Accueil > Actu > Politique et Société > Alpe d'Huez : Laurent Wauquiez s'extasie pour le festival Tomorrowland à hauteur de 400 000 euros

Alpe d'Huez : Laurent Wauquiez s'extasie pour le festival Tomorrowland à hauteur de 400 000 euros - Politique et Société

 
-29
77 votes

Alpe d'Huez : Laurent Wauquiez s'extasie pour le festival Tomorrowland à hauteur de 400 000 euros

Proposé par -Joe Cook- le 06.04.2018, publié le 06.04.2018 :: www.petit-bulletin.fr :: 3526 vus :: 913 clics :: 34 commentaires :: Politique et Société

Tomorrowland, l'un des plus gros festivals du monde basé à Anvers, installera du 13 au 15 mars 2019 une édition hivernale à l'Alpe d'Huez (Isère), largement subventionnée par la Région. »

Commentaires

» Par Bboy, le 06.04.2018

La montagne - machine à fric.

» Par Heuuu..., le 06.04.2018

Et ducoup c'est quoi le problème ?
Ca va faire venir beaucoup de monde qui va consommer dans les bars les hotels les tabacs ect..

» Par Ducoup, le 06.04.2018

Le problème, c'est qu'à côté la région retire des subventions à des projets beaucoup plus intéressants.
Quelques exemples:
https://www.mediacites.fr/lyon/enquete-lyon/2017/06/10/region-auvergne-rhone-alpes-sale-temps-pour-les-associations/
https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/la-lpo-rhone-alpes-touche-par-les-baisses-de-subvention-regionale-1465666416
https://eco-savoie-mont-blanc.com/la-grande-traversee-des-alpes-menacee/

Après si tu trouves normal de subventionner David Guetta ...

» Par xdo, le 06.04.2018

Les gens savaient ce qu'ils voulaient quand ils ont voté pour lui.
Mais c'est clair qu'avec ce style de politique, les minorités sont bafouées.

» Par Thomas, le 06.04.2018

"La montagne - machine à fric." : quel est le problème de faire du fric/vivre en montagne par rapport à la plaine ou aux bords de mer ?

» Par Etienne -H-, le 06.04.2018

Dé-com-plex-ion! C'est pourtant simple!

» Par Qsdgg, le 06.04.2018

Wauquiez finance des projets d’amis comme la précédente majorité a financé des projets d’amis, sauf qu’ils étaient écolos bobo au lieu de maire de Huez.

» Par Bezu, le 06.04.2018

Le "problème" c 'est que Tomorrowland est un géant de l'univers des festivals qui brasse des millions d'euros chaque année et pour qui 400 000 €.... c'est de l'ordre du pourboire...
Alors que ces mêmes 400 000 € pourraient faire beaucoup d'heureux dans les assocs.
Après concernant Wauquier et comme disait l'autre "le temps ne fait rien à l'affaire...."

» Par Marco, le 07.04.2018

Grand évènement populaire, ils comptent sur 25000 personnes (pour un hébergement potentiel de 32000).
A 825€ le pass de 7 jours, on s'adresse à des gens qui ont vraiment besoin d'une aide de la région pour profiter du bon air et du silence de la montagne.
https://jaimelesfestivals.fr/tomorrowland-france-une-edition-hivernale-a-lalpe-dhuez-des-2019/
Wauquiez est de plus en plus consternant, et je serais tenté par l'apocope...

» Par Bezu, le 07.04.2018

5 minutes qui résument très bien l’aberration de la chose : https://www.youtube.com/watch?v=TYswq2_9ps4
De mon point de vue en tout cas ;-)

» Par Le gazier, le 07.04.2018

Les associations d’ecolo doivent être jaloux. Mais, ils allaient à la soupe de la même façon avec les socialos.

» Par Ezquiwau, le 07.04.2018

Le problème c'est que la montagne est un milieu fragile. Pour exemple : la forêt coupée à 2000m met 500 ans a se régénérer contre 30 au niveau de la mer. Des stations de la taille de l'Alpe du Huez et à cette altitude sont des aberrations entre les logements, canons et piscines qui pompent toute l'eau, les dameuses qui foutent de l'huile partout, le bruit et les déchets laissés par des touristes peu scrupuleux...
C'est bien joli de faire des réserves pour les tétras, les marmottes et autre mais si à côté il y a des stations comme ça c'est juste du foutage de gueule.
De toute façon dans 15/20 ans cannons ou pas ça ne sera plus que des villes fantôme alors tous ces investissement c'est de la pure démagogie. Quel que soit les conviction politique et écologiques il faut se rendre à l'évidence que l'on dépend de la nature. On ne peut pas "faire du fric" avec n'importe comment en montagne (c'est vrai aussi en bord de mer...et partout en fait !).

» Par Crétin des Alpes, le 07.04.2018

Ezquiwau je peux pas puer les écolos parasites de ton espèce
Et merde !!! vive le pognon !!!
et ceux qui sont pas content
vous pouvez toujours aller vivre ailleurs...
chier à la fin avec ces sujets d'actus qui n'ont rien à faire sur ce site...
Quel monde d'abrutis ces randonneurs
honte d'en faire parti bien souvent...

» Par balto38, le 07.04.2018

Ezquiwau tout a fait d'accord, les pratiquants de la montagne douce peuvent au moins exposer leur point de vue sans se faire agresser.

Vive le pognon ?????? Rien ne vaut une bonne rando en montagne avec des potes et une soirée au refuge avec une ou plus bonne(s) bouteille(s) et un bon repas avec un doigt de chartreuse vertes + chocolat

Après on peut défendre la montagne into the wild pour qu'elle ne se transforme pas en disneyland à la montagne (cf le cœur au Vans il y a 2 ans..)

http://www.frapna-38.org/index.php/accueil/actualit%C3%A9s/381-pollution-lumineuse-8-ans-apr%C3%A8s,-l%E2%80%99etat-condamn%C3%A9-pour-son-inaction.html

Au prochaines élections il faudra voter comme il faut.

a+

» Par Ezquiwau, le 07.04.2018

Les parasites au départ c'est bien ceux qui détruisent leur hôte ? parce que le tourisme de masse ça y ressemble un peu...
Au sens large ça pourrait, de manière très péjorative, englober ceux qui reçoivent ces subvention.
Les sujets d'actus tu n'as pas à les lire (ça parle rarement de pognon, tu as du confondre avec les échos !) et tes propos n'ont pas grand chose à faire sur ce site non plus.

» Par MI8_addict, le 07.04.2018

@Esquiwau: ''la forêt coupée à 2000m met 500 ans à se régénérer''. Et sinon ? De où parle t on exactement et ça sort d'où ? OK on peut exposer un point de vue mais encore faut il avoir l’honnêteté de ses arguments ... sinon ça décrédibilise méchamment le reste : ''toute l'eau'', ''de l'huile partout'', ''abérrations''... hum hum... et la marmotte...

» Par Ezquiwau, le 07.04.2018

@MI8_addict pour la régénération de la forêt tu peux lire :
Le guide illustré de l'Ecologie coédition Editions de la Martinière et Cemagref Editions chapitre "La synécologie".
La forêt c'est pas juste des arbres, c'est aussi un sol, une banque de graines, des oiseau, etc... et revenir à la richesse initiale c'est long. Quand à la pelouse alpine ça peut mettre 1000 ans à se reconstituer (un plant de genépi ou une petite gentiane sont facilement centenaire !).
S'il existe de l'huile pour dameuse "biodégradable" c'est bien qu'elles en perdent dans la nature.
Quant à l'eau c'est aussi un problème dans pas mal de station, sans doute plus dans les alpes du sud mais en février la population est multipliée par dix alors que les précipitations tombent sous forme de neige donc oui ça peut provoquer des problème d'eau (pour les gens mais aussi pour les amphibiens et toute la faune aquatique). A l'alpe d'Huez je ne sais pas, je sais que dans le Dévoluy c'est souvent le cas (d'autant plus qu'ils passent de l'eau potable dans les cannons...).
Tout ça pour dire que les stations en haute altitude sont effectivement une aberration. Je crois que mes arguments sont honnête, même scientifiques.

» Par Gilbert vial, le 08.04.2018

Des propos "scientifiques"doivent être fondés dis moi ou tu as vus des forêts coupées à 2000m ou même 1800m ?

» Par looping05, le 09.04.2018

ce qui me choque est le fait que va se déverser pendant 7 j une pression acoustique énorme (généré surement par des dizaines de kilowatt) dans un milieu habitué au silence. Cela montre bien que la faune de la musique électronique et la faune politique et commerciale sont complètement déconnectées de leur écosystème. Qu'ils fassent ça dans une usine désaffecté, ok, mais pas dans ce milieu. Quel manque de sensibilité faut il avoir pour être capable de participer à ça? Qu'est ce que ça leur apporte de se défoncer dans la montagne, juste dire "ouah, je me suis éclaté à l'extasy devant la montagne"? Je trouve ça pitoyable.

» Par Cyrille Marais, le 09.04.2018

Je viens d'entendre un bruit de couloir que les Sybelles rejoindraient l'Alpe d'Huez ... histoire de défigurer les Grandes Rousses... et de piquer le peu de neige qu'il va rester d'ici 10 ans ... en tant que Mauriennais, z'ont pas encore dresser les pylônes, je vous le dit !

» Par Cyrille Marais, le 09.04.2018

et ce que david guetta représente pour la musique, wauquiez l'est pour l'écologie ! vive le bruit, les canons à neige et la pollution tout azimut en montagne ... pendant que des chercheurs bossent sur les écosystèmes et autres sujets d'"économie de montagne", payés par l'état !

» Par Bboy, le 09.04.2018

Thomas: le problème est qu'en montagne il y a un milieu à protéger. En zone urbanisée c'est nettement moins le cas. Quand on voit la montagne comme une machine à fric, on n'a pas de scrupules à la détruire. Voy. les grands domaines skiables, notamment. Quel intérêt de faire un festival techno de masse en montagne? C'est éloigné et donc davantage polluant. Vous pouvez en faire autant dans une banlieue de grande ville, comme sur le site d'origine de Tomorrowland. Cela draine des 100aines de milliers de festivaliers qui génèrent des tonnes de déchets; mais là au moins (1°) vous n'affectez pas un milieu riche sur le plan environnemental et (2°) vous bénéficiez des facilités d'accès qui contiennent la pollution par les transports, en tout cas en aval du trajet aérien.

» Par Bboy, le 09.04.2018

@ Crétin des Alpes. Sans même le juger, pareil discours ne résout rien ("et ceux qui sont pas content. vous pouvez toujours aller vivre ailleurs..."). Quid si on vous le retourne? Qui décide qui doit aller vivre ailleurs? A priori c'est la somme des volontés individuelles qui détermine l'action collective (idéalement en tenant compte de l'intérêt général). Je serais fort étonné que ce genre de subventions soit toujours octroyée si elle était décidée à un niveau centralisé. Cela paraît un intérêt local qui prend le pas sur un intérêt général de localisation optimale. A supposer que l'on soit pour "vive le pognon", autant le faire là où il génère le moins de nuisances.

» Par Lafleche38, le 10.04.2018

C est la honte ce festival chez nous en Isere ,en pleine montagne ,pauvres marmottes...
C est qui ce gonze Wauquiez qui n y connais rien visiblement à la montagne ,nous ne sommes pas à ibiza,me##e
Tout se vend tout s achète, mais faut quand même pas pousser trop loin....

» Par Thomas, il y a 9 jours

Bboy, pas d'accord. Il vaut mieux protéger les lieux où vivent le max de monde le plus longtemps, non ?! La pollution au-dessus et en-dessous de Grenoble, Sallanches, n'est pas un gros problème, énormément plus gros que ce festival dans un lieu déjà "urbanisé" pour reprendre tes propos ?!

» Par balto38, il y a 9 jours

Thomas l'un n’empêche pas l'autre. Plus la nature et la montagne seront sauvegardées et mieux on vivra dans les vallées. (Si on fait attention à nos montagne alors on fera attention aussi à nos vallées)
Sauf erreur la pollution sur grenoble est en régression ce qui n'est pas le cas dans la vallée de l'arve et annecy où la pollution de l'air est souvent supérieur à Grenoble cf : atmo-auvergnerhonealpes. (Normalement au dessus de 1000m il y a moins de pollution...)

» Par Alex, il y a 9 jours

J'entends souvent que c'est la misère sur le plan économique en montagne et dans les vallées, beaucoup de désertification. N'est ce pas intéressant de type de festival? Vaut il mieux laisser mourir économiquement certains espaces?

» Par mort de rire, il y a 9 jours

P'tain, mort de rire...
L'Alpe d'Huez en train de mourir économiquement...
J'en rie encore !

» Par sandrine, il y a 9 jours

"L'humanité disparaîtra, bon débarras !"
(à lire ou relire d'Yves Paccalet)
ça va être peut être plus rapide que prévu.....
soyons pragmatiques, de toute façon c'est foutu!
cela n’empêche pas de faire son petit colibri....
(les plus avisés comprendrons!)

» Par Bboy, il y a 9 jours

Alex : oui, pour moi il vaut mieux concentrer le développement économique dans certaines régions (densément peuplées, bien pourvues en infrastructures ainsi que pauvres sur le plan environnemental) et se limiter à des activités compatibles avec le milieu dans les zones où subsiste un patrimoine naturel. Eternel débat. Allez au Zanskar ou dans l'ANWR pour voir. On est en train d'y bousiller les derniers espaces naturels préservés de la planète, au motif du développement économique. Quel besoin d'amener les nuisances de Tomorrowland dans les Alpes? Quel bénéfice à faire tourner l'hôtellerie montagnarde plutôt que de plaine? C'est faire prévaloir des intérêts financiers particuliers et à court terme sur l'environnement.

» Par luge, il y a 8 jours

ce qu'il faut c'est tous aller voter la prochaine fois et faire passer le message... plein de gens ne savent pas le mal qui est fait aux asso, que ce soit les écolo, le social ou la culture (pas de masse comme ici)

» Par Francid, il y a 8 jours

Creusons, creusons les fosses, si pas pour nous, elles seront là pour les suivants.

» Par Mac Dragan, il y a 7 jours

Il est amusant de constater que cette levée de bouclier "écolo" contre un projet de festival, ressemble étrangement à la situation rencontrée il y a une dizaine d'année à Clisson lors de la création du Fury Fest qui allait devenir le Hell Fest désormais bien connu. Là-bas c'était alors les Cathos qui pulvérisaient de l'eau bénite pour tenter d'éloigner les démons métaleux. Intégristes de tous bords unissez-vous !

» Par Fury, il y a 7 jours

Avec ce genre de raisonnement, tu peux comparer n'importe quel levée de bouclier aux Cathos de Clisson.

Editer Ajouter un commentaire







HTML interdit. BBCode Autorisé.



VTT de montagne