Accueil > Actu > Alpinisme > Reinhold Messner : "Ceux qui montent sur l'Everest aujourd'hui sont des touristes"

Reinhold Messner : "Ceux qui montent sur l'Everest aujourd'hui sont des touristes" - Alpinisme

 
+15
37 votes

Reinhold Messner : "Ceux qui montent sur l'Everest aujourd'hui sont des touristes"

Proposé par Jeroen le 29.06.2017, publié le 30.06.2017 :: www.lepoint.fr :: 5268 vus :: 1636 clics :: 20 commentaires :: Alpinisme

C'est une légende de la montagne. Certains le considèrent même comme le meilleur alpiniste de tous les temps. Après avoir été le premier homme à atteindre seul le sommet de l'Everest et à gravir sans oxygène les 14 sommets de plus de 8 000 mètres de la planète, l'Italien Reinhold Messner a choisi de quitter la roche brute et abrupte pour effectuer des expéditions pédestres. Il a ainsi notamment traversé le Tibet oriental, l'Antarctique, le Bhoutan, le désert de Gobi et le Groenland »

Commentaires

» Par dfr, le 30.06.2017

le point nous fait un article complètement inintéressant dont le seul et unique but est de placer un "j'adore macron"

Ils ont vraiment tarés avec leur chouchou

» Par pensée unique, le 30.06.2017

"Ils ont vraiment tarés avec leur chouchou" !! remarque scolaire !!

Tu as vu, il connait aussi Angela Merkel, comme quoi.

» Par Manu, le 30.06.2017

@dfr, l'article n'est pas si inintéressant que cela, notamment quand RM répond à la question : "Existe-t-il encore de véritables alpinistes ?"

Concernant le hors-sujets sur Président EM, il n'y a rien d'étonnant à l'adorer aujourd’hui. Ca ressemble un peu plus à un Président que les 3 derniers guignols. Ca changera peut être très rapidement. Mais, on ne pas gâcher son plaisir d'avoir quelqu'un qui ressemble à quelque chose à la tête du pays.
Par ailleurs, j'ai apprécié son ménage de printemps parmi toutes ces veilles badernes qui n'ont jamais travaillé mais trainent depuis plusieurs décennies dans notre vie politique. Le ménage n'est pas fini mais c'est mieux que rien.

» Par rominet, le 30.06.2017

Ok, après les 30 glorieuses, clap de fin des 30 bien molles.....enfin

» Par Circonspect, le 30.06.2017

Intérêt très relatif de l’article. Etonné de la dichotomie entre la distance attendue de l’alpiniste prenant de la hauteur et l’absence de recul du même alpiniste sur le monde politique, s’enlisant dans l’eurobéatitude. En aboutissement: emmener Angela Merkel en promenade… En prime: l’idolâtrie pour Macron confirmée dans les magazines de révérence.

» Par Serge, le 01.07.2017

Ce n'est étonnant qu'un Messner, ayant bousculé le monde de l'alpinisme, apprécie un Macron, ayant bousculé en quelques mois la politique française.
Messner a fait un sans fautes en se retirant avant la course de trop. Espérons que Macron fera également un sans fautes.
Un alpiniste ne peut qu'être un européen convaincu !

» Par pensée unique, le 01.07.2017

@Circonspect
Pourquoi Messner n’emmènerait-il pas Merkel en promenade ?
Tu te permets bien de poster sur skitour !

» Par Legazier, le 01.07.2017

On peut être une figure de l'alpinisme et (ne pas) penser comme vous ou moi.
J'ajoute qu'il me semble plus cortiqué (quoiqu'un peu illuminé parfois) que le footballeur ou le chanteur moyen.

» Par jjbibi, le 02.07.2017

c'est quoi " cortiqué " ???????

» Par Jeroen, le 02.07.2017

Cortiqué, qui possède un cortex.

» Par Marc, le 02.07.2017

Cortiqué (que je ne connaissais pas non plus)

synonymes : fin, intelligent, vif

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/synonyme/cortique/

» Par geo, le 02.07.2017

Mais est il vrai que de vivre quelques jours en atmosphère très faible en oxygène détruit une(bonne) partie des neurones ?

» Par jjbibi, le 02.07.2017

le contraire, alors, c’est décortiqué ???

» Par Nicom, le 05.07.2017

Il a raison. Suffit d'avoir la tune et voilà, un peu comme le Mt Blanc...

» Par squal, le 05.07.2017

Discours déjà plus ou moins tenu par J Krakauer en 1996. Et bien entendu il avait été lui aussi vertement critiqué pour ces propos qui pourtant sont juste le triste reflet de la réalité...

Pour ceux qui ne connaissent pas vous pouvez lire ce livre : www.skitour.fr/librairie/2-tragedie-a-l-everest.html
Et sinon le documentaire Everest de Greg MacGillivray de 1998
Pour les plus fainéants regardez le film Everest sorti en 2015 mais bon film grand public...

» Par Serge, le 07.07.2017

C'est HS mais il faut remettre les choses à leurs places.
Krakauer a été critiqué surtout pour ses attaques infondées contre Boukreev. Krakauer : le touriste Américain se faisant trimballé gratuitement à l'Everest et se payant la tête un des meilleurs alpinistes du monde pour faire de l'argent en vendant son PQ. En 1996, la guerre froide n'était pas très loin. Rien de tel pour un Américain que de se payer un ex-soviétique pour favoriser les ventes de son PQ. C'était d'autant plus facile que Boukreev ne pouvait pas tès bien répondre sur le terrain "Américain" de Krakauer (pb de langue et de manque de contact/relais dans le milieu US).
Krakauer est un touriste.

» Par squal, le 07.07.2017

Il ne l'a jamais nié qu'il était lui-même un touriste. Il est le premier à le reconnaitre dans son livre qu'il critique un système dont il est le premier consommateur. Et qu'il sera critiqué justement pour cracher sur ce système. Après il joue son rôle de journaliste pour lequel il était invité. Et la question qu'il soulève est de savoir s'il doit taire les faits parce qu'il ne paye pas... Le but étant justement qu'on arrête de pousser des "bons alpinistes" à prendre des risques pour simplement promener des touristes qui ont payé et veulent leur Everest sans se poser de questions sur les risques. En gros c'est ce qu'on peut retrouver aujourd'hui avec certains guides subissant la pression des clients et financière pour boucler les fins de mois...
Après la guéguerre russo-américaine est peut-être une raison du parti pris de Krakauer tout comme c'est un bon prétexte pour décrédibiliser les propos de Krakauer...

La question de fond étant, je pense, la même que celle que sous-entend Messner. Peut-on se payer n'importe quel sommet juste quand on a du fric, un bon physique et quelques notions de montagne mais pas d'autonomie... Bref le reflet encore plus marqué de notre société consumériste actuelle... A chacun de se faire son opinion, mais soulever la question est une bonne chose à mon avis.

Fin du HS et désolé pour celui-ci. Même si je pense pas que ce soit si HS que ça.

» Par Jer, le 07.07.2017

Le livre de Krakauer et les nombreux accidents qui ont précédé et suivi montrent que, tourisme ou pas, monter à l'Everest reste une entreprise risquée.

» Par rominet, le 09.07.2017

le vrai danger vient des égos surdimensionnés et arrogants........qu'ils crèvent tous!!!!!

» Par Pascal, le 10.07.2017

Mort aux égos. Il ne va pas rester grand'monde


VTT de montagne