Accueil > Actu > Politique et Société > Fin des trains de nuit vers les Alpes

Fin des trains de nuit vers les Alpes - Politique et Société

 
+14
22 votes

Fin des trains de nuit vers les Alpes

Proposé par Jean Heintz le 21.07.2016, publié le 22.07.2016 :: www.ledauphine.com :: 774 vus :: 638 clics :: 33 commentaires :: Politique et Société

Une page se tourne ... Gare de Lyon... Briançon, Bourg St Maurice... Tant de souvenirs de mes années parisiennes, où ces trains de nuit étaient une téléportation vers l'oxygène, et un voyage en soi. Ah, c'était mieux avant. »

Commentaires

» Par Miko, le 22.07.2016

100M€ de déficit annuel quand même ! Ce n'est pas une mauvaise chose de supprimer des trains vides.

» Par DavidL, le 22.07.2016

Tout a été fait pour supprimer ces trains (horaires et arrêts changeant tout le temps, billets mis en ligne au dernier moment, prix supérieurs de x% au mêmes lignes de jour etc). Ainsi, c'est forcément déficitaire.

» Par zebre91, le 22.07.2016

Il y a plus récent comme article : http://www.lest-eclair.fr/532601/article/2016-07-22/trains-intercites-la-moitie-des-lignes-de-nuit-supprimee

» Par baba05, le 22.07.2016

et puis Briançon c'est les Hautes Alpes donc ça fait du mal aux Savois, déjà que l'on a le soleil ....

» Par fanzine, le 23.07.2016

Entre le covoiturage et les nouvelles lignes de car, il est logique que les lignes de trains n'allant pas très vite (sous-entendu pas les TGV) disparaissent. Le train est très nettement plus cher et cela même en étant subventionné.

Par ailleurs, j'imagine que sur des destinations à faible trafic, le transport en train a un éco-impact très défavorable à comparer d'un transport en car ou en co-voiturage.

Le parisien prendra un car pour aller à Chamonix au lieu de prendre le train. Je ne vois pas trop le problème !

» Par Pascal, le 23.07.2016

@fanzine,
j’aimerais comprendre comment le train serait plus écologique ou pas qu’un autocar pour le même trajet.
Tant que le train ou le car roule, il y a émissions de Co2.
Par ailleurs, les cars sont privés et sont soumis aux lois du marché en utilisant les routes financées et entretenues par nos impôts.
Le train est ponctuel et sûr en général, on ne peut en dire autant des transports routiers. De plus l’obligation de continuité du territoire n’incombe pas aux concessionnaires de transports routiers, comme c’est le cas pour la SNCF.
@tous
Sinon le train de nuit c’est quand même plus pratique pour dormir en arrivant au matin et être de suite actif. Ce n’est pas la même chose en autocar.
Partir de nuit en vitesse vers l’oxygène des montagnes pour un week-end prolongé, c’est fini. Dommage, c’était pratique même si pas bon marché en achetant ses tickets à l’avance on arrivait à de bons prix.
@DavidL
plussoiement

Bon ski à tous

» Par fanzine, le 23.07.2016

Une locomotive pesant plus de cent tonnes, il ne serait pas étonnant que l'eco impact soit défavorable au train pour les faibles traffic.
Pour moi, mais je peux me tromper, le train est top pour transporter du lourd. Mais, c'est du gaspillage a vide du fait du poids du train. C'est une certitude si on compare une voiture avec 4 personnes et un wagon avec 4 personnes.
Si le train était ponctuel, je n'aurais pas besoin de prendre aussi souvent ma voiture.

De toutes facons, on ne va pas depenser 100ME de subvention tous les and pour que quelque parisiens puissent continuer de prendre un train la nuit pour aller a Chamonix.

» Par _pierre_, le 24.07.2016

"Partir de nuit en vitesse vers l’oxygène des montagnes pour un week-end prolongé, c’est fini."
-> En partant vers 18-19h, un certain nombres de skieurs sortent du TGV le jeudi ou vendredi soir des gares de Chambéry, Annecy ou Grenoble. Ce n'est pas la même approche, mais les WE prolongés pour les parisiens sont toujours possibles.

» Par fanzine, le 24.07.2016

Mais t'imagine, ils sont obligés de se payer 2 nuits d'hotel/gite alors que cela coute moins chers de dormir dans le train (aux frais de nos impots).
Nous savons bien que l'alpiniste parisien se payant des WE a Chamonix est issu des classes socials défavorisées et que les sports de montagne sont des activités de pauvres (sous entendu a subventionner).
Ces histoires d'enfants gâtées me semblent bien éloignés des enjeux du transport.

» Par jjbibi, le 24.07.2016

c'est un peu beaucoup simpliste comme raisonnement ??
l'usage des trains de nuit pour aller dans les alpes a des décennies d'existence, et c'était à l'origine le seul moyen de transport pour le commun des mortels
perso, étudiant fauché à Paris, puis jeune salarié, j'ai fait je ne sais plus combien de voyages de nuit, c'était du moins à l'époque, le moins cher et le plus pratique ( formule abonnement 50% de réduc )
Départ vendredi vers 23 h, retour pour le boulot lundi 06h00 GdL
Une version plus évoluée a été de laisser une bagnole semi poubelle ( investissement commun à 4 ou 5 copains ) dans une gare Savoyarde, qui nous donnait l’autonomie immédiate de déplacement.
A cette époque, on pouvait " préserver " à l’avance dans une agence sur plusieurs directions, et confirmer / annuler 48 h avant sans frais !!
ça laisse rêveur aujourd'hui !!
D'un côté, le TGV et la Bagnole et les Autoroutes sont arrivées ( mais à quel prix ? ), c'est l'évolution
D'un autre, à force de réduire l'offre, il est certain que la SNCF finit par ne plus avoir de demande ...
Je me demande comment faisait la SNCF à l'époque pour fonctionner sans perdre forcement plus d'argent qu'aujourd'hui ??

» Par fanzine, le 24.07.2016

Aujourd'hui, le pauvre prend le car ou fait du covoiturage. D'une maniere generale, ca coute tres nettement moins cher. Le train est cher pour un pietre service.
Pourquoi ? J'imagine que la SNCF doit bien le savoir !
Ps : en covoiturant sur l'autoroute, on paye egalement la construction et l'entretien de l'autoroute.

» Par Pat, le 24.07.2016

"Le train est cher pour un pietre service.
Pourquoi ? J'imagine que la SNCF doit bien le savoir !"

Tout le monde le sait: il suffit de demander aux cheminots!

De plus si l'état investit dans du nouveaux matériels sans changer l'état d'esprit de son personnel c'est du gaspillage et c'est perdu d'avance.

» Par Lucas, le 24.07.2016

@Pat : tu lui reproches quoi au personnel de la SNCF?

» Par Pat, le 24.07.2016

@Lucas, j'espère que ta question est une plaisanterie!
Sinon je te propose de la reposer durant une des innombrables grèves à venir.
Cela ne devrait pas tarder, pour la rentrée par exemple....de préférence à un moment où ça emmerde bien des gens qui vont travailler et qui galèrent déjà suffisemment dans leurs vies de tous les jours.

» Par Gilles, le 24.07.2016

Bonjour,
Les trains de nuit ne servent pas que aux parisiens pour aller faire de la montagne. Ils servent aussi à beaucoup (peut-être pas assez) d'habitants des contrées desservies à aller à Paris travailler. Et cette fonction relève de l'aménagement du territoire.

» Par fanzine, le 24.07.2016

C'est certains que la SNCF avec sa CGT, ses polytechniciens et ses énarques ne donne pas envie de continuer à subventionner 100M€/an pour ces lignes. Autant mettre l'argent ailleurs.

Mais, le fond du problème est peut être également que le rail coute cher sur des destinations à faible trafic. Quelques soit le mode de transport, la rentabilité nécessite de remplir le véhicule ! C'est bien évidement plus compliqué de remplir un train, qu'un car ou une voiture.
Le covoiturage coute 2-3 fois moins cher.

» Par Lucas, le 24.07.2016

@Pat : tu tombes mal, je soutiens les grévistes et leur cause même si j'ai été impacté à plusieurs reprises. Mais ce sujet n'est pas à débattre sur un site de ski de rando!!

» Par Invite, le 24.07.2016

Sans cgt pas de secu et sans secu qui prendrait le risque de se peter un genou ou pire en faisant des sports de montagne ?

Les trains de nuit m'ont permis de visiter ma famille sur la côte d'azur alors que je suis exilé dans le nord

Voyage la nuit dans un train couchette ça permet de dormir impossible en blabla car ou en tgv

» Par jeanheintz, le 25.07.2016

D'un point de vue purement conceptuel, le train est supérieur au car : pas de bouchons, moins de bruit, moins de CO2, départ et arrivée directe en centre ville... certes le TGV fait pareil mais à l'époque où la question se posait pour moi au départ de Paris (2000-2012) les trains de nuit présentaient l'avantage de pouvoir sortir du bureau plus tard et faire son sac de 20h à 21h avant de filer à la gare ...

» Par _pierre_, le 25.07.2016

"Aujourd'hui, le pauvre prend le car ou fait du covoiturage" -> le problème pour la SNCF est que la classe sociale moyenne utilise beaucoup le covoiturage, celle qui prenait la train régulièrement. Dans mon entourage les exemples ne manquent pas et pour la douzaine de fois où j'en ai fait, il n'y avait que cette tranche sociale (en Savoie ou pour sortir du département). Il y a 1 mois j'ai pris quelqu'un pour 4 heures de route en costume avec sa petite valise, dirigeant ou sous dirigeant de 4 sites d'une société connue, il préfère covoiturer pour parler... Et même le stop j'ai envie de dire, les pauvres ne sont pas majoritaires en Savoie le long de "mes routes", encore la classe socio-professionnelle moyenne qui y a recours par confort mais ça doit dépendre des coins.

Pour revenir au train de nuit et pour ne parler que des skieurs, oui ça rajoute une nuit pour celui qui n'a pas de point de chute sur place, pour les autres je maintiens que ça ne change pas tant si on ne prend pas les places de TGV au dernier moment. Deux membres de ma famille font ça régulièrement, le moins cher ayant été... l'avion qui a existé deux ans entre Chambéry et Orly (Transavia) ! Vu le remplissage de ces trains, je doute que beaucoup de "pauvres" y ont eu recours ces dernières années le WE, mais je ne sais pas si des stats ont été établies à ce sujet.

» Par jeanheintz, le 25.07.2016

Quand je vois que d'un côté Ségolène Royal veut prendre des décisions interventionnistes aussi radicales que bannir l'import de gaz de schiste américain ou règlementer le prix de la tonne de Co2, et que de l'autre côté rien n'est fait pour promouvoir des infrastructures existantes et écologiques...

» Par fanzine, le 25.07.2016

Un train vide n'est pas ecologique.
Avec 4 personnes, le plus ecologique est de prendre une voiture.
A fortiori parce que l'infrastructure routiere est autrement plus adapte pour aller sur des destinations multiples a faibles trafic.
Les car postaux Suisses permettant d'aller partout en Suisse ne sont pas des trains de nuits !

» Par baroudeur, le 25.07.2016

Quel politique économiquement viable permettrait au train d'être rentable, pourquoi ne pas promouvoir un prix combiné train et week end au départ de paris ou des grandes villes régionales à destination de Bourg saint maurice, Chamonix ?

» Par Pou, le 25.07.2016

il y a un équilibre à trouver entre la nécessité de service public et son coût associé. Le train de nuit a de moins en moins d'adepte, un question d'offre mais aussi de demande, la société évolue.
Je suis à fond pour le train mais il faut bien constater que certains sont vides et apportent un service très très limité.

» Par Florent, le 26.07.2016

Une donnée objective :
Le train de nuit pour Briançon est pratique, depuis Paris pour les vacances de Fevrier c'est jusqu'à 4 (QUATRE) trains par jour qui sont programmés pour satisfaire la demande des vacanciers parisiens.

» Par zebre91, le 27.07.2016

Paris-Briançon en voiture d'après google map c'est au moins 7h30
Paris-St-Gervais seulement 6h, presqu'intégralement en autoroute, etc.
En observant la carte de l'article de l'Est-Eclair, on remarque que les trains de nuit sont conservés là où il n'y a pas (encore) d'autoroute, ou de liaison aérienne. Evolution de la société...

» Par fanzine, le 27.07.2016

Il est normal & logique de conserver les lignes rentables.

Ce n'est pas étonnant qu'il y ait plus de monde préférant le train vers Briançon que vers Chamonix. Pour Chamonix, un car fait très bien l'affaire en coutant nettement moins chers que le train (et sans arrêt pour changer au Fayet). Le trajet en car ou en voiture est bien plus pénible vers Briançon, à fortiori en hivers.

C'est normal que les modes de transports s’adaptent à l'évolution de la société.

» Par vieuxdinausore, le 31.07.2016

moi je vous propose de rendre tous les acquis sociaux.plus de congés payés donc plus de problème de train.je recommande a certains de revoir l histoire de
france gzy

» Par Pascal, le 01.08.2016

@ vieux dinosaure
merci de l’avoir formulé pour moi.

» Par GRW, le 01.08.2016

J'adore cette discussion!

Habitant dans le Briançonnais je peux vous assurer que le train de nuit est indispensable, pas seulement pour que les parisiens viennent ici. C'est un outil vital pour nous, et que ceux qui préconisent le car le prennent car c'est juste une horreur, il faut souvent avoir le coeur bien accroché. Et aller en car à Paris depuis Briançon est juste une aventure.


Concernant le Paris Briançon, je l'ai vu raccourcir en 10 ans de 13 à 5 wagons, il n'est pas rentable, il est toujours subventionné mais il est vital pour les habitants, ce sont comme la Sécu des choix de société. Faut juste savoir ce qu'on veut. Et tout le monde ne peut pas prendre le TGV, surtout quand il n'y en a pas car on a une monovoie pas électrifiée! (ce n'est pas une raison pour nous mettre une THT, affaire à suivre...)
Concernant les prix c'est normal que la fréquentation baisse, je dirais qu'ils ont à la louche doublé en 10 ans
Pour les discours sur les grèves, je ne dirais rien, enfin si, je ne suis pourtant pas fonctionnaire ni cheminot mais juste attaché au service public. Même si c'est chiant (j'en ai fait l'expérience toute mon adolescence sur le RER C), heureusement qu'il y en a eu et qu'il y en a encore pour qu'on puisse avoir le temps de faire du ski.

Vive les trains de nuit et la tête dans le c... à Austerlitz avant de prendre un café après avoir traversé le Jardin des Plantes!

» Par PolBismute, le 03.08.2016

Il est dit dans l'article de l'Est éclair que les lignes supprimées vont être proposées à "des structures privées"
Tout est dit !
Et on continue gentiment à tout privatiser.
Les (enfin la plupart !) jeunes générations semblent trouver cela normal, pour des raisons "économiques".
Il y a beaucoup à apprendre sur l'économie libérale, mais ce n'est pas dans le Monde, le Figaro, BFMTV ou aux JT télévisés qu'on trouvera les réponses.
Seuls les vieux dinosaures renaclent mais continuent à donner leur confiance à ceux là mêmes qui continuent à tout casser.
Mais je dis ça, je dis rien hein !

» Par fanzine, le 03.08.2016

C'est logique d'essayer de privatiser le rail. Les monopoles ne sont jamais une bonne chose à long terme, y compris quand il s'agit de monopole d'état. A fortiori quand c'est autant le bazars qu'avec la SNCF.

Mais sur ces lignes fortement déficitaire, ce serait étonnant que des entreprises se proposent. Mais, tant mieux si des entreprises se proposent et arrivent à gagner de l'argent sur ces lignes. C'est toujours mieux que d'en perdre depuis 10 ans avec la SNCF.

» Par Pascal, le 05.08.2016

@fanzine,

un jour tu parleras du bon vieux temps, toi aussi.
Si l’argent est une raison de vivre on peut aussi penser comme ça. Reste à savoir à qui ça profite à long terme et si certains ne risquent pas d’être déçus.

@ tous : bonnes courses


VTT de montagne