Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Rassemblement au col Ratti Samedi 21 janvier 2017

Rassemblement au col Ratti Samedi 21 janvier 2017 - Nature et Ecologie

 
+31
41 votes

Rassemblement au col Ratti Samedi 21 janvier 2017

Proposé par yvan baltassat le 10.01.2017, publié le 11.01.2017 :: www.skitour.fr :: 2788 vus :: 121 clics :: 21 commentaires :: Nature et Ecologie

RASSEMBLEMENT AU COL RATTI SAMEDI 21 JANVIER 2017

Présentation du projet des municipalités des Gets et de Saint Jean d'Aulps (station la Grand Terche), de relier leurs domaines par le massif du Roc d'Enfer.

Pratiquant estival ou hivernal de la montagne, vous connaissez tous le secteur du Roc d'Enfer et ses satellites Uble, Chalune, entre Chablais et Faucigny.rnEn été, dans la réputée traversée du Roc, en partant de Foron, de Graydon, de la Chévrerie ou du col de l'Encrenaz.rnEn hiver, à skis ou en raquettes, les incontournables cols de la Basse et Ratti, le tour du Roc, la Tête du Replan.

Nous sommes tous sous le charme de ces secteurs, en plus de la vue à 360° sur Mt Blanc et lac Léman, vous n'avez pas manqué de croiser mouflons et chamois, marmottes et lagopèdes, tétras lyre, aigle royal, perdrix bartavelle et bien d'autres espèces encore.rn rnEt bien ce coin de Paradis risque de disparaître.

Pour faire place à des pistes de ski, des pylônes de télésièges et leurs gares, des pipes de gazex, des filets "anti-sous-marins" à avalanches... Des pistes à tracer à grand coup de bulldozers et de dynamite. L'objectif étant de relier les Gets à la Grande Terche, depuis les pistes du Chéry Nord par le col Ratti et la combe qui descend au village de Graydon, et par une remontée pour rejoindre le télésiège de la combe de Graydon (domaine de la Terche).rnCe projet qui cumule les absurdités, semble faire abstraction de l'évolution du climat compte tenu de l'orientation et de l' altitude du point le plus haut.rn rn- Il va devoir traverser une zone protégée réserve de faune sauvage depuis 1958 (réintroduction des mouflons), puis classée Natura 2000 en 2006.rn

Le versant Sud du col Ratti, superbe pelouse alpine propice à l'élevage bovins, subit de plein fouet en hiver le réchauffement climatique, l'altitude est tout juste de 1900m.rn rn- Quand au versant Nord du col, c'est une combe magnifique, très sauvage, au caractère alpin qui descend jusqu'au hameau de Graydon (habité l'été). Dans sa partie haute, c'est le mouton qui règne, alors que sur la partie inférieure, les bovins se régalent. L'hiver les avalanches arrivent de toutes parts, depuis les contreforts de la cheminée du Roc et sur l'autre versant depuis les Cez de la Dollaz.

Entre Chaux de Vie (partie haute) et combe du Couvent (partie basse) on trouve un verrou rocheux difficile à franchir à skis, et qui plus est pour une piste.rn rnUn Collectif s'est constitué aux Gets en association à l'automne 2015 (80 adhérents aujourd'hui), au départ pour s'opposer au projet d'un téléporté entre les versants Chavannes et Mt Chéry, qui survolerait le village au milieu du col des Gets (notre pétition a recueilli plus de 1500 signatures).

Suite aux velléités du conseil municipal, de vouloir en outre se relier à la Grande Terche ( pour justifier à cette occasion l'importance du téléporté), nous nous mobilisons maintenant,rnContre Ce Projet Dans Son Ensemble.rn rnL'idée d'un rassemblement de pratiquants à skis et en raquettes (si neige suffisante) ou à pied au col Ratti sera le moyen de faire connaître notre combat pacifique au delà de la commune des Gets, et sensibilisera de nombreux amoureux de la montagne qui viennent de toute la région pour profiter de ces beaux endroits.rn rnProgramme :

Rassemblement au Col de l'Encrenaz avant 10h.
Départ pour le Col Ratti.
Nous nous installerons tous pour former un immense : NON (vidéos et photos prises par un drone).
Pic-nic tiré du sac.
Retour au Col de l'Encrenaz, vin chaud, boissons, offertes par le Collectif Gêtois.

En espérant que vous pourrez mobiliser le plus grand nombre possible de vos adhérents, sensibilisés à la cause d'une montagne nature et d'une pratique respectueuse.rnEssayons d'être aussi nombreux qu'au Vallon du Grand Vans contre son aménagement par Chamrousse : france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/manifestation-2448...

Il est dépassé le temps où l'on faisait tout pour réunir les domaines skiables entre eux.rnFace au réchauffement climatique, à la baisse de fréquentation, il est temps de se raisonner, et d'imaginer un avenir du tourisme en adéquation avec le milieu naturel, le raccourcissement des périodes d'enneigement et la hausse de la limite pluie/neige.

En espérant avoir attiré toute votre attention, veuillez agréer, madame, monsieur, nos sincères salutations. »

Commentaires

» Par FrediFreydieres, le 11.01.2017

Quelques infos complémentaires :
https://www.mountainwilderness.fr/se-mobiliser/participez/preservons-le-roc-d-enfer.html

» Par oneagainfour, le 11.01.2017

Espérons que la mobilisation sera forte ce 21 janvier afin d'ouvrir les yeux de ces élus qui ne voient que le profit à courts termes avec un saccage d'espaces vierges inutiles vus le réchauffement climatique et le nombre de skieurs alpins qui diminue. Sans parler des dégâts irréversibles causés à ces secteurs magnifiques appréciés par tous les amoureux d'une nature préservée , il faudra bientôt amortir le coût sur des saisons de plus en plus courtes ...Cela m'étonnerait que les Gêtois apprécient...Espérer gagner de l'argent en ne prenant pas en compte ce qu'ils vont laisser aux générations futures les importe peu !

» Par oneagainfour, le 11.01.2017

"inutile" (j'aurais dû me relire)

» Par _pierre_, le 11.01.2017

Le nombre de journées-skieurs alpins qui diminue ? Faux, il reste assez stable ces dernières années, entre 50 et 55 millions avec un pic à 58 lors de la superbe saison 2012-2013. Un minimum de neige en dehors des pistes et du ciel bleu, et le touriste est content...

» Par _pierre_, le 11.01.2017

Contrairement à la sinistrose ambiante de certains, les 3 derniers mauvais débuts d'hiver ne peuvent établir la fin du ski à Noël ! Preuve en sont les fins décembre 2011-2012 et 2012-2013 qui nous ont régalé... Ça peut changer du tout ou tout (rappellez vous la chute magistrale de début novembre), on passer juste une mauvaise passe.
Par contre pour les retours station entre 1000 et 1300m d'altitude c'est une autre histoire ;)

» Par _pierre_, le 11.01.2017

Après je ne suis pas contre me battre pour garder des espaces vierges, mais pas sur de mauvaises affirmations non argumentées.

» Par Vivagel, le 11.01.2017

J'irais bien participer mais ça commence à faire a long way from home.
En 2017 on (TOUT le monde) a plus besoin d'espaces sauvages que de énièmes tire-fesses et promène-couillons friqués. Car ne nous y trompons pas ce n'est pas pour la clientèle locale que ces aménagements sont projetés.
Y a-t-il un moyen légal d'enquêter pour savoir s'il n'y aurait pas par le plus grand des hasards un conflit d'intérêt entre le ou les maires des communes concernées et certains de leur proches qui seraient, pur hasard, promoteurs, aménageurs ou fabricants de remontées mécaniques ?

» Par team genepi, le 11.01.2017

nous serons sur place

» Par Raymond, le 11.01.2017

A titre d'info:
La commune de Chamrousse (Isère) a obtenu l'autorisation d'effectuer des travaux sur son domaine.
Entre autres le "remodelage" de la piste de Casserousse, l'implantation d'un nouveau télésiège pour remplacer deux anciens téléskis et l'installation de canons à neige.
Pour réaliser l'aménagement de cette piste des terrassements gigantesques ont été mis en œuvre.
Conséquences directes de ces travaux:
Pollution par des boues du captage des eaux de Casserousse , lors d'un violent orage pendant les travaux en Juillet 2016.
Ce captage situé juste en aval de cette piste alimente les communes de St Martin d'Uriage, Venon, Brié et Herbeys.
Jusqu’alors ces communes bénéficiaient d'une eau de haute qualité sans aucun traitement.
Désormais le captage des eaux est traité au chlore et tout retour aux conditions antérieures est réellement compromis pour une durée indéterminée.
Soyons donc vigilants à tous les aspects négatifs sur l’environnement mais également sur la santé publique que ces travaux génèrent.
Dans le cas présenté ci-dessus de cette liaison il est probablement pertinent d'aller jeter un œil sur l'enquête publique si celle-ci existe et de vérifier tous les aspects de ce projet!

» Par ddquinca, le 12.01.2017

Plus l'enneigement diminue ,plus la fuite en avant vers le n'importe quoi augmente ! Il est révolu le temps de "l'or blanc" des années 70 où il fallait développer à tout va .Aujourd'hui soyons raisonnables :remplacer les vieilles installations par de plus modernes bien sûr ,ça continuera à donner du boulot à ce secteur ,mais vouloir relier des domaines de moyennes altitudes exposés sud et protégés depuis des années serait dévastateur pour ce si joli versant. Alors s'il vous plait élus de nos montagnes de haute Savoie ne vous laissez pas assourdir par les sirènes du gain (non garanti)à court terme et laissez ces beaux espaces vierges en l'état. Les locaux ,les vacanciers en quête de "vraie" montagne et les générations futures vous en seront reconnaissants .

» Par Vivagel, le 12.01.2017

Malheureusement le gain à court terme est garanti pour les entreprises qui vont effectuer les travaux, les pertes de fonctionnement elles aussi garanties à moyen et long terme seront à la charge des communes, du département, de la région, de l'état.

» Par JB74, le 12.01.2017

@_pierre_,
Voici le lien vers le proces verbal de la séance du conseil municipal des gets : www.lesgets-mairie.eu/.../Conseil%20Municipal%20du%2018%20juillet%202016.pdf

Peux-tu me dire quels sont les affirmations argumentées permettant de valider ce projet ?
Aussi, peux-tu nous sortir les chiffres sur la fréquentations des skieurs alpins sur le domaine des Gets ? Il me semble qu'avec 55 millions de skieurs, tu parles de la fréquentations sur les stations françaises.

Merci d'avances pour ces éclairages.

» Par Vivagel, le 12.01.2017

Tiens, tiens, on y apprend que Mr le Maire est également PDG de la SAGETS, société délégataire retenue pour la construction et l'exploitation de la liaison téléportée en question (dont les emprunts seront cautionnés par la commune). Ça en deviendrait presque risible et grotesque.

» Par mistigri, le 13.01.2017

Le réchauffement climatique est bien plus rapide que prévu, en fait depuis juin 2015 tous les mois ont battus des records à l'échelle mondiale.
C'est bien pire que ce que prévoyaient les scénarios les plus pessimistes... Il a par exemple fait près de 12° trop chaud dans la région du pôle nord sur l'automne dernier, près de 20° en septembre... Les glaciers du groenland continuaient de fondre à la fin novembre...
Chez nous c'est dans le même ordre d'idées, il n'y a qu'à regarder la mer de glace...
En fait si on regarde la réalité en face et les conséquences à prévoir, la situation est gravissime, pas seulement pour les sports d'hiver mais pour l'avenir de l'homme sur terre plus généralement.
Dans ce contexte voire sortir des projets comme celui des Gets paraît presque comique de non sens !

» Par wxcv, le 13.01.2017

C'est un autre débat. Mais, ce serait très étonnant que le changement climatique soit gravissime pour l'avenir de l'homme. Certaines régions seront moins hospitalières, mais d'autres régions seront plus accueillantes.
Il y aura quelques millions, dizaine de millions, voir centaines de millions de morts, mais c'est une goutte d'eau dans la population humaine. Au pire du pire, il y aura 1 ou 2 milliards de morts, ce qui ne peut qu'améliorer les choses en terme environnement, sans changer grand chose à l'avenir de l'homme.
Néanmoins, c'est probable que l'investissement aux Gets ne soit pas des plus rentable. Mais, la commune a voté Oui avec 12 voies Pour et 1 abstention.

» Par mistigri, le 13.01.2017

J'aimerai être aussi optimiste que vous...
Ca paraît être bien plus imprévisible que prévu ce qui est en train de se passer, avec aggravation des extrêmes climatiques partout dans le monde.
Il faut voir ce qu'en dit par exemple Naomi Klein, dans "tout peut changer" sorti en 2014 : à 3° de réchauffement "les survivants regarderont le climat finir de se détraquer sans plus pouvoir rien faire". Les survivants.
Là nous en sommes à 1,32° de plus qu'à l'époque d'avant 1880, et depuis 3 ans sur un rythme de + 0,06° par an.
C'est effrayant, glaçant (sans jeu de mots !) et explique sans doute pourquoi nous sommes si peu prêts à voir les choses telles qu'elles sont.
Il y a une urgence vitale à arrêter d'extraire le carbone fossile, et la déforestation.
Ca fout la trouille, vraiment, mais dès qu'on sort de l'abattement pour passer dans l'action, ne serait qu'avec des petites manifs comme celle qui aura lieu la semaine prochaine au col ratti, ça va beaucoup mieux, on repasse dans le positif, on élabore des perspectives. C'est comme ça que ça se passe pour moi en tous cas.

» Par non au projet, le 14.01.2017

Je serais de la partie! Comment au 21ième siècle l'homme peut avoir des idées pareils? Quand il y a du frique à la clef la y'a du monde. On va virer de ces terres des agriculteurs, pour qui ce métier représente tout, et qui sont présents depuis X générations! C'est eux qui entretiennent nos chers montagnes en faisant brouter leurs bêtes! C'est pas la commune des Gets qui aura plutot tendance à la défigurer!
On va virer de ces espaces des centaines d'espèces animales, et oui on est pas tout seul sur terre, on a tendance à l'oublier. J'espère que nos actions seront entendus!

» Par valentine, le 14.01.2017

parler pour ne rien dire, quand on ne connait pas le sujet il vaudrait mieux se taire, plutôt que de raconter n'importe quoi.

» Par ONEAGAINFOUR, le 14.01.2017

...Et toi,Valentine,qui connait bien le sujet ,qu'as-tu à nous révéler ?

» Par pot de foc, le 15.01.2017

A tous les collants pipettes et Cie, vous étes bien trop content d'utiliser les pistes damées et sécurisées pour l'entrainement, pour gagner quelques secondes quand vous avez un dossard sur le dos.

» Par Non au projet, le 18.01.2017

Je pense que Valentine je connais le truc, puisque moi même je travail et connais de nombreux agriculteurs sur ces pentes. Hé oui c'est terrible pour eux, donc je pense que c'est à toi de rien dire. Et secondo les pipettes comme tu dits s'entrainent bien plus en ski de rando en hors piste que sur les pistes. Les alpins sont effectivement contents pour tracer, mais ne demande pas à défigurer la montagne.


VTT de montagne