Accueil > Actu > Ski de randonnée > L'armée passe aux inserts !

L'armée passe aux inserts ! - Ski de randonnée

 
+37
51 votes

L'armée passe aux inserts !

Proposé par Jeroen le 01.01.2018, publié le 01.01.2018 :: youtu.be :: 4744 vus :: 2332 clics :: 59 commentaires :: Ski de randonnée

Hormis le côté anecdotique, petite vidéo sympa avec plein de petits trucs à apprendre, même pour les plus aguerris ! »

Commentaires

» Par Vivagel, le 02.01.2018

Ils ont du bon matos maintenant, hein, ça vaut le coup de s'engager !
Scarpa F1, Plum, skis à rockers, peaux sans colle on dirait, beaux bâtons 2 brins.

» Par Den's, le 02.01.2018

Sympa la déco Armée des Dynastar ;-)

» Par marcoloco, le 02.01.2018

les skis sont des dynastars mythic 87

» Par Pat, le 02.01.2018

Je ne connais pas du tout les Chasseurs Alpins
C'est balaise ce qu'ils font en montagne?

» Par thierryg, le 02.01.2018

Mode "ancien combattant " on : quand je pense que j'avais des chaussures cuir 'valdor' puis des valuga ...
Quand au niveau de ski ceux que J'ai vu sur piste l'autre jour avaient quelques progrès à faire ????

» Par Abitbol, le 03.01.2018

@Pat, non c'est pas "balaise" si tu es un minimum montagnard à la base, pour l'avoir fait il y a env 20ans.
Le plus dure est plutôt de supporter l'ambiance militaire :-)
Ceux qui venaient du nord et dont le sport etait le tennis, oui ils entretiennent le mythe : les chasseurs c'est l'enfers en montagne !!! (Vécu)
Pour le matos en 95 on commençait à avoir polaire Gore tex et des Koflach plastiques. Les skis étaient droit forcément avec fix Emery type pivot.

» Par _pierre_, le 03.01.2018

Des Mythic 87 renforcés.

» Par yoann, le 03.01.2018

@ patrick Abitbol

Faut te sortir des clichés.... je venais de la Marne, bon ok ce n'est pas le nord... mas je peux te dire que visiblement ce n'est pas moi qui ai le plus souffert de mon environnement, et au risque de te surprendre, le tennis n'est pas le sport roi au nord de la Seine. Le ski de rando n'est pas réservé à une élite montagnarde....

» Par Fisherman friends, le 03.01.2018

Ce qui est sûr, c'est que les gens de la Marne sont très 1er degré et susceptibles.

» Par jeff69, le 03.01.2018

Bien content pour PLUM et l'équilibre de ses comptes: un marché avec l'Armée va leur faire du bien, tant mieux! Mais où sont nos fabricants de chaussures français???

» Par leviking73, le 03.01.2018

correct jeff, cocorico!! mais peaux colltex whizz, qui sont loin de faire l'unanimité malheureusement!!

» Par jacky05, le 03.01.2018

Bonjour
Jeff quel fabricant français de chaussures qui peut faire de grandes séries?
Dynastar n'est plus français depuis longtemps , heureusement qu'il y a plume.

» Par nicom, le 03.01.2018

Et Salomon'? Bon ca dépend de amer sport je crois mais ca a un petit cote français
... Et gignoux ?mais bon la il va falloir qu'il bosse 10 fois plus, fini les bambees !

» Par _pierre_, le 03.01.2018

"Dynastar n'est plus français depuis longtemps" : c'est exagéré, l'usine de Sallanches et la R&D ne compte pas ? Idem pour Rossignol, Voiron ne compte pas ? Salomon par contre n'a aucune usine de grande série en France (mais en Autriche via Amer/Atomic), que la R&D à Annecy. Alors ?
Après forcément si on compte les matières premières comme les carres, le bois, le titanal, hum

» Par yvespon, le 03.01.2018

armée en 1980 à Briançon avec les SM à lacets et les skis en alu fixation Emery à câble , bon les moins de 30 ans connaissent pas !!
Première sortie en décembre , j'ai bien cru que les pieds restaient collés au fond des chaussures à cause du froid.
Avec ça on apprenait vite à skier fléchi, une bonne école
Et mars les courses de section avec sac minimum 22Kg
Vin dieux tout fout le camp ;-)

» Par jeff69, le 04.01.2018

Hé, hé, ça va tourner vite anciens combattants! Perso, Chasseurs de lapins (Grenoble) en 74/75... je savais déjà skier depuis tout gosse heureusement mais j'ai découvert la rando cet hiver-là. Finalement, je dois ça à l'Armée. Les SM cuir (ho ho...) à lacets m'ont donné le gout des chaussures souples vers l'avant et les Aluflex l'angoisse des plaques de glace à La Morte (pardon, Alpe du Grand Serre): quelle vacherie ces skis, surtout avec un énorme sac sur le dos mais finalement, on y arrivait aussi. Le gain de poids a permis de compenser celui des années...

» Par berndemis, le 04.01.2018

C'était juste une info sur une mise en place de nouveaux matériels connus par tous les skieurs de rando depuis des années et là ça tourne à la nostalgie du service militaire. Finalement, quelle erreur de l'avoir supprimé car les anciens qui l'ont fait ont bien râlé lorsqu'ils le faisaient et en "chiaient", mais maintenant s'en souviennent avec nostalgie. Comme quoi....

» Par Pat0, le 04.01.2018

Plus que les anciens c'est peut être la France qui a la nostalgie du service militaire. Avec certes des inconvénients pour certains mais qui globalement inculquait des règles de savoir vivre et de respect d'autrui qui manquent cruellement aujourd'hui. Il me semble qu'à cette époque on ne voyait pas 15 ou 20 branleurs tabasser une femme à terre.

» Par jo, le 04.01.2018

La nostalgie du service militaire c'est que les benets qu'ils l'ont. Il n'y avait aucun brassage social au service militaire, tous les cadres ou fils de partaient en coopération ou étaient exemptés.

» Par Pat, le 04.01.2018

JO, cites nous quelques exemples de brassages sociaux réussis dans la vie de tout les jours! Les voisins ne se disent pas bonjour, si on en a les moyens on se met à l'abri dans de beaux quartiers, même dans les grandes entreprises affichant de belles ambitions dans ce domaine, le brassage cesse au moment des primes, le cadre redevient cadre et l'ouvrier pleure avec son petit billet! Du pipeau le brassage, pour se donner bonne conscience.

» Par jo, le 04.01.2018

effectivement, il n'y a guère de brassage social dans notre monde, à part outre tombe. Je réagis juste à cet argument en faveur du rétablissement du service militaire, qui est un mythe ou une légende urbaine.

Pour les partisans, il y a surement de meilleurs arguments !

» Par samivel05, le 04.01.2018

Hello les amis..
Toujours plaisants les forums... Quand j'ai fait mon service dans les Alpins, dans ma chambrée, il y avait des Bac-5...et des bacs + 5... Tous dans la même trace, et main dans la main! De mémoire, le brassage dans les alpins était rée!. Ceci étant dit, le matos (après les aluflex) a toujours été correct.. ce qui trompe, c'est qu'il était peint en blanc! Quand à la technique "montagne" des jeunes d'aujourd'hui, elle est à relativiser au regard des missions d'aujourd'hui: Des cols afgans...aux déserts africains! ..;Nos Alpins(soldats professionnels) sont désormais d'abord des fantassins...qui n'ont plus guère le temps de pratiquer la haute-montagne..Et qui risquent davantage leur vie face à Boko Aram / Al Quaïda que dans les pentes alpines..; Et que dire de l'élite de l'élite, les unités de recherche humaine, capable de vivre et combattre plusieurs jours en haute-montagne, dans des abris-neige, face à des talibans ou autre dans les cols du panshir...ou autre.. Allons, Pas de "jolis mots" sans savoir,... Pas de benêts, ....De l'humilité en montagne, ...d'abord et surtout!

» Par yvespon, le 04.01.2018

Pour JO
Dans notre chambrée de 8 il y avait un alpin qui avait un doctorat de chimie du pétrole ( une véritable encyclopédie ) , le fil d' un gros actionnaire d'une boite du CAC 40 et 2 BTS .
Et comme écrit Samivel05 quand l'un coulait la bielle , les copains se partageaient son matos
Après c'est sure on aura toujours des instruits pour nous donner des leçons de vie ....
Mon fils a fait ses 6 ans dans les Alpins aussi , il a arrêté car se planquer en Irak parce que ça tombe des pruneaux et faire Vigipirate à la gare de l'Est de paris et se faire cacher dessus par des populations issue de l'immigration , je te laisse avec ta mixité

» Par Berndemis, le 04.01.2018

Je précise que Jo n'a pas entièrement tord car à partir des années 1990, le début de réduction du format des Armées ne permettait plus d'absorber tous les jeunes conscrits et les médecins ou psychologues réformaient alors assez facilement. Les bac +4, voire plus, n'avaient en général pas trop de difficultés pour se faire réformer et le service militaire n'était donc plus égal pour tous. Maintenant, les écrits de Pat, Samivel05 et Yvespon sont aussi bien argumentés et reflètent la réalité actuelle. L'Armée n'est plus là pour faire du social, c'est comme ça, et les troupes de montagne ont moins la vocation à crapahuter sur nos beaux sommets, mais plutôt à être projetées sur des théâtres extérieurs pas tous forcément montagneux, mais aussi à participer à la mission de protection des citoyens suite aux attentats que vous connaissez tous et ordonnée par le gouvernement. La montagne ne passe désormais plus au premier plan.

» Par jacky05, le 05.01.2018

J'ai du mal à voir le rapport entre le titre du sujet et vigipirate :~:~:~

» Par Berndemis, le 05.01.2018

Entièrement d'accord avec toi jacky05 et c'est ce que j'avais écrit il y a 1 jour et 4 heures, à savoir juste une info matériel et ensuite ça a dérapé sur la nostalgie du service national et de son brassage..... Mais tel n'était pas le but du forum.

» Par Benets, le 05.01.2018

Je n'ai pas fait Chasseur Alpin. Mais, l'armée de l'air. Le haut niveau d'incompétence de certains engagés m'avait frappé, y compris dans une arme soi-disant technique. C'était effrayant de penser que ces personnes étaient payé pour protéger le pays et défendre nos interets. Bien évidement, on a l'armée qu'on veut bien avoir (et qu'on veut bien se payer). Je serais étonné que cela ait beaucoup changé.
C'est ou était peut être différent chez les chasseurs alpins. Mais, j'en doute quelque peu.

» Par Berndemis, le 05.01.2018

Les nouvelles fixations à insert de l'Armée de terre sont alors sûrement aussi incompétentes que leur personnel si j'en crois Benets. Attention les skitouriens n'achetez surtout pas ce matos qi vous voulez éviter les emmerdes.

» Par Benets, le 05.01.2018

Les fixations à insert ont plus de 25 ans.
L'utilisation de ce type de fixation par l'armée seulement en 2017 peut effectivement être un indicateur du niveau de compétence de l'armée.

» Par bebere73, le 05.01.2018

@Benets: Ou un indicateur du budget dont disposent les chasseurs alpins pour s'entraîner... Pour ce qui est du niveau d'incompétence, je ne sais pas où tu travailles, mais regarde un peu autour de toi, dans les entreprises (surtout les grandes), les services publics, les incompétents y en a, et à tous les niveaux...

» Par Pat, le 05.01.2018

Plutôt que de partir dans des délires d'incompétences on peut imaginer que les anciennes fix à insert n'étaient peut être pas adaptées aux poids du skieur + sac et matos.
Les nouvelles sont peut être plus sécurisantes pour les exigeances actuelles et c'est pour cela qu'ils ne s'équipent que maintenant.

» Par samivel05, le 05.01.2018

Bravo Pat! Dans le mille... Les commissions d'expert ont longtemps reculé face aux inserts.... en raison du poids du sac à dos du combattant en montagne, environ 25 kg, avec le matériel de bivouac, technique, et l'armement / munitions.. Quand à l'incompétence chère à Benets, il faudrait demander aux talibans qui ont pris des "patées" sur les cols afghans, et aux milices de Boko haram, qui se sont fait décimées il y a 2 ans, sans que les Armées puissent communiquer sur ce sujet sensible..; Aujourd'hui l'infanterie (et pas que...!) française est reconnue comme l'une des 2 meilleures au monde... Donc Super les inserts....

» Par Berndemis, le 05.01.2018

Je ne pense pas vraiment qu'il ait fallu attendre des années d'études sur ce type de fixations pour passer un nouveau marché avec ce modèle. Le changement s'impose car le matériel devient vétuste, c'est tout. Faut voir avec quels types de parapentes volent les commandos montagne. Ce sont des Huapi de Nervures dont la fabrication initiale date de 2005. C'est complètement obsolète. On construit aujourd'hui des voiles encore plus sûres, plus légères et qui planent mieux. Mais il faut des budgets pour les acheter et renouveler les matériels. Donc, comme il y a d'autres priorités dans les Armées, les fixations et les parapentes des troupes alpines passent forcément au second plan. Point barre. Pas la peine de philosopher plus.

» Par Pat, le 05.01.2018

Ca m'étonnerait que le matos dernier cri soit adapté à un usage militaire, je parle des voiles, c'est léger ok mais fragile aussi. Leurs vols ne sont pas un loisir, il faut descendre c'est tout. C'est un peu comme le matériel de bivouac, les tentes ou duvets ultralights ne sont pas pour eux. Ce n'est pas qu'une question de budget. Contrairement à ce que vous semblez croire, ils ne sont pas plus idiots que d'autres.

» Par Berndemis, le 05.01.2018

Pat, on n'a jamais dit qu'ils sont idiots, bien loin de là. Dans les Armées et ne change pas de matériel comme de chemise. On fait durer au maximum car tout a un coût et le remplacement se fait sur de très nombreux exemplaires. Mais, par exemple, la voile actuelle utilisée est une voile déjà ancienne et qui était d'ailleurs vendue pour tout un chacun. Il en existe aujourd'hui d'autres de type montagne aussi solides et avec de meilleures performances surtout en finesse pour faire des "ploufs". Mais changer du matériel encore en bon état est coûteux, donc on conserve au maxi. A-t-on vraiment le choix compte tenu de la situation budgétaire du pays ?

» Par Benêts, le 05.01.2018

Incompétence de loqueteux talibans et boko haram qui tiennent tête à la 5eme puissance économique mondiale avec la bite et le couteau.
Sans deconner, vous croyez vraiment les âneries que vous racontez ?

» Par Berndemis, le 05.01.2018

A Benêts, on peut aussi se poser la question comme ça effectivement !!! Je ne vois encore pas pourquoi ce sujet qui concerne que le matériel utilisé dans les Armées a dérapé sur les (in)compétences des personnels qui les composent, l'utilité du service national et son brassage des masses, etc... Tout ça est généralement un problème budgétaire et on ne peut pas faire subir aux contribuables les lubies qui voudraient que chaque fois qu'un nouveau matériel performant sort sur le marché, il faut en équiper systématiquement les troupes. Ce n'est pas comme cela que ça fonctionne.

» Par Berndemis, le 05.01.2018

A Benêts, on peut aussi se poser la question comme ça effectivement !!! Je ne vois encore pas pourquoi ce sujet qui concerne que le matériel utilisé dans les Armées a dérapé sur les (in)compétences des personnels qui les composent, l'utilité du service national et son brassage des masses, etc... Tout ça est généralement un problème budgétaire et on ne peut pas faire subir aux contribuables les lubies qui voudraient que chaque fois qu'un nouveau matériel performant sort sur le marché, il faut en équiper systématiquement les troupes. Ce n'est pas comme cela que ça fonctionne.

» Par samivel05, le 05.01.2018

Encore une fois, bravo à Pat et Berndemis pour leur clairvoyance et leur hauteur de vue..Ce n'est malheureusement pas le cas de certains! mais il faut de tout pour faire un monde. Inutile de s'étendre davantage sur les loqueteux -surarmés-, ou sur les voiles des Alpins dont l'objectif n'est pas le looping, mais la pénétration nocturne d'espaces non sécurisés, avec des sacs ....de combat... Il ne s'agit pas tant de problème budgétaires, que de réponses à des besoins spécifiques...qui ne sont pas ceux des benêts! Aujourd'hui, les alpins ont le matos qui leur convient.. Et je mets au défi certains de partager leur quotidien... en montagne..Je ne leur donne pas 48 heures... A bientôt pour de nouvelles aventures.

» Par Benêts, le 06.01.2018

Après la pâtée mise par la 5eme puissance économique mondiale à des loqueteux à moitié illettrés, on a donc les supermans passant 48h en montagne.
Bon quoi, redescendez sur terre, dans la vraie vie. Celle où les low-cost technique existent depuis 3 décennies.

» Par Benêts, le 06.01.2018

@€&@@€ de correcteur :
La vie où les low-tech existent depuis 3 décennies.

» Par samivel05, le 06.01.2018

Du Benêts,.... C'est à toi que je ne donne pas 48 heures! Tu ne sais donc " ni lire ni écrire"! Et ton niveau de compréhension m'a l'air fort réduit! Basta!

» Par Benêts, le 06.01.2018

Décidément, le niveau me semble aussi élevé que lorsque j'avais fait mon service.
Ça ne m'étonne pas : des forts en gueulle avec un poids chiche entre les oreilles.

» Par Berndemis, le 06.01.2018

A Benêts, toi tu es le genre anti militariste et bobo + ecolo, je suppose. C'est ton choix, il faut de tout pour faire un monde et je préfère te voir évoluer dans ta sphère que je respecte d'ailleurs, mais dont le point de vue est différent des autres et dont j'accorde aussi du crédit. On m'a toujours dit lorsque j'étais plus jeune : "Chaque putain dans son bordel". Je pense que comme ça, c'est beaucoup mieux. Allez, basta et bonne année à tous les avis divergents et (con)vergents.

» Par Emmanuel Bernard, le 09.01.2018

J'aurais bien aimé faire l'armée, mais ça s'est arrêté juste avant moi. Mon père avait fait les chasseurs alpins. Samivel05, yvespon, j'aime bien vos anecdotes, c'est aussi des souvenirs comme ça que me raconte mon père, des bons souvenirs et d'autres plus difficiles, mais une sacré expérience de vie en tous cas. Je regrette que ça n'existe plus.

» Par simboula, le 09.01.2018

Le niveau technique du démonstrateur est loin de refléter celui des sections lambda des troupes alpines !! Pour le matos, un bon en avant spectaculaire dans les années 80 a permis aux alpins d'avoir du très bon matériel qui n'avait rien à envier à celui qu'on trouvait dans le civil.

» Par Zeb', le 10.01.2018

Dans le même esprit, une vidéo un peu plus vieille mais qui peut bien résumer les mouvements de base (conversion etc) :
https://www.youtube.com/watch?v=Hc5pJyebUTA

» Par Benêts, le 11.01.2018

Une information judiciaire contre x a été ouverte, par la juridiction interrégionales lyonnaise compétente en matière militaire, pour l'avalanche de Val Frejus de 2016.
Si on laisse les juges Faire correctement leurs travail avec l'armée, on pourrait avoir une idée plus précise de leur niveau d'incompétence en montagne.

» Par simboula, le 11.01.2018

Hihihi...manifestement benêts tu as été traumatisé par ton passage sous les drapeaux ! Tu as raison, dans l'armée de l'air il y a beaucoup de branleurs et d'incompétents, probablement plus que la moyenne, et c'est pour ça qu'ils t'y ont affecté ne sachant pas trop quoi faire d'un boulet de ton envergure....pour le reste il y a toujours eu, dans les alpins y compris, des têtes brûlées et/ou des irresponsables dans l'encadrement dont le comportement peut conduire à des accidents.Pour autant, ne portons pas un jugement prématuré sur cet accident. Benêts, je m'étonne que tu portes des jugements aussi sévères et sans appel alors que, de ton propre aveu, tu as écrit que tu ne connaissais pas le milieu militaire des alpins !......

» Par Benêts, le 11.01.2018

J'ai surtout été effaré que cette incompétence soit financé par mes impôt.
On verra bien pour Val Frejus. Mais balancer 50 gars en montagne dans ces conditions nivologiques n'était manifestement pas un bonne idée.

» Par Benêts, le 11.01.2018

J'ai surtout été effaré que cette incompétence soit financé par mes impôt.
On verra bien pour Val Frejus. Mais balancer 50 gars en montagne dans ces conditions nivologiques n'était manifestement pas un bonne idée.

» Par Pat, le 11.01.2018

Si tu t'inquiètes du "placement judicieux" de tes impôts, tu ne dois plus avoir beaucoup de cheveux!
Il y a dans l'armée comme partout des erreurs de décisions. Pour éviter cela elle doit certainement rechercher des experts. Tu devrais postuler pour apporter ta science et tes interprétations exemplaires et rattraper, pour le coup, un passage sous les drapeaux qui ne semble pas une réussite.

» Par Benêts, le 11.01.2018

ben non. Mon passage sous les drapeaux s'est bien passé, avec la progression classique (pas difficile compte tenu du faible niveau dans l'armée).
C'est certains que je risquait pas d'apprendre grand chose. Mais se rendre compte qu'on fait en quelques semaines le boulot d'un engagé avec 10 ans de boutique, ça calme.
On ne coûtait pas cher à l'époque.
Aujourd'hui, ça m'étonnerait beaucoup que l'armée ait les moyens de me payer !

» Par simboula, le 11.01.2018

L'armée est une institution qui a sans doute beaucoup de défauts mais elle est bien meilleure que toi et orthographe et syntaxe !!!

» Par simboula, le 11.01.2018

Rectificatif: en orthographe !!

» Par Benêts, le 12.01.2018

Que ma prose rédigé sur une téléphone soit au niveau de l'outil n'a rien d'étonnant.
Mais compte tenu du niveau d'éducation moyens de l'armée, bon, hen .... on disait bien que les fusillées commandos avec chien avaient le cerveau au bout de la laisse.
Ce n'est pas une critique des coys car on ne leur demande pas de faire Proust mais d'aller trouer la paillasse des mecs en face, sans trop se faire leurs peaux. S'ils avaient les moyens de faire un autre job bien rémunérés, ils ne seraient pas coys.

» Par Benêts, le 12.01.2018

Note que je suis bien contents qu'il y ait des personnes acceptant de se faire trouer la paillasse pour défendre mes/nos intérêts. Je ne le ferais pas pour leurs salaires.

Non, ce qui m'a exaspéré était le haut niveau d'incompétence d'une partie de l'encadrement engagé.

Je préférais largement les bourrins avec, certes, le cerveau au bout de la laisse, mais experts pour massacrer les mecs d'en face au péril de leurs peaux.n

» Par simboula, le 12.01.2018

Accorder le mot moyens avec un s avec niveau n'est pas une faute imputable à l'outil mais à ton niveau rédactionnel, pour ne citer que cette faute parmi tant d'autres. Ça en dit long sur ton honnêteté intellectuelle.
Taxer tout ce qui bouge d'incompetent ne serait pas la preuve que tu faisais l'unanimité contre toi ?

» Par Benets, le 12.01.2018

Faire l'unanimité contre soi, ou pour soi ? ?
Rassure moi, tu n'as pas fait ton service militaire pour aller dans cette direction ?


VTT de montagne