Accueil > Actu > Politique et Société > Migrants : "On ne peut pas accepter qu'il y ait des gens qui meurent dans nos montagnes"

Migrants : "On ne peut pas accepter qu'il y ait des gens qui meurent dans nos montagnes" - Politique et Société

 
+110
362 votes

Migrants : "On ne peut pas accepter qu'il y ait des gens qui meurent dans nos montagnes"

Proposé par Bruno Grenet le 19.12.2017, publié le 21.12.2017 :: tempsreel.nouvelobs.com :: 4333 vus :: 578 clics :: 63 commentaires :: Politique et Société

Parce qu'ils ne veulent pas laisser des personnes mourir de froid en traversant la frontière franco-italienne, collectifs et associations, dont "Tous Migrants", ont organisé ce week-end une cordée solidaire. Lors de cette cordée symbolique, ils ont secouru un jeune homme transi de froid, bloqué dans un couloir d'avalanche. Etienne Trautmann, qui a appelé les secours et filmé l'hélitreuillage raconte à "l'Obs" comment il a réussi porter secours à Moussa, 22 ans. Tout en insistant : "Je ne me sens pas le héros de ce secours, pour moi le vrai héros c'est Moussa, qui a bravé tous les dangers pour trouver une terre d'accueil plus hospitalière". Voici son témoignage.
Voir aussi : http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/vlpkrz.DGT/on-est-a-bout-venez-nous-aider-le-sos-d-un-benevole-au-secours-des-migrants.html »

Commentaires

» Par Nemo, le 20.12.2017

37 votes = -5 au final
Quelles conclusions en tirer ?

» Par Pascal, le 20.12.2017

@Nemo
C'est sûr, ça fait peur de voir que la solidarité n'intéresse personne. La solidarité, c'est pourtant ce qui fait qu'en montagne nombre d'accidents sont évités. La fraternité est une des trois valeurs inscrites au fronton de toutes nos mairies.
Il y a quelques articles par exemple celui de Liberation:
http://www.liberation.fr/france/2017/12/17/peut-etre-qu-au-printemps-on-retrouvera-des-corps-sous-la-neige_1617327
Ce n'est pas à proprement parler une actualité du ski de randonnée. Pourtant le ski de randonnée se pratique bien en montagne. On peut la considérer comme une coulisse pour ses loisirs ou bien un milieu spécifique avec une culture de l'entr'aide bien spécifique. Rappel : la non-assistance à personnes en danger est un délit.

» Par rfg, le 20.12.2017

Entierement d'accord, je ne comprends pas...
Lorsqu'on vit là bas, qu'on traverse la vallée, c'est tous les jours qu'on constate le désastre.
Le vote en faveur ou non de l'actualité est juste à gerber...

» Par Gro, le 20.12.2017

d'accord avec vous. Certes, ca ne parle pas de ski. Mais l'actu du chacal doré a été plébiscitée...

Les migrants, personne ne veut les voir ou en entendre parler. Ils nous renvoient à notre société, à nos faiblesses, à nos erreurs du passé, à notre égoisme et on préfère se cacher dans la douceur de notre société matérialiste. Skitour n'échappe pas à la règle, à part quelques neuneux qui invoquent l'"esprit montagne", qui a la faiblesse de penser que les montagnards sont différents ?

» Par Renoncule, le 20.12.2017

Il est urgent que l'on publie ce type d'information à grande échelle, en la mettant en avant sur les sites comme Skitour. Moi-même bénévole auprès de ces personnes, nous n'avons que des intérêts à les accueillir avec dignité : ils nous le rendront au centuple dès que leur situation aura été régularisée (qu'ils auront obtenu le statut de réfugié ou un titre de séjour), j'en suis convaincue ! Et même en attendant d'être pris en charge comme des hommes et non plus comme des objets/des animaux, ils savent donner le peu qu'ils ont : leur sourire malgré les épreuves passées et quotidiennes (trouver un lieu pour dormir, se nourrir, se laver, se soigner...), leur envie immense d'apprendre le français (ils demandent tous les jours aux bénévoles des cours de FLE, le moindre partage d'un repas chaud dans la rue se termine pour quelques mots nouveaux de français appris, ...

» Par grebleau, le 21.12.2017

Je vous rejoins ! Le nombre de votes et leur résultat global m'interpelle. Mais peut-être ne faut-il pas voir le mal partout et que certain(e)s veulent simplement éviter la publication de cette info en raison de son caractère plus politique que sportif ? J'y crois moyen, mais bon...

» Par Jacques_F, le 21.12.2017

+1
Bravo et merci aux habitants et aux professionnels de la Vallée de la Clarée mobilisés pour sauver des vies, de jour comme de nuit.
https://www.facebook.com/fredi.meignan/posts/10215215372246031

» Par Jeroen, le 21.12.2017

Aller hop, petit coup de pouce.

» Par manu, le 21.12.2017

219 votants, 71 votes en faveur de cette info : ça en dit long sur la nature humaine du skieur de rando...

» Par Interpellé, le 21.12.2017

Faut quand même pas toujours mettre la Haro sur les forces de l'ordre qui ne font qu'exécuter les directives du gouvernement. Avez vous bien écouté le dernier discours du président de la République ainsi que du ministre de l'Intérieur concernant les migrants qui ne fuient pas les zones de combat de Daesch ? Ceux qui pilotent les hélicoptères (gendarmes) et ceux qui sauvent (gendarmes et CRS), n'appartiennent ils pas aussi à ces Forces ? Ils sont présents et viennent secourir sans discuter quelque soit leur sensibilité, vous l'avez bien vu dans la vidéo.

» Par Renoncule, le 21.12.2017

+77 sur 225 votes
Enfin, les montagnards qui surfent sur ce site ont retrouvé leur esprit de cordée et de solidarité : cette info vient d'intégrer le fil de l'actu. Merci.

» Par AntoineB, le 21.12.2017

Hé oui ce vote est à l’image de ce qui se passe dans le Briançonnais, beaucoup de gens mais seulement quelques bénévoles. Entre ceux qui s'en foutent et qui ne s'interesse qu'aux condis de ski, ceux qui pourraient s'en soucier mais qui n'ont pas le temps, ceux qui pensent que la "france" a déjà bien assez de problèmes comme ça, ceux qui pensent qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, ceux ... et ben voila le tri est fait. Cela dit plus proche des skitouriens en général à Grenoble ça bouge aussi : hébergements citoyens... pour qui cherche il y a des moyens d'aider.

» Par Olivier, le 21.12.2017

Avons nous le droit de penser qu'il n'est pas possible d'accueillir toute la misère du monde?
Que, malheureusement, nous avons déjà assez de problèmes à régler en interne, et que la France ne pourra pas sauver le monde....

» Par guigui06, le 21.12.2017

On peut peut-être sauver les gens devant notre porte et pas skier sur leurs tombes.
Qu'on soit pour ou contre l'immigration, on parle d'humains en train de mourir... c'est déjà trop tard pour beaucoup et la surprise est plutôt marquante. :'(

» Par pas si grincheux, le 21.12.2017

Olivier : va à la rencontre de ces migrants, 10 d'entre eux valent sûrement mieux pour la France que 1000 racailles de certaines banlieux...

» Par Yack, le 21.12.2017

@Renoncule :

"+77 sur 225 votes
Enfin, les montagnards qui surfent sur ce site ont retrouvé leur esprit de cordée et de solidarité : cette info vient d'intégrer le fil de l'actu. Merci."

J'ose espérer que tu ne confonds pas faire quelque chose pour ces gens en train de mourir et cliquer sur la petite coche verte d'une info Skitour ? ? ?

» Par davidg, le 21.12.2017

> +77 sur 225 votes Enfin, les montagnards qui surfent sur ce site ont retrouvé leur esprit

Pas si sûr, le webmaster a ajouté une centaine des votes pour faire passer l'actu.

» Par Pascal, le 21.12.2017

Merci Jeroen.

Dommage qu'il y a besoin du coup de pouce pour que les montagnard retrouvent peut-être l'esprit de cordée.

» Par ben, le 21.12.2017

pour moi le vrai héros c'est Moussa, qui a bravé tous les dangers pour trouver une terre d'accueil plus hospitalière
Ben moi je pense que les vrais héros c'est les compatriotes de Moussa qui vont se battre pour que leur pays progresse sur le plan politique et économique, qui vont bosser dur, qui vont si besoin se former à l'étranger pour revenir ensuite au pays.

Moussa n'est-il pas victime de ceux qui lui font miroiter qu'il trouvera le bonheur en Europe alors que c'est plus souvent les grosses galères qui l'attendent ? (sans parler des dangers du voyage dont la traversée des cols alpins n'est qu'une péripétie de plus)

Je me doute bien que la situation des migrants illégaux est extrêmement diverse.
Mais l'idée de mettre le paquet pour accueillir correctement les vrais réfugiés, ceux qui en ont le plus besoin parce que leur pays est en guerre, et de décourager les migrants économiques illégaux ne me parait pas saugrenue....

<quote>10 d'entre eux valent sûrement mieux pour la France que 1000 racailles de certaines banlieues...</quote>
Là n'est pas le problème : les banlieues elles sont là et on a bien du mal à s'en occuper correctement, est-ce que tu crois que des centaines de milliers d'immigrants économiques en plus vont nous aider à améliorer la situation ?
Doit-on être solidaire des migrants illégaux et ignorer ceux qui sont nés en France mais pas au bon endroit ?

J'ai du respect pour ces habitants de la montagne qui font preuve d'humanité mais au niveau global ça n'est pas une solution viable.

» Par AntoineB, le 21.12.2017

@Olivier : "accueillir toute la misère" faut ouvrir les yeux, on est en train de devenir le pays le plus restrictifs et répressif envers les migrants en Europe. Combien accueilli par rapport à nos voisins Allemands, Italiens...
Il y avait que 78000 demandeurs d'asile en 2016, ça fait a peine plus de 2 par commune! la France s'est engagé a accueillir 30000 de plus en 2017 depuis les pays européens, saturés bel effet d'annonce! bilan moins de 2000 sur ce chiffre fin 2017. Alors elle est où toute la misère du monde? ben comme la solidarité et l'honneur pas en France apparemment.

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/nombre-refugies-accueillis-par-la-france-1-330/
https://tempsreel.nouvelobs.com/monde/migrants/20160914.OBS8030/accueil-des-refugies-la-france-est-tres-loin-du-modele-allemand.html

» Par ben, le 21.12.2017

@AntoineB : tu parles des réfugiés mais ça n'est qu'une petite partie du problème par rapport à l'ensemble des migrants.

Ceux qui cherchent à passer les cols ne sont-ils pas plutôt ceux qui n'ont aucune chance d'obtenir le statut de réfugié parce qu'ils sont en fait des migrants "économiques" ?

» Par AntoineB, le 21.12.2017

@Ben, je ne sais pas exactement si on peut faire se genre de distinction, car je ne connais pas les bilans par provenance. Mais de toute façon ce n'est pas la question puisqu'à l'heure actuelle on laisse crever des gens en montagne sans se préoccuper de savoir d’où ils viennent, ni leur laisser le temps de faire une demande administrative (ce qui arrange évidement tout le monde) bienvenu dans la France "état de droit".

» Par cmanu, le 21.12.2017

provocation

si en 40 les français avaient tous fait comme eux, on serait nazis raciste et pas une terre d'espoir pour eux. qui a juste, ceux qui restent pour résister ou ceux qui se débinent en migrant?

» Par Pascal, le 21.12.2017

@cmanu

provocation off, merci. provocation = je dis n'importe quoi pour voir ?
Si nous sommes les descendants des français de 1940, rien ne nous empêche de partager notre héritage avec ceux, qui, selon toi, manquent de courage. Ila auraient bien besoin de ce courage apparement héréditaire.
Va dormir dehors par -15 degrés dans les bois avec des habits de tous les jours et on verra si le courage leur manque ou encore s'il est bien héréditaire.
Qui a juste ? Ceux qui permettent aux autres de rester en vie ou ceux qui laissent mourir parce les autres pourraient faire un effort en restant dans leur pays ?
Provocation ou bien drôle d'humour ?
En 1940, des courageux et résistants ont montré l'exemple, parce qu'il fallait inspirer les autres, et oui, ils n'avaient pas eu la chance d'hériter du courage de leur parents en 1914.

» Par Jacques_F, le 21.12.2017

Il est important que l'on en parle aussi sur skitour.
La montagne est notre terrain de jeux mais dans le même temps des migrants y risquent leur vie pour arriver en france.

Le problème qui est aussi posé aujourd'hui est, est-ce que la Solidarité envers des migrants peut-être considéré comme un délit par les forces de l'ordre ?
A-t'on le droit d’agir en toute humanité avec des migrants sans encourir la répression ?

Pour exemple, le situation de la vallée de la Roya à l'est du Mercantour où des migrants essayent de passer en France. Les forces de l’ordre ont entre autre établi un barrage sur le territoire français pour contrôler tous les véhicules y compris les véhicules légers (skieurs par exemple en route vers le col de tende) pour vérifier si on ne transporte pas de migrants.
Il y a des procès encours contre des habitants de cette vallée de la Roya « coupables » d’être venus en aide à des réfugiés, avec la menace de lourdes sanctions, mesures d’intimidation, poursuites et parfois condamnations de personnes ayant agi en soutien à des migrants.
100 organisations associatives ou autres, nationales ou locales, ont publié un manifeste par lequel elles entendent dénoncer ces procédés.

Entre autre récemment dans la vallée de la Clarée (hautes Alpes), de nombreux habitants et professionnels de la montagne se sont mobilisés pour avoir le droit sauver des vies, de jour comme de nuit sans répression en faisant une marche sur la route du col de l’échelle. Voir la publication ci-dessous:
www.facebook.com/fredi.meignan/posts/10215215372246031

» Par Interpellé, le 21.12.2017

Sauver un être humain des dangers qu'il encourt est une très belle chose et d'une grande générosité et l'on ne peut que féliciter cet acte, on ne peut leur reprocher. Ensuite, sur le territoire, il y a des lois et des règles à respecter concernant l'immigration. Ne pas les respecter peut relever d'un délit et là, nul n'est censé ignorer la loi. Les contrevenants savent qu'ils s'exposent à des sanctions. Après, si certains veulent oeuvrer dans l'illégalité c'est leur choix et ils doivent l'assumer sans contester.

» Par AntoineB, le 21.12.2017

@Interpellé > tout à fait d'accord avec toi, tu devrais venir aux manifestations pour rappeler à la police / gendarmerie / paf le respect du droit et des conventions signées par la France. Mais c'est clair que pour eux c'est l'impunité.

» Par Pat, le 21.12.2017

Les centres et possibilités d'acceuils sont fulls, les services administratifs débordés ect....Ca ne me paraît pas tellement intelligent de faire entrer des migrants illégalement pour ensuite les entasser sous les ponts sans d'autres solutions d'avenir qu'une tente Quechua pour les plus chanceux.
Pour ce qui est du froid et de la neige, il ne faut peut être pas non plus les prendre pour des idiots. Il y a certainement une petite part de mise en scène afin d'attirer l'attention et c'est de bonne guerre car ça fonctionne. C'est un peu comme la photo prise en face d'une pancarte "risque d'avalanches"!
Enfin je me dis que "canaliser " aux frontières comme c'est le cas est peut être une chance pour eux. Lorsqu'un pays n'acceuille pas correctement on en cherche un autre et il est peut être plus facile de vivre en Tunisie ou au Maroc par exemple qu'à Paris sous les ponts avec une allocation dérisoire puisqu'on ne leur offre rien d'autre pour la majorité.

» Par Jacques_F, le 21.12.2017

@ Interpellé et Pat
Porter secours à quelqu'un ce n'est pas illégal !, C'est de ça dont on parle !
Tout réfugié a le droit de demander l'asile dans le pays qu'il veut, soit à partir de son propre pays, soit une fois sur le sol Français à partir de procédures officielles. Il ne doit pas être inquiété le temps de ces procédures !
Il ne faut pas confondre réfugié demandeur d'asile et immigrant. Et un particulier ne peut pas faire lui la différence entre un réfugié et un migrant, et les forces de l'ordre ne doivent pas inquiéter les particuliers venant en aide dans le doute à un réfugié ou un migrant !

Les demandeurs d’asile et les réfugiés ne sont ni des sans-papiers, ni des migrants économiques.
Le statut de réfugié est encadré par un texte international adopté en 1951, signé par de nombreux pays, dont la France, et appelé la Convention de Genève.
Le droit d’asile est un droit de l’homme fondamental reconnu par la Déclaration universelle des Droits de l’homme, la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne et la Convention de Genève.
Le problème c'est que les pays européens se rejettent les réfugiés entre eux.

» Par Jacques_F, le 21.12.2017

@ Pat
Tu as raison risquer sa vie ou d'avoir au mieux des pieds ou mains gelés en passant des cols alpins en plein hiver c'est de la mise en scène !

» Par Pat, le 21.12.2017

@Jacques F
Je suis d'accord pour les grandes lignes sauf que depuis 1951 la situation n'est plus tout à fait la même et quand on parle de procédures officielles que viennent donc faire des particuliers ici?
Enfin si le particulier ne peut pas faire la différence entre un réfugié et un migrant on peut quand même accorder aux forces de l'ordre de faire leur boulot, à savoir d'inquieter un peu le particulier voir s'il ne fait pas de trafic. (ça on n'en parle pas beaucoup).
Devant tout ces doutes le plus simple n'est il pas de laisser l'état gérer tout cela avec les lois prévues, Concmême si ce n'est pas aussi rapide que certains le voudraient.

» Par Jacques_F, le 21.12.2017

@ Pat
C'est justement le sujet ! .... de cette actu, il ne faut pas juste regarder un ou deux post.
Doit-on changer la Déclaration universelle des Droits de l’homme, la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne et la Convention de Genève sur le droit d'asile ?
j'ai donné un peu plus haut l'exemple de la situation de la vallée de la Roya.
Il y a des procès en cours contre des habitants de cette vallée de la Roya « coupables » d’être venus en aide à des réfugiés,
100 organisations associatives ou autres, nationales ou locales, ont publié un manifeste par lequel elles entendent dénoncer ces procédés.

Et aussi récemment dans la vallée de la Clarée (hautes Alpes), de nombreux habitants et professionnels de la montagne se sont mobilisés pour avoir le droit porter secours à des migrants (refugiés ou pas) sans répression en faisant une marche sur la route du col de l’échelle. Voir la publication ci-dessous:
www.facebook.com/fredi.meignan/posts/10215215372246031

» Par Pascal, le 21.12.2017

@Pat
Les particuliers empêchent qu'ils y ait des morts de froid. Ils assistent les personnes en danger. Ça c'est légal.
Dans ce cas, la différence entre un migrant et un réfugié est caduque : il s'agit d'une personne en danger. Il fait froid en montagne en hiver et on meurt de froid. Les particuliers assistent donc des personnes en danger, c'est le devoir de chacun d'entre nous, citoyens.
Que la police procède à des contrôles c'est son métier, qu'elle reconduise des humains en danger quand elle en rencontre à la frontière, c'est sauf erreur de ma part, un délit : non-assistance à personne en danger.

Si, je cite, « "canaliser " aux frontières comme c'est le cas est peut être une chance pour eux. » Pourquoi doivent-ils alors risquer de mourir de froid ?

Je cite l'article de Libération :
Les migrants redoutent les gendarmes qui les reconduisent en Italie. Alors, Lucie et le réseau névachais les gardent le temps qu’ils se retapent et les aident ensuite à gagner la vallée. A pied, en voiture, un cache-cache stressant avec les gendarmes, avec lesquels les rapports sont très tendus. A Névache comme à Briançon, les fouilles de véhicules sont devenues ces derniers mois la règle et les bénévoles surpris avec des migrants à bord de leur voiture sont convoqués pour des auditions, sous la charge «d’aide à la circulation de personnes en situation irrégulière». Anne Moutte, l’accompagnatrice maraudeuse, s’emporte : «C’est l’Etat, le préfet et les forces de l’ordre qui se rendent coupables de non-assistance à personne en danger !»
Fin de citation

L'article en entier :
http://www.liberation.fr/france/2017/12/17/peut-etre-qu-au-printemps-on-retrouvera-des-corps-sous-la-neige_1617327

» Par Pat, le 21.12.2017

Je reconnais que la souffrance de ces personnes est dramatique, bien sûr. Mais que je sache personne ne les oblige à choisir ces itinéraires à cette époque si ce n'est vouloir rentrer en France sans passer par la case départ. J'en viens même à me demander s'il n'y a pas un réseau de passeurs car je n'imagine pas tenir dans la neige par -17 avec des baskets plus de 10mn, alors de là à passer un col...on peut se poser des questions. Partant de ce raisonnement moi je suis assez content d'avoir des forces de l'ordre qui font leurs jobs. Je ne vais pas la jouer dramatique mais si il y a un jour un incident sérieux (meurtre, attentat, viol....) avec un gars entré par Névache ou Vintimille et assisté par un bénévole je me demande comment celui ci arrivera à justifier le fait d'avoir aider quelqu'un à se soustraire aux contrôles et procédures habituelles pour entrer dans un pays. Même si ces contrôles ne changeront probablement pas grand chose, je lui laisse le soin de s'expliquer avec la famille meurtrie et de vivre avec ça.
Laissons donc les forces de l'ordre faire leur boulot.

» Par migrr, le 21.12.2017

Donc la France doit accueillir la terre entière parce d'après vous c'est un état "riche", et que votre émotionnel est touché.
Allo quoi !!! la "richesse" de la France c'est comme les l'énergie fossiles, je ne sais pas quand ca va se tarir mais une chose est sure c'est qu'un jour, ben y'en aura plus. Et je vous laisse imaginer les conséquences sociales.
J'ai donc 3 questions juste pour un petit constat de réalité :
Quelle quantité maxi de migrants accepterez vous sachant que nos ressources ne sont pas illimitées ?
A quel moment vous ne trouverez plus le migrant "gentil" et serez bien content que les forces de polices que vous n'appréciez pas (quand ca vous arrange) les refoulent discrètement aux frontières ?
Sinon on peut laisser faire, épuiser nos ressources, faire une bonne guerre civile pour que le pays soit si dévasté qu'il ne soit plus attractif pour aucun migrant, même Moussa il en voudra plus d'un pays pourri ou en plus on se gèle les pieds.
Rappel : rien que l’Afrique c'est 1,2 milliard d’habitants en 2017, le continent devrait avoisiner les 2,5 milliards en 2050.

» Par Michel73, le 21.12.2017

Plus ça va et plus mon propre pays me donne envie de gerber.
Bien entendu la France n'y est pour rien du tout dans le merdier au moyen orient.
un petit message aux bien pensants: les pires cas pour la France ne sont pas ceux qui vivent dans les cités.

» Par ben, le 21.12.2017

@Michel73 : et donc ta solution c'est quoi concrètement ? : on ouvre grand les portes, tout le monde est bienvenu quelle que soit leurs raisons ? 1 million ? 10 millions ?
Et on fait comment pour les loger, nourrir, leur filer un boulot sans qu'ils le prennent à un autre plus exigeant ?
On finance ça par des impôts supplémentaires ?

» Par Pascal, le 22.12.2017

Et bien !
Il y a des gens qui risquent de mourir de froid en montagne. Et on doit les laisser mourir et soufrir avant parce qu'ils risquent de déranger ? Moi je vois qu'on arrive bientôt à la distinction Mensch/Untermensch qui a valu des heures de gloire à la destruction de l'homme par l'homme. Il y a environ 75 ans.
C'est précisément pour éviter cela qu'il y a la déclaration universelle des droits de l'homme et la convention de Genève. Qui garantit à chaque humain sans distinction des droits minimum.
Qu'il y ait de l'immigration clandestine, c'est une chose, qu'on laisse crever des gamin de froid et de faim en montagne en est une autre. De quel droit devrait-on laisser faire ? Parce qu'on est né du « bon » côté de la Méditerranée.
En montagne, en ce moment, il y a des gens qui risquent d'y passer, ce ne seront pas les premiers à bénéficier de la solidarité humaine pour survivre et j'espère pas les derniers. Si je n'aide pas mon prochain, je n'ai rien non plus à attendre de sa part.
Personne n'a à décider de la vie ou de la mort d'autrui pour quelque raison que ce soit. Ce n'est pas discutable.
Barbarie et dialogue : chercher l'intrus.

» Par ben, le 22.12.2017

@Pascal = bravo tu est presque au point Goodwin...
Le problème n'est pas de laisser crever des gens en montagne (c'est la plupart du temps les gendarmes qui iront chercher les inconscients et/ou désespérés qui se seront lancés sur un itinéraire hasardeux)
Ce que demandent les signataires de la pétition c'est d'arrêter les contrôles parce que ça incite les migrants à prendre des risques. C'est un point vue discutable c'est tout ce qu'on dit, pas besoin d'invoquer la deuxième guerre mondiale pour en parler.

» Par Papagalo, le 22.12.2017

Bien entendu, il faut recueillir les migrants dans la montagne mais ensuite, il faut étudier au cas par cas : reconduite à la frontière des migrants économiques et accueil actif des autres.
L'immigration extra-européenne, ça ne marche pas bien, la preuve : il faut 2 profs en primaire là ou un seul suffisait à l'époque de l'immigration italienne ou espagnole (non?), la grande majorité des détenus en France sont d'origine extra-européenne (non?), idem pour les auteurs d'incivilités (non?), le taux de chômage est catastrophique dans ces populations par inadaptation (non?), etc. Il y a en France une grande tradition judéo-chrétienne de la victimisation : l'immigré a remplacé Jésus-Christ sur la croix...
Il y a beaucoup de skitouriens qui vivent à Grenoble : combien habitent à la Villeneuve? Combien y mettent-ils leurs enfants à l'école?

» Par scarlathy05, le 22.12.2017

Essayons de comprendre. L'Italie est un pays sur et démocratique, les migrants sont, comme tout un chacun, en relative sécurité, rien avoir avec les persécutions dans leur pays dont on nous rebat les oreilles. Donc, qu'est ce qui les incite à prendre des risques à vouloir absolument passer en France? On parle, on parle, mais il faudrait donner la parole aux intéressés pour qu'ils s'expliquent, parce que moi je ne comprends pas.

» Par Jerome Gingreau, le 22.12.2017

Dans une optique d'urgence et d'humanisme, porter secours a ceux qui viennent de loin mourrir de froid ou de faim chez nous en tentant leur chance est evidemment juste.

D'un autre cote pourtant, il est non moins evident que la France est un petit pays, bien incappable d'acceuillir les 2-3 milliards de personnes dans le monde qui vivent dans leur pays dans des conditions pires que celle des francais les plus pauvres. Donc acceuillir ceux qui arrivent, c'est passer le messages aux 2-3 autres milliards qui souffrent encore dans leur pays que oui, ils ont interet a venir tenter leur chance. Et laisser croire a 2-3 milliards de personnes qu'ils auraient une chance en France est totalement irrealiste et de mauvaise foi.

Donc oui sauver les personnes qui ont fait l'erreur de venir est necessaire. Acceuillir ces personnes et les inciter a quitter tous les pays du monde pour venir en France est aussi arrogant (nous en sommes bien incappable) que irresponsable (on les envoie a l'abattoir)

» Par Cap'tain Hammock, le 22.12.2017

Un bon bouquin à lire et qui fait réfléchir sur le sujet :

Passeur (Raphaël Krafft)

Il est vrai qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde,
Mais on parle là d'êtres humains.

» Par AntoineB, le 22.12.2017

le terme de «migrant économique» est surtout un préjugé qui a un objectif «discréditer ces demandeurs d’asile en les renvoyant à une représentation de l’imaginaire collectif qui ne correspond pas à l’extrême complexité des réalités humaines»

http://www.liberation.fr/france/2017/12/20/peut-on-vraiment-distinguer-migrants-economiques-et-refugies_1617534

» Par bobo, le 22.12.2017

Dans les années 20, plus de 200 000 russes se sont installés en France en quelques années. Maintenant leurs descendants sont français et participent à l'économie française, dont bibi. Bref, sauver quelques pauvres erres perdus dans la neige ne va remettre en cause votre confort bourgeois. La théorie de l'appel d'air en invoquant des milliards de personnes potentiels, c'est des conneries. On parle juste de sauver des gens qui meurent.
Les exemples sont nombreux (espagnoles, portugais, italiens, vietnamiens etc).

» Par dopse, le 22.12.2017

Puisque la citation de Michel Rocard est souvent invoquée mais tronquée, prenons la peine de la redonner dans sa globalité :

"La France ne peut accueillir toute la misère du monde, mais elle doit savoir en prendre fidèlement sa part"

» Par Renoncule, le 22.12.2017

Pour ceux qui croient encore que toutes ces personnes aujourd'hui demandeurs d'asile, réfugiés ou migrants économique ou climatiques viennent chez nous juste pour leur petit confort personnel, pour "profiter" de nos droits sociaux et nous "prendre" nos emploi, revenons un instant à la réalité de leur parcours. Une seule étape de ce parcours en dit long :
https://www.letemps.ch/grand-format/cimetiere-marin-mediterranee
Qui d'entre vous aura un jour le courage en pleine guerre, famine ou autre de quitter avec femme et enfants éventuellement, ou seul dès l'age de 14 ans, son pays natal pour envisager un tel voyage ?
Non, ces personnes ne viennent pas toutes en Europe juste par complaisance, mais car ils ont eu le courage et la chance de pourvoir essayer de sauver leur peau là où ils vivaient, et qu'ils ont été assez forts pour surmonter les épreuves terribles de leur parcours (traversée du désert, camps en Libye par exemple, exploitation humaine, traversée sur un radeau de la Méditerannée, ...).
Si ils ont une telle envie de vivre, ils ne pourront une fois accueillis et intégrés qu'être une plus value pour notre pays que je ne conçois que comme ouvert à l'autre, multiculturel, multicultuel : liberté, égalité, fraternité, laïcité, ... ne sont-elles pas des valeurs de notre République Française ?

» Par Pascal, le 22.12.2017

@AntoineB, Bobo, Dopse
Merci de remettre les idées en perspective. Et pas simplement dans celle du rejet systématique de l'autre.

Bon ski@tous

» Par Autre, le 22.12.2017

Par pas si grincheux, il y a 1 jour 2 heures

Olivier : va à la rencontre de ces migrants, 10 d'entre eux valent sûrement mieux pour la France que 1000 racailles de certaines banlieux...


Oui mais là où vous vous plantez tous c'est que sur 2 ou 3 % qui vont réussir à se faire une place correcte ici il y a la masse des autres qui finiront justement comme citoyens de seconde catégories et donc comme racailles.
Ouvrez les yeux, ne recommençons pas les conneries !!!!

» Par autre, le 22.12.2017

Ah oui j'allais oublier : pourquoi seront ils mal accueillis ? Pourquoi finiront ils pour la majorité comme relégués en bas de l'échelle sociale, dans des guetthos ? Parce que contrairement aux italiens, espagnols, russes et autres, que ca vous plaise ou pas, ils sont d'une autre culture (musulmane pour ne pas la citer).

Attention de pas faire n'importe quoi !!!

» Par tom, le 22.12.2017

autre > je dois probablement être ignare et naïf, mais en quoi le fait d'être d'une autre culture est-il un problème ?
Ensuite, crois tu vraiment que tout les musulmans ont la même culture??? Crois tu que les francais, italiens, espagnols ou russes comme tu les cites ont la même culture???? Si oui, je serais curieux d'entendre ta conception de culture!

» Par Nemo, le 22.12.2017

Et comment ils arrivent là les "migrants économiques" ?
Juste un exemple : les industriels du lait exportent en Afrique du lait en poudre à un prix de misère (grâce aux subventions de la PAC) (voir le doc "planète lait" de ARTE). Ces exportations massives de lait en poudre subventionné tuent les éleveurs d'Afrique de l'ouest. Vous demandez à un éleveur bovin lait au Sénégal ou en Guinée C où sont ses enfants ? "pas d'avenir ici, ils sont partis pour l'Europe". On a la même chose pour les pêcheurs avec les bateau usines, les mines, les fringues, etc.
Donc il convient aussi d'assumer qui si nous pillons leurs pays au lieu de les aider à se développer nous avons nos responsabilités quand ils arrivent ici ...

» Par klimb, le 22.12.2017

La THT, les Migrants,plus tard ça fera des excellents sujets de français à l'écrit du bacc de nos petits enfants .....
Et pendant ce temps là, notre 1° ministre claque 350 000 € pour gagner 2h ( peut être pour les courses de Noël ?)
Et ainsi va la vie jusqu'au prochain cataclysme ...
Allez, je vais aller habiter en Catalogne !

» Par Michel 73, le 22.12.2017

Le fantasme du mulsulman non intégré...
Figure toi, toi le judéo-chrétien, que s'ils ont eu des problèmes, c'est que pour faire la guerre, reconstruire le pays et faire les "sales"métiers on était bien content de les avoir; mais pour ce qui estde leur vendre des terrains à construire, les embaucher sur leur vrai valeur: niet (faut pas déconner quand même, hein?).
Figure toi que la majorité des gros cas sociaux profiteurs parasites de France, hé bien ils sont bien blancs et mangeurs de cochon.
Et figure toi que les "envahisseurs" comme tu dis, ils vont leur prendre le boulot (se faire leur place en fait, mais rassure moi, ce n'est pas interdit?), non pas par la force, mais par les valeurs, le travail.

» Par camus, le 22.12.2017

Et si on vous la faisait à l'envers? ces migrants seront peut-être les futurs racailles qui agresserons vos filles et fils et participerons au Grand remplacemnt voulu par le Medef....
Merci les bobo-blingbling! en 40 vous étiez certainement pas das le vercors en train de résister à l'envahisseur, aujourd'hui vous leur servez la soupe! honteux!

» Par camus, le 22.12.2017

@Michel73
C'est le medef qui leur fond "faire les sales métiers" et non le peuple français qui n' a rien demander et surtout pas de se faire envahir par l'armée de réserve du capital, infligeant ces "pédaogos" qui n'ont + rien de marxiste...et sont finalement les idios utiles du dumping social....

» Par Michel 73, le 22.12.2017

Avant d'utiliser des mots il faut les comprendre. Le dumping c'est quand on paie sur la base de salaires dans un autre pays. Hors sujet donc. Là on parle de FRANÇAIS qui travaillent en FRANCE, que ça te plaise ou non.

» Par Michel 73, le 22.12.2017

Pauvre Albert! Heureusement il a la hauteur (même sous la tombe) pour ne pas avoir à se retourner.
Et toi? Tu avais quel âge en 1941, O toi le grand résistant?

» Par Michel 73, le 22.12.2017

Moi je n'étais pas né et J'assume. Mon père par contre, à 5 ans, il a eu le plaisir d'être mis en joue ; en compagnie de sa petite sœur et de sa mère; dans la ferme familiale. Probablement dénoncés par des bien pensants.
Figure toi que parmi les envahisseurs, le chef n'a pas eu le coeur à pousser plus avant les recherches. J'en l'en remercie car s'il l'avait fait il aurait trouvé les parachutes planqués et je ne serai pas né.
Mais l'absurdité et les nuances ne font pas bon ménage, tout ressort mieux en noir et blanc n'est-ce pas? Le gris, c'est juste bon pour les intellos et les cons qui remettent tout en question.

» Par camus, le 22.12.2017

Un clandestin n'est pas un français , ou alors tout citoyen du monde est francais chez les mondialistes de gauche qui servent les intérets des mondialistes de droite...
Toute cette réthorique social traite! honte à vous! vous participez à la destruction de la france!

» Par sylvain, le 22.12.2017

Question bête mais pourquoi tout ces sois disant réfugiés ne vont pas dans les riches monarchies du golf qui sont également musulman comme eux....?ou israel tout proche de la syrie peut également les accueillirs plutôt que de faire la moral au reste du monde....C'es pas parcque nos dirigeant corrompus fond la guerre dans leurs pays pour bien souvent contrer les russes qu'il faut être solidaire de BHL ou de hollande...une disapora iligégitime à la t^te de l'occident....

» Par Ironie, le 22.12.2017

Ironie de l'histoire, on a libréré la france des allemands pour la donner aux judeo- ricains et leur main d'oeuvre "lowcoast"les musulmans...finalement on aurait mieux fait de rester avec les cousins germains...

» Par Michel 73, le 22.12.2017

Merci pour votre admirable démonstration je n'en espérais pas tant!


VTT de montagne