Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Respect de la faune

Respect de la faune - Nature et Ecologie

 
+23
29 votes

Respect de la faune

Proposé par Joky le 05.03.2016, publié le 06.03.2016 :: www.ledauphine.com :: 536 clics :: 24 commentaires :: Nature et Ecologie

Beaucoup de gens dérangent la faune sauvage en hiver sans en avoir conscience »

Commentaires

» Par Plouf, le 06.03.2016

Les derniers comptages tétras effecué dans la réserve des bauges montre qu il reste tres peu d oiseaux ,et pourtant la chasse du tetras y est fermer depuis plusieurs dizaines d année. ... À médité

» Par Vivagel, le 06.03.2016

Amis randonneurs, ne fréquentez pas les espaces sauvages, restez dans les parcs d'attractions, stations de ski, jardins publics, center parks, aquaboulevards, fêtes foraines, dysneyland.
Ne sortez pas des sentiers balisés et aménagés, ne marchez pas sur les pelouses, baignade interdite, pas de hors-pistes.
Tout ça c'est pour votre sécurité, hein, et pour la protection de la nature, uniquement.
Nous savons mieux que vous ce qui est bon, c'est pourquoi nous aménageons la nature, la montagne, la mer, la campagne, et nous vous interdisons tout ce qui ne nous rapporte pas pourrait constituer un danger ou une nuisance.

» Par Pascal, le 06.03.2016

@vivagel
On se calme, ma liberté avant le reste et les autres après s’il en reste ?
Supposer le randonneur inepte, ce ne sera hélas, pas la première ni la dernière fois. Informer ceux qui savent déjà ne les dérangera guère.
Dans le pays et la région où je suis de service bénévole pour la veille sécurité on a en prime la surveillance des zones de protection de la nature. C’est assez incroyable ce qu’on entend comme excuses quand on est amené à faire des remarques à de nombreux égarés supposés qui ont sûrement oublié de lire les panneaux. On a une astuce nous aussi, on indique qu’en Suisse pour le même délit, il y a une amende de 100 francs et que c’est à l’étude pour le domaine concerné ici. Pour l’instant c’est le plus efficace. Ils ont tous tourné spatules.
C’est sur, il a fallu mettre les panneaux et indiquer un autre chemin, inaugurer les dits panneaux avec les personnalités locales et maintenant faire respecter la survie des tétras sans budget bien sur.
Être randonneur, ce devrait être aussi s’intéresser à la nature et supposément être capable de la respecter sans avoir besoin de panneaux. On est bien d’accord, je pense.

» Par altitude38, le 06.03.2016

j'ai du mal à comprendre comment on peut etre skieur de randonnée, ou d'une manière générale randonneur et ne paas intégrer dans sa démarche un respect de l'environnement dans lequel on évolue!ce n'est quand meme pas dramtique d'éviter des secteur connus à protéger, la montagne est vaste non??et rien ne sert de partir dans des délires anti écolos jusqu'au boutiste! juste etre humain

» Par olivier04, le 07.03.2016

Y-a qu'à voir ce qu'il se passe sur le domaine de la Ratelle (Crévoux, 05). Expérience vécue hier : Un filet de protection rouge pour la préservation du domaine vital du tétras Lyre a été installé panneaux et panonceaux à l'appui. Il y a pourtant beaucoup de place dans cette forêt sans aller sur cet espace restreint !! Malgré cela , on voit de nombreux skieurs passer par dessus pour quelques lignes de peuf supplémentaires du style "dents qui rayent le parquet". Le non respect de cette zone de quiétude est évident. Tant qu'on aura ce genre de comportement la faune sensible aura du souci à se faire et la réputation du skieur de rando sera écorchée.

» Par David, le 07.03.2016

Même constat en Haute Savoie à la pointe d'Andey. Il y avait pourtant de quoi faire sa trace en dehors des zones protegées et balisées, mais j'ai vu plusieurs randonneurs passer par dessus le balisage... C'est incompréhensible cette ignorance ou non respect....

» Par Chris224, le 07.03.2016

Une grande partie des randonneurs sont avant tout des amoureux de la montagne avec tout ce qui va avec (cultures, paysages, flore, faune etc.).
Une autre partie vient probablement plutôt d'une pratique en station, d'abord hors piste puis rando pour chercher toujours de meilleures conditions. La pratique en station ne développe pas forcément le respect pour l'environnement montagnard...
Bon pis y a des c... partout. Y a qu'à voir sur la route ;-)

» Par leded, le 08.03.2016

@Chris224, il faudrait faire le ménage chez nous avant d'impliquer l'autre partie qui vient (soit disant - tu as des stats ???) de la station ...
Quelle stigmatisation du nimporte kawak.

» Par Chris224, le 08.03.2016

Hello leded,
Merci de relire mon msg, je ne crois pas avoir stigmatisé qui que ce soit. Je propose une piste, sans stats, qui vaut ce qu'elle vaut...
Je ne porte pas de jugement général sur les randonneurs qui viendraient de la pratique station.
Dire que la pratique en station ne développe pas le respect pour la montagne, ce n'est pas un scoop.
Et je termine par "y a des c... partout", i.e. pas seulement en station.

» Par MI8addict, le 08.03.2016

@chris224: Commence à en avoir ras le bol de ces stéréotypes: ''montagnard des stations'' = ''gros cochons'' qui n'en a rien à faire de l'environnement. Comme le dis Leded, on n'est pas toujours obligé de faire porter le chapeau aux ''autres'' (l'enfer c'est les autres qu'il disait) même si c'est assez à la mode sur Skitour (suiveur va!). Donc cette piste, sans stats, ben je crois qu'elle vaut quedal: ce serait comme conclure que le Grenoblois qui accepte de passer des heures dans les bouchons et ben forcément c'est qu'il est pas trop tourné vers les choses naturelles...

» Par Chris224, le 08.03.2016

''montagnard des stations'' = ''gros cochons''
Je n'ai pas du tout écrit cela.
Merci pour ces réactions toutes en nuances, ;-)
Bons vents/Vans !

» Par blaise 71, le 08.03.2016

j'avais envie de mettre mon grain de sel , mais vu l'ambiance courtoise ...

» Par bebere73, le 08.03.2016

Moi je le mets mon grain de sel tant pis pour l'ambiance!
Le ski de rando fait se croiser (entre autres) des amateurs de balades pépères, des amateurs de pente raide, des collants-pipette, des free-riders... Et perso je vois bien (pour en avoir cotoyé) certains specimen de la dernière catégorie avec options gros fats, go-pro et vidéo postée sur face de book dans la minute, enfreindre les zones protégées pour quelques virages dans la peuf vierge. Et ceux-là ont clairement traîné leurs spatules en station, sur pistes puis en hors-piste.
Pas de stats ni de généralités, ce n'est que mon avis, qui je pense rejoint en partie celui de Chris224. Donc, comme lui, je vais sûrement me faire conspuer pour avoir osé catégoriser les skieurs, comme si j'avais fait des statistiques ethniques...
Enfin bref, bon ski à tous dans le respect des autres, de la réglementation et de la nature!

» Par NIMBY, le 09.03.2016

Ca se saurait si TOUS, ou quasiment tous, les skieurs de rando n'avaient pas traînés leurs spatules en station. C'est tout de même le moyen usuel utilisé par tous le monde pour débuter le ski.

» Par NIMBY, le 09.03.2016

La proportion de con étant la même dans toutes les populations, il serait étonnant qu'il y ait moins de con parmi les randonneurs saucissons amateurs de balades pépères. C'est comme pour les randonneurs collant pipettes, les randonneurs gros fat, et même les chasseurs.
Ce genre de sujet est intéressant car il démontre, si c'était encore nécessaire, que les oeilleres sont également communément partagés. C'est pas moi, c'est les autres.
A cela on rajoute le couplet du bobo de la ville se gargarisant de ses connaissances de la montagne et faisant des centaines de kilomètres pour retrouver une nature intacte, de réserve d'indiens, en fustigeant bien évidement les stations. Alors que les locaux, par définition montagnard (habitant de la montagne), ne risque pas d'ostraciser les stations puisqu'ils en vivent en partie.

C'est pas le niveau zéro. Mais, ce n'est pas loin. Ca m'étonne que cela m'étonne encore.

» Par alpaga, le 09.03.2016

avant de crier au loups et aux skieurs de rando, pour des espèces comme le tétras, il faudrait aussi se poser la question de la modification du milieu montagnard, tout particulièrement à l'enfermement du milieux par les arbres à cause de la disparition du pastoralisme.
Le tétras est une espèce relictuelle, les glaciers aussi. tout cela va disparaître comme les reliques de St Thomas, il faut tout simplement l'accepter...
Je fais fuir 2 ou 3 tétras par saison, si ça les tuent, c'est que la nature les a mal programmés.

Des chamois me jettent souvent des regards sévères. et alors? ils sont gras comme des cochons, je ne leur cours pas après.
pourquoi les grosse bêtes ont peur de nous? la faute à la chasse: dans les espaces non chassés, comme en témoigne les récits des explorateurs insulaires du 16e siècle, les animaux n'ont pas peur de l'homme et vont vers lui par curiosité. pas de chasse, pas de mammifères apeurés.

» Par Cyril du Monêt', le 09.03.2016

On voit pas grand chose mais ça apporte un peu d'eau au moulin...
www.lta38.fr/2016/02/l-homme-le-ski-la-faune.html

» Par tivet, le 10.03.2016

Moais,
Les comportements des animaux sont étroitement liés aux conditions de leur environnement. Si il y a prédation, il y a adaptation, comme les chamois semblent s'adapter en ce moment au loup. Résumer l'éthologie aux vilains méchants chasseurs qui tuent des jolies petites bêtes devient un peu pénible à priori l'homme ne s'est pas mis à devenir prédateur depuis l'invention des congés payés, par contre, le ski, c'est un peu plus vrai. Le fait est qu'une grande partie des pratiquants de l'espace "sauvage" (ou pseudo sauvage) ne font que consommer un espace de jeu et de loisirs. Les images de ce qu'est la nature ou du moins l'environnement alpin est très souvent galvaudée par un filtre assez largement "romantique" et l'usage de protection utilisée à son propre usage et selon ses propres valeurs (ma pratique est la bonne les autres sont des #>£% qui mangent mon terrain de jeu.. la réaction d'alpaga est assez claire, rien à faire, les méchants c'est pas nous. ). Lorsque l'on voit le nombre qui sortent encore sans se poser de questions sur les conditions de risque parce que c'est compliqué, autant dire que la réflexion et la modification de son itinéraire avec prise en compte de contraintes de type sensibilité de l'environnement...on en est loin, en témoignent les sorties en ZPS dans les bauges. Aujourd'hui, entre le trail et tous les fluomans qui font du 'skyruning' partout et la rando l'hiver, faudra pas s'étonner quà un moment, sous la pression de la fréquentation, la police de l'environnement devienne plus contraignante.

» Par leded, le 10.03.2016

dans les espaces non chassés, comme en témoigne les récits des explorateurs insulaires du 16e siècle,
Pas besoin d'attendre le XVIème siècle. :-)
Un tour dans le Parc national du Grand Paradis va te permettre de cotoyer certaines espèces "sauvages", non chassées et donc habituées à l'homme.
Mais tu connais surement.

» Par ventus2, le 10.03.2016

@ alpaga comment a fait la nature et les tétras avant le pastoralisme. ...
Marre qu on nous vendent le pastoralisme comme une activité qui sauve la montagne. ...
Peut-être qu avant il y avait un peu moins de prairies de montagne entretenues par des mammifères sauvages un peu plus nombreux parce que moins chassé ...

» Par aoc Bauges, le 10.03.2016

Zones interdites (Historiques):
1 Curtillet (nord arcalod)
2 Chardon bleu (versant est de la Coche)
3 Coutarse en face de la N° 2
4 Arces NW + vallon de la Lanche

Les 2 dernières crées tout derniérement
5 Sous le vallon de la somme sous le couloir Nord du Trélod
6 Le versant nord du Pécloz

Les zones tétras (Liste non exhaustive à ce jour)
2 zones au-dessus du le Col d'Orgeval côté Chaurionde
1 zone versant beaumollard côté Chalet du bottier
2 zones Col de Cherel côté jarsy
1 zones col d'Arclusaz

Listes des Courses donc maintenant interdites petite piqure de rappel:

Fini l'Arcalod, fini Chaurionde côté Bauges, fini tout le vallon d'Orgeval
Fini le Tour de L'Arcalod ... Ou traversée Bauges - Seythenex
Fini la Col de Cherel avec les 2 courses de chaque côté bonnet de Cherel + celle d'en face; Fini les dessous de l'Arcalod.
tour du Trélod horaire fini.
Déprofondis au Pécloz Fini
NW des Arces fini
Vallon de la Lanche Fini (donc départ du sommet des arlicots et beau mollard sur le vallon de la Lanche Fini).
Descente beau mollard sur chalets du bottier fini (sauf par le couloir)

Le pire c'est qu'ils y en a qui pensent que tout cela va protéger l'espace des Hautes Bauges ... Avec les 10 coupes forestières à cable prévues dans la domaniale de Bellevaux entre 2016 / 2022 (pour info il y en avaient beaucoup, beaucoup plus de prévues (grâce à la mobilisation de quelques courageux et lucides)... Mais ne vous inquiètez pas cela viendra très vite !!!

Le pire c'est que cet espace n'est pas protègé ... l'exploitation forestière va être de + 20% ... dès cette année.

Sachez le, vous êtes indésirables dans les Bauges, aller skier - randonner ailleurs !
Quand un Parc Naturel Regional est géré par des élus qui se foutent de l'environnement mais adorent se draper dans des mesures de façade .... avec la collaboration de pseudo scientifiques aux pratiques douteuses à la solde de l'ONF et de l'ONC ...

Pauvres montagnes va !

Skieur vos papiers !

» Par Neuneu, le 11.03.2016

Juste une petite anecdote sur la protection du tétras : aux Arcs 1800, entre la piste "tétras" (la bien nommée...) et la piste du golf existait il y a plus d'une dizaine d'année une zone de protection avec filets, panneaux et tout le bazar... Cette zone de petite taille en plein domaine skiable hyper freqenté était sensée contribuer à la préservation du petit volatile mais l'endroit était constamment saccagé par les hors pisteurs qui voulaient tracer les belles pentes entre les arbres à tel point que la zone fut déclassée et toute la signalisation enlevée. Scandale, infamie...aujourdh'hui dix ans après cette régression, on lève toujours, toutes les saisons, des tétras au même endroit entre la piste du golf et la piste "tétras" en plein domaine skiable des Arcs 1800 ! A méditer...

» Par alpaga, le 13.03.2016

@ventus: la réponse à ta question est dans ton commentaire.

» Par Yoann, le 13.03.2016

Alpaga je trouvais déjà les comptes rendus de tes sorties bien débiles et je ne me faisais pas beaucoup d'illusion sur ta personne, mais à la lecture de Ton message je vois que ça dépasse tout ce que j'imaginais ....
Si un jour je te croise et que je te fais bouffer ta peluche c'est que la nature t'aura mal programmé. ...


VTT de montagne