je me pose, c'est que devient le gamin s'il arrive quelque chose au père ? Et qui va déclencher les secours dans ce cas ? Je sais pas si le père y a pensé.
Bref, si on met de côté la sécurité, il a un sacré niveau ski le gamin

» Par senhal, le 18.04.2018

Comme beaucoup de parents malheureusement, encore un qui essaye de se mettre en valeur, par l'intermédiaire de son fils. J'espère au moins que le père est sûr de son coup côté nivo.

» Par jpc, le 18.04.2018

Expliquer pourquoi on estime que ce type de descente est inadapté et dangereux pour un gosse de 7 ans même s'il réclame de la faire, c'est bien légitime (en tout cas, je frémis d'horreur si j'avais fait cela). Mais de là à accuser le papa d'égoïsme monstrueux, d'inconscience débile, etc… Ou alors ceux qui jugent ainsi les autres ne font jamais de conneries grâce à leur supérieure clairvoyance ?
PS presque anecdotique : ce n'est pas le papa qui s'est affiché dans Skitour, c'est davidg qui l'a proposé en actu (et c'est par ailleurs bien son droit)

» Par Galaad, le 18.04.2018

@jp
la liberté de s'exprimer OK mais le sujet est plus que controversé. Pas besoin de faire dans l'emphase pour un sujet aussi peu constructif.
J'ai montré à mes propres enfants ce que je connaissais et que j'aimais et pour un des 3 c'est allé très très haut. J'en suis fier un point c'est tout.

» Par yvespon, le 18.04.2018

j’oscille entre fascination et consternation...
sortir en ski avec sa progéniture c'est génial, mais une fois j'ai emmené mon gamin de 12 ans dans un hors piste à Bonneval sur arc dans des pentes pas possibles et sur une neige froide et béton avec des cascades de glaces en comité d'accueil ,vous pouvez me croire mais je n'en menai pas large et bien content d'arriver en bas . Par la suite j'ai évité ces conneries .
Toutefois , 15 ans plus tard les mêmes gamins vont sur les pistes et hors piste à fond les bielons , ce qui ne nous rassure pas pour autant ....mais ils sont adultes et font leur libre arbitre ..

» Par Cyrille Marais, le 18.04.2018

Psychologiquement parlant, c'est l'éternel égo paternel, qui, en fonction de sa passion "naissante" ou pas, guide son fils en voulant que ce dernier surpasse tous ses adversaires. Les fils de F1 font de la F1, les fils de motocross font du motocross ... les fouteux aussi ... bref, quand l'adulte pousse l'enfant bien au delà de ses limites ... pour ses propres envies, et non celle de l'enfant, la bétise humaine atteint son paroxysme.
Exemple: l'année dernière, je montais le col de porte à vélo. un jeune de 13 ans avec son père me suivaient, m'ont rattrapé. Le père est parti devant, beaucoup plus affuté. Moi, j'étais à 1H05... soit des parties à 1200 m/h. Quand j'ai vu le môme s'accrocher, j'ai ralenti, et je lui ai dit : ne pousse pas trop jeune homme, ton coeur a besoin de se former. Vas y doucement. Il a ralenti, ça l'a surpris mon commentaire ... mais je pense que son père était à des années lumière de cette réflexion.
Moralité : son fils, à 18 ans, raccrochera le vélo (8/10 chances).... à méditer

» Par AMA, le 19.04.2018

Il est tout de même nettement plus rare de finir dans une boite en sapin en vélo qu’en montagne. On ne peut donc pas comparer.
Pratiquer à un bon niveau, la montagne rapproche du sapin.
En tant que père, je n’ai pas envie d'être celui donnant le virus conduisant à la tombe, même si je comprends bien que pratiquer la montagne avec ses gamins permet d’assouvir sa passion tout en étant avec ses gamins.

» Par Pierro lover, le 19.04.2018

On s'en fout de ta vie et de tes leçons de morale ridicules Cyrille ! Tu as besoin des autres pour te mettre en valeur, ton cas est encore pire...
Retourne faire de la pente raide, ou pas :D

» Par mo, le 19.04.2018

revenons à la source..... qu'est ce qui a motivé davidg de publier ce fait ?

» Par Invité, le 19.04.2018

+1 avec AMA.
Perso, j'ai toujours tenu mes deux enfants à l'écart de ma passion pour la montagne. Il faut dire que je suis passé pas loin du sapin à au moins deux reprises sérieuses (avalanche, rupture de corniche). Ils dont tous deux d'honnêtes snowboarders de station. Pour le reste, il y a bien d'autres passions à assouvir, sans danger... comme par exemple fonder une famille et y être présent.

» Par JB74, le 19.04.2018

Dans l'article en question, on voit que le fait de descendre le Bec de Rosses n'est ni le fruit du hasard ni un coup de tête. Mais une préparation sur plusieurs saisons d'un père et de son enfant. C'est comme ça que la plupart d'entre nous a progressé en montagne. En commençant par des petites courses puis des plus grandes, plus longues, plus pentues...
Et pourquoi pas un jour faire qqch d'un poil au dessus de ce que l'on fait d'habitude ?
La démarche me semble saine et est un travail de longue halène.
Il y a toujours eu et il y aura toujours des enfants prodiges. Qui réussissent tout de suite à être au haut niveau avant 10 ans. En escalade par exemple, il n'est pas rare de voir des gamins dans du 8 à 7 ans !

Après, chacun sa conception de l'éducation qu'il souhaite transmettre en fonction de ces capacités et/ou de son expérience.

» Par andras, le 19.04.2018

@JB74 Je serais curieux de savoir si la justice va etre d'accord avec toi ;) Si le gamin est coffre dans un accident, j'en suis assez sur que papa va aller en tole: donc resultat des courses: gamin mort, papa en prison. Si tu mets ton gosse de maniere precoce au tennis ou meme escalade (laquelle dans la plupart des cas est escalade sportive et pas haute montagne sur coinceurs), il est peu probable que tu finisses dans ce cas de figure. D'ailleurs si je me rappelle bien l'age limite pour les participants J+S pour ski alpinisme est bien plus haute que pour le tennis ou ski alpin.

» Par Fopabuseqdmeme, le 19.04.2018

il n'est pas rare de voir des gamins dans du 8 à 7 ans !
Ah bon.
Jamais vu un grimpeur de 8 de 7 ans.

» Par JB74, le 19.04.2018

Pardon, je me suis emporté. Du 8 à 9 ans pour Ondra, Ashima Shiraishi ou encore Brooke Raboutou.

Mais il est vrai que si le récit dont on parle portait sur un gamin de 9 ans et non pas 7, les discours seraient totalement différents...

Bref, faites des enfants voir des premières mais surtout gardez tout pour vous, ça dérange d'en parler !

» Par Nicom, le 19.04.2018

@JB74: et le 8 ils l'ont fait dans les Drus? comparer du 8 sur spit et de 5.1 en montagne ça me parait étrange....
Perso je m'en fous, le gars fait bien ce qu'il veut, ce qui me dérange c'est de dire que le gamin voulait absolument et qu'il était conscient de ce que cela engendre... ça c'est ce voiler la face, a 7 ans on est un enfant, on a pas la même perception des choses.

» Par Cyrille Marais, le 19.04.2018

A Pierro Lover ; ce n'est pas une leçon que je donne. C'est du bon sens, qui, malheureusement, est souvent oublié par les "pères sportifs" soucieux que leur progéniture fasse mieux qu'eux. Tu fais partie de ceux qui justement, ne comprennent pas que l'enfant peut être différent de ses parents. Dans tous les sports on a ce cas là. Et ici, pour rejoindre de nombreux avis, risquer la peau d'un gosse non conscient du danger, c'est un manque total de maturité. Questionne une psychologue, ou un psychiatre sur le rôle des parents dans le cas du sport extrème, ou du sport de haut niveau ... tu verras ...

https://www.ordrepsy.qc.ca/-/les-sports-extremes-et-la-prise-de-risque-chez-les-adolescents-approche-biopsychosociale

» Par Phil'Ô, le 19.04.2018

Encore un amalgame manifeste entre difficulté et exposition...:roll:

Franchement, chercher à faire faire des trucs difficiles à un gamin, qu'il ait 7 ou 17 ans, rien d'anormal s'il en est largement capable...
Dois-je vous rappeler l'âge auquel Nadia Comaneci a gagné sa médaille d'Or aux JO avec un 10/10 ??? A 14 ans !!!

En plus, le paternel peut juste être très fier de son rejeton sans pour autant en retirer une quelconque gloire personnelle.

Par contre, lui faire prendre des risques très élevés, en toute conscience, alors que le gamin n'en a absolument aucune ou du moins il n'a aucunement la maturité pour décider s'il est prêt à risquer sa vie pour ça, alors là c'est blâmable !

Ce qui m'interpelle dans le récit, c'est qu'on dirait que c'est le gamin qui décide... Le père se laisserait-il dépasser par les capacités surement hors normes de son fils, et en perdrait-il son jugement d'adulte qui doit fixer la limite à ne pas dépasser dans l'exposition à cet âge ? Je dis ça car j'espère au moins que le père a conscience des risques qu'il fait prendre à son fils...

» Par andras, le 19.04.2018

@Phil'O ben oui l'amalgame est manifeste ET justifie, regarde ici https://snowbrains.com/wp-content/uploads/2013/03/Judges-videos_ski-men.jpg c'est difficile ET expose! Quant a Comaneci, aujourd'hui elle ne pourrait pas gagner, l'age limite est de 16 ans, probablement pour des tres bonnes raisons! Et si c'etait un jeune de 16 ans qui fait la descente de Bec des Rosses, personne ne s'etonnerait (7 ans et 14/16 ans, ca fait quand meme une sacre difference!)

» Par Galaad, le 19.04.2018

La comparaison avec Comaneci est hors sujet; c'était un "objet" de propagande que le pouvoir aurait laissé tomber à la moindre défaillance mettant en péril sa carrière. Rappelez-vous Caslavska, Mukhina et tant d'autres.

» Par Francis, le 20.04.2018

On n'hésite pas sur les comparaisons approximatives ici. Des voies 8 à 9 ans. Je ne vois vraiment pas comment on peut comparer. Le gamin il fait des voies de 8 en solo ? Sinon, c'est incomparable. Car en ski extrême (en descente) on n'est pas assuré. On tombe et c'est parti.

» Par Cyrille Marais, le 21.04.2018

Sans aucune jurisprudence, je suis sûr que si un membre de la famille porte plainte pour mise en danger de la vie d'autrui, on peut obtenir ça :

Egalement, les père et mère qui n’auraient pas respectés leurs obligations légales au point de compromettre la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation de leur enfant peuvent être punis de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende ( 227-17 du Code Pénal ).

Ca ne me choque pas en l'occurrence. Au contraire, à y réfléchir, je trouve l'attitude de ce père vraiment immature. Certes, après, en montagne, il faut mettre une limite. Mais le juge saura bien voir la différence, en cas d'accident, entre un gamin ds du 5.1 par risque 3 , et un gamin qui fait l'Etendard l'été avec son père, accroché à une corde ... à mon sens, les deux ne sont pas comparables, sauf si le gamin n'est pas attaché sur un glacier. Là, on retombe ds la même problématique que le raide. Tu tombes, tu te casses en deux.

» Par fan, le 22.04.2018

Pourrez t on avoir des avis féminin sur le sujet et de mère en particulier?

» Par AMA, le 22.04.2018

Le point de vue de ma femme serait assez simple suite à ce genre de chose : trouver un bon avocat pour en récupérer un maximum en partant. Hormis exceptions, les femmes ne sont que très rarement attirées par les hommes risquant la vie de leurs progénitures pour pisser plus loin que le voisin.

» Par Etienne -H-, le 22.04.2018

Comme les ourses

» Par Mariri, le 22.04.2018

Au fait, c'est quoi l'âge légal de consentement?

» Par boris, le 22.04.2018

Dans un monde de bisouxnours dans lequel cet enfant passerait les qqs années à venir sans incidents je ne peux que lui souhaiter qu'ils murisse assez vite pour comprendre avant sa majorité et sa pleine forme physique et mentale que l'engagement est un miroir aux alouettes et que c'est dans la vallée qu'on doit faire ses preuves, trouver la sérénité et le bonheur.
Pour le père la messe est dite...

» Par moonj, le 23.04.2018

Je ne connais pas la face... Je pense qu'un paquet des commentateurs non plus... Par contre je pense que son père la connait bien. Il a sortit la corde sur le haut (et peut être pas que sur le haut).
C'est peut être la seule partie expo ?
Bref, j'ai l'impression qu'il y a vraiment beaucoup de commentaires très aigris.
Le petit a un niveau technique impressionnant pour son age, il est ultra motivé. Il ski les pente qui le font rêver car son père est là avec lui et lui montre le chemin petit à petit.
C'est sur qu'il faut faire attention avec l'exposition, mais on peut peut être laisser le bénéfice du doute à son père qui a quand même l'air de savoir ce qu'il fait... J'imagine que son père n'a pas envie que son petit se fasse mal.
Bref sans connaitre l'itinéraire et la façon dont ca s'est fait, je trouve qu'il y a beaucoup de jugement dans les commentaires.

» Par Mouais, le 23.04.2018

Si l'on veut éviter le jugement des autres encore faut il ne pas s'exposer de la sorte au public en publiant et donc en voulant s'attirer une certaine sympathie des lecteurs, car à vouloir toujours plus montrer aux autres qu'on a une vie bien plus formidable que la moyenne, on s'expose aussi à la critique, c'est normal
Si on ne veut que des éloges ce n'est pas la bonne méthode
Et arrêtons svp avec les aigris, la critique est constructive, negative ou positive, c'est trop facile de dire de ceux qui ne sont pas d'accord qu'ils sont aigris, on les appelle des groupies les gens qui trouvent ca bien ?

» Par 2tipon, le 23.04.2018

Le gars n'est pas parfait ?

Heureusement, ceux qui lui jettent la pierre sans avoir accès à tous les tenants et aboutissants sont certainement très proches de la perfection, ont toujours fait pile poil ce qu'il fallait au moment où il fallait avec leurs gamins.

C'est bien comme ça que travaillent les juges, dans l'urgence (notamment en France, deux fois moins de juges que la moyenne européenne) avec des infos très insuffisantes et abstraites (des faits eux-mêmes) et sans qu'eux puissent jamais être jugé pour leurs erreurs ou fautes...Il y en a une pelletée qui ont loupé leur vocation.

C'est justement ce type de personnalité (qui aime dégainer un jugement sans savoir) qui postule à l'école nationale de la magistrature. Manque plus que la jouissance de pouvoir "faire vivre" son jugement dans la vie des justiciables en disposant du pouvoir légal de le leur imposer.

Il est logique que cette actu soulève des questionnements (elle m'interroge aussi), mais je pense être loin d'avoir suffisamment d'éléments pour émettre un jugement.

» Par Thomas, le 24.04.2018

Du coup sur un forum ouvert aux randonneurs, on n'a pas le droit de donner un avis ? a-v-i-s
Aigri va :P

» Par andras, le 24.04.2018

@moonj "Je ne connais pas la face... Je pense qu'un paquet des commentateurs non plus..." -> plus haut j'ai mis le lien sur une photo de la face, et c'est pas monstre complique de la trouver sur internet...

@2tipon respire :) relax :) sors en montagne, la vie est belle, il y a encore beaucoup de neige a skier :) entre ne pas etre parfait et mettre son gamin consciemment dans un danger de mort y a quand meme quelques etapes intermediaires, non?

» Par Marc Zoucca, le 24.04.2018

Monj dit :
Je ne connais pas la face... Je pense qu'un paquet des commentateurs non plus...
Bref, j'ai l'impression qu'il y a vraiment beaucoup de commentaires très aigris.
Bref sans connaitre l'itinéraire et la façon dont ca s'est fait, je trouve qu'il y a beaucoup de jugement dans les commentaires.

C'est la magie du net. Tu peux dire de la m*** sur une info de m***.
L'info est bidon, le môme n'a pas 7 ans mais ç ans. Puis les personnes qui croient que tu vas mourir dans du 40° par 20 cm de poudre, bah laisse les penser ce qu'ils veulent. Comme dit plus haut, une face, ca ne se skie pas, ca ne se sent pas, ca ne se jauge pas... ca se recherche sur le net et ca se discute sur un forum...

Andras, tu m'as tué avec ta réponse...

» Par Clems, le 24.04.2018

C'est pas faux.
Marc n'a pas vraiment tort...
Ca me rappelle l'histoire de E. Révol.
Bcp de prises de positions, de jugements hâtifs, sans forcément maîtriser l'info et son contenu. Peu de recul sur ce coup pour beaucoup.
Bon tout a été dit. Spéciale mention pour Andras. Pas mal ton dernier com...

» Par andras, le 24.04.2018

:) bon, on passe notre temps sur les forums vu que le week-end s'annonce pas terrible :( Difficile a se motiver et preparer des courses s'il fera 20 degres et pas de regel :(

» Par Bboy, le 25.04.2018

2tipon: pas besoin d'avoir tous les éléments en main pr constater au ton de l'article que le père est manifestement plus dans l'admiration béate de son rejeton que dans l'analyse sereine et objective de la situation. Pour le moins risqué à terme, quand bien même il n'aurait mis personne en danger dans les circonstances d'espèce.

» Par 2tipon, le 25.04.2018

@Bboy :
Suis bien d'accord ! C'est aussi ce qui m'a gêné le plus dans cet article. Mais là tu te limites à juger les faits auquel tu as directement accès (les commentaires du père).
Tu en déduis un risque probable, soit un jugement limité et nuancé, bien en retrait des jugements brutaux et péremptoires exprimés auparavant.

Je n'ai fait que dire autrement ce que certains ont dit :
"Je ne connais pas la face... Je pense qu'un paquet des commentateurs non plus...
Bref, j'ai l'impression qu'il y a vraiment beaucoup de commentaires très aigris.
Bref sans connaitre l'itinéraire et la façon dont ca s'est fait, je trouve qu'il y a beaucoup de jugement dans les commentaires."
Et
"Bcp de prises de positions, de jugements hâtifs, sans forcément maîtriser l'info et son contenu. Peu de recul sur ce coup pour beaucoup."

» Par Yves, le 26.04.2018

Selon certains professionnels du ski, le ski avant 7 ans devrait être évité (ou très limité) car la croissance des genou sont mûrs seulement vers cet âge. Il faudra prévoir des usures anormales des articulations à l'adolescence. mal....c'est très mal

Selon les pédiatres, un enfant ne comprend pas que la mort est définitive et c'est seulement à partir de 7/8 ans que l'âge de raison commence et que l'enfant finit par comprendre cet aspect définitif.
C'est souvent vers 9/10 ans que des enfants se mettent à avoir une peur saine, alors qu'il semblait d'une sérénité à toute épreuve.

Selon moi, les parents devraient faire l'objet d'un signalement à la Police Cantonale (avis aux Suisses). Car il y à mis en danger délibéré...même avec une corde...mais je doute de la véracité de ce récit. Pour moi c'est un fake.

» Par Scolette, le 29.04.2018

Dr Gérald Kierzek, urgentiste :

"Il y a la conscience du risque et il y a la perception des hauteurs, des distances. L'âge dangereux se situe entre le moment où l'enfant commence à marcher tout seul, où il est autonome d'où l'intérêt des barrières pour sécuriser, pour ne pas monter les escaliers... et l'âge où ils vont avoir conscience du risque c'est-à-dire autour de 9-10 ans. Durant la période des premiers pas jusqu'à 7-8 ans, la perception du risque est moins bonne, ils n'ont pas conscience du danger.

Mon expérience : à 8 ans en 1978 mon père me dit au sommet du Norma2 : "Tu descends le couloir du Norma 2" et tu m'attends en bas. Moi je monte faire le dernier couloir et on se retrouve en bas des couloirs"
Jamais je me permettrais de mettre mes enfants en danger comme dans cette situation. Pourtant expérimenté, mon père instructeur de club et de télémark connaissait mon niveau. Je skiais comme ce petit bout de 7 ans qu'on voit dans les vidéos, mais ce jour là, ce n'étais pas raisonnable, même si ce couloir de 40° ne posait aucune difficultés pour moi.


VTT de montagne