Accueil > Actu > Alpinisme > Vers la fin des câbles du Goûter ?

Vers la fin des câbles du Goûter ? - Alpinisme

 
+18
26 votes

Vers la fin des câbles du Goûter ?

Proposé par jc69 le 13.02.2018, publié le 13.02.2018 :: www.ledauphine.com :: 2674 vus :: 1555 clics :: 7 commentaires :: Alpinisme

En 2017, la voie normale du mont Blanc par Saint-Gervais a été le cadre d’une accidentologie anormalement élevée avec 16 morts déplorés ... »

Commentaires

» Par jc69, le 13.02.2018

Il faut changer le nom du Mont-Blanc, le rendre moins attractif :roll:
Et St-Gervais aussi. Que ça devienne St-Gervais- Mont-Gris !
Le maire en serait vert :P

» Par huiledesucre, le 13.02.2018

faire le mont blanc ça se comprend ! si on veut respirer de l'air pur ca reste quand même une référence !
un peu comme se refuser de manger du nustellartois quand on aime le cacao !
comme vouloir téléphoner sans avoir un i fion ! non mais allo !

» Par Bboy, le 14.02.2018

C'est tout de même bizarre comme raisonnement d'enlever les dispositifs de sécurité pour rendre l'accès moins facile et donc diminuer le nombre d'accidents. A fortiori sur la voie normale d'un sommet qui attirera toujours les foules, par le seul fait d'être le point le plus élevé des Alpes. Personnellement j'ai glissé à la descente, vers le dernier câble (en aval). Je me suis rattrapé au câble et ai été retenu par la corde tendue par mon partenaire de cordée. Je suppose que l'un ou l'autre aurait suffit, mais je suis content de pouvoir me poser la question ;-)

» Par AlexD, le 14.02.2018

Le truc c'est que plein de gens ne s'encordent pas car il y a le cable justement...
Des queues de cochon ne me paraissent pas stupides, ca pousse les gens à s'occorder tout en ayant un assurage sur point fixe...

» Par damsgrimp, le 14.02.2018

Je ne suis pas alpiniste de haut-vol mais les câbles sont totalement inutiles et favorisent voire encouragent les personnes inexpérimentées. Pour qui veut faire le Mont-Blanc en autonomie, il me semble que le franchissement de ce passage, sans aide artificielle, est un strict préalable. Cela demande, en bonne condition, rien de plus qu'une aisance dans du terrain à chamois, et dans les pires conditions, cela nécessite la maîtrise à minima des techniques de cramponnage et de piolet. Ce qui correspond pour le moins à des critères cohérents avec l'objectif visé !
Pour remettre les choses dans leur contexte, l’aseptisation de tels itinéraires fait perdre tout le charme que présente l'alpinisme : la maîtrise du risque et de la technique, l'évaluation de ses capacités, la gestion de l'exposition et de l'engagement.
Personnellement, je rêve des Jorasses mais au vu de mon niveau technique et de la limite d'engagement que je me fixe ce sera avec guide ou ça ne sera pas...

» Par Renoncule, le 15.02.2018

Missionnés par le préfet de Haute-Savoie, Pascal Chapelland et François Marsigny proposent de retirer les câbles dans la voie du Goûter, qui cristallise les tensions liées à la sur-fréquentation du mont Blanc.

http://www.montagnes-magazine.com/actus-mont-blanc-noir-monde-quelles-solutions

» Par bart, le 17.02.2018

Pour diminuer la fréquentation, y'avais plus simple comme l'avais proposé C. Profit : Supprimer le refuge du Goûter et partir sur la voie royale du refuge de Tête rousse.


VTT de montagne